Projet-Epsilon
Projet-Epsilon n'est pleinement accessible qu'à nos membres. Rejoignez-nous si l'aventure rôle-play dans un monde post apocalyptique vous tente et si vous avez 18 ans minimum.

L’univers dans lequel évoluent nos personnages n’est malheureusement pas adapté aux joueurs mineurs.

A bientôt dans ce monde fantastique.
Projet-Epsilon

Seattle 2220
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Votre compte doit impérativement être le nom, prénom ou surnom de votre personnage. Merci d'en tenir compte lors de votre inscription.

Partagez | 
 

 Ce n'est qu'un aurevoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar


MessageSujet: Ce n'est qu'un aurevoir   Mar 28 Déc - 13:00

Maintenant, le calme est revenue depuis ce qui c'est passé dans les docks. Une chose est sûre, Jefferson ne s'en tirera pas comme ça. Pour l'instant, il est dans une cellule du centre pénitencier en attente de son procès. Seulement, pour le buter, j'ai besoin d'un fusil à lunette pour le flinguer de l'extérieur parce que je rentrerai jamais là dedans avec un flingue et j'en sortirais encore moins facilement. La seule personne qui pourrait me fournir ce que je veux c'est Max. Et le seul endroit ou je pourrait le trouver, c'est dans sa piaule. Heureusement que je me suis retrouver une bagnole, sans quoi je mettrais deux heures pour aller là bas.
Une fois chez Max, il s'étonne de voir Sarah mais je lui expose la situation et il l'oublie vite. Max est un mec super quand il s'agit de flingues mais à côté de ça, c'est qu'une épave qui s'amuse avec les jeunes, filles ou garçons. Il me dit de le suivre à l'arrière, dans la cour. Une fois là, il ouvre une benne à ordure remplie d'armes et sort une espèce de cylindre avec une crosse et une lunette. On dirait un fusil mais sans la carcasse.

Max, c'est quoi cette merde, je t'ai demandé un fusil entier et pas les pièces détachées!

Là tu me déçois Lynch, je te croyais plus calé en armes. Donne moi ton Colt, tu va voir.

Je m'exécuta et tout en parlant, Max me montre comment fonctionnait son engin, puis me le donna.

Regarde, tu retire la culasse de ton Colt et tu met ça à la place. Une fois que c'est fait, tu obtiens une carabine semi-automatique à lunette. Système Carbine CCU que certains appellent ça.

Astucieux, je prends. T'en veux combien?

Alors, Max a un regard assez bizarre vers Sarah et me demandé si mon portefeuille ne fait pas un mètre et demi, avec de longs cheveux... Max m'a toujours dégoutté en ce qui concerne ce genre de choses. J'ai même pas écouté la suite de son baratin, je l'ai plaqué au mur en lui collant le canon du fusil sur la tempe.

T'as dit combien? J'ai pas très bien entendu!

Euh, ça va Lynch, on se connaît et tu m'as souvent aidé alors on va dire qu'on est quitte.

J'ai bien vu que quand se pervers bavait devant Sarah, elle était pas rassurée. Ca me gonfle les merdes dans son genre. Après l'avoir lâcher, Max est tombé par terre. Je me suis même pas retourner et on l'a laissé là. Maintenant que j'avais le fusil, manquait plus qu'à aller au centre pénitencier pour régler son compte à Jefferson.
Revenir en haut Aller en bas
Events

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: Re: Ce n'est qu'un aurevoir   Mar 28 Déc - 13:37


_________________
J'aime jouer avec les nerfs des joueurs. Invité, tu seras peut être mon prochain jouet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Ce n'est qu'un aurevoir   Mar 28 Déc - 14:16

Je prends un petit sac à dos où j'ai mis le Colt et le kit carabine démonter. Ensuite, on part vers un immeuble en face du centre pénitencier, à plus ou moins un kilomètre du bâtiment visé. L'immeuble est vieux et ne sert presque plus à rien, on passera relativement inaperçu. Une fois à l'endroit parfait, je ferme la porte et m'assure que personne viendra ici. Je m'accroupis pour sortir les pièces du sac et commence à monter le fusil comme m'a montrer Max. Le claquement caractéristique des pièces qui se fixent m'a toujours fait plaisir, surtout maintenant que Jefferson va partir.
Une fois que c'est fini je ne me relève même pas, je dirige le fusil vers le centre pénitencier et regarde dans la lunette. Merde! c'est quoi cette blague: Jefferson est pas dans la cellule où il devrait être. Mes infos sont sûre pourtant. Je regarde un peu partout, à toute les fenêtres du bâtiment, puis, dans un passage éclair, quelque chose attire mon attention sur la porte principale. On dirait que c'est une affiche. Cet quoi cette embrouille, c'est ma tête qui est dessus! Un avis de recherche! Pour séquestration et abus de mineur! Fait chier! Jefferson a dû coopérer en échange d'une libération. Et comment je vais faire pour le retrouver moi maintenant?
En même temps, Jefferson n'est qu'un sous-fifre. Si je ne m'en charge pas, un autre le fera. Et puis, il peut attendre un peu. Non, ce qu'il faut faire c'est se charger de celui qui est au dessus de tout ça. Et le grand patron, c'est Könemann. Je remballe le flingue dans le sac et dit à Sarah que je vais devoir partir. Le seul endroit où elle soit en sécurité c'est dans la cave de la piaule, derrière une porte fermer à clé et bloquée par des meubles. J'espère qu'elle ne m'en voudra pas trop de la laisser comme ça. De toute façon, c'est la seule solution, c'est trop risqué pour elle de venir avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ce n'est qu'un aurevoir   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ce n'est qu'un aurevoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet-Epsilon :: Archives WE S2-