Projet-Epsilon
Projet-Epsilon n'est pleinement accessible qu'à nos membres. Rejoignez-nous si l'aventure rôle-play dans un monde post apocalyptique vous tente et si vous avez 18 ans minimum.

L’univers dans lequel évoluent nos personnages n’est malheureusement pas adapté aux joueurs mineurs.

A bientôt dans ce monde fantastique.
Projet-Epsilon

Seattle 2220
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Votre compte doit impérativement être le nom, prénom ou surnom de votre personnage. Merci d'en tenir compte lors de votre inscription.

Partagez | 
 

 Le Jumanji

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Silver Jones

Surfaciens



Feuille de personnage
Signes particuliers: ses yeux bleus
Points de Vie: 13
Defense: 16-19

MessageSujet: Re: Le Jumanji   Jeu 11 Fév - 20:16

Cette annonce lui fit ouvrir de grands yeux surpris, malgré le compliment de la jeune femme. Il ne voulait pas que les clients soient mécontents d’avoir été envoyés chez Les Raiders. De même, ces derniers devaient être heureux de cette opportunité et avoir tout misé sur ces clients-contrats providentiels. Silver était sûr qu’ils pouvaient amplement se charger des clients qu’il leur avait envoyés. Il aurait préféré que tous fussent satisfaits de l’échange, ce qui n’était pas le cas.

- Alors il faudra que je cause à leur boss. Tu m’organiseras un RDV ? Je ne peux pas laisser des clients mécontents derrière moi. Ou peut-être ont-ils besoin d’être rassurer. Va falloir qu’on collabore encore avec les Raiders, je ne voudrais pas que ça entache notre réputation.

Il termina son assiette à son tour, et ayant retrouvé l’expression grave, il se dérida quelques instants au ton de Liz.

- Bien patron ! On va y aller dans ce cas !

Il lui fit un salut de marin, et se redressa pour sortir son portefeuille et laisser quelques billets sur la table, avant de le remettre dans la poche arrière de son jeans. Liz avait déjà quitté le restaurant. Silver fronça les sourcils, et se hâta de la rejoindre. Il la raccompagna au bureau et repartit de son côté à ses affaires.

>> suite
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Le Jumanji   Sam 2 Avr - 11:23

<< avant

J121 18h50

Caleb entra dans le bar et choisit une place près d'une des baies vitrées.
Il n'était pas venu seul mais les meilleurs gardes de la sécurité du Shield étaient dehors, très discrets.
Dans le café il n'y avait personne, et Caleb s'était assuré qu'il n'y aurait personne que lui, Syragane.
Même le patron et le serveur avaient déserté les lieux, mais la table avait été préparé et une théière tronait dessus, infusant les feuilles de thé et de fruits. L'odeur sucrée contrastait avec la tension que ressentait Caleb. Lui avait-on seulement transmis le message ? Allait-elle seulement venir ?
Sa main se crispa sur la table. Il se jura encore une fois de démonter la Green Zone arbre par arbre, pierre par pierre, si elle ne venait pas.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Syragane

Green Z
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Tactile
Points de Vie: 12
Defense: PHY17-MEN16

MessageSujet: Re: Le Jumanji   Sam 2 Avr - 14:04

<< avant

Dans un ultime geste de générosité, ils lui avaient laissé un chariot de fabrication maison bien sûr, histoire qu’elle puisse transporter les affaires qu’elle avait gardées. Ce qui tenait à un sac de vêtements, les seuls qu’elle avait emportés de l’appartement, et deux valises, une plus étroite, celle qui contenait ses plus précieux trésors et l’autre énorme et gonflée à outrance de vêtements, ses tenues de scène, ses accessoires. Trop lourde pour être transportée par elle seule. Syragane n’était pas du genre costaude. La première fois quand elle avait déménagé ses affaires, Pyro avait pris un véhicule pour l’emmener. Elle n’avait pas à se débrouiller seule, n’est-ce pas ?
Et soudain tout avait changé, le ton, les manières et le côté gentleman s’était volatilisé avec le reste. On l’avait déposée aux limites de la Green zone avec ses affaires, lui concédant donc ce chariot qu’elle traîna jusqu’au Jumanji. Les gardes du Shield allaient être déçu, elle venait seule tirant son chariot ridicule et ses bagages, sans aucune escorte. Qui aurait voulu escorter une paria ?

