Projet-Epsilon
Projet-Epsilon n'est pleinement accessible qu'à nos membres. Rejoignez-nous si l'aventure rôle-play dans un monde post apocalyptique vous tente et si vous avez 18 ans minimum.

L’univers dans lequel évoluent nos personnages n’est malheureusement pas adapté aux joueurs mineurs.

A bientôt dans ce monde fantastique.
Projet-Epsilon

Seattle 2220
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Votre compte doit impérativement être le nom, prénom ou surnom de votre personnage. Merci d'en tenir compte lors de votre inscription.

Partagez | 
 

 Petit tour d'Horizon aux USA...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Manuq Tuurngait

Admin
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Métis Inuk. Tatoué sur tout le corps. Cicatrices. Collier en griffes d'ours.
Points de Vie: 13
Defense: PHY 16 / MEN 18

MessageSujet: Petit tour d'Horizon aux USA...   Mar 31 Mar - 22:01

Histoire récente, politique et situation générale des Etats et des Cités-Etats

Seattle - 15257 habitants

La position de Seattle est difficile, puisqu’elle est coincée au nord entre la Théocratie et au sud par l’UC (Union Californienne). Or, autant l’attitude de la Théocratie que de l’UC vis-à-vis des Mutants fait que ces derniers se sont réfugiés dans cet Etat en masse et a fini par faire que ces derniers sont devenus majoritaires au point de devenir majoritaires au jeu des guildes et des corporations et de prendre les rênes en septembre 2214 au Conseil de la Ville. Il s'y maintient depuis.
Le pouvoir Mutant a aussitôt pris des Lois très strictes envers les Cyborgs, très mal tolérés et contre tous les mouvements religieux qui y sont à présent interdits. Il convient de noter que, suite aux événements autour du Monastère, mais aussi suite à leur refus d’être uniquement utilisés pour faire la « sale guerre » de la CES, beaucoup de Mutants de la CES, sous  influence de Maître Sâ (ancien mutant chef de file d’une mouvance évolutionniste qui voyait les mutants comme le stade suivant de l’espèce humaine et qui voulait qu’ils s’attribuent donc le pouvoir, reléguant les non-mutants au rôle de citoyens de seconde zone) et de ses disciples Sâaristes, ont participé à la prise de pouvoir des Mutants. Ce récent pouvoir profite pour l’instant de la neutralité que cet état a su conserver malgré les tentatives diplomatiques de la CES pour le faire basculer de son côté (encerclant ainsi SF) ou de SF de l’intégrer dans son union (pour se consolider), ou encore de la Théocratie (pour s’étendre sur la côte Ouest). Nul ne sait quelles sont les objectifs à court et moyen terme du pouvoir Mutant en place et son attitude envers les humains non mutant vivant encore à Seattle.
Seattle bénéficie de deux atouts majeurs : sa population mutante n'est presque pas exposée au virus et beaucoup de ceux qui sont mordus et pourraient être contaminés ne le sont pas. L'autre est que le retrait du Japon du jeu politique qui lui redonne de la liberté de manœuvre.
Après la chute du Mur de West-E (CES), de nombreux mutants et leur famille, persécutés là bas, arrivent en masse pour se réfugier à Seattle.

Indiana & Illinois (Chicago)

Autrefois la troisième ville la plus importante des USA, la pandémie a décimé près de 3/4 des habitants. Les survivants sont maintenant divisés en deux clans : les partisans des Blood Feathers, un gang d’indiens, le plus puissant de la ville, et ceux d'une Megacorp fraîchement débarquée, la BioGenius. Cette dernière fait sa propagande en vantant les mérites de la manipulation génétique pour survivre et résister aux retombées et aux maladies. Les Blood Feathers, qui avaient main mise sur la ville avant l'arrivée de la Megacorp, ne sont pas tout à fait d'accord, et la guerre civile couve, marquée par des escarmouches qui éclatent régulièrement entre les deux camps. Chicago est donc "coupée" entre deux dirigeants, Simon Walter, le chef des Blood Feathers, et le PDG de BioGenius, qu'on dit être une femme. Dans cette lutte d’intérêt, chacun se cherche des alliés. D’évidence, la Théocratie ne saurait s’allier à BioGenius. Mais les Blood Feathers ont une religion shamanique qui rend aussi impossible toute entente avec la Théocratie.
On prétend cependant que Seattle aurait commencé à nouer des discussions avec BioGenius. Quant à la mouvance Blood Feathers, elle trouve encore à recruter dans l’Iowa et le Missouri. Cependant, l’ouverture des négociations avec Seattle étant connue et vécue comme une menace par la Théocratie, et la récente démonstration de force de la Théocratie envers East Epsilon démontrant que cet état religieux dispose désormais des capacités à mener une guerre et de la volonté à le faire, il semble que les heures de cet état soient comptés, à moins que les deux factions ne parviennent à s’entendre. Chicago a aussi été affecté par le virus, avec, pour une fois, un effet inverse à tous ceux rencontrés dans les autres états. Car la menace a soudainement soudé les deux blocs en opposition. Fin 2217 BioGenius met au point un anti-virus grâce à l'aide des  shamans  qui leur fournissent clé de compréhension sur ce qui a fait muter le virus quand il a effectué le cycle homme-animal-homme.

