Projet-Epsilon
Projet-Epsilon n'est pleinement accessible qu'à nos membres. Rejoignez-nous si l'aventure rôle-play dans un monde post apocalyptique vous tente et si vous avez 18 ans minimum.

L’univers dans lequel évoluent nos personnages n’est malheureusement pas adapté aux joueurs mineurs.

A bientôt dans ce monde fantastique.
Projet-Epsilon

Seattle 2220
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Votre compte doit impérativement être le nom, prénom ou surnom de votre personnage. Merci d'en tenir compte lors de votre inscription.

Partagez | 
 

 Chez Bobby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité




MessageSujet: Re: Chez Bobby   Mar 6 Sep - 8:06

Jane écouta Alan parler de ses petites amies, les sérieuses et les autres…..et du temps qu’avait duré leur relation. Un an pour celle qu’il disait sérieuse, et quelques heures parfois. Alors bien sûr elle essaya de calculer depuis combien de temps ils s’étaient rencontrés, et se demanda si un jour il y mettrait un terme, à leur relation, du moins si on pouvait considérer ça comme une relation, et cette idée ne lui plut pas du tout mais elle ne commenta pas. D’un côté, c’était bien de savoir, de savoir que rien n’était définitif. Pas de mauvaise surprise ainsi et le jour où il lui dirait que leur relation était terminée, elle serait prête, enfin….prête ne voulait pas dire, qu’elle accueillerait la nouvelle avec joie.

Elle était tellement absorbée par ses pensées qu’elle ne réagit pas tout de suite à sa question. Bien sûr elle acquiesça. Même si elle n’avait que très peu d’expérience en la matière enfin, en matière de « relation »….
Son compliment la prit au dépourvu et elle rougit à nouveau en tirant le plaid sur elle. Bon le principal, c’est que pour le moment il avait l’air content d’elle. Et le fait que des filles avaient pu se plaindre la surprit plus encore.


- Moi je ne te trouve pas trop fougueux ! Et rien ne me déplait en toi, rien
murmura-t-elle timidement. Il n’y a rien à ajuster, et si moi je fais quelque chose qui ne te plait pas, tu me dis aussi, d’accord ?

Elle se tut un instant, puis lui demanda :

- Ta dernière relation, c’était Fiona ? Pourquoi vous n’êtes pas resté ensemble ? Elle te trouvait trop fougueux ? Ou elle a fait quelque chose qui t’a déplu ?

Autant se renseigner un peu sur ce qu’il ne fallait pas faire.
Revenir en haut Aller en bas
Alan Hunt

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: yeux verts / tatouage nomade
Points de Vie: 16
Defense: PHY 15/19 MEN 14

MessageSujet: Re: Chez Bobby   Mar 6 Sep - 8:31

Oui c'est comme ça que ça marche entre nous non ? Si l'un de nous fait quelque chose qui déplait à l'autre, on le dit.

C'était bien la première fois qu'il mettait l'honnêteté au coeur d'une relation. Habituellement, il aurait cherché à cacher ses défauts ou ses manquements, et puis soupe au lait, il pouvait aussi se montrer susceptible ou trop protecteur, mais avec Jane c'était différent. Ca avait été différent dès le premier jour, même s'il avait tendance à vouloir elle aussi la protéger, il avait davantage confiance en elle qu'en n'importe qui d'autres, lui inclus. Peut-être parce qu'il n'avait pas à lui ccher ses défauts, elle avait vu sa face la plus sombre et dans des états lamentables aussi.

A sa question, il pouffa légèrement de rire

Finn ? Non je ne crois pas qu'elle me trouvait trop fougueux. Crétin surement, mais pas trop fougueux. On est resté que quelques semaines ensemble... C'était une période compliquée et j'ai été un idiot, voilà ce qui s'est passé. Je venais de me faire plaquer par Lili-Rose parce que j'étais néant...et qu'on ne pourrait jamais avoir d'enfants ensemble. Et elle, elle était de la Genom et elle voulait une carrière, un mari, des gosses mutants, tout. Je ne pouvais pas lui donner tout ça.

La voix d'Alan flotta, suspendue un instant tandis qu'il pensait avec tristesse à la jeune femme qui avait fini par obtenir tout ce qu'elle voulait, un poste à responsabilité, un bébé d'Hastur lui-même, tout ça pour périr dans une voiture piégée. Il resserra ses bras autour de Jane.

