Projet-Epsilon
Projet-Epsilon n'est pleinement accessible qu'à nos membres. Rejoignez-nous si l'aventure rôle-play dans un monde post apocalyptique vous tente et si vous avez 18 ans minimum.

L’univers dans lequel évoluent nos personnages n’est malheureusement pas adapté aux joueurs mineurs.

A bientôt dans ce monde fantastique.
Projet-Epsilon

Seattle 2220
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Votre compte doit impérativement être le nom, prénom ou surnom de votre personnage. Merci d'en tenir compte lors de votre inscription.

Partagez | 
 

 Un pavillon en briques rouges et un jardin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Fiona Flanagan

Surfaciens



Feuille de personnage
Signes particuliers: originaire de Kougar M.
Points de Vie: 14
Defense: DEFPHY 15-16 DEFMEN 13

MessageSujet: Re: Un pavillon en briques rouges et un jardin   Jeu 24 Mar - 21:12

Fiona sortit alors une casserole, par gestes prudents parce que ces derniers jours, elle avait envoyé un nombre incalculable de trucs par terre, dans sa précipitation, et handicapée par son bras immobilisé.
Donc elle fit bien attention de disposer le lait, le sucre, sans rien renverser, puis attendit, appuyée contre la cuisinière que l’eau se mit à bouillir.


- C’était idiot…. Je suis tombée sur deux types lors de mes explorations. Des pilleurs. Je pensais passer mon chemin tout simplement, mais ils ont repéré mes sacoches et ont exigé que je leur file ce que j’avais.

Elle soupira, agacée.

- J’ai refusé naturellement ! La guilde Kampos m’a prêté pour une fortune de matériels. Ce n’était pas question qu’ils me volent. J’ai donc pris mon fusil pour leur faire comprendre que je ne comptais pas leur donner quoique ce soit…. Ils ne m’ont pas prise au sérieux. Alors j’ai tiré un coup au sol, juste dans les pattes de ces abrutis pour leur faire comprendre que je ne plaisantais pas. Sauf que l’un des deux a répliqué, mais lui n’a pas fait semblant de me viser. …. Puis ils se sont enfuis….

Elle servit l’eau dans la tasse avec le café, et s’installa à son tour avec une autre tasse.

- Voilà ! Au final, c’est un homme qui m’a blessée et pas tous les animaux sauvages que je peux croiser. Ironique non ?  Avec ça, je me suis retrouvée en arrêt de travail et les Parkers m’ont parlé d’engager une autre personne. Ils étaient plutôt pas contents de ce qui m’est arrivé, finit-elle d’un ton dépité.
Revenir en haut Aller en bas
James Marshall

MJ/PNJ
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: habillement old school
Points de Vie: 21
Defense: 16

MessageSujet: Re: Un pavillon en briques rouges et un jardin   Sam 26 Mar - 16:28

James retint un grondement, les pilleurs étaient la plaie des abords de Seattle. A la recherche de proie facile qu'ils dépouillaient sans vergogne si ce n'est pire. Et depuis l'arrivée des réfugiés, leur nombre avait considérablement augmenté, conséquence qu'un environnement limité en ressources où la loi du plus fort refaisait naturellement surface. James n'aurait sans doute pas été aussi clément que Fiona à qui son hésitation à tuer avait valu cette blessure.

Tu as bien fait. Même si tu leur avais donné ton matériel, il est peu probable qu'ils t'auraient laissé en vie.
Mais la prochaine fois vise-les, pas le sol.

James ne fit pas de commentaire sur les Parker et leur décision d'allouer un partenaire à Fiona. C'était un peu tard de se rendre compte de leurs négligences mais James avait remarqué que les habitants natifs de cette ville se comportaient souvent de façon naïve, inconscients ou refusant de voir la violence inhérente du monde. Qu'espéraient-ils en envoyant quelqu'un arpenter les zones sauvages de la région ?

Si tu as besoin d'un guide de temps à autre, je suis là, tu peux me demander, je t'accompagnerais.

proposa James qui ne tenait pas à ce que Fiona fasse de nouvelles mauvaises rencontres. Il se sentait redevable envers la jeune femme. Le chasseur ajouta avec un sourire en coin

ça te distraira

James but son café sans sucre ni lait, en deux gorgées brulantes qui le firent grimacer.

J'ai pensé à toi l'autre jour. J'ai vu un jaguarondi le long de la green river.
Enfin ça ressemblait à un jaguarondi mais l'odeur se rapprochait plus d'un mustélidé.


