Projet-Epsilon
Projet-Epsilon n'est pleinement accessible qu'à nos membres. Rejoignez-nous si l'aventure rôle-play dans un monde post apocalyptique vous tente et si vous avez 18 ans minimum.

L’univers dans lequel évoluent nos personnages n’est malheureusement pas adapté aux joueurs mineurs.

A bientôt dans ce monde fantastique.
Projet-Epsilon

Seattle 2220
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Votre compte doit impérativement être le nom, prénom ou surnom de votre personnage. Merci d'en tenir compte lors de votre inscription.

Partagez | 
 

 Chez Bobby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Alan Hunt

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: yeux verts / tatouage nomade
Points de Vie: 16
Defense: PHY 15/19 MEN 14

MessageSujet: Chez Bobby   Mar 2 Juin - 8:58



Chez Bobby Singer

Second de la guilde Boba Fett, entraineur des recrues


<< avant

#80

Alan se gara devant chez Bobby qui habitait une maison près de la guilde dans une ancienne casse. Un vieux trucks bleu était garé devant. Alan grimpa les deux marches permettant d'accéder au porche et tapa sur le battant extérieur de la porte. Un grognement bien connu lui répondit

Entre Alan !

Alan poussa la porte et entra, s'essuyant grossièrement les pieds sur le tapis avant d'entrée.

Salut Bobby

Bobby l'attendait dans le salon. En entendant la voiture se garer il avait su que c'était Alan et avait déjà sortit deux bières qu'il  décapsulait d'un geste sur.

Ha gamin, j'attendais
Allez viens boire un verre


Les deux hommes trinquèrent et s'assirent pour discuter.

Alors cette journée ? Tu es allé chez les illuminati comme convenu ?

Oui, oui et ça c'est très bien passé.
J't'remercie Bobby


Laisse gamin.
J'allais pas te laisser mettre sur la touche par ces enfoirés du Genom. Et Maria Casey Worden me devait une fleur

ha ? Pourquoi ?

Bobby se gratta la barbe et ne répondit pas, gardant ce petit air mystérieux et géné quand on abordait des choses qui constituait son jardin secret. A la place il interrogea Alan sur sa journée et celui ci lui raconta par le menu ce qui c'était passé. Puis ils abordèrent l'épineuse question du lendemain, de l'avocat qui déciderait la ligne de défense Et Bobby lui demanda de lui raconter ce qui c'était passé précisément

et c'est là qu'il m'a parlé dans la tête.
Il m'a provoqué Bobby !

Et toi comme un crétin tu as foncé dans le piège tête baissée.
Et comment on prouve ça qu'il a utilisé la télépathie pour te provoquer ?
C'est même pas une circonstance atténuante.


Alan baissa la tête, dépité. Il soupira et bu de sa bière

En tout cas, tu va me faire le plaisir de respecter l'ordonnance et de pas l'approcher.
Ni lui, ni Lili
Entendu ?


Bobby fut pris d'un doute en voyant Alan acquiescer mais avec bien peu de conviction

t'as pas fait l'idiot déjà ?

Non Bobby, je te jure.
J'aurais pas eu le temps de toute façon


Ajouta Alan avec un sourire destiné à rassurer Bobby.

après >>

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Alan Hunt

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: yeux verts / tatouage nomade
Points de Vie: 16
Defense: PHY 15/19 MEN 14

MessageSujet: Re: Chez Bobby   Dim 10 Avr - 15:04

<< avant


JOUR 121 - soir

Alan l'avait laissée faire, inquiet par sa façon de consuire, sa main se crispant parfois sur le siège. Elle s'était gourrée de route mais il n'avait rien dit jusqu'à ce qu'elle s'arrête et le regarde avec un air penaud qui le fit sourire.

Tu voulais aller à Mercer ?

Le coeur d'Alan se mit à batte un peu plus vite mais elle avait raison, il ne pouvait plus éluder la visite. Il avait trop souvent refuser d'affronter ses erreurs dans une fuite en avant qui ne lui avait rien valu de bon. Il était temps de prendre ses responsabilités.

Fait demi-tour, et prend à gauche.
Et essaye d'écraser personne

ajouta-t-il mi-figue mi-raisin. Il la guida ainsi jusqu'à Mercer, évitant le siège de la guilde qui restait ouvert 7/7 24/24  pour les chasseurs de prime. Mais un dimanche, Bobby serait chez lui. Il habitait près des batiments de la guilde et si les gars avaient besoin de lui un dimanche, ils savaient où le trouver. Alan sourit, imaginant le vieux chasseur grognon profitant de la belle journée sous son porche en lisant un bouquin un verre à la main.

Gare-toi là.
C'est cette maison.


Quand elle eut obtempéré, Alan descendit et se tourna vers elle.

Tu viens ?

Il avança jusqu'à la porte d'entrée et frappa fortement. Il n'y eu pas de réponse.
Après un moment, Alan fit le tour de la maison, pensant que Bobby serait dans le jardin. Mais il n'y avait personne er les volets étaient fermés. Alan revint devant et frappa à nouveau

Bobby ?!!
C'est Alan !


Toujours pas de réponse. Alan secoua la tête.

Il doit pas être là.
Ca t'ennuie si on attend un peu ?

_________________



Dernière édition par Alan Hunt le Sam 7 Mai - 23:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Chez Bobby   Dim 10 Avr - 15:48

En le voyant sourire, elle cessa de s’inquiéter, et reprit donc la route jusqu’à chez Bobby, suivant ses instructions. Elle le suivit ensuite vers la maison, observant tout autour d’elle, l’endroit vraiment tranquille. Les volets fermés racontaient que la personne qui habitait ici, était partie, à moins qu’elle ne se soit calfeutrée à l’intérieur. Supposition qui fut démentie après qu’Alan eut frappé et appelé.

