Projet-Epsilon
Projet-Epsilon n'est pleinement accessible qu'à nos membres. Rejoignez-nous si l'aventure rôle-play dans un monde post apocalyptique vous tente et si vous avez 18 ans minimum.

L’univers dans lequel évoluent nos personnages n’est malheureusement pas adapté aux joueurs mineurs.

A bientôt dans ce monde fantastique.
Projet-Epsilon

Seattle 2220
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Votre compte doit impérativement être le nom, prénom ou surnom de votre personnage. Merci d'en tenir compte lors de votre inscription.

Partagez | 
 

 West-E by night

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
In Ill-Song

avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers:
Points de Vie:
Defense:

MessageSujet: West-E by night   Mer 13 Oct - 19:09

Accoudé au comptoir d'un bar lounge quelconque, le Phoenix savourait la saveur d'un petit verre d'alcool. La salle était pleine à craquer et le brouhaha des conversations rendait tout essai pour capter la moindre des conversations très difficile. Mais c'était justement ce qu'était venu chercher le jeune homme ce soir. Pouvoir boire un petit verre, comme un anonyme parmis tant d'autres. Bien sûr, il n'était pas un quidam en réalité et valait mille fois mieux que toutes les personnes présentes dans le bar réunies.
Il y a encore cinq ans, il aurait frémi à l'idée de se frayer avec ce genre de populace. Mais maintenant, il s'en accoutumait. Non qu'il soit devenu sociable, il haïssait toujours autant l'être humain mais il avait appris à faire des efforts.
Par exemple, il ne portait pas son célèbre manteau noir à lames, qui était resté au Building. Il conservait cela dit un petit scalpel sur lui, au cas où.
Francis aurait du l'accompagner mais l'anglais avait préféré rester hors de la ville, trouvant le quartier trop coloré à son coup. Il préférait continuer à réparer le bâtiment et le Phoenix n'allait pas l'en empêcher.
Le Phoenix eut un sourire en pensant qu'à sa première arrivée à West-E, il avait fait sauter le bar où il se trouvait et c'était là qu'il avait rencontré Kate. A se demander ce que devenait l'herboriste. Il ne l'avait pas revue depuis qu'il avait été forcé de faire équipe avec cette Samantha.
Que tout cela semblait si loin ! Cinq ans...cinq ans qu'il avait plié armes et bagages et filé en Europe. Cinq ans à souffrir presque chaque jour, à risquer sa vie dans l'entraînement draconien de son maître. Mais tout cela était bel et bien fini : plus de maître, plus de voix qui lui parlait dans sa tête. Il était devenu Phoenix à part entière et libre de ce côté là.
Bien sûr, cela lui avait coûté le peu d'humanité qui lui restait et sa folie avait encore gagné en puissance. Mais au moins, il savait désormais se contrôler. Un peu.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: West-E by night   Jeu 14 Oct - 0:28

Ni Bullet ni moi n'étions d'humeur a rester au campement, nous n'avons donc fait que passer pour acheter un médikit pour mes blessures, et Bullet a proposé d'aller se bourrer la gueule dans un bar en ville. C'est sans hésitation que j'ai accepté. On est donc sur la route. J'applique mes bandages après avoir recousu les blessures. L'hémorragie est stoppée. Je boiterais quelques jours encore, mais a part ca, je m'en sors bien, ce putain d'ours aurait pu m'arracher la tête. Un cigare au bec (spéciale dédicace au Phoenix Very Happy ), je me change directement dans la voiture, pour enfiler un nouveau costard, noir vu le contexte. Nous roulons ainsi jusqu'au centre ville. Bullet repère un bar lounge tout a fait ordinaire. Ça fera très bien l'affaire vu ce qu'on compte y faire. Et on finira pas sur la paille, en prime. Il se gare sur le trottoir face a l'établissement. Avant de sortir de voiture, je prends quand même l'un de mes .45 sur moi, sous ma veste. On n'est jamais trop prudent, la mort prématurée de Med en est l'exemple. Y'a bien quelques militaires dehors, mais ils ne sont pas vraiment occupés a nous regarder, attirés qu'ils sont par le cul des gonzesses. J'aime pas les bidasses. Nous entrons dans la salle bondée, ou règne un boucan d'enfer. Sans perdre une minute, nous mettons le cap sur le bar. Je m'accoude au comptoir, près d'un jeune homme occupé a siroter son verre. Le barman se pointe.

