Projet-Epsilon
Projet-Epsilon n'est pleinement accessible qu'à nos membres. Rejoignez-nous si l'aventure rôle-play dans un monde post apocalyptique vous tente et si vous avez 18 ans minimum.

L’univers dans lequel évoluent nos personnages n’est malheureusement pas adapté aux joueurs mineurs.

A bientôt dans ce monde fantastique.
Projet-Epsilon

Seattle 2220
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Votre compte doit impérativement être le nom, prénom ou surnom de votre personnage. Merci d'en tenir compte lors de votre inscription.

Partagez | 
 

 Le Jumanji

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité




MessageSujet: Re: Le Jumanji   Jeu 16 Juil - 1:01

39-

Quand elle le rejoint il se mit à rire. Il avait voulu la tester et elle avait joué le jeu. Il la prend dans ses bras et sort de l’eau pour l’emmener dans une crique à quelques mètres de la, cachée par les arbres. On pourrait penser à un lac mais bon il doit faire cinq mètres de diamètre. Dans le nord de Seattle des petits recoins comme celui-ci il y en a plusieurs enfin encore plus si on va vers chez les wild mais la il ne s'y aventure pas.
Il avance dans l’eau et l’y dépose.


Je reviens je ramène nos affaires.

Il s’abstente quelques minutes avant de revenir et de mettre sur un arbre les vêtements de la jeune femme pour qu’ils ne finissent pas tout abîmés. Il rentre à nouveau dans l’eau, elle est froide et s’approche d’elle et il la prend dans ses bras. Il augmente sa chaleur pour lui en faire profiter.

Avant j’ai voulu te tester savoir jusqu’ou tu étais prête à aller. Tu m’as surpris je n’aurai pas cru que tu me suivrais si loin. Ici c’est mon petit coin de paradis. On est peu à le connaitre et comme la journée est un peu maussade personne ne viendra l’eau est trop froide.

Il la regarde dans les yeux.


Tu es bien la ? Tu as pas trop froid ?

Elle avait cette expression particulière, une expression qu’il n’arrivait à lire. Cette femme était un mystère pour qui essayer de sonder son esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Mille Visage

MJ/PNJ
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: surtout pas
Points de Vie: 11
Defense: 14-15

MessageSujet: Re: Le Jumanji   Jeu 16 Juil - 9:16

Elle le regarde s’éloigner, ses bras crispés sur son corps nu, visage imperméable malgré la grande tension qui l’habite. Dire qu’elle n’est pas à l’aise serait un euphémisme. Elle commence à songer que le jeu n’en vaut pas la chandelle. Elle a eu ce qu’elle voulait, elle peut à présent mettre fin à tout ça. Sauf qu’il lui faut trouver le moyen de le faire avec diplomatie.  Qu’est-ce qui lui a pris d’accepter sa proposition en ignorant ce qu’il y avait derrière ? L’inconnu elle le sait lui réserve toujours des surprises désagréables.

Et comme si la situation n’était pas déjà assez tendue, il la pousse encore plus dans ses retranchements. Tester ? Il voulait la tester ? Là ça ne va plus du tout. Il a joué avec elle, il avoue à présent carrément l’avoir testée. Il se fout d’elle ! Elle voulait vérifier jusqu’à quel point il restait professionnel, elle a eu sa réponse, c’est un sans faute ! Elle s’est dite qu’elle pourrait profiter alors de cette situation, mais là toute envie s’est volatilisée.


- en effet, elle est froide. A vrai dire je ne suis pas très à l’aise, avoue-t-elle, lui concédant cette part très rare de vérité, parce que ça l’arrange.

Elle relève alors les yeux et les plonge dans les siens, visage ayant perdu toute trace de sourire :


- Alors à présent le verdict de ce test ? Je l’ai réussi ? Ou j’échoue bêtement sur la fin ? Qu’est-ce que tu voulais savoir Owen, si j’allais finir par te sauter dessus ? Si j’étais prête à me baigner dans cette eau glacée juste pour baiser un coup avec toi ? Si je méritais après l’épreuve du bain glacé que tu m’offres ton corps en récompense ?

Elle reste figée, incapable en plus de faire un pas en avant ou en arrière dans cette eau qui ne révèle rien de ce qu’elle cache, insondable, autant qu’elle-même peut l’être. Sauf qu’à la froideur de sa voix qui est la seule chose qui transperce, sans un brin d'ironie ni même de colère, il devinera sans difficulté qu’elle n’apprécie pas. Tant pis, il voulait qu’elle se taise ? C’est raté.

Elle aimerait partir, mais elle déteste l'idée de s'enfoncer à  nouveau, et elle ignore la profondeur de l’eau. Quelle idiotie d’avoir accepté !  Un lit, un lit aurait été tellement plus….. sûr !

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Le Jumanji   Jeu 16 Juil - 17:55

40-

Il est la dans un des endroits qu’il préfère et qu’il ne montre qu’à peu de personne et voila qu’elle s’emporte. Décidément il ne comprend pas, pas les femmes en général mais celle la en particulier.

Il s’est écarté d’elle, pourquoi la garder dans ses bras alors qu’elle s’énerve ainsi après lui.


Alors la va falloir m’expliquer. Qui a été le premier de nous deux à jouer ? Tu n’as pas commencé peut être ? Tu n’as pas cherché à tester mes limites.

Il la regarde intensément pour qu’elle comprenne qu’il veut bien être gentil, serviable mais qu’il n’a pas envie d’être pris pour un con.

Je t’ai taquiné un peu pousser pour m’assurer que ton jeu ce n’était pas juste un allumage en règle que tu en avais réellement envie.

Il va pour sortir de l’eau excédé par le comportement de la jeune femme même s’il décide de garder ca pour lui. Il se retourne et d’une voix qu’il veut le plus calme possible lui demande.

Honnêtement tu voulais quoi ? Tu t’attendais à quoi ? Juste me chauffer à fond voir si je répondais à tes avances, mais comme toi tu le voulais ?