Peu après j'ai rencontré Fiona et ...bon c'est une très jolie fille. Elle me plaisait beaucoup et j'ai cru pouvoir oublier Lili comme ça... Mais ça n'a pas exactement marché comme ça parce que bah...je suppose que j'étais pas prêt à tourner la page.

Alan grimaça, se rappelant qu'il avait dit à Fiona qu'il l'aimait, et sans doute avait-il cru que c'était vrai, mais il n'avait pas pour autant oublié Lili-Rose. Quel choc quand il l'avait vu au bras d'Hastur ! La jalousie, le dépit, et surtout la blessure d'ego avaient été très durs à encaisser, détruisant au passage sa relation naissante avec Fiona. Il n'en était pas très fier.

Bref, elle m'en veut et je ne peux pas lui donner tort.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Chez Bobby   Jeu 8 Sep - 17:33

Jane hocha la tête, avec un air songeur. Jusque là, il n’avait jamais rien fait qui lui avait déplu…. Sauf quand il s’exposait trop, ou… quand il était parti se battre un certain soir et qu’il était rentré quelque peu amoché. Mais à cette époque, elle s’était bien gardée de dire quoique ce soit.  

Il lui répondit ensuite au sujet de Fiona… Elle n’était pas sûre de comprendre, un peu étonnée de l’entendre se traiter d’idiot, avant qu’il n’évoquât la petite amie « sérieuse » qu’il avait eu. Il n’était apparemment pas arrivé à l’oublier. Aussi elle lui demanda tout naturellement.


- Et maintenant, tu as tourné la page?


Et il y avait autre chose qu’il avait dit qui lui avait fait ouvrir de grands yeux surpris. Elle revint donc sur le sujet :

- Tu ne voulais pas d’enfant ?


Les enfants la laissaient plutôt empruntée, ne sachant pas du tout mais alors pas du tout comment interagir avec eux parce qu’ils étaient « différents » des adultes, les petits plus encore. Et là soudain elle avait réalisé  qu’elle pouvait aussi en avoir, du moins en principe. Et cette seule idée la plongea dans un abîme de doutes et de peurs. Elle n’était pas apte à une telle chose ! Elle était tout juste apte à ce monde ! Alors faire des enfants…
Revenir en haut Aller en bas
Alan Hunt

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: yeux verts / tatouage nomade
Points de Vie: 16
Defense: PHY 15/19 MEN 14

MessageSujet: Re: Chez Bobby   Jeu 8 Sep - 18:21

Alan enlaça Jane un peu plus fort, amusé. Etait-elle jalouse à sa façon ?

Oui j'ai tourné la page, tu n'as pas de souci à te faire.

Et puis Lili était morte aujourd'hui mais ce n'était pas la raison et c'est pourquoi il ne le dit pas à Jane

Je me sens bien avec toi, Jane.

Alan se cala un peu plus contre elle, en cuillère, emprisonnant ses jambes dans les siennes et piqua un baiser sur sa peau de rousse, caressant son dos sensuellement. Il poursuivit bien qu'un peu distrait par la peau douce.

Oui, je voulais des enfants avec Lili. Mais c'était impossible. J'aurais pourtant accepté d'élever un enfant qu'elle aurait eu avec le programme de la Genom. Après tout, il n'y a pas que les liens du sang qui font un père. Bobby a bien été plus un père pour moi que mon propre père.

Il réalisa qu'elle ne savait peut-être pas. Il grimaça mais décida d'être honnête avec elle.

C'est pareil pour toi et moi. On ne pourra jamais avoir d'enfant Jane. Je suis néant et toi mutante, c'est impossible.
Notre union est vouée à être stérile. Si tu veux des enfants, un jour, et bien...je ne pourrais pas être le père biologique.

Sa main remonta sur le ventre de la jeune femme et vint emprisonner un sein tandis que le désir refaisait surface ainsi qu'elle pouvait le sentir contre ses reins. Il l'embrassa dans le cou et ronronna contre son oreille.