La confédération des Etats du Sud (CES) -  (Epsilon et Cubométal)

Depuis 2216, cette confédération n’a plus d’existence officielle puisque les Etats qui la composaient ont soit fait sécession, soit été annexés (Californie du Sud par San Francisco et New York par la Théocratie, Le Texas, Le Nouveau-Mexique et West-Epsilon). West-Epsilon Sud est annexée par San Francisco qui réussit enfin son rêve de réunir les Californies, tandis que New-York, totalement isolée, est absorbée par la Théocratie. Dans les mois qui vont suivre, la volonté de certains d'essayer de reconstituer cette Confédération sera balayée par la Seconde Pandémie que les plus informés nommeront "Camlaan Doom", du nom de l'origine de sa souche (une ville au nord de l'Angleterre). Le résultat est l'éclatement des structures mêmes d'état, le repli sécuritaire agissant comme une spirale destructrice de société, qui ne parvient à être enrayée qu'au niveau le plus bas des communautés. West-Epslion subi un blocus de la part de SF et est entourée d'un mur qui les isole. La ville devient une Cité Prison.
En 2217, suite à l'annonce de l'abolissement de la Loi de Citoyenneté donnant l'égalité aux citoyens humains ou mutants,  les mutants de West-E se soulèvent contre son gouvernement suivi par d'autres factions (les Syndicat et même les Théocrates de WE) et le Mur qui entoure la cité est abattu. Le Grand Exode a alors lieu.

L'Union Californienne (UC)& San Francisco (SF) (Transgen Corporation et Firmatech )

La Californie du Nord (SF)
Utilise les Cyborg et les CyberIA.
Regroupant la Californie du nord et l’Oregon, elle est dirigée par San Francisco, une Cité Usine à l’image des débuts de West-Epsilon. Elle est aux mains d'une autre Megacorps, Firmatech, dont une des branches n'est autre que la TransgenCorporation. C'était une des grandes rivales d'Espilon Megacorps dans la course aux supers soldats. Dans cette lutte d’intérêt, l’UC parvint à conclure une alliance avec le Japon qui lui permit de compenser son infériorité numérique sur le papier par une supériorité technologique. L’UC est le premier pays à avoir tout misé sur l’ingénierie Cyborg et à avoir obtenu d’excellents résultats. Les Cyborgs y sont considérés comme des citoyens à part entière, comme l’étaient les mutants initialement. Les tensions dues à la rivalité entre Firmatech et l’industrie développée par Howard Kington, autant qu’à la proximité entre les deux Cités, finirent par amener à la guerre entre la CES et l’UC. Suite à l’échec d'une tentative d'annexion indirecte, l’UC a estimé que son avantage technologique pouvait l’autoriser à entreprendre une approche directe, concrètement à lancer une guerre classique. C’est l’attaque de Bakersfield le 11 septembre 2213 qui signe le début de la guerre et en même temps la fin des prétentions de SF, puisque le conflit s’y enlise.Le fait que, pour faire face à la suprématie technologique de SF, la CES fasse appel aux mutants fera que peu à peu le droit interne de l’UC évoluera, d’abord pour contrôler les mutants en ces temps de guerre, puis, peu à peu, en leur faisant porter la responsabilité des échecs de la guerre. Cela résultera dans la migration importante de beaucoup de mutants vers Seattle et l’Etat Indépendant de Washington, créant des tensions croissantes avec l’UC. La mort du Charismatique dirigeant de la CES, le Président Fitzgerald modifie la donne et permet à SF, quasiment en position de vaincue, de finir par gagner la guerre et réaliser l’union de la Californie, objectif qui avait suffi à donner le nom à cet ensemble politique. La Seconde Pandémie a mis fin à l'expansion de l'UC, et le départ de son allié japonais  lui a enlevé la maîtrise de la mer que ce dernier lui apportait, permettant des opérations terrestres et amphibies. Désormais, l'UC n'a plus pour choix que de trouver l'anti-virus et y consacre tous ses moyens à moins que de conclure une alliance avec Chicago et BioGenius qui ont eu déjà trouvé un vaccin.