Il secoue la tête, j’ai voulu te montrer une petite source la ou on est, un endroit agréable quand on vient pour se détendre ou pour autre chose. Désolé, mais le luxe, les jacuzzis ou même les hotels pour moi c’est trop impersonnel.

Il ne cherchait rien de personnel mais pour lui baiser, non, il fallait avoir envie pour une relation avec une femme ou un homme, et baiser pour baiser c’était pas son truc. Il fallait de la séduction, si c’était juste pour une baise elle pouvait bien aller au Civic pour lever un mec quelconque.


Alors dis moi clairement la maintenant tu veux quoi ? Tu as le choix, partir ou non. Si tu décides de partir je ne te maudirais pas, rassure toi.
Revenir en haut Aller en bas
Mille Visage

MJ/PNJ
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: surtout pas
Points de Vie: 11
Defense: 14-15

MessageSujet: Re: Le Jumanji   Jeu 16 Juil - 20:03

Mille se ferme comme une huître.

- je suis venue te voir pour un massage, à la base.

Après tout, elle ne lui a jamais rien révélé de ses intentions. Oui elle a voulu le tester, mais pour une raison qu’il ne peut en tout cas pas deviner ! Et à aucun moment elle ne le lui a laissé l’entrevoir, se contentant de répondre à ce qu’il lui proposait. A savoir des huiles aphrodisiaques, des parfums pour provoquer la sensualité ? Il se fout d’elle là, à jouer les gentils petits scouts, l’innocent tiens qui lui offre un bain aphrodisiaque, l’innocent qui lui parle de l’aider à trouver un partenaire.  Ca suffit. Elle en a assez entendu.

- tu as joué avec le feu, tu as provoqué volontairement mon excitation, ne le nie pas. Quant au pourquoi je suis là, n’ais-je pas été assez CLAIRE ? Je ne peux pas l’être plus encore ! ET toi là tu me balances que tu voulais me tester ? Tu me prends pour qui, Owen,  un sujet d’étude ??

Si jusqu’à présent elle est restée très calme, ton froid, sans s’emporter, là la colère est bien présente, mais encore une fois, une colère froide. Elle n’élève nullement le ton, mais il est tranchant comme une lame.

- et que tu me maudisses ou pas, au final, j’en ai rien à foutre !  Je n’ai plus rien à ajouter. Salut !

Elle inspire un coup sec et vif, et se lance dans l’eau,  glacée jusqu’aux os à présent. Quel con ! Prenant son courage à deux mains, elle s’en va récupérer ses vêtements. Heureusement l’eau n’est pas aussi profonde qu’elle le craignait. Dans un ultime effort, elle parvient à contrôler sa peur, et serre tellement les dents qu’elle en a mal à la tête, avançant un pas après l’autre dans un état de tension indescriptible. Elle tente malgré quelques glissades dans la vase de maintenir ses vêtements au dessus de la tête. Mais MERDE, ah il peut être fier de lui le monsieur nature ! Ca faisait longtemps qu’elle n’avait pas autant perdu ses moyens. Elle tremble désormais comme une feuille, entre la température, mais aussi  le fait qu’elle se sent atrocement vulnérable, et elle ne peut l’admettre.

Au bout de quelques pas, elle gagne enfin la rive. Et maintenant elle fait comment ? Enfiler des vêtements étroits sur une  peau mouillée, alors qu’elle n’a qu’une envie c’est quitter cet endroit au plus vite et s’enterrer dans  son antre pour ne plus en sortir pour un bon moment. Sa respiration est anormalement saccadée. Non, elle ne peut pas faire une crise, pas maintenant.

Elle enfile son chemisier qui est désormais dans un sal état, arrive à enfiler sa jupe, et garde le reste en main, pour avancer pieds nus dans les bois, puis récupère les clefs de son hummer  et s’y enferme aussi vite. Elle tremble tellement qu’il lui faut attendre cinq minutes au moins avant de pouvoir mettre le contact. Alors elle démarre sur des chapeaux de roue, ne voyant plus les obstacles, ni la ville alentours.  Elle est sensée lui envoyer un message, mais ça devra attendre.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Le Jumanji   Jeu 16 Juil - 20:14

41-

Bon définitivement il doit prévenir Emmy que les clientes comme celle la il n’en veut pas ou sinon plus pour des massages juste pour de la kiné. Elle s’emporte, presque l’engueule en lui mettant que tout est de sa faute. Il a presque envie de sourire.
Apparemment c’est lui qui l’aurait mis dans cet état et sciemment, sauf que ce n’est pas lui qui lui avait demandé de se retourner en lui montrant son corps sans rien cacher.

Il la voit s’en aller, se rhabiller comme elle peut. Il la laisse faire, pas envie de se prendre plus la tête qu’elle vient de le faire en quelques minutes.
En tout cas cela l’a refroidit sur les aventures avec les clientes.

Il se prélasse plus longtemps dans l’eau, en profitant seul et allégrement. Quand il en a marre il en sort, reste en caleçon et rentre chez lui. Mark et Emmy ne sont plus étonnés de le voir rentrer ainsi vu qu’il ne craint ni le froid ni la chaleur.
Revenir en haut Aller en bas
Syragane

Green Z
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Tactile
Points de Vie: 12
Defense: PHY17-MEN16

MessageSujet: Re: Le Jumanji   Jeu 16 Juil - 21:14

<< avant

Elle le rassura avec un nouveau sourire, tout en posant ses mains sur les siennes qui arrangeaient la veste sur ses épaules.

- ce n’est rien, mais merci…. Tu es si prévenant.

Elle rit alors à l’allusion à la voiture et le rassura une nouvelle fois.

- même avec une robe, il y a moyen de tenir sur une moto, si si je t’assure, je te montrerai un jour, si tu veux.

Son regard se fit velours, et elle le suivit jusqu’à la voiture où une fois assise, elle se contenta d’admirer son profil. ….

- ho au fait, merci pour les fleurs, Insight ! Elles sont superbes !!