-Un Whisky et... Bah, deux.

Les verres arrivent quelques secondes plus tard. A ma droite, Bullet. A ma gauche, ce jeune homme et son verre. Quelque chose m'interpelle chez lui. Sans doute un mauvais tour de mon imagination après une journée mouvementée.
Revenir en haut Aller en bas
In Ill-Song

avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers:
Points de Vie:
Defense:

MessageSujet: Re: West-E by night   Ven 15 Oct - 23:09

Oui, bien des choses avaient changées en cinq ans. Il était passé dans la vie de la cité comme une étoile filante, illumitant cette nasse de ténèbres le temps d'un soupir avant de repartir plus loin. Il devait bien l'admettre, il aimait bien West-E. L'atmosphère, les rencontres qu'il y avait faites, le pouvoir qu'il avait eu...on pouvait comprendre l'attrait de certains pour le mode de vie sédentaire.
Pour le Phoenix c'était différent. Il n'aimait toujours pas l'idée de se fixer quelque part et ne plus bouger. La légende disait que l'oiseau de feu ne pouvait s'arrêter pour bâtir son nid car il le brûlerait.
C'était un peu ça.
Pourtant, la ville était différente aujourd'hui. Une structure polique s'était mise en place avec l'arrivée au pouvoir de Fitzgerald. Et dire que le Phoenix l'avait connu quand celui-ci n'était qu'un petit sous-chef de la sécurité. Hillarant de voir le président la la Confédération se pavaner dans son costume deux pièces, avec ses grands discours sur la stabilité et la paix. Fitzgerald était un pourri, comme tous les humains mais il se donnait un air respectable. Le Phoenix aurait presque pu l'apprécier s'il n'avait pas fait l'erreur de le renvoyer de la S.S.S.I.W.E. Le Phoenix avait réformé la SecSpé, il l'avait purifiée. Et fitzgerald l'avait renvoyé comme un malpropre.
C'était insultant. Le Phoenix avait juré de prendre sa revanche dans le sang et s'il avait dû écourter celle-ci à cause de son départ, il comptait bien rattrapper le temps perdu.
Deux hommes virent s'accouder au comptoir à côté du Phoenix. Ce dernier les regarda à peine. Il était sur un tout autre objectif.


Un autre verre, s'il vous plaît.

Une oreille habituée aurait remarqué sans peine l'accent du jeune homme. Conséquence de ses dernières années d'entraînement, son accent anglais quasi parfait avait disparu, laissant place à un français bien plus reconnaissable et qui l'identifait comme non-américain plus sûrement que s'il s'était baladé avec une grande pancarte dans le dos.Mais il s'y était fait à ça aussi. Ca ne le dérengeait pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: West-E by night   Ven 15 Oct - 23:58

Nous en sommes a notre troisième verre. Pour moi, c'était une question de fierté de rembourser la dette que j'ai envers le toubib. Bordel de merde, l'idée que le mec qui m'a sauvé la vie soit mort sous mes yeux me fous hors de moi. A ma gauche, le gamin commande lui aussi un autre verre. Son accent est assez étrange, mais je pourrais pas le déterminer avec précision. Et de toute façon, c'est le cadet de mes soucis. Et bien sur, c'est le moment que choisit un crasseux pour venir me chier dans les bottes.

-Eh m'sieur, une p'tite pièce contre une info, j'sais ou trouver ce que vous cherchez ! Un truc de grande valeur, ouaip !

Je suis loin d'être d'humeur a écouter un mendiant me débiter ses conneries dans l'espoir d'avoir du fric a claquer dans la gnôle.

-Tire toi sale merde, tu me fais chier.

-Ah ! Tu vaut mieux mieux qu'moi c'est ca ? Pédé va, pour qui tu t'prends avec ton costard de milliardaire la ?! Charogne, enculé, fils de...

