Projet-Epsilon
Projet-Epsilon n'est pleinement accessible qu'à nos membres. Rejoignez-nous si l'aventure rôle-play dans un monde post apocalyptique vous tente et si vous avez 18 ans minimum.

L’univers dans lequel évoluent nos personnages n’est malheureusement pas adapté aux joueurs mineurs.

A bientôt dans ce monde fantastique.
Projet-Epsilon

Seattle 2220
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Votre compte doit impérativement être le nom, prénom ou surnom de votre personnage. Merci d'en tenir compte lors de votre inscription.

Partagez | 
 

 Les lendemains de fête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar


MessageSujet: Les lendemains de fête   Sam 26 Fév - 22:12

Crystal partie, Léo s'attaqua immédiatement aux Rookies. Après un long conciliabule, où chacun raconta d'abord ce qu'il avait fait à Noël, avec beaucoup de sous-entendus de la part des rouquins qui n'avaient pas pu louper le départ de la chanteuse, ils décidèrent d'un plan d'action pour à la fois faire l'entretien de l'avion, et surtout pour tenter de l'alléger dans la perspective de Bakersfield.

-"Vous comprenez, les gars, depuis la perte du CES-01, j'ai pas envie d'être trop lourd. Bakersfield, c'est une zone de combat et je dois pouvoir utiliser la VVP au max en cas d'incident moteur, surtout avec le 02 dont le turbo est naze, nous le savons. Je ne pourrais pas compter sur sa puissance pour m'arracher, donc il faut que je l'allège. Et d'après mes calculs, je ramène la rotation à 65 en lui enlevant 150 kilos. Alors il faut trouver ce qu'on peut virer tout en garantissant le transport des passagers. Et ça, c'est en espérant qu'ils n'excèdent pas le nombre voulu... Enfin, en partant d'ici, c'est pas grave, mais là-bas... Seul point positif, d'après mes dernières infos concernant la préparation de ce vol, l'armée nous fournira le carburant sur place, donc je partirai sans réserve. C'est risqué, parce que je ne connais même pas la zone, mais pour tout dire, je ne vais même pas jouer une verticale, en plein sous le nez des forces de San Francisco. Dès la sortie des montagnes, je coupe tout, pour limiter le bruit et je descends en planant quasiment jusqu'à l'aérodrome. Je vais étudier les cartes pour calculer la distance de vol à faire et mon altitude de départ. De là, je pourrais vous dire combien de carburant j'emporte."

Les gars hochèrent la tête, comprenant son problème. Bah, il y avait sûrement des trucs qu'on pouvait retirer... Mais quoi ? Les sièges ?

-"Moi, je les trouve facile tes 150 kilos, mais tu comptes les asseoir où tes passagers ?",
commenta Kenny

-"Les sièges, c'est la bonne idée. J'y pensais aussi. Il faut les virer. On gagnera toute l'armature. En revanche, il faut les remplacer par deux espèces de bancs. Essayez aussi de me bricoler des ceintures de sécurité, même si je ne crois pas trop à leur efficacité en latéral. Mais je n'ai pas le choix."

Puis, Léo quitta les lieux pour aller faire ses calculs. Il s'empara des cartes. Tiens, c'est bizarre, elles paraissaient vachement plus neuves que dans son souvenir... Bon, enfin, pas de temps à perdre... Il prit ses règles, crayons, abaques, et commença de longs calculs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Les lendemains de fête   Lun 28 Fév - 12:42

Deux surprises marquèrent la matinée : tout d'abord, le passage de la fameuse voiture noire de la CES pour donner - enfin ! - les ordres pour le voyage à Bakersfield. Il put aussi commander du carburant, en grande quantité, car, pour une fois, ils ne chipotèrent pas sur les volumes. Ce surplus était une bonne nouvelle et ils allaient pouvoir se remettre un peu en fonds.