En attendant, il n'y a pas que des désavantages à ça

Il pinça légèrement son sein avant de descendre sa main vers son entrejambe et d'efleurer la toison encore humide de leur précédent ébats. Sa caresse était à peine appuyée, juste pour éveiller sa sensualité, il n'était pas pressé. Pour faire monter le désir une nouvelle fois, ils avaient tout leur temps

Est-ce que tu as déjà songé à vouloir des enfants ou...je ne sais pas...
Qu'est-ce que tu veux Jane ? Pour nous deux...
Tiens, comment tu nous vois dans un an ou dix.


Il rit à sa question, parce que lui même n'était pas sur d'avoir la réponse en fait.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Chez Bobby   Jeu 8 Sep - 20:33

Jane rougit, surprise qu’il avait deviné qu’elle s’inquiétait de son sort en fait, mais sans aucune jalousie. Il la rassura d’autant plus par ses paroles. Elle aussi se sentait bien avec lui. En fait, c’était la première fois qu’elle était aussi bien, elle n’avait jamais connu ça avant, elle n’aurait jamais pensé une telle chose possible. Elle soupira d’aise de fait non seulement parce qu’elle était bien mais parce qu’il avait cette façon de la caresser qui était si agréable.

Elle l’écouta cependant parler des enfants qu’ils n’avaient pu avoir avec sa petite amie, malgré le programme génom dont elle ignorait absolument  ce que ça pouvait être. Il était donc prêt à s’occuper d’un enfant d’un autre, en gros, elle le traduisit ainsi. Jane en fut surprise, elle ne savait pas que ça pouvait être possible. Bon…. Elle ignorait absolument tout sur le sujet. Sauf qu’il fallait faire attention quand on faisait l’amour, ça….on s’était bien chargé de le lui apprendre.

Alors Alan lui expliqua qu’elle non plus ne pourrait pas en avoir, qu’ils ne pourraient en avoir ensemble parce qu’ils n’étaient pas vraiment pareil, oui lui était normal et elle non. Elle fut étrangement très remuée par cette nouvelle. Bien qu’elle n’y avait jamais songé mais….si ça aurait fait plaisir à Alan. Son regard refléta sa confusion. Elle n’en voulait pas spécialement, enfin elle n’y avait même jamais pensé mais…. De savoir que de toute façon ça ne serait pas possible la perturba.

Elle fut d’autant plus confuse, parce qu’elle sentait qu’Alan avait encore envie de faire l’amour et que du coup, elle aussi ! C’était plus fort qu’elle, même si toutes ces pensées s’agitaient à présent dans sa tête.  Son corps réagit tandis qu’elle s’efforçait de trouver la réponse à la question d’Alan, ses pointes se dressant sous les caresses.


-je… non… je ne crois pas que je serai une bonne mère.

C’était plus qu’une évidence, vu comment on l’avait élevée elle-même. Elle ne voulait pas infliger ça à un enfant et puis encore une fois, elle avait trop de mal avec les autres enfants qu’ils croisaient pour en avoir envie à elle.
Elle remua légèrement, inconsciemment, venant de ses fesses se frotter à Alan. C’était difficile de réfléchir dans ces conditions. Elle fut encore plus troublée par sa question sur ce qu’elle envisageait pour eux deux.


- J’ai peur…j’espère que tu n’auras pas envie de tourner la page dans quelques mois.

Elle avait laissé échapper cet aveu, encore plus confuse.

- Je sais que je suis différente des autres filles qui savent toujours ce qu’il faut faire ou dire…Moi je ne sais pas….je ne saurai pas élever un enfant, mais j’aimerai le faire avec tes enfants, si c'est ce que tu veux. J’ai envie d’être encore avec toi dans un an et plus longtemps. Je ne veux pas autre chose.

Jane se tourna vers Alan lui offrant un regard chaviré d’émotions contradictoires, entre doutes, ce qu’elle ressentait pour lui, peur, et désir.
Revenir en haut Aller en bas
Alan Hunt

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: yeux verts / tatouage nomade
Points de Vie: 16
Defense: PHY 15/19 MEN 14

MessageSujet: Re: Chez Bobby   Jeu 8 Sep - 21:54

Je ne suis pas devin et je sais aujourd'hui qu'on est jamais sur de rien, surtout pas avec la vie qu'on mène, mais je n'ai pas envie de tourner la page. Tant que tu veux de moi, je veux de toi. Tu n'as pas oublié ? C'est toi qui décide.