Elle le dévisagea un instant, tandis qu’il demandait si ça ne l’ennuyait pas d’attendre, encore une fois surprise de la requête. Elle resta debout devant les escaliers qui menaient sous le porche, et répondit simplement :


- On attend, ok.

Elle observa alors tour à tour, la maison, et la piste qui y menait, voir si quelqu’un venait, avant d’aller s’assoir sur la dernière marche, devant la petite terrasse, pour attendre le temps qu'Alan estimerait nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Alan Hunt

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: yeux verts / tatouage nomade
Points de Vie: 16
Defense: PHY 15/19 MEN 14

MessageSujet: Re: Chez Bobby   Dim 10 Avr - 16:50

Aln s'assit près d'elle et attendit en silence. Il cueillait les brins d'herbe entre les marches en bois et les chipouillait méthodiquement pour tromper le stress . Parfois il tournait la tête vers Jane pour la regarder. Un regard plein d'interrogation pour cette fille qui était une énigme avec son air farouche, son peu de parole. Il ne l'avait jamais entendu se plaindre, ni refuser une suggestion (il n'aurait pas dit un ordre, il ne lui en donnait pas). Quand il lui posait une question, elle disait ok. La seule fois où il l'avait entendu émettre une objection était à propos du job quand elle avait cru qu'elle ne participerait pas. Sa nouvelle tenue lui allait bien, moulant ses formes plus près que ces informes vêtements d'avant, la rendant moins sauvage n'eut été son regard.
Il avait cru qu'une fois arrivé à Seattle, elle le laisserait, n'ayant plus à supporter d'être avec un de ceux de la bande qui l'avait réduite à l'état de gibier. Mais elle ne semblait vouloir partir, restant avec lui comme une ombre. Au fond de lui, il se demandait pourquoi mais ne pouvait s'empêcher de s'en réjouir. Il avait un fort sentiment de protection à son égard, désirant plus ou moins consciemment réparer sa faute ou justifier la mort de Grant peut-être. Le soleil se couchait quand Alan abandonna. Jane devait avoir faim et Bobby ne rentrait pas.

J'aurais préféré lui annoncer mon retour de vive voix mais je vais lui laisser un message.

Il se leva et alla jusqu'au 4x4. Il tira un morceau de papier de la boite à gants. Il griffonna quelques mots avant de glisser le message sous la porte

Spoiler:
 

Ils rentrèrent à la maison, Alan servant une nouvelle fois de copilote pour ne pas se perdre.

>> suite

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Alan Hunt

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: yeux verts / tatouage nomade
Points de Vie: 16
Defense: PHY 15/19 MEN 14

MessageSujet: Re: Chez Bobby   Mer 27 Juil - 8:30

<< avant

JOUR 127

Raphaëlle s'était arrêtée devant chez Bobby et Alan sentit une boule de tristesse se contracter dans son ventre. Mais il hocha la tête et posant sa main sur l'épaule de la Bob's, il serra son épaule.

Ouai ça va aller. Tu as ses clefs ?

Mais personne n'avait pensé à les récupérer à l’hôpital, forcément. Qu'à cela ne tienne, Alan sortit sa pochette en tissu qui contenait ses outils de crochetage et força la serrure de la porte d'entrée tandis que les autres attendaient sous le porche. La porte finit par céder dans un claquement sourd. Alan marmonna

Il me verrait faire ça, j'aurais droit à ma calotte.

Ils rentrèrent dans la maison dont les murs lambrissés assombrissait encore l'ambiance. Bobby avait des goûts de chiotte en matière de décoration. Alan marcha sur un papier au sol qu'il ramassa. C'était le message qu'il avait laissé à Bobby quelques jours plus tôt. Au moins il savait qu'il ne l'avait pas eu. Il leva la main pour monter le bout de papier en disant

Je l'ai déposé dimanche dernier

Derrière James était entré, suivant Raphaëlle comme son ombre. Une odeur forte agressa ses sens fins. Dans la cuisine, de la nourriture commençait à pourrir. Dans le salon, des bouteilles de bières vidées s'entassaient sur la table basse près d'une pile de dossier. Un surtout était ouvert et les feuilles étalées. Visiblement la personne à rechercher était une jeune femme entre vingt et trente ans, assez jolie et d'un milieu bourgeois à en juger les vêtements qu'elle portait sur la photo où elle souriait.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Charly Reed

Abrités
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: cicatrices diverses et tatouages
Points de Vie: 16
Defense: psy 14 / phys 15 ( +1 ou +4)

MessageSujet: Re: Chez Bobby   Mer 27 Juil - 21:59


63


Charly sourit amusé quand la légendaire Bob's se reprend sur son prénom . Depuis ses trois derniers , elle s'était habituée a ce qu'on l'appelle "la Bleu". Tout ses collègues ont adopté le surnom sauf Lay lors de son retour . Sa première suggestion sur ou commencer remporte la faveur de la pièce . Ils se rendent a la maison de Bobby vivant malgré la conduite "épique" de Raphaëlle . Le chemin s'est fait dans le silence . Devant la porte close , Alan démontre ses talents de crochetage .

L'intérieur de la maison ressemble a celui d'un vieux célibataire . Charly a l'impression de rendre visite a son oncle Bary , l'un des vieux ami RC de son père . Par sa façon de l'appeler la gamine ou par ses grognements en guise de réponse , Bobby lui rappelait cet "oncle ". La petite dernière des Bob's se déplace dans la pièce principal qui doit servir de salon, salle a mangé et bureau . Raphaëlle et Alan semblent les plus secoué de se trouver là. Normale , d'après les infos que possède Charly , ils considéraient le vieux Bob's comme un père de substitution . Charly jette un bref coup d'œil a la cuisine. Bobby n'était pas un pro de la vaisselle . Puis elle se concentre sur les papiers qui se trouvent sur la table basse . Le dossier de l'affaire sur laquelle travaillait Bobby est ouvert . Elle lit par-dessus l'épaule de Raphaëlle mais finit par se détourner . Elle avise un armoire dont les portes sont en partie constituer d'une grille de fer . Derrière se trouve un râtelier d'arme en tout genre . Il semble manquer un arme .