Elle n’osa lui prendre à nouveau sa main, parce qu’il conduisait.

- elles trônent fièrement dans ma caravane à présent….. mais c’est de la folie, toutes ces belles fleurs. En tout cas encore merci, ça m’a beaucoup touchée.

Elle s’installa peu après à la table du Jumanji où elle commanda à son tour un thé. Puis elle lui demanda s’il avait reçu lui aussi son petit paquet et le mot d’explication qui l’accompagnait. Elle y avait évoqué le fait qu’elle avait trouvé un cavalier pour la soirée du lendemain, un ami de Ruby, sans entrer dans les détails. Et que cet ami lui avait gentiment offert de l’accompagner.  A présent elle lui offrait l’opportunité de réagir, ne sachant pas comment il avait pu le prendre.
.

_________________


Spoiler:
 

Enregistrer


Dernière édition par Syragane le Jeu 16 Juil - 21:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.apirateslife-alviants.com/portal.php
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Le Jumanji   Jeu 16 Juil - 21:26

<< avant


109

Je suis ravi si elles t'ont plu. Tu les mérites amplement après ta victoire.

répondit sincèrement Caleb. Il hocha la tête

J'ai bien reçu ton paquet, qui m'a laissé bien perplexe je te l'avoue
Je n'y croyais pas trop, tu ne sais pas encore comment nous sommes, nous autres scientifiques de la Genom. Si cartésiens !
Mais je me suis astreint à prendre cette tisane et il semblerait que ça soit efficace, je ne pensais pas remporter deux concours cette année !
Je devrais surement faire examiner ces plantes.

Le serveur apporta le thé et Caleb poussa le sien légèrement de coté, attendant qu'il infuse un peu plus. Il l'aimait fort. Evidemment il posa la question qui lui brulait les lèvres, l'air de rien, ne voulant pas paraitre jaloux, possessif ou exigeant alors que lui même allait au gala avec Lys.

Et cet ami de ton amie ?
Celui qui t'emmène au bal, comment s'appelle-t-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Syragane

Green Z
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Tactile
Points de Vie: 12
Defense: PHY17-MEN16

MessageSujet: Re: Le Jumanji   Jeu 16 Juil - 22:20

Elle crut en premier qu’il voulait parler justement de James et de l’invitation, avant de comprendre sa méprise. Il voulait parler du thé bien sûr ! Elle rit et secoua la tête.

- alors je suis contente que tu ais essayé ! Mais la médecine par les plantes, ce n’est pas de l’arnaque, hum enfin euh façon de parler. C’est vrai ! Depuis le temps que je les utilise, enfin pas aussi efficacement que le fait Ruby, mais elles ont de vraies vertus soignantes ! Vous ne les avez jamais étudiées au Génom ? De plus Ruby m’a dit qu’ils avaient découvert de nouvelles espèces très efficaces.

Ok le sujet la passionnait visiblement, elle sourit en le réalisant puis l’écarta pour le moment parce qu’il lui posait la fameuse question qu’elle avait un peu escomptée afin d’être certaine qu’il n’ y aurait aucun malentendu. Ce qui était amusant car n’était-ce pas exactement la même démarche que Caleb avait entreprise au sujet de l’adepte des CFN ?

- il s’appelle James Marshall, c’est un chasseur, et un ami de Ruby, ah et Ruby, désolée j’oublie que tu ne connais peut-être pas tout le monde à Seattle.

Elle rit doucement avant d’expliquer :

- elle tient la boutique « L’Elixir » une herboristerie au centre ville. C’est une fille formidable et …qui m’a déjà sauvée d’un bien mauvais pas. Et donc quand je suis allée la voir pour trouver quelque chose pour toi. Il y avait cet homme. On en est venu à parler du gala et je me suis dit que ça serait sympa pour James apparemment du genre solitaire,  de venir au gala.

Ok elle ne disait pas toute la vérité, parce qu’elle n’avait pas dépeint un très joli tableau du gala. Même si c’était ce qu’elle pensait.  Elle ajouta pour conclure :

- et je lui ai dit, enfin je lui ai demandé si ça ne l’ennuierait pas de m’accompagner malgré tout, malgré le fait que pendant ce gala, j’aurai sans doute toute mon attention tournée vers un autre homme, le seul qui en ce moment occupe toutes mes pensées, avoua-t-elle dans un doux murmure, regard rivé à Caleb.

- ça ne l’ennuie pas du tout, il est très curieux de participer à ce gala. J’espère qu’il pourra se faire de nouveaux amis pour la peine. Hm, le seul ennui, c’est qu’il ne sait pas danser mais….. il y a moyen de parer à ça, n’est-ce pas ?

Elle lui souriait toujours, voix douce et caressante, tandis que ses mains pendant son explication s’étaient tout naturellement liées aux siennes.

_________________


Spoiler:
 

Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
http://www.apirateslife-alviants.com/portal.php
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Le Jumanji   Jeu 16 Juil - 23:15

110

Caleb concéda le point bien volontiers d'une inclinaison de la têre

Si bien sur, nous utilisons quelques plantes dans la composition de certains médicaments. Mais de moins en moins. Les molécules synthétiques sont plus faciles à produire que certaines plantes à trouver. C'est dommage. Il est peut-être temps de se réintéresser aux produits de Mère Nature.
Oulà encore un peu et je parlerais comme un Terra Natura !


Quant au reste, Caleb était partagé à l'idée que Syragane aille au gala avec un autre. D'une part, il était vraiment heureux qu'elle soit accompagnée, c'était aussi une façon de se sentir moins coupable d'y aller avec Lys.  Mais d'autre part, il ne pouvait s'empêcher d'une certaine jalousie. C'eut été Victor ou un membre de sa famille adoptive, il eut pu comprendre. Mais là il s'agissait d'un parfait inconnu. Il se demanda si elle ne lui faisait pas un peu payer le fait qu'il y aille avec Lys. Une revanche féminine en quelques sorte. Mais ne s'estimant aucun droit de lui dire quoique ce soit sur le sujet, Caleb afficha un sourire de convenance. Ses yeux se baissèrent sur leurs mains liées.