Syragane prit le temps de reprendre sa respiration, essuya son front couvert de sueur avant d’entrer dans le restaurant. Elle portait une de ses jupes longues et amples simples de couleur sable et un chemisier en jean délavé noué sur son bustier pour le haut, et pour chaussure, des sandales plates, heureusement plus pratiques pour marcher dans la terre meuble et couvrir de longues distances. Ses cheveux quelque peu emmêlés étaient laissés libres, tombant jusqu’au creux des reins, moins brillants et soyeux qu’ils l’étaient avant, mèches rebelles venant se coller sur ses tempes.

Son expression n’était pas des plus engageantes, absence totale de sourire, sans parler de cette lueur froide dans le regard. Elle jura contre les Wilds, obligée de laisser le chariot dehors devant le Jumanji, trop grand pour passer les portes de l’établissement. Elle se contenta donc de soulever sa valise contenant ses couteaux pour pénétrer à l’intérieur, cherchant de son regard noir, le visage de Caleb.
Quand elle le repéra, elle s’approcha, s’installa à la table dans un soupir soulagé après cet effort, déposant la valise à ses côtés.  Puis elle sortit la lettre et la posa entre eux deux sur la table.


- Voilà je suis là.

_________________


Spoiler:
 

Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
http://www.apirateslife-alviants.com/portal.php
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Le Jumanji   Sam 2 Avr - 19:07

Dès que la porte avait tinté de sa sonnerie particulière de carillon en bambou, Caleb s'était levé, se tournant vers Syragane faisant son entrée. Malgré son air sombre, elle était plus belle encore que dans son souvenir, pas déliés et gracieux, comme un félin sauvage et le visage de Caleb s'éclaira à la voir. Il réalisa seulement la tension qui le quittait, tension d' l'attente, il avait cru qu'elle ne viendrait pas. Son regard s'égara un instant sur la valise avant de revenir sur le visage de Syragane. Il fit un pas en avant mais elle glissa près de lui pour s'asseoir directement sans un baiser, un bonjour ou un sourire. L'inquiétude se refléta sur le visage de Caleb.
Il se rassit gauchement et ne sut par où commencer. moins de deux mois s'étaient écoulés et il avait l'impression de faire face à une étrangère. Pourtant c'était toujours elle. Il chercha à prendre ses mains.

Gypsy !
Je suis si heureux de te voir. Je n'étais pas sure que tu viennes.

Son regard se posa sur la lettre. Il continua d'une voix désolée, parce qu'il avait apprécié Viktor.

Ruby m'a dit pour ton père.
Je suis désolé ma chérie, ça a du être très dur pour toi, pour vous tous.
Et le départ du cirque également...
Ton amie m'a un peu expliqué mais qu'est-ce qui est arrivé exactement ? Pourquoi t'es-tu réfugiée dans la Green Zone.

Il battit des paupières, troublé par son air froid, distant.

Gypsy... parle-moi mon amour.
Revenir en haut Aller en bas
Syragane

Green Z
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Tactile
Points de Vie: 12
Defense: PHY17-MEN16

MessageSujet: Re: Le Jumanji   Sam 2 Avr - 20:36

"Vangelis, The Bounty"

Entendre ce surnom, lui fit un drôle d’effet. Cette Gypsy n’existait plus, elle était partie , comme tout le reste… Elle eut alors vaguement l’image de cette soirée avec Tokela tandis que de sa voix mélodieuse, particulièrement lente, il lui expliquait comment se défaire de son passé et qu’elle devait juste le suivre sur un chemin qu’il l’avait aidée à imaginer et…. le reste était plus ou moins flou.
Syra regarda alors sa main dans celle de Caleb et la retira, mal à l’aise, avant de le dévisager lui, se souvenant parfaitement de chacun de ses traits, de ses yeux si bleus, de cette douceur qu’ils suggéraient, de tout le reste. Elle n’avait rien oublié, rien. Elle l’écouta donc parler, et lui raconter ce qu’il avait à dire, sans broncher. Quand il eut terminé, elle réagit enfin, parlant calmement, lentement, sur un ton de la conversation la plus banale qui soit.


