Projet-Epsilon
Projet-Epsilon n'est pleinement accessible qu'à nos membres. Rejoignez-nous si l'aventure rôle-play dans un monde post apocalyptique vous tente et si vous avez 18 ans minimum.

L’univers dans lequel évoluent nos personnages n’est malheureusement pas adapté aux joueurs mineurs.

A bientôt dans ce monde fantastique.
Projet-Epsilon

Seattle 2220
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Votre compte doit impérativement être le nom, prénom ou surnom de votre personnage. Merci d'en tenir compte lors de votre inscription.

Partagez | 
 

 [L'Eglise] Et la cavalerie arriva (enfin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Events

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: [L'Eglise] Et la cavalerie arriva (enfin)   Lun 24 Jan - 12:31

Les deux voitures et le camion noirs s'arrêtèrent dans une belle synchronisation.

Aussitôt, un homme d'un certain âge, cheveux grisonnants mais allure déterminée, descendit, suivi d'un jeune garçon plutôt très beau gosse qui était en train de faire des plaisanteries douteuses avec une jeune femme guère moins jolie. Un dernier homme les accompagnait, les bras lourdement chargés de malettes, qui finit par demander qu'on l'aide.

Ce fut l'homme à l'accent un peu italien qui lui répondit.
-"Un Bleu, c'est fait pour porter le matériel. Nous, on est fait pour le mettre en oeuvre, car les experts, c'est nous..."

Derrière eux, sortis du camion, un monsieur descendit, revêtu d'une blouse blanche, un chapeau mou sur la tête, accompagné de ce qui devait être son assistant, qui, lui aussi, portait moults malettes.


L'homme grisonnant, celui qui semblait diriger cette équipe, se présenta au service de sécurité instauré par la décision de l'Inquisitrice.

-"Inspecteur Jetthro Bigs, Forces de Sécurité de la Confédération, section enquêtes spéciales. Nous voudrions voir un, ou une, responsable qui pourrait nous habiliter à pénérer dans l'Ambassade. Si Mademoiselle Simmons est présente, ce serait l'idéal."

-"Tu crois que ça t'exciterait de faire ça dans une Eglise, Kate ?", demanda l'italien.

-"Dinozzo...", commença le chef, qui n'eut pas besoin de finir sa phrase avant que l'italien ne s'excuse.

-"Pardon Patron..."

_________________
J'aime jouer avec les nerfs des joueurs. Invité, tu seras peut être mon prochain jouet.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaëlle Jones

Habitant
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers:
Points de Vie:
Defense:

MessageSujet: Re: [L'Eglise] Et la cavalerie arriva (enfin)   Mar 25 Jan - 16:24

Je descends tranquillement du taxi, règle la course et me dirige vers la Cathédrale. Je suis songeuse quant aux évènements de la matinée. Décidément, je n'imaginais pas ça aussi mouvementé. Même si le Père Caol Ila avait raison. Je l'ai entendu mais pas assez écouté. Dieu me met à l'épreuve mais je sais qu'il ne m'impose rien que je ne puisse supporter alors j'inspire une bonne fois et marche à pas mesurés. Rien ne presse. Et puis voilà que ma cheville me fait souffrir. Je suis restée debout trop longtemps sans doute. Et puis le stress de l'interrogatoire se faire sentir alors que ma main gauche s'agite de tremblements nerveux.

Je rentre au presbytère et consulte des documents. Visiblement je suis sujette à l'immunité diplomatique. Sinon le Père Caol Ila n'aurait pas été expulsé mais jugé. Maintenant je suis de West Epsilon mais au service d'une communauté assimilée à un autre Etat. Voilà un cas particulier du droit sans doute. En tout cas, sans réponse, précise, rien n'est moins sur. Je grimace.

Je décide de me rendre à la cathédrale. Avec tout ça, je n'ai quasiment pas prié pour Sœur Anne depuis ce matin. Honte à moi. Mais avant je prend le temps de me doucher et de me changer. Je choisis une tenue moins austère. Un corsage et une jupe gris foncé. J'attache mes cheveux en une natte, pour changer du chignon. Je dois me montrer moins sévère pour couper l'herbe sous le pied des Rédempteurs. Apparaître comme une jeune femme pieuse mais normale. Sans pour autant aller dans les bars, Dieu m'en garde, je dois trouver des activités plus… de mon âge. Je met une simple croix en argent en ras du cou et attrape ma Bible et mon Missel pour prendre le chemin de l'église.