Nevada - Las Vegas (O)
LA  refusé de rejoindre l'un ou l'autre méga-Etat, préférant son indépendance. Elle reste la Cité du jeu, du sexe et de tous les vices. La Mafia y règne en maitre. C'est  aussi le berceau des roadwarriors comme les Hells Angels. C'est le paradis de l'approvisionnement pour les drogues, les armes et les matériels informatiques que la guerre en cours toute proche rend encore plus prolifique et lucratif. Après plusieurs années de lutte silencieuse, la famille de Rossi a pris le pouvoir en 2215, se substituant à la famille Terresombre (mais sans l’éliminer). Cette accession est restée plutôt inaperçue aux yeux du monde, d’abord parce que rien de ce qui ne se passe à Las Vegas ne transparaît jamais, et parce que la guerre entrait dans une nouvelle phase. Pourtant, Las Vegas sait qu’elle ne peut plus se développer seule, sans s’associer à un état, ou une communauté d’états plus forte.
La Seconde Pandémie n'a pas épargné Las Vegas qui connaît à la fois une baisse de son économie par le repli de tous sur soi et la rupture de ses voies économiques, déjà fortement réduites par la guerre dans le Sud. Toutefois, il s'en trouve bien des têtes brûlées qui voient dans cet état de chose et dans la Seconde Pandémie une opportunité pour eux de briller aux yeux des Rossi et de renouer des liens perdus. La fortune sourit aux audacieux, et à Las Vegas, on ne manque jamais d'audace ni de goût du jeu...


La Théocratie (ex Union du Nord) - sous l'égide de Boston

Elle a été créée en réaction à la création de la CES, sous l’égide de Boston qui avait compris que pour peser face à l’extension de West-Epsilon, il fallait avoir du poids. Elle regroupe les Nouveaux Etats Unifiés du Grand Nord (ex-Canada incluant la province dissidente de Québec), Boston et sa ribambelle de petits états satellites (Maine, Vermont, New Hampshire, Massachusetts, Rhode Island, Connecticut, New Jersey, Delaware, Maryland, Washington DC) mais aussi les Etats apportés par la conquête du pouvoir à Detroit par Boston (Michigan, Ohio et Pennsylvanie) et par la chute de la CES (Tennessee). Mais sa plus belle conquête reste l'annexion totale et définitive de New York, qui a été purement et simplement intégré à Boston, se voyant refuser le statut d'Etat de la fédération. On dit même que la Théocratie chercherait maintenant à effacer jusqu'à son nom dans les mémoires. Comme quoi la Théocratie peut avoir la rancune tenace. Le système adopté est celui d’une fédération d’Etat dont le pouvoir majeur est centralisé à Boston.
Après l'Apocalypse 1.0, Boston s'est très vite érigée en théocratie. Tout est organisé autour du culte et c'est une société très hiérarchisée. L'esclavage y est institutionnalisé. Le chef est l'Archidaëmon , Il est secondé par les quatre cavaliers de l'Apocalypse et l'Inquisition. Des courants de pensées différents existent au sein du culte et se livrent de féroces luttes d'influence.
Pour plus de précision sur le culte de Boston confère ici : Théocratie et religion

Les Nouveaux Etats Unifiés du Grand Nord.

C'est un pôle relativement stable et développé de l'après Apocalypse. Car toutes les installations, (souterraines depuis plusieurs années à cause des mauvaises conditions météo) ont été protégées pendant la période noire. De plus il y a eu très peu de catastrophes graves le pays étant très en avance au niveau du développement durable et écologique et de l'utilisation d'énergie non polluante ce qui a considérablement préservée la zone. A présent, sous couvert d'une démocratie, une dictature bureaucratique a été instaurée sous l'égide du Président Christopher Keaton. Business man sans scrupule il a su pendant 11 ans contribuer de manière spectaculaire au développement de son pays. Mais très controversé du fait des changements qu'il a imposé, loin des préoccupations écologiques chères aux Grand Nord, il perd aux élections face à Steven Falder, leader charismatique de la North Enterprise et membre actif de Greenpeace.  Cet homme n'est autre que le mari de l'Archidaëmone Sarah, soeur de L'Archidaëmon, et est tout dévoué à Boston.C'est ainsi que Boston a réussi à rallier les Etats du Grand Nord à l'Union du Nord.