- Tu n’étais pas sûr que je vienne ? Tu doutais de tes pouvoirs de persuasion peut-être, ajouta-t-elle d’un vaguement moqueur.  Je te rassure dans ce cas. Ca a été très efficace. Ils n’ont pas hésité à foutre à la porte. Ils m’ont dit que je n’avais plus ma place chez eux et qu’ils ne voulaient pas de problème avec la Génom.

Elle eut un drôle de sourire.

- Très efficace. Je suis devenue une paria pour eux à présent.

Elle parut absente un instant comme si elle réfléchissait à autre chose. Absolument pas touchée par sa précédente remarque.

- Je n’étais de toute façon pas digne de leur groupe, pas assez … j’en sais rien, pas assez ce qu’ils voulaient. Mais quelle importance ? Je m’en fiche. Et puis on dirait que je ne suis jamais assez ce qu’on voudrait que je sois, apparemment.

son regard plongea dans le sien.


- Je n’ai pas été cette personne forte que tu aurais aimé que je sois, navrée de te décevoir…. J’avais tellement besoin des autres, de personnes pour me protéger pour m’aimer. Je me suis toujours tellement appuyée sur eux, sur tous ces hommes qui j’espérais m’aimeraient assez pour rester avec moi. Mais personne ne reste…. Ils finissent tous par partir, même ma famille. Ils me laissent tomber, comme toi.

Syragane se tut quelques secondes avant d’ajouter dans un sourire froid.

- Sauf qu’à présent j’ai compris. On ne doit pas compter sur les autres que sur soi-même, c’est pour ça que j’ai suivi Pyro dans la Green Zone. Il a dit qu’il connaissait quelqu’un qui pourrait m’aider à traverser tout ça qui m’aiderait à me défaire de mes chaînes et de tous mes problèmes. Tokela m’a appris. Il m’a montré comment faire, pour ne plus être cette fille naïve qui croit encore au grand amour, au fameux prince charmant, à ne plus être cette fille qui pleure parce qu’elle est toute seule.

Là le ton fut nettement ironique, comme si elle se moquait d’elle-même, avec un mépris remarquable.

- Cette fille là n’est plus désormais. Je l’ai enterrée quelque part, sous un énorme tas de pierres, parce que c’était trop lourd à porter, finit-elle dans un murmure.
Elle redressa la tête et eut une sorte de rire.


- Après j’sais pas. J’suis restée là-bas. J’voyais pas quoi faire d’autre. Le cirque est parti, et toi aussi. Quand je suis venue il y a une semaine, t’étais pas revenu, alors je suis retournée là-bas, simplement parce que je ne sais pas où aller ailleurs. A présent, me voilà avec mes bagages et sans plus de toit sur la tête. J’ai plus de caravane, et plus un sou en poche, à part mes couteaux et mes tenues de spectacle qui ne me servent plus à rien.


C’était un constat on ne pouvait plus froid. Et elle restait là, parfaitement impassible, comme si rien ne la touchait plus.

_________________


Spoiler:
 

Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
http://www.apirateslife-alviants.com/portal.php
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Le Jumanji   Sam 2 Avr - 20:54

Caleb ne ressentit aucun remord à savoir que les Wilds l'avaient chassée. Non aucun remord, du soulagement oui, de l'espoir mais certainement pas du remord !
Même si elle paraissait si distante, si froide. Caleb commençait à en entrepercevoir la raison. Il connaissait les techniques de lavage de cerveau et les Wilds étaient une secte, ni plus ni moins. A cet instant il les haissait de toutes ses forces.

Je n'ai certes pas les pouvoir de persuasion de ces gens, Gypsy.
Mais tu ne m'a pas déçu, jamais.
Crois-tu que je pourrais t'en vouloir après ce que tu as traversé ?
Je sais combien Viktor, Lukas, Mike et les autres comptaient pour toi.
Et moi j'ose espérer.
Mais je veux que tu saches que je ne t'ai pas abandonné.
Est-ce que je ne suis pas revenu comme prévu ?
Nous avons subi une avarie sur la route ce qui nous a retardé mais je suis là et je t'aime.

Caleb la dévisagea intensemment. Il savait que pour le moment il ne devait rien espérer, rien tenter ni forcer. Il se força à reculer, d'adossant à son siège, sans reprendre ses mains dans les siennes.