Bien sur, nous pourrons toujours danser ensemble.
C'est bien pour ça qu'un bal est fait.
Peut-être pas un flamenco mais au moins une valse


Il porta la main de Syragane à ses lèvres et ajouta avec plus de douceur

Je serais ravi de danser avec toi Gypsy


Dernière édition par Caleb Sharps le Dim 26 Juil - 12:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Syragane

Green Z
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Tactile
Points de Vie: 12
Defense: PHY17-MEN16

MessageSujet: Re: Le Jumanji   Jeu 16 Juil - 23:56

Elle lui adressa un regard à la fois intrigué et amusé :

- terra Natura ? Vous ne les aimez pas au Génom ?

Puis troublée par son geste, elle se plongea dans ses yeux, ayant tellement envie là tout de suite de l’embrasser, sauf qu’il semblait se contenter de ses mains.  Alors elle se donna un peu de mesure, revenant au sujet de la danse, partagée entre son désir, et la retenue de Caleb qui était comme une barrière entre eux.

- non pas de flamenco, mais la valse, tu as déjà prouvé que tu savais le faire…… hmmm et pourquoi pas un tango ? Ce n’est pas aussi compliqué qu’il n’y parait, il suffit de …. Laisser parler son cœur, ses émotions, ce qu’on ressent, ce qu’on désire…

Elle l’observa, se demandant s’il allait relever le défi ou reculer derrière sa sage retenue.  Puis elle se demanda combien de temps elle allait tenir avant de lui sauter dessus pour lui ôter ses vêtements et céder à cette envie impérieuse. Depuis combien de temps n’avait-elle plus fait l’amour ?

Oh là, elle dérivait un peu trop, et sachant qu’en de tels moments , on pouvait lire en elle comme dans un livre ouvert, elle s’agita, et but un peu de thé.

_________________


Spoiler:
 

Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
http://www.apirateslife-alviants.com/portal.php
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Le Jumanji   Ven 17 Juil - 0:14

111

Cette fois Caleb rit en secouant la tête devant la fougue de Syragane

Un tango, comme tu y vas.
Tu t'emballes un peu je crois pour avoir tant confiance en mes capacités de danseur !
Imagine qu'au moment du renversé, je te laisse choir.
J'en serais mortifié et toi meurtrie, heureusement que je suis docteur.

Caleb lacha les mains de la danseuse pour prendre son thé et en enlever le sachet d'infusion, avant d'en boire une gorgée. Caleb la regarda, l'admirant un instant, si belle avec son regard brillant de milles feux et finalement admit avec une pointe d'ironie mêlée d'embarras.

Mais je ne sais pas du tout à quoi m'attendre au Gala des Deux Dômes, au moins en matière de musique. Cela dépend du Thème je suppose. J'ai su par Terence qu'il s'agissait du Printemps. Ca me laisse dubitatif. Tu crois que je dois mettre un gilet à fleurs ou un oeillet à ma boutonnière suffira ?
Quant à toi tu seras à n'en pas douter la plus belle rose du bal.


Il sourit, la regardant avec ce qui devait être de l'amour, pas de doute là dessus
Revenir en haut Aller en bas
Syragane

Green Z
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Tactile
Points de Vie: 12
Defense: PHY17-MEN16

MessageSujet: Re: Le Jumanji   Ven 17 Juil - 7:46

Elle protesta, entêtée.

- bien sûr que j’ai confiance ! Et puis si ce n’est que la crainte de me laisser choir, on fera sans renversé !


Avec un sourire adoucissant ses paroles, elle ajouta :

- et je n’ai pas peur de tomber avec toi.  D’accord, après on ne sait pas ce qu’on nous proposera comme musique, sauf si je leur demande de me jouer un morceau en particulier. Mais après…. Je ne veux pas non plus te mettre mal à l’aise.

Petit sourire en coin, elle conclut avec cette histoire de thème, riant de l’imaginer avec un gilet à fleur.

- je ne crois pas que porter un gilet à fleur soit la solution.

Alors elle eut soudain une idée :

- non pas un œillet….j’ai une idée ! Si tu veux je m’occupe de ta boutonnière, comme ça, on pourra se croire aux bals des débutants avec c’était quoi déjà cette tradition d’offrir une fleur à sa cavalière ? Pour une fois, on pourrait inverser les rôles, non ?

Ah sauf qu’elle oubliait un détail. Ils n’iraient pas ensemble à ce gala…. mais quelle importance au fond ? Nul n’interdisait de faire des cadeaux.

- enfin si ça ne t’ennuie pas de porter une boutonnière et je porterai moi aussi une fleur sans doute, même si tu considères que je puisse m’en passer! Conclut-elle avec un joli sourire, avant d’ajouter d’un air de conspiratrice…, hmm peut-être que je porterai une fleur assortie à la tienne, ce serait bien non ?…..

Elle s’était penchée un peu plus en avant, irrémédiablement attirée.

_________________


Spoiler:
 

Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
http://www.apirateslife-alviants.com/portal.php
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Le Jumanji   Ven 17 Juil - 10:09

112

Le scientifique la caressa du regard et se laissa captiver par ses yeux bruns aux reflets mordorés si incroyablement expressifs. Il se pencha, la rejoignant pour un baiser tout en douceur qui se prolongea se faisant plus intense avant que leurs lèvres ne se séparent. La tête lui tournait et Caleb leva la main pour caresser la joue duveteuse d'un geste tendre

Réservons le tango pour le prochain entrainement privé

proposa Caleb non sans mettre dans sa phrase une douce promesse. Retenant un soupir discret, Caleb se redressa sur sa chaise et se réfugia derrière son thé. Il n'était pas très à l'aise en matière d'effusion publique et préféra revenir au sujet qui les occupait

C'est une excellente idée Gypsie.
Je serais très fier de porter ce signe
(pour ne pas dire symbole) avec toi.
Si ce n'est un oeillet, quelle fleur verrais-tu pour nous accorder ?