Il grimaça en apprenant le nombre de places bookées par la CES et se contenta de leur dire que cela ne collait pas avec les attendus de Crystal. Mais visiblement, ils s'en moquaient comme de leur première dent.

Puis, alors qu'il se demandait comment la prévenir (saleté de téléphone ! non seulement il ne savait pas s'en servir, mais il avait même oublié où il l'avait mis...), ce fut El Bucho qui débarqua, aux commandes de... Ah ben merde, du cadeau de Noël de Léo.

Après des salutations glaciales, il commença à le former. Apprendre à piloter sur une piste pour avion, large et longue, c'était d'une facilité déconcertante. Sauf quand EL Bucho commença à exiger qu'il fasse des parcours de maniabilité.

-"Mais, c'est bon, je l'ai en main... Pas de problème..."

-"Ecoutes, toi. Crytal t'a offert un monstre sur roue. S'il t'arrivait quelque chose, elle en mourrait et en plus elle ne pourrait pas s'empêcher de penser qu'elle en serait coupable, parce que c'est elle qui a acheté ce monstre. Alors, moi, le gorille-mutant - quoi, tu crois que je ne t'entends pas ? - je te dis que cette moto, je te la remettrai que lorsque je serai certain que tu peux la piloter sans risque."

Bon, en même temps, il n'avait sûrement pas tort, aussi Léo se plia de bonne grâce à ses exigences. Mais bon sang, que c'était chiant de rouler en première enclenchée, sans accélérer, pour passer entre des barres métalliques droites, sans les faire tomber...


Finalement, quand la leçon fut terminée, il passa le message à El Bucho concernant le départ du lendemain, et surtout la diminution des places disponibles sur décision de la CES. Le mexicain ne dit rien, se renfrogna si c'était encore possible, puis repartit avec la moto en s'annonçant pour le lendemain matin, deuxième leçon.


Bon, ben, il ne restait plus qu'à finir de préparer l'avion dans les délais impartis, ce qui n'était pas trop compliqué quand même.

Et refaire, pour la énième fois les calculs qui le méneraient, feux éteints, sans visi et sans moteur, à se poser sur le bon aérodrome. Vu qu'il y en avait 4 sur place mais qu'il n'avait pas eu le temps de vérifier, il ne fallait pas se gourrer et atterrir sur le mauvais. D'autant que pour deux d'entre eux, ils semblaient bien proches de la zone de combat.
Revenir en haut Aller en bas
Syragane

Green Z
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Tactile
Points de Vie: 12
Defense: PHY17-MEN16

MessageSujet: Re: Les lendemains de fête   Mer 9 Mar - 12:47

<< avant 157.

Comme elle l’avait dit à Jack, Crystal appela Léo pour en savoir plus au sujet des places disponibles dans l’avion. Elle avait tout prévu tout, sauf ce dernier changement de programme, sauf des décisions à l’emporte pièce d’un gouvernement trop zélé ? ou pas… A vrai dire elle avait envie de connaître le fin mot de cette histoire.
Le téléphone sonna dans le hangar de l’aéroport, longtemps, mais Crystal ne se laissa pas démonter. Elle attendit.


_________________


Spoiler:
 

Enregistrer


Dernière édition par Crystal Dark le Mer 9 Mar - 21:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.apirateslife-alviants.com/portal.php
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Les lendemains de fête   Mer 9 Mar - 19:00

Concentré, Léo mit du temps à réaliser que le téléphone sonnait. Merde alors ! Qui avait installé cet instrument dans le hangar ??

C'est finalement une Rookie qui vint le prévenir et finalement, lui annonça fièrement que, pendant qu'il se la coulait douce de l'autre côté de la CES, eux avaient eu le nez d'installer le merdier.

Pour un peu, il l'aurait pourri sur place, car rien ne l'énervait plus qu'un de ces trucs !

Mais quand il décrocha et entendit la voix de Crystal, toute colère s'évanouit.