Qu'est-ce que tu veux faire à présent ?
Quand je suis parti, tu avais des projets, ton école de danse, tout ça peut encore exister
Si tu veux revenir au loft avec moi, j'en serais plus qu'heureux.
Mais si tu préfères aller ailleurs, tu sais que je ne te laisserais pas tomber.
Je suis sur que Ruby accepterait de t'accueillir si tu ne veux pas revenir avec moi.
ou je te trouverais un appartement.
ce que tu voudras, Gypsy.
c'est toi qui décide mais je serais  tes cotés pour t'épauler si tu le veux.


après >>


Dernière édition par Caleb Sharps le Sam 2 Avr - 22:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Syragane

Green Z
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Tactile
Points de Vie: 12
Defense: PHY17-MEN16

MessageSujet: Re: Le Jumanji   Sam 2 Avr - 21:40

Elle lui rendit son regard, toujours parfaitement immobile et impassible. La question provoqua un nouveau silence. Parce qu’elle ne savait pas ce qu’elle voulait. Plus rien ne l’intéressait, rien….Pourtant elle allait bien devoir gagner sa vie, faire quelque chose. Mais quoi ? Lancer des couteaux sur des cibles ? Enfiler ses robes orientales et aller faire une petite danse du ventre sur le bar du coin ?
Quant au loft, il était grand, spacieux, avec une douche et Ruby, elle ne voulait pas être une charge pour elle. Et elle n’avait pas envie de dépendre des autres. Il lui fallait faire ses preuves, seule. Ouais mais bon de là à se retrouver à la rue, elle n’était pas non plus inconsciente.


- Je n’ai plus de projet….commença-t-elle.

Elle sembla perdue l’espace d’un instant, mais se reprit très vite.


- Je dois trouver un travail. Tu connais quelqu’un qui a besoin d’une lanceuse de couteau ? Je suis assez douée avec pourtant. Mais bon ici ça ne me servira à rien.

Elle regarda sa valise.

- Je devrai les revendre.

Pourquoi les avait-elle gardé du reste ? Syragane dévisagea à nouveau Caleb, lui jetant un regard indéfinissable.

- Dans ton loft…. Ok, va pour le loft.

Elle se leva sans avoir rien consommé et regarda le chariot devant la porte qui heureusement était toujours là.


- J’ai mes affaires dehors. Sont trop sympas, m’ont laissé un chariot…


Le ton était ironique et elle soupira en récupérant sa valise sous la table.
Mais avant de sortir, elle ajouta en le regardant à nouveau avec ce regard particulier, déterminé, résolu:


- et t'as pas besoin de me faire toutes ces promesses. Je prendrai pas trop de place, tu pourras retourner à ton travail, tranquille, rassure-toi. T'as pas à te préoccuper pour moi. Je suis une grande fille... il serait temps à mon âge.

après >>

_________________


Spoiler:
 

Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
http://www.apirateslife-alviants.com/portal.php
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Le Jumanji   Dim 4 Sep - 13:35

Sans répondre à la provocation de Syragane, Joshua capitula tout de suite d'un morne

si tu veux

Après des années au centre, il avait l'habitude d'obéir de toute façon. Un mois de liberté surveillée n'y changeait rien. Il répondit cependant à la question de Syragane, avec un léger geste pour le sac qu'elle portait.

Non, la bibliothécaire a été très gentille. Elle s'appelle Kimberley. Elle m'a choisi deux livres qui pense-t-elle me plairont. Je crois que ce sont ses préférés à elle. Je peux porter le sac si tu veux.

Ils marchèrent pour sortir du complexe illuminati et se rendre au Jumanji où Syragane voulait manger. Le décor arracha un sourire Joshua et il examina l'endroit d'un regard curieux tandis qu'il s'asseyait.

Oui j'aimerais bien voir Ruby. Mais pour acheter du thé.
Est-ce qu'elle fait aussi du thé ou seulement des remèdes ?