New-York (NY - North-Epsilon) chef d'Etat : Seth (car ce forum est né d'un autre NY-2203 )

2203 : La belle pomme est bien pourrie, le Nord Est est une des zones des USA ayant beaucoup souffert Washington n'est plus et New York est un champ de désolation aux prises de petites guérillera locales qui l'empêchent de se reconstruire. Lucas Delgano fait office de chef mais son influence s'étend surtout à Manhattan. Les Cruz, autre famille influente, tiennent le Queens et l'approvionnement de nourriture. Après des luttes d'influence, le 22 Juin 2008, New York passe officiellement sous la coup de West-Epsilon et devient NORTH-Epsilon. Son PDG est Antonio Cruz. Après la chute de la CES, NY suit  l’exemple du Nouveau-Mexique et se déclare indépendant en novembre 2215. La Théocratie tourne de nouveau son regard vers NY et après une brève campagne militaire l'annexe.Le Templier Noir Seth est placé à sa tête comme représentant des Daëmons.

Etats Unifiés (EU) (Alabama et Georgie)

Cet ensemble comprenait l’Alabama, le Tennessee et la Géorgie avec pour capitale officielle Atlanta. Il a été créé peu de temps après la conquête par les Caraïbes de la Floride, par crainte d’être la proie suivante. Le Tennessee déclare quand même sa sécession en juin 2215, rejoignant la Théocratie. C’est le Gouverneur du Tennessee, Julius Horner, qui a pris cette décision, devenant ainsi le Chef de cet État. Dès le lendemain, il s’est marié avec l’Inquisitrice qui était officiellement Nonce auprès des États Unifiés. Depuis, il convient de noter que les deux derniers États ont mis à la porte leur propre Nonce. Ils n’ont pas interdit les Eglises, mais les ont mis sous sévère surveillance. Dans la corbeille de mariage, le Tennessee n’avait pas fait que mettre son entrée dans la Théocratie, mais il était aussi entré avec Cubométal, le premier producteur d’acier des anciens Etats-Unis, ce qui est un gain majeur pour la Théocratie et une perte équivalente pour les Etats Unifiés.  
L'EU a cessé d'exister depuis 8 mois, quand toutes ses structures ont éclaté sous le coup de la Seconde Pandémié. On ignore le devenir de ses autorités. Qui s'en soucie aujourd'hui, alors que, foyer initial de l'infection virale, il ne possède en vie que moins de 4% de ses habitants originelles.

Les restes des US

On distinguait deux types d'Etats :

la plupart des états du nord sont quasiment à l’abandon, dépeuplés, et aux mains de groupes qui n’ont pas d’influence au-delà des limites d’une ville. Il n’y a donc pas de pouvoir central et leur conquête serait lente.

Au sud, une frange court depuis l’Utah jusqu’en Caroline du Sud, avec des Etats plus organisés, où s’étend l’influence d’une seule cité majeure. Bien sûr, cette influence est parfois contestée, mais globalement, on peut considérer avoir à faire avec des « presque-Etats ».

Le Mexique

Le Mexique s’entend comme le pays que nous connaissons aujourd’hui et toute l’Amérique Centrale qu’il a conquis jusqu’au Canal du Panama (Mexique   Guatemala   Belize   Honduras   Nicaragua   Costa Rica   nord du Panama). Seul lui échappe le Salvador, tenu par une puissante mafia militaire. Par ailleurs, tous les autres pays ont développé des résistances qui rendent la tâche du Mexique difficile, ces résistances étant soutenues et financées par le Salvador.
Le Mexique a pour frontière le canal de Panama et allié à la Colombie elle aussi limitrophe, ils se partagent le juteux gâteau que le canal représente. Pour le moment ils s'entendent dans la gestion malgré quelques petites tensions récurrentes, car chacun y a intérêt. Les tensions sont surtout dues aux rumeurs récurrentes de tractations entre le Salvador et la Colombie pour que le nord Panama, le Nicaragua et le Costa Rica forment un seul pays (sous l’égide du Salvador bien sûr).
En même temps, il est évident qu'un jour ou l'autre l'un de ces deux pays, dirigés tous deux par des dictateurs, voudra garder le gâteau pour lui tout seul, ce qui arrivera dès qu’ils en auront terminé avec les conflits qui déconcentrent leurs effort.
Ayant intérêt à stabiliser sa frontière nord pour redistribuer des troupes vers le sud, le Mexique avait multiplié les accords avec la CES, ce qui fait que la Colombie se tenait plutôt tranquille. La Colombie ne peut plus donc que soutenir le Salvador. La guerre entre la CES et SF ayant tourné au désavantage de la Confédération, le Mexique souffrit de ce mauvais choix d'alliance et du se replier pour sauver ce qui pouvait encore l'être, son accès au Canal du Panama.