C'est le mot de trop. Celui qui insulte mes parents le paie comptant. En un éclair, je lui colle mon calibre sur la gorge, a deux doigts de presser la détente. Le silence est retombé dans le bar, Bullet ne sait pas quoi faire.

-Finis ta phrase pour voir, ALLEZ, finis la, espèce de fiotte !

Le mendiant n'arrive plus a articuler le moindre mot. Faut dire qu'un .45 sur la glotte, ca force au mutisme.
Revenir en haut Aller en bas
In Ill-Song

avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers:
Points de Vie:
Defense:

MessageSujet: Re: West-E by night   Sam 16 Oct - 0:18

Le Phoenix sirotait son verre tout en songeant à rentrer à moins qu'il ne passe la nuit en ville. Le Dunwich était tout de même assez loin et le jeune homme avait quand même un peu bu. Pas assez pour rouler sous la table non plus mais il commencait à se sentir brumeux. Après ce verre, il s'en tenait là, c'était juré.
Les deux hommes à côté de lui buvaient eux aussi verre sur verre. Le Phoenix sentait une rage de vie presque animale dans cette beuverie, comme s'ils voulaient fêter le fait d'être en vie. Il pouvait se tromper, mais le jeune homme pariait qu'ils venaient d'échapper à la mort. Un accident de voiture peut-être.
Quoique...à en juger par les habits de son voisin...habillé un peu trop chic pour un quidam, trop tape-à-l'oeil pour un cadre. Un mafioso peut-être ?
Penser à la mafia lui fit se rémemorrer Lucrezia. Il eut un fin sourire en repensant à l'italienne. S'il avait quelques jours, il pousserait jusqu'à Vegas. Ce serait sympa de la revoir.

Un type en gueunilles entra dans le bar, cherchant à récupérer de l'argent auprès des clients du bar. Il s'adressa au type en costume chic, qui lui refusa la pièce. Le ton monta, les insultes volèrent et un un clin d'oeil, le mendiant se retrouvait avec un pistolet sur la gorge.
Un silence de mort s'était abbatu sur le bar. Tous regardaient la scène avec anxiété. Tous sauf le Phoenix qui lui, regardait d'un air plus académique.


Si vous voulez pas salir votre costume, je vous déconseille de presser la gâchette, lança le Phoenix d'un ton presque scolaire. Et puis ça va faire un sacré désordre dans le bar. Remarquez, je doute qu'on paye nos consommations du coup.
Le style direct pouvait surprendre mais c'était le Phoenix. Un subtil dosage entre subtilité et pieds-dans-le-plat.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: West-E by night   Sam 16 Oct - 0:32

Le gamin qui était a ma gauche n'avait pas raté la scène non plus. Et ses paroles me plaisent. Il en a dans le froc, apparemment. C'est pas tout le monde qui pourrait être aussi décontracté dans une situation pareille. Je regarde le clochard de haut en bas. Cette sous-merde vaut même pas une balle. Je baisse mon arme.

-Allez, tire toi avant que je change d'avis...

Le mendiant ne se fait pas prier et pars la queue entre les jambes. Tout en remettant mon flingue a sa place, je commande un dernier verre. Le barman n'est pas plus rassuré que les clients, il s'exécute sans broncher. Peu a peu la tension se dissipe. Je m'intéresse au gamin qui m'a tant surpris par son intervention.

-T'as des cojones gamin, c'est bien ca. C'est quoi ton nom ?

J'appelle le barman et lui signale que les consommations du Phoenix sont pour moi. L'alcool aidant, je me sens plus apte a discuter de façon sociale et civilisée. Bullet reste en retrait, apparemment étonné de ma réaction sur le clochard. Il a beau être un bon tueur, il est trop tendre. Et la tendresse, ca fait pas partie des règles dans le Milieu.
Revenir en haut Aller en bas
In Ill-Song

avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers:
Points de Vie:
Defense:

MessageSujet: Re: West-E by night   Sam 16 Oct - 0:48

Il y avait tout un tas de raisons qui avait poussé le Phoenix à empécher la mort du clochard. Non pour une quelconque éthique, il se moquait de la vie de cet homme. Mais si l'homme au flingue avait tiré, la panique aurait gagné le bar, il y aurait eu une enquête, des complications...l'ancien Phoenix aurait sans doute laissé faire, juste pour voir un meurtre. Mais le nouveau lui, préférait désamorçer les situations tendues avant le point de non-retour.
Finalement, l'homme rangea son pistolet et ordonna au mendiant de sortir. Il sortit bien vite du bar. Petit à petit, la tension retomba et on tenta de retrouver le fil de sa conversation.