Josh prit la carte du menu qui était posé sur la table et le lut en fronçant les sourcils d'un air concentré.
Revenir en haut Aller en bas
Syragane

Green Z
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Tactile
Points de Vie: 12
Defense: PHY17-MEN16

MessageSujet: Re: Le Jumanji   Dim 4 Sep - 14:12

Voyant qu’il arborait à nouveau cet air résigné qui avait le don de la contrarier, Syragane soupira et se leva pour se mettre en route. Elle avait parfois du mal avec son côté « petit garçon qui boude », mais elle ne pouvait lui en vouloir même si ce n’était pas facile pour elle qui voulait tellement bien faire. Elle l’écouta donc lui parler de « Kimberley » qui lui avait conseillé ses livres préférés !

- Charmante cette Kimberley… Je suppose que la prochaine fois je pourrai te laisser te débrouiller seul avec elle. J’irai faire un tour en t’attendant…

Elle n’était pas encore prête à le laisser partir seul, parce qu’il y avait le trajet qui restait risqué. En fait, elle doutait ne l’être jamais. C’était une chose de lui laisser le plus possible de liberté de mouvement dans cette immense bibliothèque, c’était une autre de savoir qu’en dehors, il était toujours très exposé au danger, enfin d’après ce qu’elle avait compris, bien moins dans cette zone.
Elle lui tendit le sac.


- Si tu veux, répondit-elle sur le même ton qu’il lui avait servi tantôt.

Puis ils parvinrent peu après au Jumanji. Syragane se souvint parfaitement de son dernier passage ici, c’était pour retrouver Caleb après sa longue absence, après la mort de Victor, le départ du cirque, et toutes ces choses qui avaient chamboulé sa vie….

Elle resta un instant debout, le regard perdu avant de s’assoir à son tour, et quand elle vit Joshua penché sur le menu, avec son air concentré, là elle crut voir Caleb, mais chassa très vite cette idée. Elle dût se souvenir de la raison pour laquelle elle avait tenu à venir, pas parce qu’elle avait faim, loin de là, mais c’était pour Josh, comme chaque décision qu’elle prenait… pour lui, pour qu’il puisse trouver sa place, devenir un homme indépendant dans cette société un homme libre, avec son propre cercle d’ami…ou amies…..
Elle réalisa soudain que Josh lui avait posé une question, et répondit sur un ton égal :


- Oui toutes sortes de mélanges fruités ou moins fruités, avec des vertus différentes, elle fait des thés, qui peuvent être aussi efficaces que des remèdes, et même des bougies parfumées. J’en profiterai pour lui demander si elle a des nouvelles de Gigi et des autres. J’aurai bien aimer passer une soirée au Havana mais…. Il est sur le port, et c’est encre trop dangereux pour le moment.

_________________


Spoiler:
 

Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
http://www.apirateslife-alviants.com/portal.php
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Le Jumanji   Dim 4 Sep - 14:56

Joshua ne répondit pas pour la biblothèque mais il avait entendu ce que disait Gypsy car il posa le paquet de livres à coté de lui sur la banquette. Il fronça le nez à la carte, en fait il n'avait pas faim du tout, encore perturbé qu'il était par la vision très forte qu'il avait eu à la bibliothèque. Finalement quand le serveur vint, il demanda juste un thé en évitant le regard de Syragane. Après la commande et un long silence inconfortable Joshua demanda

Tu n'aimes pas la bibliothèque ?

Avant d'enchainer à propos des aspirations de Syragane, pas dupe sur le fait que c'était pour lui qu'elle avait peur. Elle craignait que comme l'autre jour, quelqu'un reconnaisse Caleb et l'agresse.

C'est pour moi que tu as peur. Tu peux aller voir tes amis au Havana ou ailleurs.
Je peux rester tout seul à la maison à présent.
Je lirais.



Revenir en haut Aller en bas
Syragane

Green Z
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Tactile
Points de Vie: 12
Defense: PHY17-MEN16

MessageSujet: Re: Le Jumanji   Dim 4 Sep - 15:54

Elle voulait lui faire découvrir les joies d’un repas dans un restaurant, au lieu de quoi il continuait de bouder et se contenta d’une tasse de thé.  Décidément, cette journée semblait décidée à mal se passer. Alors elle prit la même chose. C’était inutile de prolonger la torture s’il n’appréciait pas la sortie.
Quand il lui posa la question sur la bibliothèque, elle soupira :


- Ce n’est pas tant que je n’aime pas, je ne suis pas vraiment une érudite et donc pas vraiment à l’aise dans ce genre d’endroit…. Mes connaissances générales s’arrêtent aux cours que nous a donné Victor à moi et aux garçons.  Alors la lecture…..je n’sais pas. Et puis….je trouve que c’est une activité trop solitaire.