L'un de vous connaissez l'arsenal d'arme qu'il possédait . Demande t elle a Alan ou Raphaëlle . Il semble manquer un fusil ? .

Elle se retourne vers tout le petit monde . D'après le rapport de police , il a était retrouvé sans arme ..

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Chez Bobby   Mer 27 Juil - 23:52

Jane suivit le groupe à l’intérieur, même si pénétrer dans la maison de ce Bobby qui était mort, la mettait mal à l’aise. C’est que ça en faisait du monde pour fouiller dans ses affaires. Aussi pour sa part, se garda-t-elle bien de toucher à quoique ce soit, restant dans l’entrée à regarder comment les autres faisaient, et surtout à les écouter.

Bien sûr, la question du fusil attira toute son attention. Parce qu’elle savait l’importance d’une arme pour protéger sa vie. Pour elle, ça voulait dire qu’on le lui avait volé ! Un chasseur ne perdait pas son fusil. Ou alors….on l’avait utilisé pour le retourner contre son propriétaire. Elle fit une légère moue. Tout ça ce n’était que des suppositions de sa part et elle était consciente de n’avoir strictement aucune expérience en la matière. De toute façon, si quelqu’un avait vraiment volé le fusil, ça serait difficile de retrouver le voleur. Comme elle quand elle avait volé l’arbalète…

De ce qu’elle savait tout du moins.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaëlle Jones

Habitant
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers:
Points de Vie:
Defense:

MessageSujet: Re: Chez Bobby   Ven 29 Juil - 19:37

Elle eut du mal à passer la porte. Son cœur battait la chamade et elle espérait entendre Bobby leur gueuler dessus qu’ils étaient des crétins à venir le déranger chez lui. Mais non. Aucun son. Les autres faisait leur part du travail et elle, elle restait stoïque sur le pas de la porte, à les regarder faire.
Finalement, elle se décide à faire quelque chose en saisissant les dossiers, enfin un en particulier. Ouvert. Elle faisait la lecture, partager entre son intérêt pour ce qui semblait être l’ultime enquête de Bobby et l’agacement que quelqu’un se permette de lire par-dessus son épaule.

Quand Charly parla, elle tourna la tête vers elle.


Il enquêtait. Il ne serait pas parti sans une arme. Mais vu la situation, retrouver l’arme me semble… compromis. Honnêtement.

Même si elle préfèrerait la retrouver. Rendre à Bobby tout ce qui lui appartenait.

Il y a des chances qu’on la retrouve sur le lieu du crime ou que le… l’assassin l’ait emporté.
De deux choses l’une. Soit on mène la même enquête que Bobby pour remonter sa trace, soit on voit à l’hôpital s’ils ont des infos qu’on n’aurait pas eu pour retrouver l'endroit où il... il est m... mort.
D’autres idées ?

_________________

Sex Account : 3  Cool
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alan Hunt

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: yeux verts / tatouage nomade
Points de Vie: 16
Defense: PHY 15/19 MEN 14

MessageSujet: Re: Chez Bobby   Ven 29 Juil - 22:17

Alan se gratta la tête, il avait l'imprssion d'avoir du fromage blanc dans le crâne qui l'empêchait de réfléchir. Allez Alan, un petit effort quoi. Fait comme si c'était n'importe quelle autre affaire. Mais ce n'était pas n'importe quelle autre affaire. Il retint un soupir contrarié

Non, pas pour l'instant
Commençons par l'hopital et prend le dossier avec toi.
On peut toujours le lire entre deux pour trouver des connexions.


Alan refit un tour de la maison, il croisa James qui se sentant particulièrement inutile dans la partie enquête, balançait les détritus dans la poubelle. Le chasseur la sortit dans le jardin arrière. Alan prit une boite de balles dans l'armoire où Bobby les gardait et les donna à Jane.

pour ton fusil, c'est le bon calibre.
En route.


après >>

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Alan Hunt

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: yeux verts / tatouage nomade
Points de Vie: 16
Defense: PHY 15/19 MEN 14

MessageSujet: Re: Chez Bobby   Ven 2 Sep - 22:17

<< avant au port

J169 (Soir)

Un mois qu'ils bossaient comme des dingues à cause des insurgés. Les boba fett aidaient la ville à maintenir l'ordre. Bien que les effectifs aient un peu remontés, ils n'y suffisaient pas. Alan ne pensait pas que ce genre de boulot, quand même bien différent de celui de chasseur de prime lui plairait, mais en fait si. Il aimait l'adrénaline des missions, le travail en équipe, la pression et la décharge dans le combat. Il faisait bien sur toujours équipe avec Jane.

Par commodité, ils s'étaient installés dans la maison de Bobby. Cela faisait un peu étrange pour Alan mais comme ils n'étaient pas souvent là, ça allait. Ils bossaient, rentraient, dormaient quelques heures, faisaient parfois l'amour et repartaient. Une vie de dingue mais qui ne laissait pas le temps pour penser. Ca convenait à Alan.