James grimaça au souvenir de l'odeur forte et désagréable de l'animal, faite pour éloigner les prédateurs dans un système de défense très efficace

Peut-être était-ce un des ces animaux hybrides, mutants.

_________________

We're most who we are. Unrestrained. Ourselves
Revenir en haut Aller en bas
Fiona Flanagan

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: originaire de Kougar M.
Points de Vie: 14
Defense: DEFPHY 15-16 DEFMEN 13

MessageSujet: Re: Un pavillon en briques rouges et un jardin   Sam 26 Mar - 17:34

Fiona hocha la tête, elle était contente d’entendre que James approuvait, mais elle réalisa aussi qu’ici plus encore qu’à Fersac, le danger était important et que si autrefois elle avait hésité avant de tirer, désormais la donne avait changé.

- Compris….. Je ne referai pas deux fois la même erreur.

Elle sourit à son offre qu’elle apprécia à sa juste valeur.


- C’est très aimable à toi. Pourquoi pas ? Si je sais te trouver, ajouta-t-elle avec un sourire amusé.

Elle avala elle-même une gorgée de café, prenant le temps, parce que ce n’était justement pas ce qui lui manquait ces derniers jours. Sa réflexion la surprit et lui fit redresser la tête. Ah oui, il avait vu un animal mutant.


- La Green River dis-tu ? Proche de la Green Zone ?

Ca la démangea de ne pas aller vérifier sa carte tout de suite, la grande, celle qui occupait tout un mur de la pièce du haut. Elle proposa donc, puisqu’après tout il venait de lui suggérer.

- Tu pourrais m’y accompagner ? Demain par exemple ?

Oui autant ne pas laisser traîner, et puis bon, ça la démangeait de partir en explo et demain elle ne serait plus obligée de porter cette attelle. Aussi s’empressa-t-elle d’ajouter :


- J’ai fais mes trois jours de « tiens-toi tranquille », c’est bon.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
James Marshall

MJ/PNJ
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: habillement old school
Points de Vie: 21
Defense: 16

MessageSujet: Re: Un pavillon en briques rouges et un jardin   Lun 28 Mar - 17:14

James ne remit pas en cause sa déclaration. Il lui faisait confiance, si elle disait qu'elle était apte à reprendre son job, c'est qu'elle était apte. Peu importe les délais. Il n'était pas comme Gris Cendre et il n'était pas inquiet.

si tu veux.
C'est au Sud.
Je ne vais jamais dans la Green Zone.
La Green River traverse Tacoma, se jette dans le fleuve Duwamish qui arrive lui même dans le Puget Sound.


James se leva et ne voulant pas qu'elle se fasse de faux espoirs, tempéra l'enthousiasme de Fiona

Je retrouverais l'endroit sans problème mais ce n'est pas pour autant qu'on tombera forcément sur l'animal.
Le territoire est vaste.
Quoiqu'avec son odeur..
.

James eut un de ces plissements de paupières qui signifiaient qu'il souriait

Alors à demain Fiona




après >>

_________________

We're most who we are. Unrestrained. Ourselves


Dernière édition par James Marshall le Sam 7 Mai - 22:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fiona Flanagan

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: originaire de Kougar M.
Points de Vie: 14
Defense: DEFPHY 15-16 DEFMEN 13

MessageSujet: Re: Un pavillon en briques rouges et un jardin   Lun 28 Mar - 19:49

Elle lui retourna aussitôt son sourire même si celui de James n’était pas évident !

- Hm oui, nous verrons bien !

Tacoma, voilà qui lui rappellerait des souvenirs et pas forcément agréables, et Alan bien sûr…Lui devait déjà l’avoir oubliée. Elle se reprit.

- A demain ! Et je demanderai à Gris Cendre s’il peut jeter un œil sur Shiloh, le pauvre ne peut pas encore utiliser sa patte.


Ce qui lui valut un jappement de protestation de l’animal. Comme… s’il l’avait comprise. Le chien avait redressé la tête après s’être étendu dans l’entrée de la cuisine, et la regardait à présent espérant qu’elle changeât d’avis.  Finn fit la moue. Elle ne pouvait que comprendre son impatience de sortir, mais il y avait James aussi et elle ne voulait pas l’indisposer avec la présence du chien.

- Tu vas devoir attendre encore un peu, je suis désolée. Mais lundi je t’emmènerai avec moi, c’est promis ! fit-elle sans se soucier de parler à son chien devant James, ce qui devant d’autres personnes aurait pu faire rire.
Elle se tourna vers James.


- Merci encore pour la visite, James et bonne nuit !