Caleb posa à nouveau sa main sur celle de Syragane en ajoutant, sincère

Je regrette que nous n'arrivions pas ensemble mais ma cavalière m'a d'ors et déjà annoncé qu'elle serait fort occupée à pêcher de nouveaux clients.
Je dois t'avouer que je suis allé voir Lys il y a quelques jours afin de clarifier la situation, ne voulant pas risquer de te blesser au hasard d'un quiproquo embarrassant et ma foi, je me suis rarement senti aussi ridicule.
Il n'y avait nul ambiguïté à ses yeux quant au fait que c'était une sortie tout  fait amicale.
Au moins les choses sont claires à présent même si mon égo en a pris un coup.


C'était dit avec un humour pince sans rire et un léger sourire pour démentir son propos, l'égo de Caleb se trouvait tout à fait bien en présence de Syragane.
Revenir en haut Aller en bas
Syragane

Green Z
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Tactile
Points de Vie: 12
Defense: PHY17-MEN16

MessageSujet: Re: Le Jumanji   Ven 17 Juil - 12:08

Ce baiser agit sur Syragane comme le soleil redonnant vie à une plante, elle s’illumina, et après un soupir de contentement, lui offrit un sourire radieux, retenant un instant sa main contre sa joue, avant de le laisser se retirer.

- hm ? un entraînement privé ? Oui quelle bonne idée !


Cette promesse fit briller un peu plus son regard, avant d’en revenir à cette histoire de fleur. Et sa réponse la réjouit d’autant plus puisqu’il acceptait. Un signe qui serait oui, très symbolique.
Quant au reste, elle regrettait elle aussi, surtout qu’elle devinait combien ça allait être difficile, combien ça l’était déjà, ne pas le toucher, ne pas s’approcher, sentir son contact. C’était presque vital pour elle, un besoin instinctif de garder un lien avec lui, un lien physique.

Alors l’annonce qu’il était retourné la voir, provoqua d’abord un froncement de sourcil avant de comprendre. Il avait voulu bien faire, trop bien faire. Elle secoua la tête, posant sa main par-dessus la sienne, son corps encore une fois tendu vers lui, sans même s’en rendre compte, c’était oui …un automatisme.


- non, ce n’est pas ridicule, je suis vraiment touchée de voir à quel point tu te montres si prévenant, Insight avec moi. C’est bien la première fois qu’on fait si attention à moi….

Un éclair traversa son regard, et transforma un instant son expression en amertume.  Mais elle se reprit très vite.

- alors elle ne dira rien si nous dansons ensemble ? Et si nous portons la même fleur, murmura-t-elleune rose rouge de bien entendu, précisa-t-elle avec un regard caressant.

Puis elle rit, un rire un peu crispé du à l’aveu qu’elle lui fit.


- Je dois dire que ….je ne sais pas si je me montrerai aussi compréhensive. Je ….n’aime pas qu’une femme tourne autour de l’homme auquel je tiens, conclut-elle d’une voix moins douce.

Et son expression plus  déterminée, plus sévère confirma qu’elle était oui plutôt du genre tigresse dans ce cas-là. Autant qu’il sache du coup à quoi s’attendre.

_________________


Spoiler:
 

Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
http://www.apirateslife-alviants.com/portal.php
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Le Jumanji   Ven 17 Juil - 14:25

113

Caleb sourit avec indulgence, il comprenait ce qu'elle pouvait ressentit. Lui même n'était pas à l'aise de la savoir avec un autre homme qu'il ne connaissait pas même si elle l'assurait comme lui de Lys de la pureté de ses intensions.

Ne t'inquiète pas Gypsy
Il n'y a qu'une seule femme qui m'intéresse et c'est toi.
Lys est une adepte et je ne crois pas qu'on puisse dire qu'elle me tourne autour.
Elle est très gentille mais c'est tout.


la rassura Caleb du mieux qu'il put.

Je te ferais porter une rose rouge l'après midi du Gala.
Notre signe de reconnaissance.
Tu as fait une excellent choix

Un sourire de gamin éclaira encore son visage et son regard bleu-gris s'illumina, enveloppant Syragane d'une aura de douceur et de tendresse. Il leva la main pour de nouveau caresser son visage, s'attardant sur son menton avant de baisser la main dans un soupir retenu. Caleb avoua d'une voix basse et grave

Je ferais toujours attention à toi Gypsy.
Et si je suis maladroit ou que je fais quelque chose qui te heurte, dis-le moi.
Je ne suis pas toujours très...perspicace pour ce genre de choses.
Revenir en haut Aller en bas
Syragane

Green Z
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Tactile
Points de Vie: 12
Defense: PHY17-MEN16

MessageSujet: Re: Le Jumanji   Ven 17 Juil - 15:33

Syragane le dévisagea, émue par son aveu. Elle sourit à sa proposition, hocha la tête :

- sinon j’ai toujours l’énorme bouquet que tu m’as offert, glissa-t-elle avec une touche de malice.

En tout cas, elle en garderait une à faire sécher entre deux pages d’un livre assurément, symbolique du geste encore une fois, vouloir garder une trace de ce magnifique souvenir. Puis il la troubla plus encore par une nouvelle déclaration.


- non, je te rassure, je n’ai encore jamais rencontré quelqu’un d’aussi prévenant et sache que c’est vraiment très….. agréable et que j’apprécie beaucoup. Je ne pense pas que tu puisses me heurter jamais.

Elle maudit soudain cette table qui les séparait, l’empêchant de trouver l’étreinte de son corps.

- je crois que…. c’est plutôt moi qui risque de te heurter, et ce n’est pas une question de perspicacité mais .


Comment diable pouvait-elle traduire cette envie de lui qui s’enflammait et la poussait à faire un geste qui pourrait bousculer sa sensibilité ou sa retenue ?


- je ne sais pas comment expliquer, disons que je pourrai avoir des gestes qui te mettent mal à l’aise.


