Projet-Epsilon
Projet-Epsilon n'est pleinement accessible qu'à nos membres. Rejoignez-nous si l'aventure rôle-play dans un monde post apocalyptique vous tente et si vous avez 18 ans minimum.

L’univers dans lequel évoluent nos personnages n’est malheureusement pas adapté aux joueurs mineurs.

A bientôt dans ce monde fantastique.
Projet-Epsilon

Seattle 2220
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Votre compte doit impérativement être le nom, prénom ou surnom de votre personnage. Merci d'en tenir compte lors de votre inscription.

Partagez | 
 

 Ou comment tenter de sauver sa peau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raphaëlle Jones

Habitant
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers:
Points de Vie:
Defense:

MessageSujet: Ou comment tenter de sauver sa peau   Mer 19 Jan - 12:12

Le taxi me dépose devant le Commissariat Central de la Police. Je lisse ma robe noire, sage, austère, d'un geste manuel, ne laissant rien transparaître de mon appréhension. Elle ne comporte aucun pli. Je ne porte aucun bijou. Je dois avoir l'air sans doute d'une de ces femmes venues coloniser ces terres au début. Les puritains. Il est rare que je sorte du Village en fin de compte. Au final, mon aspect froid me rassure. Je passe la porte sur le regard étonné de certains. Je reste impassible et me dirige au comptoir d'accueil. Quand une femme, au maquillage honteux et au décolleté outrageant daigne me regarder, le coin gauche de ma lèvre se retrouve légèrement.

Je suis Moriyah Simons, Inquisitrice au Village des Enfants de Dieu. Je souhaiterais m'entretenir avec le responsable chargé de l'enquête sur l'Assassinat de notre Soeur Anne dans l'enceinte de la Cathédrale je vous prie.

_________________

Sex Account : 3  Cool
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Events

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: Re: Ou comment tenter de sauver sa peau   Mer 19 Jan - 21:06

Le fonctionnaire la dévisagea longuement, puis eut un petit sourire ironique.

-"Et je pourrais connaître votre âge, mademoiselle Moriyah Simons, enquêtrice du village des bigots ?"

_________________
J'aime jouer avec les nerfs des joueurs. Invité, tu seras peut être mon prochain jouet.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaëlle Jones

Habitant
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers:
Points de Vie:
Defense:

MessageSujet: Re: Ou comment tenter de sauver sa peau   Mer 19 Jan - 22:04

Je garde une impassibilité parfaite, esquissant le plus parfait des sourires polis. J'ai toujours été une "petite fille modèle". Convertie jeune, pieuse, sage avant même l'arrivée des Prêcheurs. On m'a éduqué, au-delà de lire et d'écrire. Et en plus j'ai un don d'actrice. Le Seigneur ne m'en a pas doté pour rien et je sais en faire bon usage. Son Eglise vaincra.
Bien sur, face à une demande d'âge, mes capacités d'actrice ne suffisent pas.
Accessoirement, j'ai un frère qui fraude. Et si je ne lui parle plus guère depuis mon installation au Village, il a assez de souci pour ne pas rechigner contre quelques billets et cigarettes, même d'une bigote comme moi – comme vient si gentiment de me le rappeler ce fonctionnaire – à me donner ce dont je sais pouvoir avoir besoin. Comme une fausse carte d'identité. Dans une ville où le registre des Naissances n'était pas tenu à jour lors de ma venue au monde, pas très difficile de frauder. Je sors d'un sobre sac à main noir, quoiqu'un peu usé, ma fausse carte d'identité.


J'ai 18 ans Monsieur. Et si je vous parais malingre, veuillez pardonner l'ancien démon informatique Alpha. Il a oublié que ceux qu'on traitait de Nu à l'époque, avaient, eux aussi, besoin de manger à leur faim. Les carences alimentaires causent des défauts de croissance. Heureusement que la taille ne fait pas tout.

Je me permets un petit rire doux, comme si ce que je venais de dire était parfaitement drôle.

Et je suis inquisitrice. Je veille à ce que la foi insufflée dans le Village suive les bons préceptes. Pour sauver l'âme des Fidèles. Je n'enquête pas, je n'ai pas cette prétention. C'est d'ailleurs la raison de ma venue. J'ai des informations qui pourront éclairer ceux dont c'est la mission.

J'élargis mon sourire poli.

S'il vous plait, Monsieur.