T'as des cojones gamin, c'est bien ca. C'est quoi ton nom ?

Etonnant que pour parler de courage ou de cran, certains hommes faisaient toujours l'analogie avec les testicules. Un symbole référant à la virilité sans aucun doute.

Mon nom n'a guère d'importance. Ce n'est qu'une suite de mots qui en valent bien une autre. Néanmoins, je concois que s'adresser à quelqu'un sans savoir le nommer peut-être déroutant. Alors pour ce soir...va pour Minka.

Les peudonymes dont se servait le Phoenix étaient toujours en rapport avec son totem. Ce soir, il avait choisi le nom de l'oiseau mythique minka, qui apparaissait dans les légendes aborigènes. On considérait parfois, que c'était leur équivalent du phénix.
L'homme au pistolet lui offrit un verre. Le jeune homme hocha légèrement la tête en signe de reconnaissance. Il avait prévu de s'arrêter là mais n'allait quand même pas cracher sur un verre gratuit...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: West-E by night   Sam 16 Oct - 1:05

Le gamin dit s'appeler Minka. Bizarre comme nom, mais c'est peut-être juste son surnom, en vérité. Quoi qu'il en soit, le barman lui apporte son verre a son tour. Une idée germe dans mon esprit. Il a su garder un calme olympien alors que tout le monde paniquait. J'en déduis qu'il n'est pas étranger a la violence, cela pourrait m'être utile. Autant se le mettre dans la poche. Autour de nous, l'agitation a repris de plus belle, les poivrots gueulant a tue-tête. Bullet lui est toujours silencieux. Je me demande pourquoi, lui qui est plutôt loquace en temps normal. Je décide de tenter une approche directe avec le gamin, dans le style qu'il a employé plus tôt pour m'empêcher de descendre le clodo. Le bruit ambiant me garantis de toute façon la discrétion de notre conversation.

-J'vais pas y aller par quatre chemins, comme on dit ici. Du boulot, ca t'intéresse ? J'ai un petit différend avec une famille de Vegas. T'as l'air de savoir te débrouiller vu ton sang-froid, c'est des mecs comme toi qu'il me faut. Mais j'aime autant te dire que si tu acceptes, faudra pas avoir de pitié, parce que les mecs d'en face n'en auront pas. L'objectif ? Liquider ces enfants de pute et prendre le contrôle de la famille. Si tu marches et qu'on réussit, t'auras plus d'oseille que t'en as jamais vu. Mais c'est rien a coté du reste. T'auras le respect. Le respect ouais, et ca, ca n'a pas de prix.

Autant y aller franco. De toute façon, je n'ai rien a perdre. Et s'il accepte, ce sera un premier pas vers ma vengeance. Un frisson me parcourt l'échine, je bois une gorgée de whisky et j'allume un cigare. Mon heure approche. Tu vas payer, Salvatore.
Revenir en haut Aller en bas
In Ill-Song

avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers:
Points de Vie:
Defense:

MessageSujet: Re: West-E by night   Sam 16 Oct - 1:33

Le Phoenix dévisaga un peu plus son interlocuteur. Il devait avoir une quarantaine d'années. Plus petit que lui, d'une dizaine de centimètres. Il avait un on-ne-sait quoi de latin, il devait avoir des origines italiennes.
Quoiqu'il en soit, il était franc. De but en blanc, il s'adressa au Phoenix pour lui proposer un travail qui concernait l'élimination d'une famille mafieuse à Vegas. S'il acceptait, il serait grassement payé et respecté au delà de ses rêves les plus fous.
Une ébauche de sourire se dessina sur ses lèvres. A croire que dès qu'il était indispensable au monde du crime organisé : d'abord travaillant pour Lucrezia, maintenant cette proposition...
Pour un individu ordinaire, l'offre aurait été séduisante. Vraiment.
Mais le Phoenix avait d'autres buts que la lutte des mafias. Travailler pour Lucrezia avait été une parenthèse très aggréable mais un divertissement malgré tout. Et il avait accepté, plus pour fréquenter la mafiosa que pour l'aider à capturer Juliet.


