Projet-Epsilon
Projet-Epsilon n'est pleinement accessible qu'à nos membres. Rejoignez-nous si l'aventure rôle-play dans un monde post apocalyptique vous tente et si vous avez 18 ans minimum.

L’univers dans lequel évoluent nos personnages n’est malheureusement pas adapté aux joueurs mineurs.

A bientôt dans ce monde fantastique.
Projet-Epsilon

Seattle 2220
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Votre compte doit impérativement être le nom, prénom ou surnom de votre personnage. Merci d'en tenir compte lors de votre inscription.

Partagez | 
 

 Faim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Events

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: Faim   Jeu 23 Sep - 21:20

Elle n'avait pas de nom.

Elle n'avait pas de surnom.


Elle n'était que 650 kilos de muscles et d'appétit.


Et la faim était bien sa préoccupation du moment.


Elle s'enfonça dans la forêt, à la recherche de quelque chose. Elle sentait que les choses allaient bientôt s'améliorer pour elle.

_________________
J'aime jouer avec les nerfs des joueurs. Invité, tu seras peut être mon prochain jouet.
Revenir en haut Aller en bas
Events

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: Re: Faim   Jeu 7 Oct - 21:29

Le faon n'avait pas été assez vif, mais il était bien maigre et chétif pour elle.

Il lui fallait plus. Beaucoup plus.

Elle se dressa et huma l'air.

Une odeur l'attira. Elle retomba lourdement sur ses pattes et se mit à trottiner.

_________________
J'aime jouer avec les nerfs des joueurs. Invité, tu seras peut être mon prochain jouet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Faim   Ven 8 Oct - 1:09

A l'allure ou nous roulons, la route sera encore longue... Et Med qui ne veut pas se réveiller. Bullet conduit tout doux, les suspensions de son 4x4 ne datant pas d'hier, Med a l'arrière pourrait se blesser davantage. Fait chier. Bullet expose alors une idée.

-Bon, écoute... Y'a un bout de foret entre nous et le camp, a plus ou moins 2 bornes. Je l'ai évité a l'aller pour gagner du temps, c'est assez tortueux la dedans. Mais maintenant qu'on peut plus avancer... J'me dis qu'on irait plus vite en passant par la. Et on a moins de risque de croiser des pillards.

-Ouais, ca me va.

Personnellement, l'idée me plait assez. Si on peut gagner un peu de temps et rouler a couvert, faut pas hésiter. Bullet continue donc a progresser dans les dunes, jusqu'à voir les premiers arbres.

-On a un kilomètre de foret, mais c'est sinueux, y'a pas vraiment de chemin. Ronge ton frein mec.

Nous pénétrons dans la foret. La température y est beaucoup plus fraiche que sur les dunes, et ce n'est pas un mal. Après quelques dizaines de mètres, Med se réveille.

-Oh putain, ma tête... On est ou la ?

Bullet est soulagé, et en même temps, furax.

-On a été te chercher en plein desert, dans un camion, avec un type qui nous a arrosés tant qu'il pouvait. Gun a du le buter. Alors tu vois, c'est a nous de poser les questions ! Qu'est-ce que tu foutais la bas ?

Med soupire, puis répond.

-Le type que vous avez refroidi... J'ai tiré sa femme... Il me l'a amené hier pour une fracture du poignet... Elle avait pas de quoi payer, alors euh... On s'est arrangés...

-T'es qu'un pov' connard, t'as pris le risque de te faire descendre tout ca pour tirer ta crampe... Tu m'fais de la peine tiens...

Bullet a raison, dans le fond. Med n'en mène pas large.

-Arrête toi, j'dois pisser.

-T'es un chieur...

Le 4x4 s'arrête, le toubib en sort et se dirige vers un arbre tout proche. Ce type est un super médecin, mais il est complètement barré. Tandis qu'il fait sa petite affaire, j'allume un cigare. Bullet en fait autant. J'ai fais une veuve aujourd'hui. Mais a vrai dire, c'est le cadet de mes soucis.
Revenir en haut Aller en bas
Events

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: Re: Faim   Lun 11 Oct - 20:21

Elle venait de finir deux lapins. Mais c'est alors qu'elle sentit une nouvelle odeur. Un mélange de viande faisandée et de chair fraîche.

Et ce n'était pas loin.

650 kg de muscles et de faim foncèrent dans le bosquet.


Quand le Doc l'entendit, il était déjà trop tard. L'ourse femelle, à la taille démesurée, atteignant presque 3 mètres de hauteur, le percuta et lui déchira l'abdomen d'un seul coup de pattes.

Avec délice, elle fourra sa gueule avide dans les entrailles encore chaude du doc vivant qui agita désespérément les bras en quête d'une aide qu'il savait sans doute illusoire.


(OURSE FEMELLE GIGANTESQUE
CO=8 RE=2 FO=10 CH=1 IN=1 VO=1

PV=32 DEF=2+2=4
ATT =
adversaire debout=2 attaques pattes par round à +10 pour 1d6+7 par pattes.
adversaire couché=1 attaque gueule à +2 pour 1d6.)

A 50% PV :
- pair : se sauve
- impair : si cela survient alors qu'elle est au corps à corps, devient folle et gagne une attaque supplémentaire, soit 3 attaques pattes ou 2 attaques gueule), sinon comme pair.


HRP : conseil au "jeune" joueur. Attention, en corps à corps, c'est un adversaire redoutable et mortel. En tir, jouable à condition qu'elle ne puisse pas venir au contact.