_________________

Sex Account : 3  Cool
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Events

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: Re: Ou comment tenter de sauver sa peau   Mer 19 Jan - 22:54

Le fonctionnaire vérifie la carte et doit bien constater qu'il s'est trompé sur l'âge. Il la garde cependant, pour prendre quelques notes dans son cahier devant lui. Il appelle ensuite quelques collègues, et Moriyah les voit se parler en la regardant.

Finalement, l'homme l'invite à en suivre un autre qui la mène dans un bureau plutôt impersonnel, froid. Il n'y a même pas un ordinateur, juste une table. Finalement, curieux comme bureau.

Invitée à s'asseoir, elle le fait face à l'homme et c'est alors que la porte s'ouvre. Une femme entre et se contente de rester debout, dos au mur, bras croisés.

L'homme alors prend une expression sérieuse, jouant avec la carte d'identité de Moriyah.

-"Mademoiselle Simmons, il y a quelque chose que je ne comprends pas très bien. Vous venez pour nous parler d'un crime et nous donner des renseignements. Vous êtes Inquisitrice, selon vos dires. Hors c'était un homme qui avait ce "titre" qui vous est propre sans doute. Homme avec lequel nous avons eu déjà beaucoup de problèmes au demeurant et qui reste poursuivie pour divers atteintes à nos Lois. Enfin, j'avoue que j'aimerai bien savoir de quoi vous nous parlez exactement. Nous n'avons été informé d'aucune mort au sein de votre communauté, pas depuis la fin de vos échauffourées avec la confrérie Sâ. Pourriez-vous m'aider à y voir plus clair, mademoiselle ?"



Ce n'est qu'à présent que Moriyah comprend qu'elle se trouve en salle d'interrogatoire.

_________________
J'aime jouer avec les nerfs des joueurs. Invité, tu seras peut être mon prochain jouet.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaëlle Jones

Habitant
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers:
Points de Vie:
Defense:

MessageSujet: Re: Ou comment tenter de sauver sa peau   Jeu 20 Jan - 0:09

J'affiche une surprise franche. Je me sens mal à l'aise. Je sais la police hostile. Ils ne nous ont guère aidé par le passé. Mais je dois jouer le plus franc jeu possible si je veux sortir rapidement et régler ces troubles internes. Toutefois, j'espère juste que le nouveau garde en charge de la vidéosurveillance a bien obéi et n'aura pas enregistré la réunion. Au pire, pas difficile de faire détruire l'original. Il faudra juste être rapide et j'ai bien ma petite idée.

Je vous demande pardon ?

Je me ressaisis. Je dois le faire. J'inspire un grand coup en fermant les yeux. Je relève la main gauche, dévoilant un petit chapelet en billes de verre. Je récite un Notre Père et un Je Vous Salue Marie, puis me signe.

D'accord, je comprends que le Service de Sécurité du Village, sous couvert de notre Révérend, n'a pas eu le temps de vous prévenir. J'aurais dû veiller à m'enquérir de vos informations et du fait qu'on vous avait prévenu – ou non – du crime qui a eu lieu au sein du Village. Alors je vais vous donner des informations qui vous permettrons de vous tenir à jour quant à ce qu'il se passe au Village ainsi que notre organisation.

Le Président de la CES a négocié avec la Nonce Tara Malone… l'Ambassadrice de Boston si vous préférez, le renvoi des personnes qui ont commis des violences lors des incidents au Monastère. Cela concernait tous ceux qui ne sont pas originaires de WE. Notre Inquisiteur a donc "logiquement " fait parti du Convoi.
Avant de partir, il a souhaité s'assurer de la pérennité de la fonction en nommant lui-même quelqu'un pour lui succéder, afin d'éviter tout délai dans la nomination d'un nouvel Inquisiteur. Il m'a fait l'honneur de me distinguer pour ce poste. Il estime que ma Foi malgré mes 18 ans, est suffisante pour ce poste. Auparavant je m'occupais du Catéchisme des plus jeunes, fonction déjà éminemment importante selon moi.


Je croise sagement les mains sur mes genoux, mon sac pendant à mon poignet. Je ne veux pas le lâcher.

Voilà en ce qui concerne ma fonction d'Inquisitrice. Si vous vous inquiétez de ce que je compte faire, je tiens à vous assurer que je vais me contenter de gérer la Foi au sein du Village et à éviter toute hérésie. Cela est déjà bien suffisant vous pouvez me croire. Je ne suis pas violente. Ma carrure et ma petite constitution m'en empêcheraient d'ailleurs, vous pouvez le constater. Et si je suis venue, c'est bien la preuve de ma bonne volonté et de mon souhait à coopérer.