Elle s’enflamma soudain.

- que s’il n’y avait pas cette table entre nous, je me serais sans doute déjà collée à toi pour être encore plus proche de toi et que là tout de suite, j’aimerai que nous soyons seuls toi et moi, pour pouvoir te montrer mieux que je ne sais le dire tout ce que tu m’inspires.

Ouff…. Bon ça c’était dit, elle le dévisageait toujours, regard brillant.

_________________


Spoiler:
 

Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
http://www.apirateslife-alviants.com/portal.php
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Le Jumanji   Ven 17 Juil - 16:29

114

Je peux t'envoyer une autre, deux roses du même bouquet, parfaitement assorties.


Lui assura Caleb son sans galanterie, l'embrassant sur le bout des doigts. Il haussa un sourcil surpris quand elle lui dit que c'était elle qui risquait de le heurter. De quoi parlait-elle ? Déjà plus amoureux qu'il ne voulait le reconnaitre, il craignait ce qui pouvait se mettre en travers de leur relation naissante comme cette soirée de Gala. L'explication qui suivit le laissa coi. Caleb rougit jusqu'aux oreilles avant de laisser échapper un petit rire.
Caleb se pencha en avant et lui fit un petit geste pour lui demander de s'approcher. Quand elle fut toute proche, il caressa une mèche de ses cheveux et chuchota  son oreille

Je suis sans doute trop sage pour les effusions publiques et je pensais ne pas précipiter les choses. Apprendre à nous connaitre d'abord. Tu mérites qu'on te courtises dans les règles de l'art et je suis enchanté de le faire. Mais ne doute pas du désir que tu m'inspires Gypsy. Tu es d'une beauté à couper le souffle et j'ai un mal fou à me concentrer sur mon travail ces derniers jours. Je ne pense qu'à toi et à la douceur de tes lèvres. Ces trois jours de fêtes sont une bénédiction, surtout de les passer avec toi.

Le scientifique déposa un baiser près de l'oreille de la jeune femme, capta son regard et ajouta avec un sourire discret

Mais si tu trouves que c'est trop de retenue, je t'invite à prendre un verre chez moi.
Sinon, je serais tout aussi heureux de te ramener chez toi, ma douce Gypsy, pour mieux nous revoir demain.
Il n'y a nul besoin de précipiter les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Syragane

Green Z
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Tactile
Points de Vie: 12
Defense: PHY17-MEN16

MessageSujet: Re: Le Jumanji   Ven 17 Juil - 17:04

Ne pas précipiter les choses ? Elle n’était pas douée en calcul mais….assez pour calculer qu’elle avait tenté une approche, lors de sa visite au génom, il y avait six jours de ça et que…. et que….la dernière fois qu’elle avait fait l’amour, c’était il y a seize jours ! SEIZE JOURS ?? (oui parce qu’une petite gâterie à un homme blessé ça ne compte pas..)… Mince alors….. Elle rougit soudain à son tour, mais pour une toute autre raison…. Parce que … parce qu’il lui disait qu’ils avaient le temps et que… ben oui, elle ne put s’empêcher de songer à sa rencontre avec Sam. Il était passé au cirque, et le soir même elle le rejoignait dans son lit…. Ne pas précipiter les choses. Alors il trouvait qu’elle allait trop vite !

Elle eut du mal à se reprendre, partagée entre ce terrible embarras et ce doute soudain…. Ils avaient le temps oui mais, combien de temps exactement ? Non, elle n’allait pas lui poser la question, mais elle se sentit penaude, parce que si ça ne tenait qu’à elle,…. Oui mais non. Elle devait apprendre à être plus mesurée. Oh elle qui ne connaissait pas la mesure…..  
Prendre un verre…. Chez lui. Elle sentit son sang couler plus vite dans ses veines et son pouvoir qui se déclencha malgré elle sous cette soudaine montée de désir. Elle avala vite le reste de sa tasse et l’effet passa. Elle répondit dans un souffle.


- non, tu as raison, nul besoin de ….nous précipiter.


Et elle parvint à articuler.

- si tu veux me ramener, nous pouvons y aller, dit-elle avec un sourire qu'elle voulait naturel, sauf qu'elle se sentait comme quelqu’un qui s’apprêtait à sauter dans le vide pour un saut à parachute.

Il lui en fallait du courage pour rester aussi sage. Ca ne lui ressemblait pas du tout, mais elle tenait à faire l’effort pour lui, montrer qu’elle aussi savait se retenir….hum.
Elle sourit vaillamment.

_________________


Spoiler:
 

Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
http://www.apirateslife-alviants.com/portal.php
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Le Jumanji   Ven 17 Juil - 18:05

115

La bouffée de phéromones qui enveloppa Caleb le prit au dépourvu. Syragane ne lui en apparut que plus désirable et il fut près de balancer son self control aux orties pour la renverser façon tango et l'embrasser langoureusement. Heureusement pour lui, elle se recula juste à ce moment. Le doux tintement de la cuillère contre la porcelaine le sortit de sa transe, le cou rougi par cet accès de chaleur soudaine qu'il ressentait. Il avait beau comprendre le phénomène, ça ne l'empêchait pas d'en ressentir les effets. Une partie de lui nota le fonctionnement du pouvoir de la danseuse, une autre n'en avait rien à faire et voulait simplement plaire plus que tout à la jeune femme.  Dans cet état, la décision de la danseuse le désappointa au delà du raisonnable.

