Projet-Epsilon
Projet-Epsilon n'est pleinement accessible qu'à nos membres. Rejoignez-nous si l'aventure rôle-play dans un monde post apocalyptique vous tente et si vous avez 18 ans minimum.

L’univers dans lequel évoluent nos personnages n’est malheureusement pas adapté aux joueurs mineurs.

A bientôt dans ce monde fantastique.
Projet-Epsilon

Seattle 2220
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Votre compte doit impérativement être le nom, prénom ou surnom de votre personnage. Merci d'en tenir compte lors de votre inscription.

Partagez | 
 

 A new threat in town

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar


MessageSujet: A new threat in town   Lun 13 Déc - 21:12

-Nous avons 3 minutes de retard, professeur.

La voix était sans ton particulier, froide, distante. Mais il ne s'y trompait pas. Cette salope le mettrait dans son rapport, pour essayer de souligner son incapacité à lui. Histoire de mieux souligner ses capacités à elle.

Depuis leur départ, ils avaient eu quelques galères, rien de terrible, mais par sa seule présence, Kimiko avait rendu tout terriblement difficile.

Ils étaient arrivés la veille au soir dans le nord de North-Epsilon et ils avaient réussi à implanter le campement. Depuis, il avait passé son temps à peaufiner l'intégration des nouveaux logiciels dans SF-666, et à tout vérifier. Qu'une seule séquence aboutisse à une absurdité logique et SF-666 mettrait un temps infini à sortir de la boucle de programmation. Qu'est-ce que cette connasse de Kimiko pouvait comprendre à ça, hein ?

Mais quand il se retourna, il répondit aussi froidement.
-Vous avez raison, Kimiko-Sama. Sans doute devrais-je cesser mes vérifications, au risque de lâcher dans cette cité une IA non opérationnelle. Pensez-vous que je peux prendre une demi-heure de plus, ou préférez-vous que j'envoie maintenant SF-666 en mission, quitte à ce qu'il échoue ?

A sa façon, il lui indiquait aussi qu'il comptait bien rédiger son propre rapport. Kimiko haussa les épaules et sortit de la remorque du camion, pour passer en revue, pour la troisième fois de la matinée, le dispositif de garde.

Oui, qu'elle aille ennuyer les autres, c'est une bonne chose, pensa le professeur, avant de se pencher de nouveau vers sa création connectée par des dizaines de câbles à la batterie d'ordinateurs qui tournaient dans la remorque du semi, sous l'étroite surveillance d'une dizaine de scientifiques.
SF-666, sa création, à laquelle il tenait sans doute plus qu'à ses propres enfants, qui lui avaient quand même permis d'exercer les premières technique d'implantation d'une IA dans un cerveau humain. Tous n'avaient pas survécu, mais ceux qui avaient réussi avaient été envoyés sur le front à Bakersfield. Depuis, il n'avait plus de nouvelles.

C'était dommage, soupira-t-il intérieurement. Il aurait bien aimé savoir si l'implant avait été efficace.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: A new threat in town   Mar 21 Déc - 18:45

SF-666 était pisté, de prêt cette fois. Il semblait évident que sa cible avait du s'établir dans le camp Technomade. L'intérêt des Technomades, c'est qu'ils étaient d'un prévisible.

Ceci dit, il était prudent. Il avait intégré les équations de son échec précédent, ce qui l'indifférait bien évidemment, étant donnée sa nature. D'ailleurs, le mot échec n'avait pas de sens pour lui. Ce qui avait du sens, c'est qu'il avait amélioré de 12,6% ses chances de succès cette fois en optimisant de 43,1% ses capacités d'adaptation à l'environnement humain.

Le problème, c'est que le milieu Technomade était plutôt éloigné des scientifiques ayant réalisé la programmation et du professeur. Ils avaient finalement restitué une bouillie informe de convenances humaines, espérant ainsi faciliter l'immersion de SF-666 dans le milieu Technomade. Comme quoi, si les Technomades étaient prévisibles, les scientifiques ne l'étaient guère mieux. S'ils avaient intégré un vrai technomade dans leur équipe, sans doute qu'il aurait pu corriger quelques algorithmes.

C'est donc un nouvel SF-666 qui déambulait dans le camp Techno de North-Epsilon, cartographiant au passage ce dernier. C'était plutôt inutile, la géographie d'un campement Technomade étant, par définition, destiné à changer tous les jours, si ce n'est toutes les demi-journées. Mais cela avait quand même prouvé son efficacité et de toute façon, il restait des invariants liés au terrain lui-même qui imposait une certaine organisation.

SF-666 marchait donc, n'omettant jamais de saluer chacun, de leur dire bonjour et de s'assurer qu'il allait bien. Les injures qui fusaient en réponse, les plaisanteries et les rires gras le laissait totalement indifférent. Bien sûr, le logiciel réagissait, ayant du mal à résoudre la différence entre sa programmation et la réalité, mais essayant toujours de garder un niveau de violence physique et de parole le plus bas possible.

SF-666 n'omettait jamais, bien sûr, de tenter de savoir si un certain 3009, alias Shadow était dans le coin. Mais il était tout le temps rembarré.

Ceci dit, quand on a une pile capable de tenir plusieurs jours et qu'on a pas besoin de dormir, on a tout le temps devant soi, et on en fait du chemin en 24 heures non-stop.

Peut-être que s'ils avaient intégré un Technomade dans leur équipe, les scientifiques auraient anticipé sur le fait que, dans un campement, si quasiment aucun renseignement ne filtre, tout se sait en revanche rapidement...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: A new threat in town   Mar 21 Déc - 19:30

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A new threat in town   

Revenir en haut Aller en bas
 

A new threat in town

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet-Epsilon :: Archives WE S2-