Ses fesses se pressant contre lui eurent l'effet recherché et accentuèrent son envie naissante. Il ne bougea pas, mais mordit doucement l'épaule de Jane. Alan glissa la main un peu plus loin entre les jambes de la jeune femme, la caressant d'un mouvement ondulatoire.

J'aime que tu sois différente, Jane. Et moi aussi, c'est toi que je veux, pas des enfants si tu n'en a pas envie.
C'est juste toi que je veux


répéta-t-il en l'embrassant tandis qu'elle tourna son visage vers lui. Il la pénétra de ses doigts, cueillant sur ses lèvres son soupir exhalé. Puis relevant sa jambe sur le coté, il se glissa en elle, remplaçant sa main. Positionné ainsi derrière elle, il pouvait lui caresser sa poitrine, son ventre, la toison douce de son sexe et embrasser son cou et ses épaules dont il avait dégagé les cheveux, les poussant sur le coté. Sans presque bouger, il titilla les pointes sensibles de ses seins, attentif à ses réactions, l'amenant peu à peu par des caresses et quelques mouvements de reins à peine esquissés au bord de l'orgasme, l'écoutant gémir de plaisir, douce musique à ses oreilles. Après deux étreintes plus tot dans la soirée, il pouvait faire durer celle-ci presque à loisir et il ne s'en privait pas, aimant la sentir vibrer de plaisir contre lui.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Chez Bobby   Jeu 8 Sep - 22:42

Elle qui décidait ? Jane le dévisagea un instant, mais n’ajouta plus aucun commentaire. Il la voulait elle, et tant pis si un jour il en serait autrement. Elle ne voulait pas se poser plus de questions.

Et surtout, il sut empêcher toute autre pensée trop constructive, par de nouvelles caresses avant de les mener vers un nouvel orgasme qui la laissa une fois de plus comblée et heureuse. Ils se décidèrent ensuite seulement à regagner leur lit et tous deux s’emballèrent confortablement dans la couette pour récupérer quelques heures de sommeils bien mérités.

Sans plus s’inquiéter, Jane s’endormit rapidement, les vieux réflexes jamais très loin, comme la lame qui dormait sous l’oreiller.

Revenir en haut Aller en bas
Alan Hunt

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: yeux verts / tatouage nomade
Points de Vie: 16
Defense: PHY 15/19 MEN 14

MessageSujet: Re: Chez Bobby   Ven 9 Sep - 8:17

Alan s'était levé le lendemain pour aller prendre une douche, laissant Jane dormir. Ils pouvaient se le permettre, ils étaient en congé, une seule journée mais diable ça faisait du bien. Il était heureux d'avoir pu parler avec Jane la veille au soir (et pas que Cool ) La jeune femme s'exprimait de plus en plus et Alan en était content. Ce qui l'ennuyait c'était la peur qu'elle ressentait et qu'il voyait parfois tapis dans les ombres de son regard clair. Il ne pouvait que la rassurer par sa présence et sa constance, espérant être à la hauteur. Lui aussi avait des doutes, son manque de confiance en lui qu'il cachait bien n'avait-il pas toujours été son problème ?

Il était descendu préparer du café et comata gentiment en buvant une première tasse, profitant de la décompression de la journée. Puis, avec un sourire, il prépara un plateau pour Jane sur lequel il posa une tasse de café, une pomme, et une fleur d'automne cueillit dans le jardin. Il referma soigneusement la porte de derrière et monta dans la chambre. Alan posa le plateau sur la table de nuit et se pencha pour réveiller Jane d'un baiser, constatant qu'elle était réveillée. Le vieil escalier l'avait trahi. Alan sourit à la jeune femme.

Bonjour

Ils avaient prévu d'aller faire des courses, c'était la raison pour laquelle il venait la réveiller et pour profiter de leur journée de congé avec elle.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Chez Bobby   Ven 9 Sep - 10:42

Il lui fallait encore un peu de temps pour s’habituer aux nouveaux bruits de cette maison. Jane les sens toujours en alerte, avait effectivement entendu les escaliers grincer, ce qui l’avait mise sur le qui-vive mais Alan n’était déjà plus dans le lit. Ce devait donc être lui. Et puis elle percevait vaguement une odeur de café. Elle se détendit complètement en le voyant apparaître dans le cadre de la porte, lesté d’un plateau.