Ils se levèrent prêts à quitter le bar. Toujours prévenant, Caleb posa sa veste sur les épaules de Syragane, pretexte à la toucher. Dans son dos, mains sur ses épaules tandis qu'il déposait le vêtement, il embrassa son cou avec une passion contenue. Clairement il aurait préféré la première option mais pour son malheur, il était trop gentleman pour le faire remarquer. Se maitrisant, il la ramena à la voiture et lui ouvrit la portière avant de s'installer au volant de la berline. La voiture démarra et Caleb mit la musique, une voix féminine sur un air jazzie égrena ses notes dans l'habitacle


Dernière édition par Caleb Sharps le Dim 26 Juil - 12:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Syragane

Green Z
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Tactile
Points de Vie: 12
Defense: PHY17-MEN16

MessageSujet: Re: Le Jumanji   Ven 17 Juil - 18:55

Elle crut un instant qu’il allait changer d’avis et retint son souffle tandis qu’il l’embrassait dans le cou. Sauf que non, il sut parfaitement se contrôler et recula pour aller à sa voiture. Dans un soupir déçu, elle le suivit et s’installa à la place passager, sans plus savoir que dire…
Il avait souhaité la ramener et bien soit… Elle devina qu’elle allait avoir vraiment beaucoup de mal à s’endormir après ça, et soupira de nouveau.

Quand ils arrivèrent place de la Médina et qu’il gara son véhicule, elle ne cacha pas une moue de dépit. Elle détestait les moments de séparation, elle détestait se retrouver toute seule et…. Abandonnée, elle détestait la solitude, elle détestait  vraiment, vraiment ces instants où après elle savait, elle allait se sentir aussi vide qu’une coquille. Et ce moment était arrivé vraiment trop vite.
Figée par cette incapacité à gérer cet instant, elle dut faire un énorme effort pour murmurer….


- et bien merci pour cette sortie, Insight, et encore bravo pour tes victoires et…. …et on se voit demain alors.

Elle réussit à lui sourire, son regard cherchant le sien….Sauf que bon voilà…. Oh ce qu’elle se sentait mal.

_________________


Spoiler:
 

Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
http://www.apirateslife-alviants.com/portal.php
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Le Jumanji   Ven 17 Juil - 19:21

116

Caleb laissa tourner le moteur en mode parking tandis qu'il se tournait vers Syragane. Qu'elle était belle à la lueur de la nuit qui la nimbait d'une aura de mystère. Ou était-ce lui qui ne la voyait plus que dans un halo doré ? Son regard le bouleversa et attiré comme un aimant, il caressa sa joue de velours avec une tendresse immense.

Qu'est-ce qu'il y a Gypsy ?

Comme elle se taisait, le dévisageant de cet air malheureux, Caleb se pencha et l'embrassa, voulant effacer cette peine, cette solitude de son regard si doux. Le baiser se prolongea devenant plus charnel comme leurs langues se cherchaient, électrisant Caleb tandis que la musique continuait, s'accordant à leur humeur. Caleb se recula à regret, son nez caressa celui de Syragane, sa main dans son cou sous la masse de cheveux blonds pour la retenir contre lui. Front contre son front, il décida avec un sourire, la caressant du regard

C'est déjà demain

Caleb posa un léger baiser sur ses lèvres et fit faire demi tour à la voiture, emmenant Gypsy à son appartement.

Après >>
Revenir en haut Aller en bas
Silver Jones

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: ses yeux bleus
Points de Vie: 13
Defense: 16-19

MessageSujet: Re: Le Jumanji   Mar 19 Jan - 12:12

<< avant

J39 fin de journée:


Ce fut vite décidé. Silver la regarda s’éloigner et sourit, amusé par sa répartie.

- Bah on va aller au plus proche, le Jumanji. Mais un de ces quatre, faudrait que je t’emmène au Tilikum. J’sais pas trop ce que le nom veut dire, mais j’ai entendu dire qu’on y mangeait très bien !


Il lui adressa un clin d’œil et grimpa dans le pickup mettant aussitôt le moteur en route. Quelques minutes plus tard, ils se retrouvaient à une des tables du Jumanji, plongé dans son décor exotique qui amusait beaucoup Silver.


- Bien, il est temps de me remplir la panse ! gronda Silver d’un air satisfait et bourru de capitaine.

Puis il rit en dévisageant Liz.


- J’espère que tu as faim aussi, et que tu ne vas pas te contenter d’une salade ?

Il la taquinait, connaissant le goût des femmes pour entretenir leur fameuse ligne. Bien que lui-même avec quelques kilos en plus, Liz il aurait quand même apprécié ses courbes. Il se vit bientôt offrir la carte par le serveur, lui jeta un œil puis demanda :

- Qu’est-ce que tu me conseilles princesse ?

_________________


Spoiler:
 

Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Miller

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Tatouage sur la cheville
Points de Vie: 13
Defense: 16

MessageSujet: Re: Le Jumanji   Mar 26 Jan - 19:54

Une fois dans la voiture et le contact mis elle répondit à sa proposition d’un diner qui sortirait de l’ordinaire vu le restaurant qu’il avait énoncé.

Le Tikilum…

Elle siffla entre ses dents pour le taquiner.

Un diner tout les deux la bas ?

Ca lui faisait plaisir même si elle laissa la discussion en suspend. Elle avait entendu parler de cet établissement qui jouissait d’une bonne réputation, d’autant plus que c’est lui qui organisait le repas de fermeture des jeux aux dômes. Toutefois même si apparemment les prix n’était pas exorbitants elle n’avait jamais osé y mettre les pieds.
Rapidement ils atteignirent le Jumanji et une fois installée elle prit la carte qui tenait sur une seule feuille plastifiée.


Moi aussi j’ai très faim.

Fallait dire que le midi elle n’avait pas beaucoup mangé, enfin tout dépendait de la nourriture.

Ce que je te conseillerai n’est pas sur la carte.

Elle lui fit un clin d’oeil avant de reprendre son sérieux.

J’ai envie d’un bon gros burger et de frites accompagné d’une bière. Comme quoi je ne mange pas toujours de la salade.

La serveuse vint prendre la commande et une fois repartie vers les cuisine Liz demanda à Silver.

Au fait on en a pas reparlé mais les firemens n’en savent toujours pas plus sur l’incendie ? Ils n’ont pas de piste ?

Elle savait que le sujet risquait de déranger le capitaine, mais le trident maintenant lui tenait à coeur et elle avait envie de se tenir au courant tout comme pour l’avancer de la collaboration avec les RC.