Le canal de Panama

Le canal de Panamá est un canal important traversant l’isthme de Panamá en Amérique centrale, reliant l’océan Pacifique et l’océan Atlantique. Son impact sur le commerce maritime est considérable puisque les navires n’ont plus besoin de faire route par le cap Horn et le passage de Drake à la pointe australe de l’Amérique du Sud.
Un navire allant de New York à San Francisco par le canal parcourt 9 500 kilomètres, moins de la moitié des 22 500 kilomètres d’un voyage par le cap Horn. Des travaux d'élargissement du canal ont été lancés en septembre 2007 et terminés en 2014, permettant alors à des navires de plus gros tonnage d'emprunter le canal.
Le Mexique a décidé la fermeture du Canal à tout navire venant du sol de l'Amérique du Nord. Pour les autres, ils peuvent traverser, mais sont soumis à une quarantaine ultra-stricte. Au nord, le Mexique vient d'ordonner désormais de tirer à vue sur toute personne qui tenterait de rentrer sur son territoire et vient de multiplier ses patrouilles. Même les mareros n'ont plus droit de repli vers sont territoire. L'angoisse de la Pandémie guide désormais la moindre décision.

Avec la Seconde Pandémie, tous se trouvent dans les mêmes conditions que ceux du nord.


Le Japon

Refermé sur lui même depuis des années, le Japon est sans doute l'un des pays qui s'est le mieux sorti de la pandémie. Des mesures draconiennes et extrêmes prises dès le début de la maladie ont permis au Japon de limiter le nombre de morts et de dégâts. Parallèlement s'est développée une psychose de la maladie, des microbes et par extension de l'imperfection humaine. Des critères de perfection ont peu à peu été établies et ceux qui s'en éloignent sont groupés dans des parcs, des ghettos visant à soustraire ces "monstres" à la vue des gens "normaux". Ce fut d'abord les malades, les handicapés mentaux et physiques puis le temps faisant, les critères sont devenus de plus en plus aberrants et à présent la beauté et l'esthétisme sont devenus la norme à respecter, norme décrite et classifiée selon le Code de l'Empereur défini en 2175. Le Japon est organisé en strates complexes et la politique appelé Jeu du Conseil ou Jeu de la Roue. Se mêlent plusieurs niveaux politique : d'abord les familles. Il existe sept familles principales par l'ancienneté et l'honneur auxquels sont affiliées des familles secondaires. Le Premier Ministre élu par les familles principales est le dirigeant du pays, l'Empereur ou Figure du Ciel ayant un rôle honorifique et spirituel (mais non pas religieux). Parallèlement à ceci, les familles s'organisent en parti politique selon leur affinité et leur préoccupation. Le parti de la libellule est accès sur une ouverture commerciale avec l'extérieure. Il est mené par la branche principale de la famille Nagashima. Parti de la Fleur de Cerisier est le parti protectionniste et Hygiéniste. Le Parti du Tigre de Jade Blanc est celui de l'expansion du territoire par la conquête. Mais malgré leur appartenance à un parti, les familles doivent respecter l'honneur de leur famille principale ce qui donne lieu à des jeux politiques subtils, l'important étant de ne pas perdre d'honneur.

Le Japon est aussi le Pays de la toute technologie mais il reste fort enfermé sur lui même et ne s'ouvre que dans la mesure où il a besoin de certaines denrées qu'il ne peut se fournir à lui même. Suite à l'attentat sur la personne d'Osaka le 21 juin 2008 à West-E lors de l'inauguration des Eoliennes, les relations entre West-E et le japon sont tendues. En apprenant qu'Osaka avait été soustrait au Japon de manière perfide, et qu'il était actuellement à SF qui le remettait à l'autorité légale de son pays, le japon, alors sous l'influence du Parti du Tigre de Jade Blanc dont le premier ministre était leader se rangea au coté de SF dans la guerre contre West-E, grâce notamment aux négociation que mena Omega pour SF. Suite à la stagnation de la guerre et surtout la seconde pandémie, le Japon lâcha son alliance et opéra un nouveau repli sur lui même, le parti de la Fleur de Cerisier prenant l'ascendant. Le gros problème du Japon est que le nord étant pollué et impropre à l'agriculture, les ressources alimentaires sont extrêmement restreintes.

_________________

"l'inévitable finit toujours par arriver"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.projet-epsilon.com
 

Petit tour d'Horizon aux USA...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet-Epsilon :: La Base de données :: Worldsetting :: Histoire et généralités-