Après un mois de ce train là, ils eurent droit à une journée de repos. Ils rentrèrent donc le soir avec la perspective de toute une journée à eux pour le lendemain. Tout en enlevant ses chaussures dans l'entrée, Alan demanda à Jane

Au moins on pourra aller faire un ravitaillement bouffe. J'en ai marre de manger des rations.
Un tour à la boutique des nomades ça te dit demain ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Chez Bobby   Sam 3 Sep - 9:31

Jane imita Alan et retira à son tour les chaussures, avant d’avancer au milieu du salon de cette nouvelle maison dans laquelle ils s’étaient installée, abandonnant celle de Lost District mois proche. Ca lui faisait toujours un peu étrange d’habiter ici, sachant qu’elle avait appartenu à cet homme proche d’Alan, et de voir encore toutes ses affaires partout. Mais, c’était le plus pratique dont elle s’était aussitôt pliée à ce choix. Et puis il y avait une douche.

A la question d’Alan, elle hocha la tête avec un léger sourire.


- D’accord, il faut que je m’achète des nouveaux vêtements. Parce que le temps s'était drôlement rafraîchi.

Son caractère s’était quelque peu affirmé depuis son arrivée à Seattle, et elle apprenait chaque jour à mieux « devenir » une citoyenne de Seattle. Néanmoins, elle gardait sur certains côtés son air farouche, et ses doutes comme quand elle avait failli abattre cet homme. Alan avait dû faire preuve de toute sa conviction et de sa patience pour la convaincre qu’elle n’était pas responsable. Mais surtout que cela ne serait pas un problème pour leur travail, ce n’était pas de sa faute. C’est qu’elle tenait toujours autant à bien faire, et surtout à ne pas baisser dans l’estime d’Alan.

- Tu veux prendre la douche en premier ? demanda-t-elle, ayant pris l’habitude d’en profiter le plus souvent possible, parce qu’après tout c’était « un luxe » n’est-ce pas ? Et après cette longue et dure journée, elle en avait bien besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Alan Hunt

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: yeux verts / tatouage nomade
Points de Vie: 16
Defense: PHY 15/19 MEN 14

MessageSujet: Re: Chez Bobby   Sam 3 Sep - 10:38

Oui, le froid arrive, on va bientot avoir les première neiges si tu veux mon avis.
Tu connais ça la neige Jane ?


Alan sourit à sa partenaire et rangea ses chaussures soigneusement près de la porte, comme si Bobby pouvait surgir pour l'engueuler s'il ne faisait pas autrement. Quand Jane lui dit qu'elle allait prendre une douche, Alan haussa un sourcil intéressé et se redressa.

Toi d'abord, honneur aux dames.

Il s'approcha dans le dos de Jane et l'enlaça doucement en posant ses mains sur son ventre

A moins que tu n'ais besoin de moi pour te frotter le dos.

Il avait envie d'elle, ils n'avaient pas eu beaucoup de temps pour eux deux durant ce mois et leurs rapides étreintes rapides et fébriles avant de s'écrouler de sommeil, l'avaient la plupart du temps laissées quelque peu sur sa faim. Il avait envie d'un peu plus que ça et ils avaient une nuit et une journée devant eux. Il se sentit soudain beaucoup moins fatigué et glissa sa main sous le pull de Jane pour caresser son ventre doux et chaud en proposant d'un ton de tentateur.

Qu'est-ce que tu en dis ?


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Chez Bobby   Sam 3 Sep - 11:59

Elle secoua vivement la tête. Non, elle ne connaissait pas la neige, mais était curieuse de découvrir ça.

- Non, je n’en ai jamais vu….il va y en avoir beaucoup ? De la neige ?

Mais Alan s’était rapproché pour la ceindre de ses bras. Il avait une façon si câline de le faire que Jane aimait beaucoup et que souvent, pas toujours, mais souvent, ça finissait par d’autres jeux qu’elle appréciait tout autant. Avec lui, faire l’amour c’était…. Si bon !
Bien que là il lui proposait de lui frotter le dos, ce qui la laissa un instant perplexe. Il y avait encore des codes qui lui échappaient. Elle hésita, mais ça ne dura pas longtemps tandis qu’il caressait sa peau. C’était donc là un nouveau jeu qu’il lui proposait et l’idée la séduisit aussitôt.


- Une douche à deux ? demanda-t-elle tout de même, non sans un regard brillant d’intérêt.

Elle sourit.

- Je n’ai jamais fait ça. Ce dont il devait se douter bien sûr, mais Jane devait le dire.

Elle se tourna pour lui faire face et ne connaissant pas encore les règles de ce jeu là, se contenta d’obéir à ses envies. Elle l’embrassa, son corps réagissant déjà à son contact, et sentant contre elle qu’Alan semblait en avoir autant envie qu’elle. Tandis que sa main courait sur la fermeture éclair du pantalon du chasseur, elle demanda contre sa bouche.


- Je t’aide à te déshabiller ?


Et lui-même fit tomber sa veste, puis son pullover vert qu’elle affectionnait se retrouvant en tee-shirt et jean.
Revenir en haut Aller en bas
Alan Hunt

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: yeux verts / tatouage nomade
Points de Vie: 16
Defense: PHY 15/19 MEN 14

MessageSujet: Re: Chez Bobby   Dim 4 Sep - 9:41

ça dépend des années, mais oui...

répondit Alan à la question sur la neige avant de se laisser absorber par autre chose, plus agréable. Il sourit à la question de Jane et mordillant son oreille confirma

Oui une douche à deux.

La façon qu'elle avait de l'ambrasser, le toucher, d'avouer ses lacunes et poser ses questions directes l'excitaient toujours infiniment. Comme aujourd'hui. Il acquiesça d'une voix rauque

hum humm bonne idée.

Laissant le fantome de Bobby s'offusquer, ils gagnèrent la salle de bain en se déshabillant mutuellement, jonchant le sol de vêtements sur leur passage jusqu'à se retrouver nus tous les deux sous la douche, plus rien ne dissimulant le désir évident d'Alan. Ce dernier frissonna sous l'eau froide qui devint rapidement à température plus correcte. Saisissant le savon, Alan fit de la mousse dont il se servit pour passer sur le corps de Jane, la caressant d'un geste sensuel et possessif. Il se colla dans le dos de Jane pour laver son ventre, ses seins, embrassant son cou et ses épaules. Une main glissa vers l'entrejambe qu'il effleura , sa virilité pressée contre les fesses de la jeune femme. Il malaxa un sein, continua ses caresses en mumurrant

j'ai très envie de toi Jane.

