Projet-Epsilon
Projet-Epsilon n'est pleinement accessible qu'à nos membres. Rejoignez-nous si l'aventure rôle-play dans un monde post apocalyptique vous tente et si vous avez 18 ans minimum.

L’univers dans lequel évoluent nos personnages n’est malheureusement pas adapté aux joueurs mineurs.

A bientôt dans ce monde fantastique.
Projet-Epsilon

Seattle 2220
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Votre compte doit impérativement être le nom, prénom ou surnom de votre personnage. Merci d'en tenir compte lors de votre inscription.

Partagez | 
 

 [Tour du Gouverneur] Dépasser ses compétences

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar


MessageSujet: [Tour du Gouverneur] Dépasser ses compétences   Jeu 4 Nov - 7:18

Howard avait écouté attentivement l’allocution du président de la CES qui masquait mal son amertume après les évènements du monastère. Prenant les paroles de Fitzgerald pour acte, le gouverneur se sentit mieux, conscient que le problème dépasserait désormais sa seule compétence et qu’il serait largement épaulé par les instances de la confédération. Mais aujourd’hui, dans son bureau, rien de très officiel et encore moins en rapport avec les évènements. Il s’agissait même d’une réunion officieuse, non pas illégale, mais dont le sujet dépassait allègrement les compétences du gouverneur fixé dans la constitution de l’Etat de Californie du Sud. Howard attendait assit dans son fauteuil tout en observant la ville où l’on pouvait voir encore de la fumée s’échapper du quartier mutant. Il souffla et c’est alors que la porte s’ouvrit, pile à l’heure.

Deux hommes en uniforme entrèrent, la carrure droite et fière. Le premier portait des galons d’officier, le lieutenant Teddy, attaché de mission militaire, le second était plus gradé et son uniforme droit le rendait encore plus grand, il s’agissait du capitaine Remy. Le premier avait toute la confiance du gouverneur et pour cela il avait été nommé au poste d’attaché militaire qui visait à atteindre une coopération complète en matière militaire avec l’Etat et la CES. Quant au second, plus indépendant, il en restait fiable par goût du patriotisme, il était l’envoyé de l’Etat sur le front et même s’il ne pouvait prendre aucune décision en matière tactique ou stratégique, participait aux réunions d’Etat-major, bref, il était les yeux et les oreilles du gouverneur sur le front où l’armée possède la toute puissance.

Chacun des deux hommes salua le gouverneur avant de s’asseoir dans un siège prévu à cet effet. Ils étaient seuls tous les trois.


« Bonjour messieurs, je sais que cette réunion est quelque peu officieuse mais nous avons un gros problème. Le capitaine Remy me renvoie des documents qui indique des intensifications des combats, pas tellement sur la ligne de front mais plutôt sur le front intérieur. Il convient d’en terminer avec cette guerre très vite d’autant plus que … »

Il fixa la fenêtre.


« … les nuages ne vont pas tarder à se lever à l’Est de la CES. »

Il marqua une pause avant de reprendre après un soupir.

« Voilà pourquoi je vous propose de mettre sur pied, grâce à l’excellence de notre industrie un plan de guerre qui nous donnerait un avantage irrésistible sur l’ennemi. »


Remy croisa ses jambes tandis que le lieutenant qui connaissait bien le milieu militaire de la CES rétorqua au gouverneur.


« Il est cependant précisé dans la constitution que tout ce qui touche au domaine militaire, y compris la mobilisation économique en vue de la guerre relève de la CES, nous ne pouvons ébaucher le moindre plan sans en informer au moins les instances compétentes de la confédération. Le président Fitzgerald a votre confiance, il vous donnera sûrement la délégation d’un tel plan économique s’il venait à être informé. »


Howard le pointa du doigt avec un sourire.


« Vous avez tout à fait raison mon ami. Cependant la CES s’est transformé en une forme immonde bureaucratique et obscure. Si je donne ces informations, il est à peu près probable qu’elles finiront par se perdre dans la nature. Je n’ai nullement l’intention d’intenter un coup de force contre la Confédération qui reste pour moi le meilleur atout de notre Etat mais nous devons éviter les fuites. »


Il se retourna.


« Bien entendu, le président sera tenu au courant au plus vite de nos plans, il en relève de notre sécurité nationale. »

Le capitaine Remy sortit de sa réserve, il n’y connaissait rien en politique en encore moins en droit constitutionnel, pour lui seul comptait la victoire. Il prit ainsi le contrepied du lieutenant Teddy.

« Qu’est ce que vous suggérez ? Un plan économique plus rationnel d’armement ? Ou autre chose ? »

« J’ai déjà demandé l’intensification de la production d’armements, production plus en profondeur avec une augmentation sensible des crédits accordés à la recherche militaire. Sur ce sujet, on ne pourra rien faire de plus, non, il nous faut un matériel unique, un matériel que nous sommes les seuls par notre puissance économique à détenir. »

Remy fronça un sourcil tandis que l’attaché militaire restait sur la réserve, attendant que le gouvernement ait terminé de dévoiler ses plans. Howard déplia la carte de l’Etat de Californie du Sud sur son bureau.

« Aujourd’hui, il n’existe véritablement qu’un seul moyen de détruire la force ennemie, c’est l’armée de terre. Mettons notre formidable énergie au service de nouvelles armes. Ici, une marine capable de pilonner ces abrutis par la mer et une force aérienne. »


Il y eut un silence lourd de sens dans l’assemblée. Le capitaine Rémy  fixa le gouverneur.

« La première nécessite beaucoup de temps et d’énergie quand à la deuxième, il nous faut des prototypes et des pilotes. Nous ne disposons de rien de tout cela. »

« Vous vous trompez mon ami. »

Rétorqua sur le champ Howard.

« Le temps, ce sera notre production en masse qui va nous le donner. L’énergie augmente de mois en mois … pour ce qui est des prototypes je l’avoue il faudra mettre les bouchées doubles et pour les pilotes, j’ai déjà ma petite idée. »

Le lieutenant Teddy reprit alors la parole.


« Et la CES sera prévenue quand monsieur ? Des préparatifs comme cela ne peuvent rester secret pour elle pendant très longtemps. »

« Quand j’aurais mes prototypes, mes infrastructures et mon pilote alors nous en avertirons la CES. »

Il lui tendit d’ailleurs un petit papier.

« Trouvez le, c’est le pilote du président, je dois lui parler au plus vite. »

Apparemment plus rien ne s’opposer à ce plan et le silence des deux militaires étaient révélateurs. Le capitaine Rémy émit une dernière réserve.

« Vous avez une idée du nombre de forces ? »

« Pour la marine, un ou deux navires de surface nous permettraient d’écraser nos adversaires sans soucis. Une flotte aérienne de plusieurs centaines d’appareils suffirait également. Libre ensuite à la CES de reprendre le plan à son compte, notre économie ne s’en portera que mieux capitaine. »


Il acquiesça.
Revenir en haut Aller en bas
 

[Tour du Gouverneur] Dépasser ses compétences

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet-Epsilon :: Archives WE S2-