A mesure que je m'approche je note ce qui cloche. Ils sont déjà là. Voilà qui est étrange. Je me demande qui les a prévenu ? Ceux qui auraient du le faire dès hier soir ? Ou la police ? Si c'est la police, des têtes vont tomber, même si je dois prendre mon temps. Je me dis qu'une fois encore, ce n'est pas maintenant que je vais prier pour le repos de Sœur Anne.

Je marche toujours calmement et redresse la tête. Avec un très fin sourire, je me félicite de savoir où sont les caméras de surveillance. Je me dirige vers le petit groupe. J'ignore les discussions. Je sais que je devrais écouter, mais je suis tellement stressée que je me focalise sur celui qui est très clairement leur chef. Je compose mon visage, bénissant chaque fois plus mes capacités d'actrice.


Soyez les bienvenus. Madame. Messieurs. En quoi le Village des Enfants de Dieu peut vous être utile ? Je suis l'Inquisitrice Moriyah Simons.

_________________

Sex Account : 3  Cool
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Events

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: Re: [L'Eglise] Et la cavalerie arriva (enfin)   Mar 25 Jan - 17:14

L'agent sortit une plaque aux armoiries de la CES, portant l'inscription des FSC, une photo et son nom.

-"Je suis Jethro Biggs et voici mon équipe. Vous avez demandé l'assistance de la CES pour travailler sur un crime qui s'est déroulé ici-même. Mais vous comme moi, nous connaissons le statut de votre Cathédrale. J'ai besoin de votre permission pour mener mes investigations, et je serai ravi d'être accompagné par un de vos subordonnées, à l'unique condition qu'il reste derrière nous et ne touche rien. J'aurai besoin d'accéder à la salle de commande des caméras, à la scène de crime et au corps de la malheureuse qui a été tuée."

Derrière, Moriyah ne put s'empêcher de voir l'italien enlever ses lunettes de soleil et lui faire un grand sourire avec un petit signe de la main, avant de prendre un coup de coude de la part de sa collègue féminine.

_________________
J'aime jouer avec les nerfs des joueurs. Invité, tu seras peut être mon prochain jouet.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaëlle Jones

Habitant
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers:
Points de Vie:
Defense:

MessageSujet: Re: [L'Eglise] Et la cavalerie arriva (enfin)   Mar 25 Jan - 19:01

J'écoute consciencieusement ce Biggs. Il n'a pas l'air commode. Par conséquent, il me parait presque acceptable. Je vais pour opiner la tête quand je vois le manège de l'homme derrière lui, qui me fait un signe. Et je me mets à rougir. Je tousse un peu et tente de me reprendre. Je suis perplexe quant à son comportement… et ma réaction. Pourquoi me fait il un signe ? Pour me signifier qu'il est un Fidèle ? Et pourquoi je rougis moi ? Devant son comportement ou ?? Je secoue rapidement la tête, agacée sans trop savoir pourquoi.

C'est moi qui vous accompagnerais Monsieur Biggs. Vous aurez les accès que vous demandez. Je ne toucherais à rien. Mais je tiens à vérifier que vous ne fassiez rien de contraire à notre Foi. Je vous en avertirais bien sur, si cela arrivait. Tant que vous respectez ce lieu, il n'y aura aucun souci évidemment. Si vous passez outre mes demandes, je serais contrainte de mettre un terme à vos investigations jusqu'à ce que Boston me dise quoi faire. J'espère que vous comprendrez que je ne suis pas décisionnaire en la matière. Je ne prends que les décisions les plus urgentes en l'absence du Révérend et de notre Nonce. Je ne suis que l'humble gardienne de notre foi. Rien de plus.
J'ajouterais que vous pourrez voir le corps mais pas l'autopsier. Je veillerais personnellement à ce que vous ne profaniez pas le corps. Il est important que nous rendions notre enveloppe mortelle à Dieu telle que nous l'avons reçu, sans la modifier. Ce qui explique qu'on ne peut pas être tatoué par exemple et que nous devons prendre garde à avoir le moins de cicatrices possibles. Une autopsie… modifierait bien trop le corps de Sœur Anne. Mais nous aviserons selon les besoins de votre médecin légiste bien sur.