L'eau pleuvait toujours sur eux créant une atmophère chargée de vapeur. Alan poussa Jane doucement mais irrésistiblement vers le mur de la douche pour qu'elle s'y appuie et dans cette position, la pénétra par derrière sans cesser de la caresser, adoptant un rythme saccadé de coup de reins brefs et profonds. Très excité et se laissant aller, il jouit rapidement dans un grognement. Ne voulant pas laisser en reste, il caressa Jane pour qu'elle jouisse aussi. Il la prit dans ses bras pour l'embrasser, et repousser ses cheveux tremper.

Désolé, c'était un peu rapide mais...

Il soupira et sourit d'un air mutin, son regard vert plus lumineux qu'à l'accoutumée planté dans celui de la jeune femme

On a toute la soirée devant nous pour que je me rattrape. Si tu en as envie.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Chez Bobby   Dim 4 Sep - 21:38

Et bien prendre la douche à deux, c’était…. Très excitant. Et elle aussi en avait terriblement envie, même si elle ne l’exprimait pas aussi facilement, peu habituée à parler de sexe, malgré son passé. On n’avait jamais mis de mots là-dessus à part des expressions grossières qu’ils lui soufflaient dans l’oreille, et qu’elle préférait oublier. Avec Alan, c’était…. C’était juste tellement bien, non tellement beau et bon.
Elle apprécia donc cette étreinte fougueuse qui lui arracha moult cris de plaisir et de fait s’étonna des excuses d’Alan. Elle le dévisagea de ses grands yeux clairs et sourit, un doux sourire qui métamorphosait son visage, lui faisant perdre cet air farouche qu’elle arborait la plupart du temps.


- J’ai trouvé ça très bien, très bon ! et j’aime beaucoup la douche à deux.


Puis elle se laissa aller contre lui, ressentant tant de choses quand elle se perdait dans son regard si vert, et elle hocha la tête.

- Toute la soirée et toute la nuit.

C’était peut-être un peu trop ? Quoiqu’elle ne lui avait jamais caché combien elle appréciait le sexe avec lui, et ce qui se passait entre eux, qui allait au-delà du sexe et du plaisir, c’était davantage que ça, c’était quelque chose de doux et d’agréable et qui lui remuait les entrailles quand elle le regardait.

Puis sachant combien il tenait à la propreté des lieux, elle se sécha et remit de l’ordre dans la salle de bain, avant de lui demander ce qu’il voulait manger, même si comme souvent il aimait s’occuper lui-même de ça. Jane avait revêtu un simple tee shirt un peu usé et un vieux pantalon. Il leur faudrait aussi faire un peu de lessive. Mais pour le moment, cette douche particulière lui avait drôlement creusé l’appétit.
Revenir en haut Aller en bas
Alan Hunt

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: yeux verts / tatouage nomade
Points de Vie: 16
Defense: PHY 15/19 MEN 14

MessageSujet: Re: Chez Bobby   Dim 4 Sep - 22:47

Alan sourit, appréciant à sa juste valeur le geste calin de Jane. Elle était du genre peu communicative, mais il avait l'impression que peu à peu elle se laissait aller à des démonstrations d'affection qui le touchait beaucoup. Ils faisaient une drôle de paire tous les deux.

Toute la nuit ?
Alors oui ce serait bien que je reprenne des forces

plaisanta le jeune homme avec un sourire taquin.

Je ne sais pas s'il reste grand chose dans le frigo mais fait au mieux. Je vais chercher du bois pour le poële.

Le poêle à bois était le moyen principal de chauffage dans la maison de Bobby et procurait une chaleur homogène et agréable. Alan ramassa d'abord les vêtements qui trainaient et enfila sommairement un futal, un pull sans tee-shirt et une paire de godasses pour aller dans le jardin. Il aurait sans doute du trier les affaires de Bobby mais il n'avait pas eu le temps et il ne savait pas s'il en avait envie. Pour l'instant, ça ne le gênait pas et ça ne semblait pas déranger Jane non plus. Ils vivaient là comme ils avaient vécu dans la cabane au nord de West-E sauf que leur relation avait évoluée pour le plus grand plaisir d'Alan.

Ils passèrent à table et le jeune homme se servit généreusement. Les horaires de boulot, les repos et les repas étaient chaotiques et il ne savait pas quand il avait mangé chaud la dernière fois !  Malgré tout, la situation commençait à revenir doucement à la normale mais Alan et Jane s'étaient portés volontaires pour les patrouilles en ville, ça évitait d'être affecté au port, que Jane redoutait un peu depuis la fois où elle avait été "controlée". Grace aux analyses des scientifiques, ils savaient maintenant pourquoi et Alan avait du plusieurs fois rassurer sa partenaire sur le fait qu'elle n'y était pour rien.

Après mangé, Alan rechargea le poêle et vérifia que les portes et fenêtres étaient bien verrouillées. D'habitude, il nettoyait ses armes pour le lendemain, mais ce soir il invita Jane à s'installer avec lui dans le canapé. Il se positionna de façon qu'elle puisse se caler contre lui. Il caressa son bras nu avec douceur, heureux d'être juste là avec elle à profiter de ce moment pour décompresser.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Chez Bobby   Lun 5 Sep - 12:13

Ce n’était pas souvent qu’ils s’offraient ce genre de moment alors Jane se laissa aller contre lui, sans chercher à analyser. Elle posa la tête contre son torse et soupira d’aise. Parfois elle repensait à sa vie avant, dans la ferme, à la façon dont les autres la traitaient, comme un chien, une chose, un objet pour assouvir leurs pulsions. Et avant de rencontrer Alan, elle avait cru qu’il en était toujours ainsi, elle avait cru que c’était une condition de vie « normale », mais c’était avant, et depuis qu’ils vivaient ici à Seattle, elle avait pu observer les codes de cette société, les mœurs, les habitudes, et surtout il y avait l’attitude toujours douce et attentionnée d’Alan….