-"Hello Princesse ! Qu'est-ce qui t'arrive ? Ah, c'est à propos des places. Oui, ça m'est tombé dessus. La fille des FSC avec qui je suis en contact d'ordinaire. Non pas la blonde bodybuildée, mais une autre, genre tailleur noire et chemise blanche. Enfin, bref, je n'ai plus que 5 places pour toi. Désolé, je ne peux pas en prendre plus, question de poids. Et on décolle à 18h00, tu es au courant ?"
Revenir en haut Aller en bas
Syragane

Green Z
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Tactile
Points de Vie: 12
Defense: PHY17-MEN16

MessageSujet: Re: Les lendemains de fête   Mer 9 Mar - 21:49

Crystal cilla…. Départ à dix-huit heure ? Mais qu’est-ce que ça signifiait ? Elle répliqua :

- Mais ils m’ont dit qu’on partait à 15h00 !! Et que le concert sur place serait déjà à dix-huit heures. J’ai bien essayé de leur dire que ça n’irait pas mais, comme d’habitude, ils n’ont rien voulu entendre, enfin Oliver… Je ne comprends pas. Et je croyais, enfin j’avais compris qu’il n’y avait que cinq places de dispo en tout et qu’il me faudrait renoncer à emmener les filles.

Elle secoua la tête, Léo semblait mieux informé qu’elle. C’était encore un coup d’Oliver ? Pourquoi ?


- Tu me confirmes donc le décollage à dix-huit heures ? mais je peux venir un peu plus tôt, si tu penses que ça nous laissera un peu de temps juste toi et moi…

Ce nouvel horaire et ces informations lui ouvraient soudain de nouvelles perspectives et lui rendaient son entrain. Quatre filles, ça serait très bien, avec Valentine sur place, ça ferait une bonne équipe. Elle regarda sa montre, le temps s’écoulait vraiment très vite quand on avait milles choses à faire.


_________________


Spoiler:
 

Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
http://www.apirateslife-alviants.com/portal.php
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Les lendemains de fête   Jeu 10 Mar - 7:33

-"Attends, j'ai dit une ânerie. Il faut poser à 18 heures, ce qui fait une arrivée ici pour 15 heures, le temps que je vérifie les poids et calcule le CG. On décollera vers 16 heures je pense. Enfin, on parle de demain, là. De toute façon, je passe ce soir. On aura l'occasion d'en discuter, Princesse."

Enfin, si personne ne venait lui ruiner la soirée bien sûr, et là il pensait sérieusement à Valkyrie et sa façon de débouler quand il ne le fallait pas.

Et il serait surpris qu'elle vienne pas pour cette mission. D'ailleurs, il était même plutôt surpris de ne pas l'avoir encore vue.
Revenir en haut Aller en bas
Syragane

Green Z
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Tactile
Points de Vie: 12
Defense: PHY17-MEN16

MessageSujet: Re: Les lendemains de fête   Jeu 10 Mar - 12:57

Son entrain baissa d’un cran. Ah ben fausse joie, ou pas, parce que Crystal était tout de même décidée à rester maîtresse de la situation. Ok, elle devait adapter la chorégraphie et les spectacles prévus, mais les horaires ne lui convenaient pas… Elle imagina ce que donnerait un spectacle avec quoi, trois heures de préparation ? Certes Valentine avait préparé le gros du travail mais il fallait travailler les enchaînements, voir avec les gars recrutés sur place, travailler l’ensemble pour voir le résultat, il leur faudrait donc quelques heures d’entraînement et de répétition….. Et là, là il ne lui restait rien si elle avait bien compris…. Elle secoua la tête et répondit d’un ton sans enthousiasme.

- Ok on se voit ce soir alors…

Quelques mots doux plus tard, et elle raccrochait, le regard dans le vague, réfléchissant à ce lendemain qui s’annonçait…….. difficile.

_________________


Spoiler:
 

Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
http://www.apirateslife-alviants.com/portal.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les lendemains de fête   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les lendemains de fête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet-Epsilon :: Archives WE S2-