Je fais une petite pause et je souris tranquillement. Pourtant je n'en mène pas large. Ce satané Frère va voir ce qu'il en coute de me coller dans un piège. Il va voir sa prochaine confession. Ça va lui faire trèèès mal. Je fulmine intérieurement.


D'ailleurs si je suis venue c'est qu'hier nous avons eu un incident des plus regrettables.

Ma mine chagrinée est sincère. J'aurais bien eu besoin de Sœur Anne. Hélas, son trépas me rend horriblement seule. S'ils me gardent, imaginons le pire, qui viendra me sortir de là ? Mon mail suffira-t-il à sonner l'alarme ? à Boston oui peut être, mais ici non. Et j'ai dit aux gardes de se taire. Je redoutais les ennemis de l'intérieur au moins de ne pas assez me méfier de la Police. Mais avec son incompétence…

Au sein même de la Cathédrale, qui est pour nous l'une des Maisons de Dieu, un homme a assassiné Sœur Anne.

Je me signe pieusement.

Elle était l'une des compagnes du Révérend Doom jusqu'à ce qu'il prenne épouse en la personne de notre Nonce. Une sainte femme, bonne, pacifiste et pieuse. Les images de la sécurité ont enregistré la scène. On y voit un homme dont on distingue mal le visage abattre de sang froid notre Sœur. Il n'y a rien de passionnel, ni aucun geste déplacé sur les images. Un crime froid, comme si cela ne le concernait pas. Je l'ai d'ailleurs croisé en me dirigeant moi-même vers la Cathédrale pour y prier. Cependant, je n'ai guère prêté attention à ce qui me semblait être un simple Fidèle.

Cependant, ce matin, un homme est venu me voir.

Je toussote et demande poliment un verre d'eau pour montrer que je ne suis ni perturbée ni qu'un quelconque sentiment de culpabilité m'oppresse.

Il tenait à se confesser, ce qui m'a alarmé. On va se confesser auprès d'un prêtre, sauf dans les cas les plus graves. Il m'a dévoilé un complot. Je ne peux pas vous en dire plus, car la Confession équivaut au secret Professionnel. Toutefois, je peux vous dire que j'ai mené immédiatement mes propres recherches.

J'évite le mot "enquête". Je ne veux pas qu'ils se croient concurrencés. J'ouvre doucement mon sac, sortant de là un CD.

Les services de Sécurité ont fait modifier les images. Ils les ont changé pour remplacer l'homme par une Mutante. Comme vous le savez, nous ne… les portons guère dans notre cœur. Mais de là à faire accuser un… je ne peux pas dire un innocent. Mais si cette mutante a commis des crimes, ce n'est pas celui d'assassiner Sœur Anne, cela j'en suis sure.

Voici les deux vidéos. Elles sont sur le CD.

Je suis à votre disposition pour la suite de l'enquête bien sur. Malheureusement, je ne vois pas ce que je peux vous dire de plus. Le corps de Sœur Anne repose dans sa chambre. Si vous souhaitez le voir, c'est tout à fait envisageable. Toutefois une autopsie n'est pas possible. C'est contre nos principes. De toute façon, la vidéo vous montre tout ce qu'il est nécessaire de voir pour appréhender l'assassin.

_________________

Sex Account : 3  Cool
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Events

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: Re: Ou comment tenter de sauver sa peau   Jeu 20 Jan - 14:00

L'homme ne prit par les CDs. Il tendit deux petits sacs plastiques dans lequel Moriyah déposa les deux CDs. Il continua à la questionner, avec un ton compatissant, hochant la tête aux réponses fermes de la jeune fille, prenant des notes.

Moriyah se serait presque sentie un peu mieux, si ce n'est qu'elle perdait beaucoup de temps et qu'elle ne pouvait s'empêcher de se dire que tout le temps qu'elle passait ici, elle laissait le champ libre aux traîtres. Elle était agacée sans doute par cette pensée, et ce d'autant qu'elle s'était trompée sur le sens de ce que Novice Judas avait vu. Si ce n'était pour la police, pour qui les traîtres avaient-ils demandé une copie du film original. Si du moins c'était le film original... Ou était-ce autre chose ?

Ainsi concentrée sur les questions de l'homme, un peu absente par ses propres réflexions, elle ne put s'empêcher de sursauter quand deux mains s'abattirent avec force sur la table.

Elle tourna la tête vers la femme qui s'était approchée en silence et qui venait de la surprendre. Ce fut pour se trouver à dix centimètres de son visage.