Elle avait donc vite compris à quel point son passé était anormal, combien ils avaient fait d’elle une créature sans code et sans aucun enseignement, une sorte de bête à peine apprivoisée mais absolument soumise, dans le seul espoir d’être nourrie….. La nourriture, à présent, elle en avait à satiété même quand ils manquaient de temps pour aller en acheter, l’argent pour pouvoir en acheter rentrait régulièrement désormais. Ce n’était donc plus un souci. Et puis il y avait leur maison, même si à présent ils vivaient ici dans la maison de ce Bobby qu’elle n’avait jamais connu.

Avoir un toit sur la tête, était synonyme de sécurité pour elle, une sécurité nécessaire pour pouvoir oublier la créature sauvage qu’elle avait été. Au bout d’un long silence qui ne semblait les gêner ni l’un ni l’autre, elle demanda :


- Est-ce qu’on va s’installer ici, définitivement ?

Elle n’avait rien contre, au contraire. La maison était un peu vieille mais elle était entièrement équipée, pour se chauffer, pour se laver et pour cuisiner. Et le lit était très bien aussi alors que demander de plus ? Il y avait juste parfois le fantôme de Bobby qui ressurgissait derrière des bouquins, des affaires personnelles qui traînaient encore dans la maison, des vêtements et une casquette qui avait retenu toute l’attention d’Alan….

- Si tu penses que c’est bien, je pense que c’est bien… il y a tout ce dont on a besoin ici, douche, de quoi se chauffer et la cuisine est bien équipée.


Elle hésita et finit par demander.

- Une fois que les insurgés auront arrêté de mettre le bordel, on restera à la guilde ? J’aime bien ce qu’on fait, sauf quand on doit aller au port… mais ça ne sera pas toujours comme ça. Et puis les gens sont gentils avec moi.


Personne ne lui adressait particulièrement la parole étant donné qu’elle n’était pas très bavarde elle-même mais elle ne voyait aucune hostilité sur leur visage, pour elle ça suffisait à les ranger dans la catégorie « gentils ». Donc du moment que personne ne leur faisait de mal à elle ou à Alan, tout allait pour le mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Alan Hunt

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: yeux verts / tatouage nomade
Points de Vie: 16
Defense: PHY 15/19 MEN 14

MessageSujet: Re: Chez Bobby   Lun 5 Sep - 13:47

Alan remua légèrement à la question qu'il se posait lui même depuis le jour de l'ouverture du testament, repoussant tous les jours la décision à plus tard. Evidemment, ça avait été plus simple d'occuper la maison. Ils avaient l'eau et l'électricité, et un chauffage indépendant.

Tu as raison. S'installer ici c'est le plus facile. Tout est fonctionnel, on a pas besoin de se lancer dans des gros travaux, juste des réparations. Et je crois que Fiona et ses amis apprécieront de ne plus nous avoir dans les pattes à Lost District... Cette maison est très bien, bien mieux que celle de Lost District ou que l'appart'. Et elle est près de la guilde.

Il soupira

Il faudra juste que je prenne le temps de ranger les affaires de Bobby

Alan se remit à caresser le bras de Jane, geste qui s'était suspendu le temps de la réponse, pendant qu'il réfléchissait. Il appréciait son poids chaud contre lui et le fait qu'elle se laissait aller contre lui, geste de confiance dont il connaissait l'infinie valeur.

Si ça te plait, on restera à la guilde. Le boulot sera quand même un peu différent quand on reprendra nos activités de traque. Si tu veux le même boulot, il faudrait intégré une guilde dans le genre du Shield. J'ai entendu dire que Cunningham pensait même à créer une sorte d'armée de Seattle. Est-ce que ça te plairait mieux ? En tout cas j'aimerais quand même qu'on reste chez les Bob's le temps au moins que la guilde se redresse, pour aider Rafie...

Et puis, il pensait que c'était ce que Bobby aurait voulu et il devait bien ça à sa mémoire. Alan fit remarquer, sans reproche.

Je suis content que tu m'en parles... Tu ne me dis jamais ce qui te plait. C'est vrai qu'on a pas eu le temps de se poser beaucoup ces derniers temps.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Chez Bobby   Lun 5 Sep - 16:04

Fiona….. l’ex petite amie d’Alan. Elle approuva donc les paroles d’Alan avant de dresser la tête pour le dévisager. Il voulait qu’elle lui dise ce qui lui plaisait. Pour elle, ce n’était pas compliqué. Jane avait appris à se contenter de très peu et là, elle avait déjà tellement.
Elle lui sourit à nouveau et l’embrassa dans un élan spontané pour un baiser vif avant de s’écarter pour le regarder.


- C’est toi qui me plaît.


Elle laissa ses doigts redessiner le contour de sa mâchoire et soupira d'aise.

- Pour le travail, ce qui est important, c’est toi…..c’est qu’on ait de quoi manger et cette maison pour être à l’abri. Si tu veux rester chez les Boba Fett, on restera.


Bien sûr elle ne songeait pas à faire autre chose que de travailler avec lui, sauf s’il le lui demandait.