Je fais un pas en arrière et tend la main en direction de la cathédrale.

Par ici, le lieu du crime. La cathédrale elle-même.

Je me signe, devant ce qui me semble être le pire blasphème au monde, ou presque.

S'y trouve également la salle de vidéosurveillance. Le corps de Sœur Anne se trouve chez elle, sur son lit de mort. Paix à son âme. Par quoi voulez vous commencer ?

_________________

Sex Account : 3  Cool
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Events

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: Re: [L'Eglise] Et la cavalerie arriva (enfin)   Mar 25 Jan - 22:31

Sur la demande de l'inspecteur, ils gagnèrent d'abord la scène de crime. Ils se firent décrire précisément ce qui s'était passé et procédèrent à quelques relevés, mais il ne fallait pas rêver : cette dernière avait été souillée et il serait difficile d'en tirer quelque chose.

Quant au relevé d'empreintes sur le prieur où s'était tenu l'assassin, il n'y avait plus de fichier centralisé, mais c'était au cas où ils trouveraient un coupable qui pourrait correspondre.

Ils gagnèrent ensuite la salle de surveillance et s'intéressèrent de prés au matériel mais aussi au personnel présent, entrant très précisément dans les détails concernant les horaires.

Jethro Biggs se tourna vers Moriyah pour lui signifier qu'il aurait aimé pouvoir repartir avec les deux enregistreurs pour tenter de déterminer qui avait modifié la bande enregistrée. Moriyah se pinça les lèvres et remit à plus tard sa réponse. Elle n'évaluait pas très bien l'intérêt de cette requête.

Puis, ils gagnèrent le lieu où reposait Sœur Anne, et un certain Docky entra alors en action, faisant un certain nombre de constatations finalement logiques.

C'est le moment où l'italien s'approcha, grand sourire et dents blanches, pour venir à côté de la jeune fille.

-"Inquisitrice ? Vous voulez dire tout l'attirail, avec les chaînes et les fouets ?"

Malgré le regard incendiaire jeté par sa collègue, il ne se départit pas de son sourire.

_________________
J'aime jouer avec les nerfs des joueurs. Invité, tu seras peut être mon prochain jouet.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaëlle Jones

Habitant
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers:
Points de Vie:
Defense:

MessageSujet: Re: [L'Eglise] Et la cavalerie arriva (enfin)   Mar 25 Jan - 23:20

Rien ne me semble contraire dans ce qu'ils font. J'y veille avec attention, en prenant soin de rester loin d'eux malgré tout, pour éviter trop de questions mais aussi le regard de … de l'autre. Il y a juste la question des enregistreurs qui me déplait fortement. Je dois émettre poliment une fin de non recevoir. Il faut juste que je trouve comment sans froisser les FSC. Et soudain, voilà que l'homme aux lunettes de soleil de tout à l'heure me parle. Si son patron a le ton professionnel qui me permet de le prendre au sérieux, lui, visiblement, est le rigolo de la bande. Pourtant, pour la deuxième fois, je rougis violemment, baissant le nez en direction de mes chaussures le temps de me calmer. Cet homme est un Démon diabolique, forcément, pour me mettre dans un état pareil. Pourtant, me surprenant moi-même, je me redresse en lui souriant.

Pas forcément. Les prières peuvent suffire évidemment. Je veille au respect de la Foi. C'est ma mission.

Je préfère m'abstenir de parler de démon. Inutile qu'ils me prennent pour une folle. Ils croiraient bien sur, s'ils voyaient. Car ce sont des êtres faibles et sans foi. Mais là, ils pourraient croire que j'ai vu un démon en Sœur Anne, ou Dieu sait quel autre délire du genre. Je me méfie du genre d'accusations qu'on pourrait porter contre moi.