J'ai déja fait ce genre de travail, dans le temps.


Il fit une pause, buvant une peu.


Quelque chose de pas très propre. Vous avez peut-être entendu parler de la guerre civile des Red Skulls, il y a environ cinq ans ? J'étais en plein dedans. Le camp qui m'employait à gagné mais ça a coûté cher.

De l'index, il effleura sa poitrine

Ca m'a valu une balle là dedans. Depuis, je peux plus faire le moindre effort sans souffler comme un boeuf. J'estime que j'ai assez donné.

Il vida son verre. Amusant que les problèmes de l'homme se passent à Vegas. Il y avait peut-être quelque chose à jouer en fait...

Cela dit, j'ai de bons contacts à Vegas. Je pourrais peut-être vous aider. Mais autant être clair : l'argent ne m'interesse absolument pas. Ni un poste de chef dans votre organisation une fois qu'elle sera remodelée à votre image - et je vous le souhaite -. Non, la vraie question, c'est qu'est-ce que vous pouvez m'apporter, à moi ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: West-E by night   Sam 16 Oct - 1:58

Retors, le gosse. En fait, il me plait de plus en plus. S'il avait accepté sans poser de questions, j'aurais abrégé la conversation. Je tique un peu quand il parle des Red Skulls. Oui, j'avais entendu parler de cette affaire a l'époque, les De Rossi étaient dans le coup semble t-il. Il aurait donc travaillé pour eux... Intéressant, comme quoi le hasard fait parfois bien les choses. J'ai devant moi un type qui connait le Milieu, qui y a travaillé, et qui a contribué a dégager une famille. Pas mal pour un gamin qui doit avoir entre 20 et 25 ans, d'après mon estimation. Je souris quand il me montre sa poitrine de l'index. Il ne sait pas ce que c'est que de recevoir du plomb dans le gras. Sa dernière question est intéressante.

-Oui, tes contacts a Vegas... C'est les De Rossi, n'est-ce pas ? Figures toi que ca tombe plutôt bien. Mon ancienne famille n'était pas vraiment en bon termes avec eux, tu vois ce que je veux dire. En fait, tout le monde peut être gagnant dans cette affaire. Moi bien sur, mais si les De Rossi apportent leur aide, ils auront un ennemi en moins a Vegas, et y gagneront même un allié, en ma personne. Quant a toi, rien n'est impossible a obtenir. Que ce soit matériel ou non. Si t'es dans le coup, t'auras ce que tu veux, quoi que ce soit, ca m'importe peu. C'est du business, rien que du business.

Je tire une longue bouffée de mon cigare, qui m'est indispensable en cas de négociation, puis j'ouvre ma veste et ma chemise afin de découvrir les 3 cicatrices sur mon torse.

Moi aussi j'ai donné, gamin. Mais la vengeance est une forte motivation.

Je referme veste et chemise, et termine mon verre.
Revenir en haut Aller en bas
In Ill-Song

avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers:
Points de Vie:
Defense:

MessageSujet: Re: West-E by night   Sam 16 Oct - 2:20

Le sourire condescendent de l'homme ne lui échappa pas quand il fit mention de sa blessure. C'était un petit peu la blague de la souris et de l'éléphant. Mais enfin, le Phoenix n'avait tout de même pas l'habitude de se faire tirer dessus au jour le jour. Généralement, il était plus malin que ça. Il avait vraiment joué de malchance ce jour-là.
Le mafieux plaça l'argument De Rossi en haut de la table. C'était bien vu de sa part, de parler des anciens employeurs du Phoenix. S'il avait été un truand ordinaire, évidemment.
Il insista sur le fait que tout le monde pouvait être gagnant, de lui aux De Rossi, en passant par le Phoenix lui-même. En fait, il lui offrait ce qu'il voulait, c'était aussi simple que ça.
Le Phoenix hocha la tête.