Spontanément, elle se redressa pour embrasser sa joue et se recula. Elle n’allait pas veiller trop tard si demain elle se levait tôt, perspective oh combien réjouissante. ( )

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Fiona Flanagan

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: originaire de Kougar M.
Points de Vie: 14
Defense: DEFPHY 15-16 DEFMEN 13

MessageSujet: Re: Un pavillon en briques rouges et un jardin   Jeu 23 Juin - 9:32

<< avant

J132, tard dans la soirée.


Fiona était installée dans son salon, à lire un bouquin qu’elle avait emprunté à la bibliothèque le jour même sur les conditions de dépollution d’un terrain ou comment la nature pouvait survivre à un tel problème, etc. etc… Lecture très intéressante et qui lui serait sans doute utile pour le lendemain. Enfin si les Parkers ne changeaient pas d’avis d’ici là. Ils s’étaient montrés très inquiets à l’idée de les laisser partir avec ce qui se passait en ville, mais Fiona ne l’était pas, enfin pas pour elle, même si ces bouleversements politiques avaient un sacré impact sur ses habitants. Et puis l’île se situait en dehors de la ville, et à part sa réputation d’abriter des pilleurs, elle ne devait pas être très habitée, voir peu concernée par ce qui se passait en ville.

Quant à Logan qui logeait depuis peu chez elle, après tout la maison était assez grande pour toute une famille, il était occupé à faire un inventaire de leurs équipements, arme qu’il montait et redémontait, seringues hypodermiques, cartes, GPS, médikits, antidotes à divers poisons etc., etc. Elle lui jeta un coup d’œil brièvement par-dessus son bouquin, tandis qu’il recommençait pour la énième fois à démonter son arme.


- Tu devrais essayer la lecture, ça t’aiderait à être moins nerveux !
- Je n’suis pas nerveux, et j’aime pas lire !
- Forcément, répliqua Fiona, sarcastique. Tu n’aimes jamais rien du tout.

Logan lui jeta un regard féroce qui la fit rire avant de reprendre sa lecture. Ils avaient conclu un marché, puisqu’ils partageaient désormais la maison. Nul n’empiétait sur les histoires de l’autre, ça c’était Logan tout craché, et en échange il l’aidait à payer les divers frais nécessaires à l’entretien de la maison et l’achat de nourriture, quand ils ne chassaient pas ce qu’ils mangeaient, et ce qu’elle n’était pas capable de produire elle-même.

C’était une idée de Fiona, peut-être parce qu’elle détestait tellement la solitude et que celle-ci avait commencé à peser lourdement sur son moral, malgré la présence de Shiloh. Peut-être aussi parce qu’elle savait que Logan n’avait pas de maison nulle part, alors avec l’hiver qui arrivait…et peut-être parce que c’était plus pratique. Au fond, elle ne pouvait pas dire qu’elle l’aimait bien, mais elle préférait le grincheux Logan à la solitude.

Et cet accord qu’ils avaient passé semblait convenir à tous les deux, du moins pour le moment. Ce qui avait convaincu Logan avant tout, c’était qu’elle faisait très bien à bouffer, un atout non dédaignable pour un goinfre tel que Logan qui engloutissait quantité de nourriture, viande de préférence ! Il râlait toujours quand elle tentait de lui faire bouffer de la verdure. Bref, peu à peu ils s’habituaient l’un à l’autre et les choses semblaient aller pour le mieux… enfin si on exceptait l’installation récente d’Alan avec sa nouvelle petite copine dans une maison du quartier, sujet sur lequel Logan aimait bien la chambrer.

Les relations de voisinages avec les autres membres de cette étrange communauté, s’amélioraient aussi quelque peu, Fiona étant parvenue à s’intégrer à force de volonté, et quand on frappât à sa porte, elle crut d’abord qu’il s’agissait soit de Gris Cendre, James ou encore Ron le rusé rouquin à la mutation « renard » dont elle appréciait beaucoup le caractère facétieux. Du reste Shiloh manifestait déjà sa joie.

Sauf qu’elle se trouva nez à nez avec Anita et Jake. Et ils n’étaient pas venus seuls ! Fiona les dévisagea l’un après l’autre, ainsi que le couple qui accompagnaient ses employeurs.


- Fiona, Oh Logan vous êtes là ? ça tombe bien. Veuillez nous pardonner de vous rendre visite aussi tard mais… c’était important. Vous permettez qu’on entre ?