-"Espèce de petite sotte ! Je te presserais le nez qu'il en sortirait encore de la morve ! Et tu crois que je vais avaler tout ce que tu viens de minauder depuis tout-à-l'heure ? Tu crois une seule seconde que je ne me rends pas compte que tu récites une leçon bien apprise ? Mais qu'est-ce que tu crois ? Tu avais encore des couches que moi j'avais mes règles ! On ne me le fait pas à moi."

L'inspectrice se redresse soudainement et balance un grand coup de latte dans un pied du tabouret de Moriyah. Le pied valsa au fond de la pièce, Moriyah ne devant à Dieu sait quel hasard de réussir à rester assise sur les trois pieds restant. Mais cela exigeait d'elle de l'attention pour garder l'équilibre.

-"On recommence depuis le début. Qui t'a envoyé ? Qui t'a autorisé à venir ici ? Qui a tué qui ? Pourquoi ? Pourquoi n'avez-vous pas appeler la police immédiatement ? Pourquoi avez-vous bouger le corps ? Qui a eu accès aux bandes d'images ? Qui a copié les bandes ? Qui a falsifié les bandes."

Et de nouveau, l'excitée vient replaquer violemment ses mains.

-"Allez, ça suffit la comédie de la petite gamine de la maison dans la prairie, ou dans le village de Dieu. Maintenant, je ne veux entendre sortir de ces lèvres que la vérité, sinon j't'en colle une."

_________________
J'aime jouer avec les nerfs des joueurs. Invité, tu seras peut être mon prochain jouet.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaëlle Jones

Habitant
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers:
Points de Vie:
Defense:

MessageSujet: Re: Ou comment tenter de sauver sa peau   Jeu 20 Jan - 14:29

Je me lève dignement. Inutile d'avoir à me concentrer sur une chaise hors service. Et puis rester debout des heures, voilà un bon entrainement pour ma résistance physique, notamment concernant ma cheville. Heureusement, ça va. Elle ne me fait pas mal pour l'instant. Je fais attention à ma respiration, qu'elle soit le plus calme possible. Une fois focalisée dessus, rassurée, je prends mon temps, je savoure son agacement devant mon silence. Elle bouillit, elle explosera bientôt. Moi je m'amuse alors. Je vais tester mes dons sur les autres un peu. Je fulmine de me demander ce que font les traîtres. Avec un peu de chance, j'ai tapé juste. Sinon j'aurais perdu une demi journée voire plus. Cependant je commence à imaginer la suite. Je souris alors froidement.

tutututut... Je vous ai dit tout ce que je sais... Vous devriez être plus aimable. Vous qui parlez de règles, je suppose que vous les avez pour vous montrer si brusque. Ou alors arrêtez la caféine. Regardez moi, pleine de bonne volonté. je vous offre des informations qui, après tout, ne vous regardent pas. Et oui... le meurtre a été commis DANS la cathédrale. Et la cathédrale est notre Ambassade. Elle est donc sur la terre Bostonnienne. Donc cela ne relève pas de votre autorité mais UNIQUEMENT de la mienne en tant qu'Inquisitrice.
Aussi collez m'en une si vous le souhaitez mais cela sera un incident diplomatique majeur entre Boston et la CES.
Je fais preuve de bonne volonté en vous offrant de nous trouver l'assassin pour assurer une meilleure relation entre Ma communauté et WE. à vous de voir. Mais étant Inquisitrice, je suis sous immunité diplomatique.


Je souris, je joue un coup de bluff. Je ne suis pas bien certaine de mon statut, étant née à WE. Cependant, ces crétins ignorent tout du Village, alors les statuts diplomatiques ou non, encore moins.

_________________

Sex Account : 3  Cool
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Events

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: Re: Ou comment tenter de sauver sa peau   Ven 21 Jan - 12:54

Les deux flics se regardent. C'est qu'elle a mis dans le mille, la p'tite.

Et ils sont bien conscients que, tout à coup, l'affaire leur échappe. Elle parle d'Ambassade, de relations avec Boston. Cela ne concerne plus la police, mais les FSC.

C'est l'homme qui reprend la parole.

-"Mademoiselle, vous auriez dû commence par ces détails. Le crime a eu lieu, techniquement, à Boston et c'est la juridiction de Boston qui s'applique. Cependant, l'assassin a pu effectivement trouver refuge dans la Confédération. Il n'y a pas d'accords particuliers entre nos nations respectives, ce qui rend difficile toute extradition si nous le trouvions. Enfin, ce sont là des considérations très techniques. Quoiqu'il en soit, cela sort du champ de compétence de la Police de West-Epsilon. Vous ne vous êtes pas adressée au bon bureau. Ce sont les FSC, les forces de sécurité de la Confédération, qui prennent en charge de tels dossiers. Mais je vais me charger de leur transmettre vos éléments, si bien sûr vous l'acceptez et vous acceptez de signer votre déposition actuelle..."