Des séances de purification du corps aident l'âme à guérir également. Nous ne faisons rien que nos croyants n'acceptent de subir, bien sur. Mais ils ont conscience que l'expiation ne peut pas toujours se faire sans douleur physique. En souffrant maintenant, on évite la damnation éternelle dans l'au-delà. Quitte à choisir, que vaut il mieux ? 10 coups de fouet ici ? Ou une éternité de larmes et de peine dans les flammes de l'enfer. Ici vous trouverez des gens qui ont fait leur choix.

Je marque une pause en regardant Sœur Anne.

Enfin… presque tous. Car d'autres ont retourné leur veste au profit de Satan pour accepter que soit tué une sainte femme dans un lieu consacré.

Je m'enflamme, sans trop savoir pourquoi. Me voilà bien prolixe. Et me voilà de nouveau, légèrement rougissante. Cela devient franchement agaçant et un brin ridicule. Non mais quand même, un type comme ça ne peut pas décemment me plaire. D'abord, à 16 ans, on sait quoi des hommes ? Rien. Je dois absolument rester loin de lui. Il n'en découlera rien de bon de toute façon.

_________________

Sex Account : 3  Cool
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Events

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: Re: [L'Eglise] Et la cavalerie arriva (enfin)   Mer 26 Jan - 11:14

-"Dinozzo, les schémas, c'est moi qui vais les faire ?", dit alors abruptement le chef de la mission.

-"Euh, non patron. J'y vais tout de suite."

-"Et je vais l'aider", dit l'autre femme.

Mais il ne put s'empêcher, avant de remettre ses lunettes de soleil, d'adresser un clin d'œil à la jeune Inquisitrice.

Cependant, il ne lui échappa pas la réflexion de la femme.

-"Tu les prends au berceau maintenant Tony ?"

-"Allons Kate, elle a 18 ans. C'est légal dans la Confédération."

-"Oui, mais toi, tu en as 30, Tony !"

-"Justement, j'ai l'expérience qu'elle pourrait apprécier"

Puis, l'échange se perdit tandis qu'ils retournaient vers la scène de crime pour procéder à la réalisation d'un croquis.

Moriyah les aurait bien suivis, mais les autres restaient ostensiblement dans la pièce. Pire, le chef de la mission la regardait avec cette intensité professionnelle qui la mit mal à l'aise, comme s'il lisait à livre ouvert en elle.

D'ailleurs, il s'approcha.

-"Mademoiselle Simons, si vous êtes venue demander notre aide, c'est que vous ne pouviez vous tourner vers vos propres services de sécurité et d'enquête. Pourquoi ? Craigniez-vous des implications internes ?"

_________________
J'aime jouer avec les nerfs des joueurs. Invité, tu seras peut être mon prochain jouet.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaëlle Jones

Habitant
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers:
Points de Vie:
Defense:

MessageSujet: Re: [L'Eglise] Et la cavalerie arriva (enfin)   Mer 26 Jan - 13:47

Je crois que j'ai atteins mon comptant de rougissements pour la journée. Cela devient plus que grotesque et j'ai du mal à cacher mon agacement. C'est avec soulagement que je le vois disparaître pouvant me concentrer sur son chef. Je le regarde. Puis je souris.

Je suis certes jeune mais si on m'a donné ce poste, c'est que je ne suis pas idiote. L'assassinat de Sœur Anne vient de quelqu'un d'ici. Elle ne sortait pas du Village. Ses seuls ennemis ne peuvent être qu'ici.
L'homme qui l'a tué l'a abattu d'une balle. Et avant ça, il a dit Quelqu'un veut votre mort ma soeur!
Nous avons des spécialistes qui savent lire sur les lèvres. Ils ont réussi à décrypter ces mots.
Pour engager un assassin qui soit un professionnel, au point de se fondre dans la masse, il faut avoir de l'argent. Cela limite clairement les personnes. A vrai dire, seulement deux. Notre Révérend très silencieux depuis la mort de Sœur Anne. Et Tara Malone qui comme par hasard s'envolait le jour même en compagnie du Président de la CES. Heureuse coïncidence… pour ceux qui y croient. Quoiqu'il en soit, le Révérend et surtout Madame Malone, la Nonce, sont des adeptes de la Rédemption. Et Sœur Anne au contraire était la dernière représentante consciente à défendre la ligne initiale de Boston. Il y a bien sur le Révérend Doom mais il reste dans le coma depuis l'incident du Monastère. Finalement, de Boston, ne restent que le Révérend et la Nonce. Et un seul courant si le Père Caol Ila n'avait pris la précaution de me nommer Inquisitrice avant son retour sur Boston.