_________________
J'aime jouer avec les nerfs des joueurs. Invité, tu seras peut être mon prochain jouet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Faim   Mar 12 Oct - 2:02

(HRP : Avantage Gun niveau réaction)

Ni Bullet ni moi n'avions vu venir cette chose. A présent, elle était déjà en train de bouffer Med. Un ours démesuré de 3 mètres de haut au moins, pour facilement 2 mètres de large. La scène devant nos yeux est indescriptible. Le toubib agite un temps les bras, mais pas longtemps, la bestiole s'attaquant déjà aux organes vitaux. Et si on fait rien, ca sera notre tour. Ni une ni deux, je profite des quelques mètres qui me séparent de l'ours pour gagner l'autre coté du véhicule. Mes Colt sortis, je vise un peu a la hâte sous le coup de la panique. L'un de mes tirs échoue dans un arbre, l'autre en revanche atteint la bête a la patte arrière droite. Cette fois ci, je suis en première ligne, l'ours s'étant désintéressé du cadavre de Med pour le coup. Bullet sort de bagnole et se poste a coté de moi, se débattant avec son Ithaca pour charger les cartouches. Ses mains tremblent comme jamais. Pendant ce temps, l'animal arrive de l'autre coté du véhicule, et apparemment, ce dernier lui pose problème. Elle ne pense apparemment pas a le contourner, et vu la largeur de l'engin, ses coups de pattes ne trouvent que le vide. Je me remet en position de tir, les deux flingues pointés sur l'ours. Au moment ou je presse les détentes, cette saloperie s'abaisse, faisant foirer mes deux tirs.

-Gun, sors nous d'la !!

Bullet est complètement flippé. Autant buter un type ne l'impressionne pas, mais ici, il s'agit tout de même d'une demi tonne de muscles et d'appétit. Je la vois a travers les vitres du 4x4. Elle a l'air d'avoir compris, puisqu'elle se dirige maintenant vers le capot, et de par le fait, elle se rapproche de nous. Il faut agir et vite.

-Arrête avec ton fusil, fous-toi sous la bagnole, reste en embuscade, si je te le demande, tu sors en défouraillant a mort, PRESTO !

Il m'obéit de suite et roule sous le châssis du pick-up tandis que l'ours se rapproche. Je m'éloigne a un mètre derrière le véhicule, les canons pointés sur l'ours qui est désormais a hauteur du coté conducteur. C'est le moment ou jamais de lui faire des trous dans le ventre. Je balance deux pastilles qui font mouche, l'une a l'épaule gauche de la bête, l'autre sur son flanc droit. Elle est ralentie, mais malgré tout, continue d'avancer sur moi. Soudain, elle accélère, pattes en avant. Les coups fusent, et je plonge en arrière pour éviter de me faire lacérer. J'atterris lourdement sur le dos, mes flingues m'échappent des mains. Bullet a intérêt a gérer.

-Maintenant Bullet ! TIRE BORDEL DE MERDE !

Il sort la tête et les bras de sa cachette et envoie une décharge de chevrotine, qui passe tout près, mais qui rate sa cible. Espèce de branleur ! Je suis dans une merde colossale maintenant, et l'ours approche sa gueule pour faire de moi son dessert. Elle tente de m'attraper la jambe avec ses crocs, mais c'est sans compter sur une roulade réussie juste a temps. Dans le mouvement, je parviens a attraper mes pétards et a lui coller deux nouveaux impacts dans le corps. Elle vacille mais ne tombe pas, et se met a hurler comme une enragée. Je n'ai pas le temps de me relever quand elle revient a la charge, canines en avant. Cette fois je ne suis pas assez rapide, et elle parvient a m'enfoncer ses crocs dans la cuisse gauche et le flanc gauche. Je hurle de douleur sous les morsures puissantes. Cependant je parviens a tenter une nouvelle offensive malgré ma vue brouillée sous le coup de la douleur. Je tire a deux reprises et parvient a toucher la bête une fois, en plein dos. Elle grogne sous la souffrance qu'elle endure, elle se relève et lâche ma jambe blessée.

-Bullet, achève la, finis moi cette merde !!

De nouveau, il se présente a moitié caché, fusil en avant. Il tire une nouvelle salve, et échoue encore. Si je m'en sors vivant, il va apprendre a me connaitre ce fils de pute. D'un autre coté, son tir a fait une bonne diversion puisque l'ours se dirige a présent vers lui. Je ne vais pas rater cette occasion. Je pointe un seul Colt cette fois. J'essaie tant bien que mal de m'appliquer, et j'appuie sur la gâchette. Mon tir atteint l'arrière du crane de la bête. Il s'écroule lourdement dans un râle de douleur et de rage mêlés. Il se ne relèvera pas. Mais vu l'état de ma jambe, je me relèverais pas non plus, du moins pas tout seul.

-Viens m'aider Bullet, j'pourrais pas me relever seul !

-Tout de suite... tout de suite !

Il est blanc comme une merde de laitier. J'avoue que je dois moi aussi avoir perdu des couleurs. Tandis qu'il m'aide a me relever et a rejoindre le pick-up, je rallume un cigare. Il m'installe dans le tout-terrain, et regarde ce qu'il reste du corps de Med. Moi, je n'ose pas. Je ne pourrais jamais lui rembourser ma dette, et ca me remplit de honte. Je m'en suis encore sorti, mais a quel prix... Bullet remonte coté conducteur, et me donne un linge propre a appliquer sur mes blessures afin de limiter l'hémorragie. C'est en silence que nous rentrons au campement, portant le deuil d'un ami qui s'est trouvé au mauvais endroit, au mauvais moment.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Faim   

Revenir en haut Aller en bas
 

Faim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet-Epsilon :: Archives WE S2-