Il y a peut-être effectivement un moyen de nous mettre d'accord. Je veux la tête d'un homme. Il est puissant et très protége. Si nous faisons affaire et que je vous aide à vaincre vos ennemis, je veux votre soutien sur ce coup là. Plus l'amitié de votre clan, cela va sans dire. Cela vous semble t-il correct ?

Le Phoenix ne crut pas bon de préciser l'enventualité de la réussite de leur alliance. Si le Phoenix se joignait à la mélée, on ne perdait pas. C'était aussi simple que cela.
L'homme montra ses blessures au jeune homme : trois cicatrices sur le torse, de belles traces de balles.



Je crois que je comprends. Et je suis prêt à vous aider, au termes que j'ai ennoncés un peu plus tôt. Est-ce que cela vous convient ?


Il lui tendit la main, attendant que l'homme signe leur pacte en la serrant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: West-E by night   Sam 16 Oct - 2:38

Je l'ai hameçonné, ne reste qu'a remonter le poisson. Ses conditions me semblent valables, un service en vaut bien un autre. Un homme puissant et bien protégé... Le gamin a l'air d'avoir plus d'un ennemi malgré son jeune age. Mais un connard de plus ou de moins a abattre, ca ne fait aucune différence pour moi, seule compte ma vengeance. Le gosse me présente sa main en signe d'alliance. Je tend la mienne et nous concluons notre marché par une poignée de main vigoureuse.

-Si t'es avec moi, alors tes ennemis seront mes ennemis, et ils auront très peur de toi... Pour l'amitié de la famille... Dis toi que t'en seras un membre d'honneur. J'ai qu'une parole.

L'alliance est passée. Je n'éprouve pas de sympathie pour le gosse, ce n'est que du business. Mais son caractère me plait, il a du cran, et c'est ce que je recherche. J'ai pensé un temps a Bullet, mais vu sa prestation face a l'ours, j'ai vite oublié l'idée. De plus, rien n'est plus fiable en ce monde qu'un type auquel on achète sa loyauté. C'est ce que j'ai réussi a faire pour une somme dérisoire, car dégommer un blaireau qui se croit important ne m'atteint pas. Je sors ma boite de cigares pour en proposer un au gosse.

-Un Havane, associé ? C'est pas des barreaux de chaise, tu peux me croire.
Revenir en haut Aller en bas
In Ill-Song

avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers:
Points de Vie:
Defense:

MessageSujet: Re: West-E by night   Sam 16 Oct - 2:51

Le pacte fut scellé par une poignée de main. A l'origine, le geste servait à assurer que l'on ne cachait pas d'armes et que l'on pouvait donc discuter en paix. Avec le temps, le symbole avait évolué.
A la réflexion, cet intermède mafieux pouvait avoir du bon : une fois les ennemis de son nouveau patron six pieds sous terre, le Phoenix aurait de sérieux contacts dans l'underground. Avec un réseau plus étendu, il pourrait sans doute faire tomber Fitzgerald, sans parler des facilités à exercer ses rituels.
Qui plus est, il pourrait sans doute revoir Lucrezia. Non, décidemment, c'était un bon deal. Bien sûr, restait le risque de mort. Mais le Phoenix s'en moquait. C'était justement une de ses plus grandes forces, pouvoir se jeter dans la mélée sans même songer à survivre. Parce qu'il ne pouvait pas mourir. Tout simplement. Son coeur pouvait s'arrêter de battre ou ses poumons se remplir d'air mais il resterait éternellement le Phoenix. Et ça, c'était quelque chose d'extraordinaire.
Le mafieux l'assura que ses ennemis deviendraient les siens et ceatera. Presque une formule magique mafieuse. Le jeune homme tiqua néanmoins quand il fit mention de la peur. Presque mécaniquement, le Phoenix le corrigea.


Ils ont déja peur de moi, vous savez...