Je le regarde dans les yeux.

L'un des deux a commandité son assassinat. J'en suis certaine même si je n'ai aucune preuve. La seule que nous aurions, c'est l'assassin. Et certains ont voulu le couvrir. Les Rédempteurs sont un noeud de vipère Monsieur Biggs. Attention à où vous mettrez les pieds.

_________________

Sex Account : 3  Cool
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Events

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: Re: [L'Eglise] Et la cavalerie arriva (enfin)   Mer 26 Jan - 15:58

-"Tara Malone ? Si vous n'avez pas de preuves, et au-delà de simples histoires de courants politiques opposés, qu'est-ce qui vous fait penser que ce puisse être elle ? Et d'où viendrait le tueur ? De votre village ou d'ailleurs ?"

Pendant ce temps, le fameux Docky et son assistant ayant fini de mener leurs constatations, et de ranger leur matériel, quittèrent la salle.

Il n'y restait plus que l'Inquisitrice et l'Inspecteur Jetthro Biigs.




Un peu plus loin, les deux compères avaient largement dépassé la Cathédrale. Ils savaient bien que leur patron ne les avait pas envoyé s'intéresser qu'aux croquis.

Ils s'engagèrent un peu au hasard dans les souterrains de la Cathédrale et les couloirs, jusqu'à tomber sur un homme qui s'inquiéta enfin de leur présence.

-"Qu'est-ce que vous faites ici ?"


-"Agent Dinozzo et Agent Kate. Votre... comment vous l'appelez déjà. Enfin, la jolie jeune fille qui vous commande, et bien, elle nous a autorisé à mener notre enquête sur l'assassinat de Soeur Anne. Et vous êtes ?"

-"Je suis Novice Judas... Mais, c'est l'Inquisitrice qui vous a autorisé, vraiment ?"

Cette fois, ce fut la jeune femme qui prit la parole.

-"Sinon, vous pourriez nous dire ce que font deux agents de la CES ici ? Mais revenons à notre affaire. Vous auriez quelque chose à nous dire concernant cet assassinat ?"

-"Et bien... Nous savons tous que c'est un Démon qui a tué notre Soeur. Elle était la préférée de notre Révérend, et je ne doute pas que ce Démon était un de ceux que vous appelez les Mutants. Ils n'ont de cesse de s'en prendre à notre communauté depuis peu."


-"Un démon ? Avec les ailes, les odeurs de souffre et l'haleine fétide alors ?", ricana l'italien.

Cela ne fit pas sourire le novice.

-"Un Démon peut très bien avoir un visage normal, vous savez. Mais je vois que je parle à des infidèles. Je ne chercherais donc pas à vous convaincre."


Kate fronça les sourcils en direction de l'italien et reprit ses questions d'une voix douce.

-"Mais pourquoi tuer Soeur Anne, et pas quelqu'un d'autre. Pourquoi ne pas assassiner votre Inquisitrice, qui est la plus haute autorité ici. Qu'est-ce qui faisait de Soeur Anne quelqu'un de particulier ?"

-"Comme je vous l'ai dit, elle était la préférée du Révérend. Et... Et je crois que certaines personnes commençaient à la voir comme une concurrente."


-"Vous pouvez vous expliquer ?"

-"Et bien... L'épouse actuelle du Révérend n'a pas d'enfants. Cela fait beaucoup parler et on murmure que le Révérend envisageait de prendre une nouvelle épouse. Sœur Anne était sa préférée. Je n'ai pas besoin d'en expliquer plus, non ? Hors, au même moment où le Révérend commence à vouloir changer d'épouse, il tombe dans le coma et celle qui pouvait prétendre à ce rôle est assassinée. Je pense que vous saurez tirer des conclusions faciles, non ?"


L'italien parla alors.

-"J'ai un patron qui n'aime pas les conclusions faciles. Vous n'auriez pas plutôt des preuves ?"