Finn se remit de sa surprise et s’écarta pour les laisser rentrer, Shiloh prenant en charge l’inspection de chacun des nouveaux venus, à savoir Alex Sullivan et la femme qui l’accompagnait.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alex Sullivan

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: bogosse
Points de Vie: 11
Defense: 13

MessageSujet: Re: Un pavillon en briques rouges et un jardin   Jeu 23 Juin - 11:05

En d’autres circonstances, Alex aurait été gêné de débarquer ainsi chez une inconnue, surtout à une heure aussi tardive, mais il n’avait guère le choix et Anita l’avait rassuré. Fiona les recevrait sans autre. Quand la jeune femme leur ouvrit, Alex afficha un sourire poli, et à l’invitation de cette dernière, ils entrèrent tous dans la jolie maison de ce quartier qu’Alex connaissait mal. De ce qu’il en savait, il était du genre fantôme comme beaucoup d’autres quartiers qui n’avaient pas pris le même essor que des zones mieux desservies ou plus centrales.

Après les présentations d’Anita, il s’excusa aussitôt en serrant délicatement la main de la jeune femme, même si celle qu’elle lui rendit était bien plus ferme. Il lut la surprise dans son regard et après avoir présenté Regan qui avait fort à faire avec le chien qui la reniflait sous toutes les coutures, la sachant peu à l’aise avec les chiens, il laissa Anita expliquer pourquoi ils étaient venus.


- Nous sommes navrés de vous déranger si tard et surtout de débarquer à l’improviste, mais c’est au sujet de Bainbridges.

Ils s’installèrent au salon à l’invitation de Fiona et Alex reprit le flambeau après les premières explications d’Anita.

- A la base, l’idée était vraiment de faire une exploration de l’île et des prélevés du terrain, observations, enfin ce genre de chose qui est de votre ressort. J’avais dans l’idée d’étudier des plans de réaménagement de ce territoire qui au premier abord semble très pollué pour pourquoi pas y construire un complexe résidentiel plus adapté et plus enclin à permettre à la nature de reprendre ses droits, dans la même ligne d’idée que…

Regan lui donna un petit coup sur le coude. Alex avait tendance à s’emballer quand il parlait de ses projets, mais… oui bien sûr, ils n’étaient pas venus pour ça.


- Oui enfin…. C’était ce dont nous avions parlé avec Anita et Jake. Sauf que … vous êtes au courant de ce qui s’est passé aujourd’hui, n’est-ce pas ? Bien…. Je sais que tout le monde croit que j’ai trahi ma ville mais, je vous assure que toutes ces accusations sont fausses. Et pour le prouver, il me faut aller à Bainbridge, comprendre qui est cette Audrey qui m’accuse et qui a semé le chaos dans la ville. Il faut que nous l’empêchions de nuire encore plus.

Regan intervint.

- Alex, si ces personnes acceptent de nous aider.


Et elle adressa un sourire aimable à Fiona et à Logan,

- Ce serait vraiment bien mais…. Tu ne peux pas y aller.

Et avant même qu’il ne proteste, elle lui coupa la parole.

- Pas après ce qui s’est passé aujourd’hui ! La moitié ou quoi ? les trois quarts de cette ville te considèrent comme un traître et veulent ta peau ! Je refuse de te laisser courir le risque de t’exposer plus encore. Il faut que tu restes à l’abri si vraiment tu veux défendre ta cause, la cause de tous ces gens qui comptent encore sur toi !


Cette fois elle sourit à Anita et à Jake qui approuvèrent silencieusement les paroles de la jeune femme. Mais pour Alex, c’était injuste.

- Et quoi ? je laisserais mademoiselle Flanagan et monsieur Howlett prendre tous les risques pendant que je me planquerai ?
- Si tu veux que leur couverture soit efficace, oui ! Et de toute façon moi je les accompagnerai ! On me connait beaucoup moins que toi ! Et ma tête n’est pas mise à prix, enfin… façon de parler.

Avec un nouveau sourire pour les deux observateurs de la guilde, elle ajouta :

- Si vous acceptez de nous aider de bien entendu. Ce serait en tout cas fort appréciable de votre part.
- Et des membres du Shield vous accompagneront aussi, comme cela avait été convenu au départ.
- Hm oui c’est très bien. Je pourrai ainsi me faire passer pour l’un d’eux, ce qui renforcera votre couverture, ajouta Regan.

Elle pourrait donc être armée sans avoir l’air suspecte et les deux observateurs bénéficieraient d’une protection, ce qui semblait inquiéter plus qu’autre chose leurs deux employeurs.


- Et je vous laisserai prendre tous les risques, toi et vous deux ?