Et naturellement Syragane préférait tout ce qui se faisait à plusieurs. (pas de DT svp ). D’où son goût pour la danse, pour des lieux animés,  et même les simples balades, du moment qu’elle ne le faisait pas seule. Oui en gros, elle était totalement allergique à la solitude.

- Mais j’y vais, pour toi, Josh parce que je sais que tu aimes les livres et que rien ne pourrait me faire plus plaisir que de te voir heureux.

Sauf qu’elle ne s’attendait pas à ce qu’il lui suggérât ensuite. Syragane le dévisagea, d’abord surprise, puis fronça les sourcils, un éclat de colère passant dans son regard :

- Si je te proposais le Havana, c’était pour toi, pour que tu puisses découvrir qu’est-ce que ça fait de danser au milieu d’autres danseurs, de faire la fête, de s’amuser, que tu puisses profiter de …. De ta liberté ! De faire des choses que tu n’as jamais pu faire avant. Comme ce restaurant, comme la bibliothèque ! Et de faire des rencontres aussi, avec d’autres filles que moi que tu vois presque vingt quatre heures sur vingt quatre depuis que tu as quitté le centre ! Alors oui j’ai peur qu’on te fasse du mal, même que ça me terrorise et que ça m’empêche de dormir, mais je refuse que tu restes enfermé chez nous, juste pour que moi je puisse sortir ! Ca ne m’intéresse pas ! Tout ça ne m’intéresse plus du tout ! Moi j’ai déjà pu en profiter, j’ai eu des petits amis, des amants, j’ai connu un tas de gens, des amis, des ennemis, j’ai même … volé ! fait des trucs pas très recommandables, j’en ai assez profité de cette vie.

Jusqu’à ce qu’elle ait décidé d’y mettre fin…..Depuis sa seule raison d’être, c’était Josh, mais Josh s’évertuait à vivre en prisonnier coupable sage et soumis.

- Je me suis battue pour que tu puisses sortir de ce centre, pour que tu puisses être libre, mais …..je n’ai pas l’impression d’avoir réussi à te donner cette liberté. Ok… pour l’instant c’est compliqué avec le bordel qu’il y a en ville mais… je veux que tu sois heureux et surtout que tu en profites !

_________________


Spoiler:
 

Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
http://www.apirateslife-alviants.com/portal.php
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Le Jumanji   Dim 4 Sep - 18:15

Joshua ne fut pas vraiment surpris de la réponse de Syragane, il ne l'avait jamais vu lire beaucoup à la maison, sauf son livre sur les plantes. L'éclat de colère de la jeune femme le fit légèrement sursauter et un tas d'émotions contradictoires passa sur son visage au fur et à mesure qu'elle parlait. La peur, l'envie, le désarroi... Joshua baissa vivement le regard et se concentra sur sa tasse de thé pour refouler les larmes qui inexplicablement venaient de lui embuer les yeux. Il attendit de reprendre son calme et leva la tête pour la regarder gravement et planter son regard bleu dans celui de la jeune femme. Il parla d'une voix basse, et terriblement lucide.

Je n'ai pas envie de voir plein de gens ou d'aller danser au Havana...ça me fait peur.
Mais je ne crois pas que ce soit tout ça le problème. Toi aussi tu dois être heureuse et en profiter.
Et tu as aussi peur que moi. Mais pas pour les mêmes raisons.
Tu as peur à cause de Terry et des autres... et de Caleb. Tu as peur qu'on me fasse du mal parce que ce serait comme si on lui faisait du mal à lui à nouveau.
Avant quand on était enfant, c'était toi et moi contre tout les autres. Mais ça ne marche plus comme ça. Tu ne te souviens plus de Wichita et tu étais avec Caleb.
Maintenant tu regrettes ce qu'on a fait hier parce que c'est ... "malsain". C'est pour ça que tu veux que j'aille voir d'autres filles. Hier tu as dit qu'il faudra qu'on recommence mais aujourd'hui tu regrettes et tu préfèrerais que j'aille avec quelqu'un d'autre. Si tu ne veux plus, il suffit de me le dire.