-"Vous pourriez peut-être interroger une citoyenne de chez vous, une certaine Lisbeth. Je ne sais pas quel rôle elle joue mais elle a développé une soudaine amitié avec la Nonce. Elle a donc assisté à beaucoup de scènes et de discussions. Demandez-lui ce qu'elle en pense."


-"Lisbeth. Vous parlez d'Elizabeth Langley ?"

-"Quelque chose comme ça oui."

Les deux agents le remercièrent, mais il ne les laissa pas pour autant poursuivre plus avant, les raccompagnant vers la Cathédrale.

De toute façon Kate et Dinozzo doutaient de pouvoir avoir plus d'informations intéressantes que ce qu'ils venaient d'obtenir.

_________________
J'aime jouer avec les nerfs des joueurs. Invité, tu seras peut être mon prochain jouet.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaëlle Jones

Habitant
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers:
Points de Vie:
Defense:

MessageSujet: Re: [L'Eglise] Et la cavalerie arriva (enfin)   Jeu 27 Jan - 16:40

Monsieur Biggs. Je n'ai pas toutes ces réponses. Uniquement des suppositions. Mais il n'est pas un secret que le Révérend Doom cherchait à prendre une seconde épouse et que Sœur Anne était depuis bien longtemps sa préférée. Les deux femmes sont… Enfin étaient en conflit permanent. Si l'une disait blanc, l'autre disait noir. Et si Madame Malone ne peut enfanter, ce n'est pas le cas de Sœur Anne. Du moins on peut le supposer.
Quant au tueur, je l'ai croisé en allant à la cathédrale, alors que lui en sortait. Je ne peux pas, hélas, en faire de description. Tout au plus je pourrais peut être l'identifier, sans grande conviction. Mais je me rappelle avoir été étonnée car je ne me rappelais pas l'avoir jamais croisé auparavant. Il n'est pas du Village, j'en suis quasiment certaine. D'autant plus que nous ne sommes pas une immense communauté. Les langues se seraient déliées en apprenant la mort de Sœur Anne.

Cependant, je n'ai pas dit que seule Madame Malone pouvait être suspecter. Et peut être d'autres personnes. Mais j'avoue ne pas voir, hormis du côté des Rédempteurs, qui en aurait voulu à Sœur Anne. Ceci dit... qui sait si elle n'a pas des ennemis à Boston.



Je m'abstiens de faire remarquer qu'il n'y a aucun intérêt à ce que quelqu'un de Boston fasse assassiner une personne aussi loin d'elle. mais bon. Il peut bien tirer des conclusions tout seul. Je ne vais pas lui apprendre son métier. Je lui souris.

Vous savez Monsieur Biggs. Je doute que beaucoup parlent à vos collègues. Ou ils ne diront que ce qu'ils jugent acceptable de dire. Ceux qui vivent ici apprécient peu la CES. Nous avons décidé de rejoindre le Village car WE ne nous correspondait pas assez.
Si vous aviez attendu, au lieu de les envoyer seuls croiser quelques personnes, j'aurais demandé aux personnes que vous souhaitiez interroger de vous parler. Là, ils sont seuls. Je doute qu'ils n'aient appris plus que vous n'en savez maintenant, s'il reste des choses à savoir.


Je prends la direction de la nef puis de la sortie.

Si vous avez besoin de quoique ce soit, n'hésitez pas. Je reste à votre disposition. Je vais m'occuper personnellement du suivi de l'enquête au sein de notre Village. Quant aux enregistrements, ceci du ressort de Boston. Cela reste une erreur interne. Je m'en charge et je vous transmettrais mes conclusions si vous voulez bien. L'essentiel pour nous tous est de trouver le véritable assassin de Sœur Anne après tout.

Puis je me mets à rougir de ma propre effronterie.

Si vous êtes trop occupé, envoyez donc votre collègue si sur de lui. Je lui montrerais les chaines et le fouet qui semblent tant l'attirer.

_________________

Sex Account : 3  Cool
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Events

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: Re: [L'Eglise] Et la cavalerie arriva (enfin)   Jeu 27 Jan - 18:44

-"Vraiment ? Et vous avez la tenue en cuir ?", demanda l'italien avec un grand sourire, dents blanches.