L'homme sortit une boîte à cigares et en proposa au Phoenix. Ce dernier déclina :

Non merci, je ne fume pas. En revanche, je serais curieux de savoir comment moi, je dois vous appeller.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: West-E by night   Sam 16 Oct - 3:03

La réflexion du gamin sur la peur me fit douter un instant. Soit il se la jouait, soit il était un allié encore meilleur que je ne l'ai cru. Finalement j'opte pour la deuxième option. S'il se défile au mauvais moment, il en subira les conséquences. De plus, cet accord est l'occasion de lier une amitié avec les De Rossi, ce qui me fera des alliés non négligeables en cas de besoin. En résumé, tout le monde y gagne et je me félicite intérieurement d'avoir su mener cette négociation a terme. Le gosse refuse le cigare. Je ne vais pas lui tenir rigueur, et je range la boite dans la poche intérieure de ma veste. Sa question sur comment il doit m'appeler m'amène a réfléchir. Associés ou pas, il ne connaitra pas mon nom de sitôt, pas avant d'avoir gagné ma totale confiance. Ce que même Med n'avait pas réussi. Il m'appellera donc comme tout le monde ou presque...

-... Gunslinger, tu peux m'appeler Gunslinger.

En dehors du gamin, une chose m'interpelle : Bullet. Il n'a pas dit un mot depuis notre arrivée. Soit il ne se mêle pas de mes affaires, et il a raison, soit il a l'intention de me faire la morale une fois a l'écart, et il aurait tort de A a Z. Je fini mon cigare et je l'écrase contre un coin du comptoir.

-On va se tirer, on peut te déposer quelque part ?
Revenir en haut Aller en bas
In Ill-Song

avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers:
Points de Vie:
Defense:

MessageSujet: Re: West-E by night   Sam 16 Oct - 20:36

S'il s'était toujours refusé à fumer ou à prendre de la drogue, c'était avant tout une question de santé. Il cotoyait la mort depuis trop longtemps pour ne pas accepter qu'elle l'emporte par un cancer du poumon ou une cirrhose du foie. Il était un être d'exception, il ne pouvait pas mourir comme monsieur tout le monde.
En fait, dans sa mort rêvée, il se tuait lui-même. Quoi de mieux qu'un suicide pour clore dignement sa vie ? Il était le seul à mériter de prendre sa propre vie. C'était la suite logique d'une vie. On naissait et jusqu'au dernier battement de notre coeur, on vivait avec soi. On se connaissait mieux que quiconque, on s'aimait. C'était une évidence. alors pourquoi ne pas aller jusqu'au bout de cette logique ?
A se demander pourquoi les gens voyaient toujours le suicide comme une forme de lâcheté.
L'homme lui donna son nom. "Gunslinger". Un surnom curieux. Mais le Phoenix n'était pas en reste pour les peudonymes étranges.
Gunslinger annonça qu'ils allaient partir et proposa de le déposer. Le Phoenix décida d'accépter. Après tout, l'immeuble n'était pas à côté.



Si vous pouvez me laisser au Dunwich Building...



Il guetta la réaction de Gunslinger. C'était un test parfait pour savoir si le mafieux se tennait au courant des mythes et légendes locales. Si c'était le cas, il tiquerait, à n'en pas douter. Après tout, même cinq ans plus tard, la réputation du building comme lieu maudit ne devait pas avoir baissée...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: West-E by night   Lun 18 Oct - 20:20

Bullet tiqua a l'évocation du nom du Dunwich Building. Sans vraiment trembler, il eu néanmoins un frisson parfaitement visible. Je me demande bien pourquoi ce lieu l'effraie autant.

-Le... Le Dunwich ? C'est maudit c't'endroit Gun, je vais pas la bas moi, et tu ferais mieux de pas y aller non plus, pareil pour toi le gamin.

-Maudit hein... Tu sais, on m'a toujours dit qu'il fallait plus se méfier des vivants que des morts...

-Ouais mais la, c'est différent, il parait que...

Il se tait tout a coup et regarde le jeune, une expression étrange sur le visage, presque comme s'il voyait un fantôme. Je connais les technomades et leurs légendes assez grotesques parfois. Un immeuble maudit, faut être con pour croire a ce genre de trucs.

-Ca va, bene, tu nous ramènes au camp et je ramène moi même le gamin au Dunwich, ok ?

-Ouais... Si tu veux, mais t'es prévenu.