Repérant son contenu, dont la fleur, elle afficha un air surpris, avant de répondre à Alan à son baiser, et à son bonjour, non sans sourire.


- Bonjour.

Elle s’inquiéta soudain.

- On est en retard ?

D’après la lumière du jour qui filtrait par la fenêtre, elle constata qu’ils devaient alors être vraiment très en regard. Elle se redressa sur le lit, mais Alan arborait un air trop tranquille, ce qui lui fit se rappeler qu’ils avaient « congé » aujourd’hui. Ca aussi elle allait devoir s’y habituer.

- Ah non, pas de travail aujourd’hui.

Elle eut un air penaud d’avoir oublié.
Revenir en haut Aller en bas
Alan Hunt

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: yeux verts / tatouage nomade
Points de Vie: 16
Defense: PHY 15/19 MEN 14

MessageSujet: Re: Chez Bobby   Ven 9 Sep - 12:06

Non, on est pas en retard et nous avons tout notre temps.
Enfin presque, on a des courses à faire.


Alan s'assit au bord du lit et ramène le plateau devant Jane

parce que bon, j'ai trouvé une pomme seulement en guise de petit déjeuner.
Donc à moins de passer à la guilde pour manger...
et il faudrait racheter du café...


Parce que sans café, dur dur. C'est ce qui lui avait manqué le plus dans leur cavale pour revenir à Seattle. Il sourit à Jane et caressa sa joue de l'index.

Prend ton temps, je vais prendre une douche.
Et quand on sera près, on ira à la tente militaire, chez les nomades. Tu mas dit que tu voulais racheter des affaires.


Et aujourd'hui, ils avaient les moyens, la maison de Bobby leur ayant ôté une sacrée épine du pied, question niveau de vie. Une maison, une bagnole, du taf, c'était presque trop et laissait encore Alan étonné, et parfois emprunté. Alan alla donc se laver et revint dans la chambre pour s'habiller, comme d'habitude d'un vieux treillis militaire, de rangers solides, un tee-shirt délavé et une chemise en flanelle qu'il laissait ouverte. Il ne lui resterait qu'à enfiler sa grosse veste pour être équipé. Tandis qu'elle se préparait à son tour, Alan fit le lit et rangea quelques affaires qui traînaient, comme le plaid du canapé qu'il replia soigneusement.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Chez Bobby   Ven 9 Sep - 16:33

Jane regarda la pomme sur son plateau et la fleur, se mit à rire parce que oui, leurs réserves étaient sérieusement épuisées, et qu’elle était touchée par l’attention. Elle prit la fleur, la fit tourner dans sa main, le regard brillant puis la reposa délicatement. C’était encore une première fois, première fois qu’on lui offrait une fleur.

- Merci Alan.

Elle lui rendit son sourire, et tandis qu’il se levait pour aller prendre sa douche, elle prit le couteau et coupa la pomme en deux, une moitié pour elle, une pour Alan. Elle but le café, puis mangea sa part, non sans regarder Alan s’habiller avec un air appréciateur, puis elle alla se laver à son tour et revint s’habiller. Jane coiffa ses cheveux qui avaient tendance à reprendre leur allure de crinière sauvage dès qu’elle ne s’en occupait pas un jour, puis les attacha en queue de cheval. Elle avait enfilé un jean, le pullover épais vert qu’elle aimait bien mais qui commençait à être usé, et la veste ample et très pratique avec ses poches, et surtout efficace pour la protéger du froid.

Et enfin ils furent prêts pour aller faire des achats. Et pour une fois, Jane se sentait d’humeur à dépenser des sous. Elle avait besoin de vêtements, de sous-vêtements pour commencer, mais de pulls et de tee-shirts aussi. Et puis ils devaient remplir leur garde-manger. Elle se réjouissait donc de cette sortie malgré la foule du camp nomade, bien que peu à peu elle commençait à s’habituer à évoluer parmi eux, sans se mettre sur la défensive à chaque contact hasardeux avec ceux qui étaient trop pressés ou trop inattentifs.


>> suite
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chez Bobby   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chez Bobby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet-Epsilon :: Archives SA S1-