Joshua soupira et ajouta à brule pourpoint.

Tout à l'heure à la bibliothèque, je me souvenu de Caleb. Quand on était enfant, avant... avant que je ne doive partir.

Revenir en haut Aller en bas
Syragane

Green Z
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Tactile
Points de Vie: 12
Defense: PHY17-MEN16

MessageSujet: Re: Le Jumanji   Dim 4 Sep - 19:47

Syragane cilla aux paroles de Josh. Tout d’abord la peur qu’il lui avoua et qu’elle aurait DÛ deviner, elle n’avait rien vu…Et puis le fait qu’il évoqua Terry, la mort de Caleb, leur enfance, et tout le reste, lui balançant ses quatre vérités sans fléchir. Mais c’était ses vérités à lui. Le cœur battant, le visage pâle, Syragane ne répondit pas tout de suite, et avala trop vite un thé encore trop chaud. Elle toussa, attendit de retrouver son souffle non sans mal, puis jeta un regard autour d’eux mais les autres clients étaient à des tables trop distantes pour entendre.

Son regard revint à Josh, puis elle secoua la tête, et baissa les yeux sur ses mains posées à plat sur la table. Puis elle parla d’une voix basse et tremblante.


- Je suis heureuse……quand je suis avec toi, quand je te vois sourire, que je t’entends rire, quand je vois la joie illuminer ton visage. Je suis malheureuse, quand tu es malheureux, en colère quand tu es en colère. Blessée quand tu es blessé et effrayée, contrariée quand je ne sais pas comment t’atteindre quand tu t’éloignes de moi pour t’enfermer dans ta bulle…j’ai besoin de toi, de ton contact, tout le temps, comme avant à Wichita, même si je ne me souviens pas de tout. Rien n'a changé, Joshua si ce n'est que nous ne sommes plus des enfants.

Elle inspira profondément avant de poursuivre :

- Alors bien sûr que j’ai peur de te perdre, c’est vrai, parce que j’ai déjà perdu Caleb, et il me serait intolérable de te perdre toi aussi, ou même de voir quelqu’un te faire du mal. Alors avec tous ceux qui en veulent encore à Caleb, on doit rester très très prudent.

Elle redressa la tête et plongea ses yeux dans les siens, et poursuivit quoiqu’il lui en coutât.

- Caleb est mort, et rien ne me le ramènera, rien ! Tu veux que je te dise ce que je pense vraiment ? Il n’aurait jamais dû mourir, il n’aurait jamais dû partir ce dimanche matin, pendant que moi… moi je dormais tranquillement, en pensant qu’il reviendrait, parce qu’il me l’avait promis , mais il est retourné à son travail, et il n’est jamais revenu.


Sa voix marqua un trémolo tandis qu’elle lui racontait.

- C’est le cauchemar que je fais chaque nuit, je le vois mourir, encore et encore, et je ne peux rien faire pour l’empêcher, parce que je dors et quand j’arrive il est trop tard. Mais….ces derniers temps, ce n’est plus lui que je vois dans mes cauchemars c’est toi, et le scénario se reproduit presque à l’identique.

Elle prit sa main soudain et continua :

- Tu lui ressembles terriblement, physiquement, c’est sûr….. Cependant quand je te regarde, ce n’est pas Caleb que je vois, non ! Jamais ! Tu es si différent de lui, quand je te regarde, je te vois toi, Joshua, un homme sensible, si attachant, et séduisant et…que j’aime bien plus que tu ne le crois mais…. Terry dit que ce n’est pas bien que c’est malsain.  Parce que nous sommes toujours ensemble, que tu dois faire semblant d’être ton frère. Et toi aussi c’est ce que tu crois. Tu crois que j’ai fait l’amour avec toi, parce que ça me permet de garder Caleb auprès de moi… mais c’est faux !


Syragane s’interrompit en instant, en proie à trop d’émotions, pour parler encore. Elle avala une nouvelle gorgée de thé pour se redonner contenance.