_________________
J'aime jouer avec les nerfs des joueurs. Invité, tu seras peut être mon prochain jouet.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaëlle Jones

Habitant
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers:
Points de Vie:
Defense:

MessageSujet: Re: Ou comment tenter de sauver sa peau   Ven 21 Jan - 22:17

Je laisse échapper un soupir fin. Soulagée, j'opine poliment toujours. Il faut que je continue à jouer le jeu. Ils détiennent toujours ma fausse carte d'identité. Je pense pouvoir faire une croix dessus vu comment ils s'y agrippent. Je vais devoir obtenir d'autres papiers. ça craint.

Comme je vous disais, je tenais simplement à vous donner des informations. Si cet homme est un nettoyeur ou un assassin en série, il serait peut être bon pour vos états de service de le trouver. D'autant qu'il menacera sans doute d'autres personnes, il n'y a aucune raison qu'il s'arrête à Soeur Anne.

Je vous remercie de votre aide que j'accepte volontiers. Je ne sors guère du Village, mes fonctions me prenant beaucoup de temps. Et puis l'administration n'est pas mon fort, contrairement à vous. Transmettez donc ce que vous jugez utile aux FSC. Je signerais ma déposition avec plaisir.


De mon sac je sors un petit calepin. Je griffonne le numéro de téléphone de mon bureau et mon adresse mail.


Si vous avez besoin, n'hésitez pas. Je prierais pour votre âme. Car même si vous n'en avez pas forcément conscience vous pouvez et méritez, par votre emploi, d'être Sauvés. Le Seigneur aime tous ses enfants, même ceux qui se sont détournés du droit chemin. Je ne tente pas de vous convertir, loin de moi. Mais si une ombre pèse sur votre conscience, vous trouverez une oreille à la Cathédrale, qui vous écoutera sans vous jugez. Et la Confession vous garantie le secret. Puissiez vous être bénis pour protéger cette ville.

_________________

Sex Account : 3  Cool
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Events

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: Re: Ou comment tenter de sauver sa peau   Ven 21 Jan - 22:53

Le policier s'assura que tout soit fait dans les règles. Il était intrigué bien sûr par le fait qu'une représentante de Boston possède une carte d'identité de West-Epsilon, mais il ne voulait pas que l'affaire s'envenime.


Depuis les événements entre les fous de Dieu et les fous du cerveau mutant, il savait qu'il n'était pas bon de se mêler des affaires de ces gens-là.


Il la raccompagna jusqu'à la sortie et lui remit sa carte. Leur salut fut bref, mais suffisant. Puis, il retourna à son bureau pour transmettre tout aux FSC, non sans informer son chef, pour se couvrir.

_________________
J'aime jouer avec les nerfs des joueurs. Invité, tu seras peut être mon prochain jouet.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaëlle Jones

Habitant
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers:
Points de Vie:
Defense:

MessageSujet: Re: Ou comment tenter de sauver sa peau   Sam 22 Jan - 16:12

Je sors de là comme si j'avais le Diable aux fesses. Je me demande d'ailleurs si j'ai été assez polie en partant mais je n'ai plus à m'en occuper. Je dois traiter certaines affaires au Village. J'espère avoir reçu une réponse à mon mail. Je vais sans doute aussi devoir me préparer à une visite des FSC. Et donc mener quelques recherches sur leur compte. Je suis assez dubitative. Si je n'ai aucune confiance en la police, vieux reste de la période démoniaque d'Alpha, je crains que tout ce qui comporte le terme "Spécial" ne soit un résidu du même acabit.

Maintenant, le tout est d'aller supprimer toute trace éventuelle de la réunion. Le reste sera de la soupe interne. Et d'un coup, une idée me vient alors que je me glisse dans un taxi. Si je retrouvais l'assassin et l'encourageait à disparaitre quelques temps... Disons le temps d'isoler la Malone. Si sa tête tient, maintenant, sans le soutien de son mari, c'est qu'elle a des appuis à Boston... Pourquoi ne pas les liquider ? Personne ne pourrait imaginer qu'une petite inquisitrice puisse s'intéresser à une ville à l'autre bout du pays.

_________________

Sex Account : 3  Cool
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ou comment tenter de sauver sa peau   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ou comment tenter de sauver sa peau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet-Epsilon :: Archives WE S2-