- Pour le reste, ….ce qui me plait c’est de pouvoir me rendre utile. Je sais être utile avec une arme, et avec mon poison aussi.  Alors je ne sais pas si je serai plus utile aux Boba Fetts ou au Shield. S’il faut défendre cette ville, je le ferai, j’aime bien être ici, à Seattle….avec toi, ajouta-t-elle ausitôt, avec un nouveau sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Alan Hunt

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: yeux verts / tatouage nomade
Points de Vie: 16
Defense: PHY 15/19 MEN 14

MessageSujet: Re: Chez Bobby   Lun 5 Sep - 17:31

La réaction de Jane surprit Alan et lui plut infiniment, déclenchant une bouffée d'amour pour elle, pour cette fille étrange qui partageait sa vie, ainsi que ce fort sentiment de protection qu'il ressentait pour elle. Son regard s'éclaira en accrochant le sien et il se pencha pour l'embrasser avec plus de douceur qu'à l'accoutumée.

Je te plais ? Ravi de l'apprendre.
Toi aussi tu me plais, Jane.


Il sourit à la jeune femme avant de se laisser à nouveau dans le canapé.

Alors on restera d'abord chez les BF, on verra par la suite les opportunités qui s'offrent à nous.
Inutile de se précipiter. L'un ou l'autre c'est un job qui nous va bien et je sais que tu seras très utile Jane, tu l'es déjà.
Tu es ma partenaire, au boulot et à la maison.
C'est ça qui me plait à moi.


Alan attira Jane vers lui et l'embrassa à nouveau, de façon un peu plus intense cette fois, mêlant sa langue à la sienne avec désir et tendresse. Il vint mordiller le lobe de son oreille et se redressant, passa une main sous sa chevelure pour encadrer son visage avant de l'embrasser encore.

Est-ce que ça te plait de faire l'amour comme ça, avec moi ? Je crois que oui, mais qu'est-ce que tu préfères Jane ?
Dis moi ce que tu aimes, Jane ou montre-moi... Je ferais ce que tu veux, demandes...




_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Chez Bobby   Lun 5 Sep - 19:16

Elle rosit de plaisir aux compliments et elle lui offrit un sourire lumineux tandis qu’il lui disait qu’il aimait qu’elle soit sa partenaire. Voilà, que pouvait-elle vouloir de plus ? Et puis il savait si bien provoquer son désir qu’elle réagissait à chaque fois instantanément à la moindre sollicitation de sa part.  Son baiser lui donna donc aussitôt envie de refaire l’amour, de même que ses mots.

Il avait cette façon de lui parler qui aiguillonnait son désir de façon si ardente qu’elle en restait à chaque fois surprise. Elle murmura donc un oui d’une voix rauque, tout en ayant une attitude un peu gênée comme son visage qu’elle gardait baissé et ses cheveux qui dissimulaient son expression. Surtout quand en plus il lui demanda ce dont elle avait envie à présent, de le lui dire, ou de le lui montrer. Elle sentit ses joues s’enflammer, terriblement gênée mais à la fois très excitée par la requête. Jane le visage toujours baissé, haussa doucement les épaules.


- Je n’ai ….pas l’habitude de demander, murmura-t-elle très gênée. J’aime comme tu t’occupes de moi, quand c’est rapide, plus fort ou plus doucement….quand tu t’occupes de moi avec ta bouche, mais j’aime autant te toucher, te caresser, et voir le plaisir sur ton visage, et t’entendre gémir.

Elle se mordit la lèvre, pour s’empêcher de poursuivre. Il lui semblait déjà en avoir trop dit, beaucoup trop ! Mais elle avait trop envie pour revenir en arrière et elle voulait lui plaire avant tout. Jane défit l’attache de son pantalon et tandis qu’elle levait les yeux vers Alan, elle guida sa main à l’intérieur, sous le sous-vêtement et le guida dans de premières caresses tout en l’embrassant. Et c’était si grisant, si excitant qu’elle perdit vite son souffle et se contorsionna pour lui laisser plus d’espace. Elle le laissa finalement faire, pour s’abandonner plus au plaisir qui vint rapide et fulgurant, lui arrachant des gémissements plaintifs avant de retomber les joues très rouges et le souffle court de cette course insolite au plaisir.

Alors elle changea de position, se retournant pour défaire l’attache du pantalon d’Alan qui paraissait être vraiment à l’étroit à présent et le libéra pour lui réserver le même traitement qu’à elle, avant de céder à l’envie de le prendre dans sa bouche. Elle joua encore un peu avec lui, lui laissant finalement le choix de ce que lui aussi désirait, un échange équitable pour chacun, ainsi fonctionnaient-ils.
Revenir en haut Aller en bas
Alan Hunt

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: yeux verts / tatouage nomade
Points de Vie: 16
Defense: PHY 15/19 MEN 14

MessageSujet: Re: Chez Bobby   Lun 5 Sep - 20:30

Sa réaction ne le surprit pas, elle avait encore du mal à exprimer ce qu'elle voulait même si il trouvait qu'elle s'affranchissait et devenait plus volontaire au fur et à mesure. Il releva son menton, pour l'embrasser et lui sourire quand elle lui manifesta de façon très claire ce qu'elle désirait. Le désir flamba chez Alan tandis qu'il obéïssait à sa requête ma foi très explicite. Quand elle le caressa à son tour, il grogna de plaisir mais ne voulut pas jouir, bien décidé à d'autres plaisirs, pour elle comme pour lui. Il s'arracha donc à sa bouche chaude et si tentante.

pas comme ça... même si c'est si bon.