- Si toi tu le crois, j’ai peur de ce que les autres penseront ou diront quand ils sauront la vérité….la compagne de Caleb qui couche avec son frère jumeau ! Alors oui, j’en ai honte quelque part, cependant….nul ne me fera regretter ce qui s’est passé hier soir. J’ai aimé Caleb de tout mon cœur et de toute mon âme, mais il n’est plus là ! il ne sert à rien que je me raccroche à des fantômes. C’est bon Josh, j’ai fait mon deuil comme j’ai fait celui de Victor. Et si j’ai pu m’en sortir, c’est grâce à toi, et ce n’est pas parce que tu lui ressembles, je te l’assure.

Elle retira finalement sa main et se redressa :

- J’aurai pu me contenter de cette vie avec toi, à Vashon Island, je n’ai rien besoin de plus que toi. Mais ce serait très égoïste de ma part, et je m’y refuse. J’ai compris en te voyant avec la fille de la bibliothèque que je n’ai pas le droit de te garder tout le temps avec moi, tu dois pouvoir voir d’autres filles, flirter, sortir, parce que peut-être que si nous n’avions pas été tout le temps ensemble, tu aurais pu en aimer une autre que tu aurais eu envie d’autre chose que rester avec moi.


Voilà…..elle venait de lui livrer le fond de sa pensée, tout ce qu’elle pensait et même l’indicible. Mais elle s’était promis de toujours être sincère avec lui…..elle n’aurait pu faire mieux.

_________________


Spoiler:
 

Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
http://www.apirateslife-alviants.com/portal.php
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Le Jumanji   Dim 4 Sep - 20:37

Joshua s'en voulut de son accès de franchise inconsidéré du à sa peur et ses doutes. Les révélations de Syragane le troublèrent ainsi que le contact de sa main. Josh protesta à voix basse.

je ne fais pas semblant d'être lui à la maison.
et c'est avec toi que je veux être.
Qu'est-ce qu'ils savent les autres ?


Josh poussa un soupir de frustration quand elle lacha sa main, il n'arrivait sans doute pas à s'exprimer correctement.

Je sais qu'ils me trouvent stupide ou immature, mais je sais quand même ce que j'aime ou que je n'aime pas. Et je n'ai pas envie d'autre chose Gypsy. Je ne t'ai jamais oublié quand j'étais au Centre.
Et maintenant... Je ne veux plus te quitter.
Les médecins, les surveillants, le Dr Bell, même l'infirmière Kelly, ils m'ont toujours dit ce qui était bien, ce que je devais faire, ou ne pas faire, et pour quoi ? Maintenant je ne veux plus écouter les autres, sauf toi. C'est avec toi que j'ai envie d'être, pas avec les autres.
Je veux que tu sois heureuse aussi, je n'aime pas quand tu es triste ou en colère et ça me plait si tu es égoïste avec moi.


Josh pensa à Caleb et il baissa le regard vers sa tasse de thé à laquelle il n'avait pas touché.

ce qui me blesse c'est quand tu écoutes Terry pour après me pousser vers une bibliothécaire.
même jolie.
Maintenant j'aimerais bien rentrer s'il te plait. On ira voir Ruby demain.
Revenir en haut Aller en bas
Syragane

Green Z
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Tactile
Points de Vie: 12
Defense: PHY17-MEN16

MessageSujet: Re: Le Jumanji   Dim 4 Sep - 21:23

Il en avait fallu arriver là pour qu’il affirmât cette fois haut et fort sa volonté, et ce avec une belle détermination qui fit briller le regard de Syragane. Elle avait souvent commis des erreurs d’appréciation, de jugement par le passé, et encore avec Josh, elle faisait des erreurs comme il le lui fit remarquer. Mais cette fois, elle fut heureuse de s’être trompée, bien qu’elle haussa un sourcil tandis qu’il dénotait que la bibliothécaire était jolie.

Mais elle n’ajouta plus rien, se contentant de demander la note que Josh paya comme il l’avait fait avec le taxi. Il prenait l’air de rien, de l’assurance, même s’il ne s’en rendait pas compte, et c’était une victoire en soit.

Ils se levèrent puis quittèrent ensemble le Jumanji pour retourner à la maison.


>> suite

_________________


Spoiler:
 

Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
http://www.apirateslife-alviants.com/portal.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Jumanji   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Jumanji

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet-Epsilon :: Archives SA S1-