Visiblement, lui et la fille qui s'appelait Kate venaient de revenir et il semblait que la fin de la conversation ne lui avait pas échappé.

-"Mademoiselle Simons, si jamais vous vous souvenez de quelque chose ou que vos propres recherches donnent quelque résultat, veuillez me joindre à ce numéro", dit alors Biggs en lui tendant une carte, avant de faire signe à son équipe de remballer.

Ils s'éloignaient vers la sortie quand Dinozzo se laissa distancer pour se retrouver à hauteur de Moriyah, et lui tendre sa propre carte.

-"Mais si vous voulez manger une délicieuse pizza, ou des pattes italiennes, n'hésitez pas non plus à m'appeler...", dit-il avant de la planter là, en remettant ses lunettes de soleil.

Au loin, on put entendre.

-"Tony, fin de la récréation, on rentre", dit Kate.

_________________
J'aime jouer avec les nerfs des joueurs. Invité, tu seras peut être mon prochain jouet.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaëlle Jones

Habitant
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers:
Points de Vie:
Defense:

MessageSujet: Re: [L'Eglise] Et la cavalerie arriva (enfin)   Jeu 27 Jan - 22:38

Si j'avais rougi jusque là, ce n'était rien. Non, là je bats tous les records, cette fois je suis persuadée que je suis passée par toutes les couleurs de l'arc en ciel pour finir à une teinte rouge soutenue, presque violette en oubliant quasiment de respirer. J'opine poliment de la tête incapable de dire quoique ce soit. à quoi bon répondre. Tout a été dit et quoi que je puisse articuler désormais je ne parviendrais qu'à me ridiculiser. Alors je me tiens droite sur le parvis de la Cathédrale, patiente... ou plutôt impatiente de les voir partir. De récupérer mon souffle et mes pensées. Me concentrer de nouveau sur la Mission et sur notre Seigneur Dieu. Même mes pensées sont totalement incohérentes et à peine les véhicules sont ils partis que je me précipite au pied de l'Autel, mains jointes à prier pour mon âme et ce trouble d'origine démoniaque devant le regard de l'homme. Voilà le pire péché qui me tente. Le Diable est là, tapis dans l'ombre. Il a pris Sœur Anne et maintenant il veut me corrompre et me dévoyer avec ce… ce… cet hérétique.
A genoux, pleurant presque, je me demande si j'ai bien fait de raconter l'essentiel de la vérité, de faire venir ces gens là, étrangers à mes principes. Je crains d'avoir crée mon propre piège.

_________________

Sex Account : 3  Cool
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Raphaëlle Jones

Habitant
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers:
Points de Vie:
Defense:

MessageSujet: Re: [L'Eglise] Et la cavalerie arriva (enfin)   Dim 30 Jan - 16:13

Je décide de m'occuper. Après avoir longtemps prié pour supplier le Seigneur de me faire oublier cet envoyé du Diable, je décide de ne me focaliser que sur l'enterrement de Sœur Anne.
Je vais me charger de trouver les textes et les chants pour la cérémonie. Je veux aussi écrire son éloge funéraire. Du coup, je me suis fait installer une petite table dans la chambre de Sœur Anne, pour veiller en même temps au repos de son Ame. Voilà de quoi m'occuper. Je dois aussi trouver quelqu'un pour me remplacer au catéchisme. Après tout, depuis ma nomination, je ne peux plus m'en occuper et celle qui m'aidait ne convient pas vraiment. Il faudrait quelqu'un de ma trempe. Ou au moins qui connaisse sa Bible et sache lire et écrire pour enseigner des rudiments aux élèves.

Forte de cette liste d'occupations importantes, je décide de ne plus quitter les appartements de Sœur Anne. Après tout, ils se trouvent sur le domaine de la Cathédrale. D'ici, personne ne peut rien me faire. Sauf Boston. Mais là… cela relève uniquement de Dieu.

_________________

Sex Account : 3  Cool
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [L'Eglise] Et la cavalerie arriva (enfin)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[L'Eglise] Et la cavalerie arriva (enfin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet-Epsilon :: Archives WE S2-