ajouta-t-il pour la rassurer. Il lui ota son pantalonn vira sa culotte et la bascula sur lui, à califourchon face à lui. D'un geste lent, il lui ota son tee-shirt et embrassa ses seins, les prenant en coupe dans ses mains pour mieux leur prodiguer des caresses. Puis, il la souleva et la fit lentement s'empaler sur lui avant de l'embrasser, un long baiser haletant, passionné et diablement excité. Comme pour l'encourager, il commença à imprimer un leger mouvement de bassin, tout en continuant ses caresses de la bouche sur sa poitrine, ses lèvres, son cou. Il la laissa maitresse du rythme, l'aidant seulement quand elle voulut accélérer davantage, venant à sa rencontre jusqu'à ce qu'ils gémissent l'un contre l'autre et qu'il la sentit jouir de nouveau, lachant alors prise à son tour aussitot pour venir au fond d'elle exploser de plaisir. Le souffle court, haletant, il la serra dans ses bras, enfouissant son visage dans son cou le temps que l'orgasme retombe.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Chez Bobby   Lun 5 Sep - 22:31

Elle s’accrocha à lui, le cœur battant et le souffle encore court, éblouie une nouvelle fois par l’intensité de ces étreintes. C’était si incroyablement bon qu’en ces instants, elle se sentait devenir très femme…. Presque normale ! Elle n’avait jamais connu ça autrement, et c’était grâce à Alan. Elle lui devait tant, elle lui était si reconnaissante.

Ayant oublié toute gêne, elle se redressa au bout d’un moment et sourit.


- C’est bien quand c’est toi aussi qui choisis ce que tu veux.


Jane eut un petit rire et l’embrassa avant de se laisser glisser de côté de peur de peser trop lourd sur ses cuisses. Décidément c’était un jour de découverte, d’abord la douche, puis à présent le canapé. Elle souriait toute seule, inconsciente d’afficher un air aussi heureux, appréciant ces instants à leur juste valeur.

Et soudain elle lui demanda avec sa franchise habituelle.


- Qui t’a appris tout ça ? comment faire l’amour ainsi ?
Revenir en haut Aller en bas
Alan Hunt

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: yeux verts / tatouage nomade
Points de Vie: 16
Defense: PHY 15/19 MEN 14

MessageSujet: Re: Chez Bobby   Lun 5 Sep - 23:30

Tu peux rester, tu n'es pas lourde

fit remarquer Alan quand elle se décala de lui. Mais il la laissa faire et se débarrassa juste de ses chaussures et de son pantalon à moitié baissé pour être plus à l'aise. Il tira sur eux deux un plaid écossais un peu mité mais chaud qui trainait toujours sur le bord du canapé. La question arracha à Alan un petit rire géné. Il se coucha sur le canapé, entrainant Jane avec lui, se plaçant derrière elle en petite cuillère pour l'enlaceer et tenir à deux sur ce canapé. Il n'avait pas envie de bouger ni de rompre le moment où elle semblait disposée à discuter, et lui aussi !

Hé bien...j'ai eu pas mal de petites amies.
Avant de rencontrer Lili-Rose, ma première petite amie sérieuse (la nostalgie lui poigna le coeur à l'évocation de Lili-Rose, morte dans l'explosition de l'attentat de la Genom), je suis resté un an avec elle, j'ai eu pas mal de copines pour quelques jours, semaines, ou heures... Disons que c'est en pratiquant que j'ai appris. Et en observant, en voulant faire plaisir à mes partenaires. Parce que le sexe c'est mieux quand les deux prennent du plaisir. Qu'est-ce que t'en dis ?

Alan rit parce que ça paraissait présomptueux, autant la façon qu'elle avait de sous entendre qu'il était un dieu du sexe que de répondre sur le sujet. Il rougit un peu mais en étant flatté quand même, où va se nicher l'égo des hommes ^^

et très franchement Jane, tu n'as rien à m'envier. Tu fais très bien l'amour.
ça marche bien entre nous, pour le sexe aussi, et il faut être deux pour ça, c'est...une alchimie, tu comprends ?
J'ai déjà eu des filles qui n'aimaient pas trop...comment dire...heu..ma fougue ?!
Et si quelque chose te déplait, il suffit de le dire, on ajustera.


C'était quand même la plus étrange conversation qu'il avait jamais eu sur le sujet avec sa propre partenaire !



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Chez Bobby   Mar 6 Sep - 8:06

Jane écouta Alan parler de ses petites amies, les sérieuses et les autres…..et du temps qu’avait duré leur relation. Un an pour celle qu’il disait sérieuse, et quelques heures parfois. Alors bien sûr elle essaya de calculer depuis combien de temps ils s’étaient rencontrés, et se demanda si un jour il y mettrait un terme, à leur relation, du moins si on pouvait considérer ça comme une relation, et cette idée ne lui plut pas du tout mais elle ne commenta pas. D’un côté, c’était bien de savoir, de savoir que rien n’était définitif. Pas de mauvaise surprise ainsi et le jour où il lui dirait que leur relation était terminée, elle serait prête, enfin….prête ne voulait pas dire, qu’elle accueillerait la nouvelle avec joie.

Elle était tellement absorbée par ses pensées qu’elle ne réagit pas tout de suite à sa question. Bien sûr elle acquiesça. Même si elle n’avait que très peu d’expérience en la matière enfin, en matière de « relation »….
Son compliment la prit au dépourvu et elle rougit à nouveau en tirant le plaid sur elle. Bon le principal, c’est que pour le moment il avait l’air content d’elle. Et le fait que des filles avaient pu se plaindre la surprit plus encore.


- Moi je ne te trouve pas trop fougueux ! Et rien ne me déplait en toi, rien
murmura-t-elle timidement. Il n’y a rien à ajuster, et si moi je fais quelque chose qui ne te plait pas, tu me dis aussi, d’accord ?

Elle se tut un instant, puis lui demanda :

- Ta dernière relation, c’était Fiona ? Pourquoi vous n’êtes pas resté ensemble ? Elle te trouvait trop fougueux ? Ou elle a fait quelque chose qui t’a déplu ?

Autant se renseigner un peu sur ce qu’il ne fallait pas faire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chez Bobby   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chez Bobby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet-Epsilon :: Archives SA S1-