Et pour ta nouvelle acquisition est ce qu’elle correspond à tes attentes ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Silver Jones

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: ses yeux bleus
Points de Vie: 13
Defense: 16-19

MessageSujet: Re: Le Jumanji   Mer 27 Jan - 11:34

Pour faire simple, il commanda pareil qu’elle, ce qui l’arrangeait finalement. Les menus gastronomiques, même s’il adorait le poisson, c’était juste de temps en temps pour épater les filles à la limite. Lui-même savait parfaitement se contenter de bouffe rapide, comme ce hamburger frites qu’on vint leur servir un instant plus tard. Aussi apprécia-t-il d’autant plus le choix de Liz.
Jaugeant le contenu de son assiette qu’il estima satisfaisant question quantité, il l’attaqua de bon appétit, non sans répondre aux questions de Liz.


- Non aucune piste. Tout ce qu’ils ont pu me dire, c’est que c’était un incendie criminel. Mais ils n’ont pu remonter plus loin dans leur enquête. En plus y’a pas eu d’autres incendies criminels dans le coin depuis belle lurette, ce qui n’aide pas vraiment à leur enquête.

Il prit le temps de boire une gorgée de bière avant de poursuivre, songeur.


- De toute façon ceux qui ont fait ça, finiront sans doute par recommencer. Je doute que c’était juste un acte isolé.

Ouais, il songeait plus à une sorte d’avertissement, mais de quoi ? ça il l’ignorait pour le moment.


- Il faudra donc qu’on reste sur nos gardes. Et si les gars devaient te signaler d’autres trucs un peu louche, du genre disparition de pièce, ou autre problème, n’hésite pas à m’en parler. Quant à la péniche, ouais, Flint est ravi. Elle sera en service dès demain
.

Il sourit tout en déposant sa chope de bière, puis lui demanda :


- Sinon des retours particuliers des Ships Raider ? Doivent être bien contents d’avoir hérité de nos plus petits contrats.

En effet, en dehors du Trident, il n’y avait pas de place pour beaucoup de guildes de transport fluvial et maritime, Silver y avait toujours veillé. Un autre détail lui revint alors en tête. Ils n’avaient plus eu de « nouvelles » des Octopussy, ces pirates qui pillaient sans vergogne les navires peu protégés qui circulaient sur le réseau de Seattle et environ. Et jusque là, ils s’en étaient pris qu’une seule fois au Trident.

_________________


Spoiler:
 

Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Miller

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Tatouage sur la cheville
Points de Vie: 13
Defense: 16

MessageSujet: Re: Le Jumanji   Lun 8 Fév - 21:17

Tout en l’écoutant parler des firemens et de l’enquête qui apparemment n’aboutissait pas et était au point mort ellle croqua à pleine dent dans son hamburger et du prendre le temps de finir sa bouchée pour pouvoir lui répondre.
Elle s’essuya la bouche, bu une gorgée, reprit son souffle et répondit à Silver.


Rien de spécial de leur côté sauf que j’ai les retours des missions que l’on fait en général ou ils me disent qu’elles ont bien eu lieu.
Ca me permet de m’assurer que nos clients ont bien eu le service promis.


Elle grignota quelques frites avant d’ajouter.

J’ai aussi eu quelques appels de clients qui avaient hâte que l’on reprenne du service, pas qu’ils soient mécontents des raiders, mais ils préfèrent commercer avec nous.

Elle lui fit alors un sourire, elle était heureuse de travailler dans cette guilde même si cela ne datait pas, elle avait l’impression d’apporter sa pierre à l’édifice.

Le moins que l’on puisse dire c’est que tu as su mener la guilde à un point ou les gens reconnaissent la qualité de ton travail et de celle de ton équipe.

Elle avança sa main pour la poser doucement sur celle du capitaine.

Et ca me fait plaisir d’en faire partie.

Ca lui changeait de ce qu’elle faisait d’ordinaire et elle trouvait cela tout aussi gratifiant. Elle termina de manger avec appétit.
Quand elle eut finit elle se cala contre le dossier.

Je suis gavée.

Elle regarda l’heure au dessus du bar et constata qu’ils étaient la depuis plus d’une heure.

Faudrait peut être que tu y ailles, tu as du travail.

Elle n’avait pas spécialement envie de le voir partir, ni même de le quitter, mais les affaires étaient les affaires et elle le comprenait parfaitement.
Elle se leva pour prendre la direction de la sortie.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Silver Jones

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: ses yeux bleus
Points de Vie: 13
Defense: 16-19

MessageSujet: Re: Le Jumanji   Jeu 11 Fév - 20:16

Cette annonce lui fit ouvrir de grands yeux surpris, malgré le compliment de la jeune femme. Il ne voulait pas que les clients soient mécontents d’avoir été envoyés chez Les Raiders. De même, ces derniers devaient être heureux de cette opportunité et avoir tout misé sur ces clients-contrats providentiels. Silver était sûr qu’ils pouvaient amplement se charger des clients qu’il leur avait envoyés. Il aurait préféré que tous fussent satisfaits de l’échange, ce qui n’était pas le cas.

- Alors il faudra que je cause à leur boss. Tu m’organiseras un RDV ? Je ne peux pas laisser des clients mécontents derrière moi. Ou peut-être ont-ils besoin d’être rassurer. Va falloir qu’on collabore encore avec les Raiders, je ne voudrais pas que ça entache notre réputation.

Il termina son assiette à son tour, et ayant retrouvé l’expression grave, il se dérida quelques instants au ton de Liz.

- Bien patron ! On va y aller dans ce cas !

Il lui fit un salut de marin, et se redressa pour sortir son portefeuille et laisser quelques billets sur la table, avant de le remettre dans la poche arrière de son jeans. Liz avait déjà quitté le restaurant. Silver fronça les sourcils, et se hâta de la rejoindre. Il la raccompagna au bureau et repartit de son côté à ses affaires.

>> suite

_________________


Spoiler:
 

Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Jumanji   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Jumanji

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet-Epsilon :: Archives SA S1-