Il regarde toujours le gosse du coin de l'œil. Il ne le sent pas. Mais je m'en fous pas mal. Ce gamin pourrait être un psychopathe complètement barré que ca me serait égal. De une, je sais me défendre, et de deux, on a un accord. Les frayeurs de Bullet, ca me passe au dessus la tête. Je me lève, règle l'addition, et je sors a l'air frais et puant de West-E, suivi par Bullet et le gosse.
Revenir en haut Aller en bas
In Ill-Song

avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers:
Points de Vie:
Defense:

MessageSujet: Re: West-E by night   Mer 20 Oct - 19:26

Le mafieux n'eut pas l'ombre d'un haussement de sourcil en entendant le nom du building mais ce ne fut pas le cas de son compagnon, qui restait silencieux depuis le début de leur entrevue. Les quelques mots qu'il lâcha puaient la peur, au grand plaisir du Phoenix.
C'était cette réputation qui permettait au jeune homme de partir l'esprit en paix du bâtiment. Personne de sensé ne s'aventurerait dans ces murs sans au moins une très grosse apréhension. Et il fallait bien dire que les pièges réactivés ou installés par le psychopathe ne contribuaient pas vraiment à faire gagner des étoiles à l'édifice.
Gunslinger rejeta la légende en bloc. Le Phoenix esquissa un sourire. Le mafieux devait se vouloir cartésien et terre à terre. Il évieterait donc de déblatérer des heures avec lui sur l'ésotérique et les forces occultes.
Le mafieux paya les consommations et quitta le bar, suivi par son compagnon et le jeune homme. Il ne pouvait s'empêcher de sourire en songeant à ce qui allait se passer maintenant. Voilà que cinq ans après son départ, il redevenait en cheville avec la mafia ! Plutôt drôle...


Avant que j'oublie
, dit le Phoenix à Gunslinger en se glissant à ses côtés, maintenant que nous sommes associés, vous pouvez utiliser mon vrai nom. Le Phoenix. Et je pense qu'il serait préférable que je vous briefe tout de suite sur mes compétences pour votre vendetta. Je suis votre homme pour tout ce qui est lame et interrogatoire. Par contre, autant être franc, je suis loin d'être le meilleur avec une arme à feu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: West-E by night   Mer 20 Oct - 22:47

L'initiative du gamin concernant ses compétences me plait. J'ai effectivement besoin de connaitre ses forces et faiblesses. Je sais désormais qu'il vaut mieux éviter de lui coller un calibre dans les mains. Il me sort un autre nom, ou surnom plutôt, le Phœnix... Bizarre, mais je suis pas a ca près. Dans le milieu, les choses bizarres sont monnaie courante, et pas qu'au niveau des surnoms.

-Les couteaux hein ? Ça m'arrange, j'suis pas doué avec les lames, mais y'a pas beaucoup de glandus qui rivalisent avec moi pour ce qui est des pétards, le Phœnix. Je peux aussi me montrer persuasif quand il faut, et je suis pas un mauvais commerçant. Mais me demande pas de toucher a un ordinateur, je pige rien a ces trucs la.

Je boitille un peu pour rejoindre le pick-up. L'anesthésiant local du médikit est efficace, mais malgré tout je boiterais encore quelques jours, la blessure n'est pas jolie a voir. Je ré-intègre la bagnole coté passager. Bullet lui s'installe bien sur coté conducteur, tandis que le Phœnix prend place a l'arrière. J'allume un nouveau cigare, et je récupère mon deuxième .45 dans la boite a gants. Je sens Bullet mal a l'aise en présence du môme. Mais tant qu'il nous plante pas... J'essaie d'en connaitre un peu plus sur mon nouvel associé, tandis que le nomade démarre son véhicule et prend la route.

-Alors, Phœnix, tu fais quoi dans le coin, pourquoi West-Epsilon ?

[Je te laisse lancer la suite dans un endroit plus approprié Smile ]
Revenir en haut Aller en bas
In Ill-Song

avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers:
Points de Vie:
Defense:

MessageSujet: Re: West-E by night   Mer 20 Oct - 23:24


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: West-E by night   

Revenir en haut Aller en bas
 

West-E by night

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet-Epsilon :: Archives WE S2-