C’était très difficile à accepter pour Alex.

>> suite

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Fiona Flanagan

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: originaire de Kougar M.
Points de Vie: 14
Defense: DEFPHY 15-16 DEFMEN 13

MessageSujet: Re: Un pavillon en briques rouges et un jardin   Jeu 23 Juin - 11:29

Fiona était stupéfaite, tandis que Logan semblait prendre la nouvelle très calmement. Enfin rien de surprenant non plus de sa part. Mais quant à Finn, elle ne s’attendait pas à ce que le président euh…..enfin celui qui l’avait été, très brièvement ok, lui demande son aide. Et quoi ? Elle n’était pas formée pour la chasse à l’homme, ou aux informations, elle n’était qu’une chasseuse et ok, observatrice, avec qui plus est un fusil hypodermique ! sans blague !

Bon elle s’emballait et cela ne fut pas sans lui rappeler un épisode plus ancien quand Sam l’avait entraînée malgré elle dans une chasse à l’homme….. Elle rougit à ce souvenir, parce qu’elle s’était comportée alors bien lâchement. Et aujourd’hui une fois de plus on lui demandait son aide. Cet homme, Alex avait l’air si désemparé…

Et Fiona n’était pas du genre insensible au malheur d’autrui, loin de là. Mais quand même de là à traquer cette femme, euh enfin pas la femme en elle-même, des infos sur une île réputée hostile de par ses habitants….
Elle jeta un coup d’œil à la femme, Regan qui accompagnait Alex Sullivan, à Anita puis à Logan qui n’attendit pas qu’elle eut fini ses réflexions pour donner son accord puisque les Parkers leur laissaient le choix.


- Pour moi c’est ok. On fera comme vous dites. De toute façon, même sans le shield, on s’laissera pas emmerder, hein Finn ?
- Euh …oui, enfin….

Elle fit la moue puis secoua la tête. Ca suffisait avec ses craintes. Ils ne feraient rien d’illégal n’est-ce pas ? Et puis c’était le président qui le lui demandait.

- D’accord, demain alors ?

Puis sur une soudaine inspiration, elle suggéra, après tout s’ils devaient partir pour une chasse aux informations sur cette Audrey, elle connaissait peut-être la personne la plus à même de les aider.


- Je connais peut-être quelqu’un qui pourrait nous aider.

Tous les regards se tournèrent vers elle, et en évitant soigneusement celui de Logan elle expliqua :

- Je connais un membre des Boba Fett, la chasse à l’homme, c’est leur spécialité n’est-ce pas ? Alors peut-être…. Peut-être qu’Alan acceptera de se joindre à nous.

Voilà, elle l’avait dit, ignorant le regard inquisiteur de Logan. A présent elle ne pouvait plus faire marche arrière. Mais en même temps, elle avait foi en lui, malgré tout ce qui s’était passé en eux. Ne l’avait-il pas aidé à ramener sa sœur de chez les Wilds ? Alors si cet Alex Sullivan voulait vraiment trouver des infos sur la femme qui lui créait tous ces ennuis, Alan serait le plus à même de les aider.

Regan réagit avec un large sourire :


- Un chasseur de prime ? C’est parfait ! N’est-ce pas Alex ? Ils ont très bonne réputation, et c’est un atout de plus pour nous. Ou est-ce qu’on peut le trouver ?

Elle s’était déjà levée, impatiente apparemment d’aller au bout de cette histoire. Fiona murmura :

- En fait il habite dans le quartier mais…. J’irai lui parler.
- Super ! Tu vois Alex, tout va s’arranger !

Euh ouais, Fiona n’en était pas autant convaincue, mais elle pensait à toute autre chose qu’au sort d’Alex, comme le fait qu’elle allait devoir re-travailler avec Alan.
Un Rendez-vous fut finalement convenu au lendemain au siège même de la guilde Kampos, et ses invités surprises prirent congé. Ils se reverraient dans quelques heures.


- Tu vas aller le lui demander maintenant ? Ou tu préfères que je m’en charge ? Fit Logan, moqueur, tandis qu’ils se retrouvaient à nouveau seul.

Fiona lui offrit son expression la plus farouche et marmonna qu’elle s’en chargerait elle-même. Et elle s’en fut sur le champ, trouver ses fameux voisins. Ok, il était plus de minuit mais tant pis, il comprendrait….enfin… elle l’espérait.


>> suite chez Alan

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un pavillon en briques rouges et un jardin   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un pavillon en briques rouges et un jardin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet-Epsilon :: Archives SA S1-