Projet-Epsilon
Projet-Epsilon n'est pleinement accessible qu'à nos membres. Rejoignez-nous si l'aventure rôle-play dans un monde post apocalyptique vous tente et si vous avez 18 ans minimum.

L’univers dans lequel évoluent nos personnages n’est malheureusement pas adapté aux joueurs mineurs.

A bientôt dans ce monde fantastique.
Projet-Epsilon

Seattle 2220
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Votre compte doit impérativement être le nom, prénom ou surnom de votre personnage. Merci d'en tenir compte lors de votre inscription.

Partagez | 
 

 Le Gala : Table d'Honneur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité

avatar


MessageSujet: Le Gala : Table d'Honneur   Sam 22 Aoû - 23:42

L’événement mondain que tout Seattle attend est enfin venu. Le fameux Gala, le plus connu de Seattle, donné par la Guilde la Cours des Floraisons Nocturnes et où sont présents la majorité des vainqueurs des Jeux. Ces dernier mois, les rumeurs étaient allées bon train concernant ceux qui recevraient le précieux carton d'invitation et le Jeton qui l'accompagnait. Les  Dômes pour l'occasion ont revêtu des couleurs printanières et fleuries dans tous les recoins. Les sœurs Wellington, comme à leur habitude, s'étaient surpassées pour que la soirée reste dans la mémoire de chacun.

Les convives des trois tables d'honneurs, qui ont reçu en mains propres le jeton Vert, sont invités à passer par l'entrée qui donne directement sur la Guilde CFN. Ils y sont accueillis  par une hôtesse après avoir passé un portique de sécurité. Ils sont débarrassés de leurs manteaux qui sont déposés dans l'un des salons d'accueil, reconverti pour l’occasion en vestiaire.

Avant de rejoindre l'étage où se trouvent les tables d'honneurs, l'hôtesse leur demande leur invitation ainsi que leur jeton. Elle les remet à l'un des deux membres de Sécurité de la Guilde des Riders of Night (un cyber avec vision rayon X et une mutante à vision thermique).  L'invitation est brûlée puis jetée dans un récipient en verre. Les flammes qui lèchent le carton  prennent une couleur vert prouvant son authenticité. Dans l'encre utilisée, il y a un savant mélange de phosphore. Un tampon est appliqué au creux de leur poignet.  Le symbole d’une flamme pour ceux qui sont au buffet. Celui de l’eau pour les tables d’honneur. L’encre est invisible, détectable uniquement aux ultraviolets, pour s’assurer qu’il n’y ait aucun intrus aux tables d’honneur.  Une fois les vérifications d'usages faites, l'hôtesse mène les convives à leur table où leur nom est inscrit sur un petit carton indiquant leur place.

A l'étage, les trois tables d'honneurs sont alignées,  surplombant ainsi la scène et la piste de danse. Un escalier mène à l'étage inférieur. Un bar est installé sur le fond à droite en entrant et l'accès aux cuisines se trouve du même côté. Chaque table dispose de deux serveur(se)s .

Niveau sécurité, des membres de la Guilde sécurité se cachent parmi les employés du Dômes et surveillé par un système de camera qui tourne en circuit fermé au pc sécurité du Dômes. PC sécurisé déjà en temps normal mais qui a été renforcé pour l’occasion. On ne badine pas avec la sécurité quand on a le gratin de Seattle réuni autour d’une table.  



Table 1  sens des aiguilles d’une montre :  Oryana – Dereck - Femme du chef de la police - Tom Hamilton (chef police) – Jem – Chef guilde journaliste – Cesare (ambassadeur de las Vegas)- Accompagnante de Hastur – Hastur – Violet – Casey – Iris – Jude – Raiponce – Chef de l’Ambassade – Lawrence – Olivia

Table 2 sens des aiguilles d’une montre : Caleb- Lys- Chef RR – Accompagnant chef RR – Crapaud – James – Syra – Gabriel – Sae - Layton – Raphaëlle

Table 3 : tous Pnj – conseillers du conseil de la ville – chefs  de corporation divers – chef de guildes diverses - autres invités

plan table:
 

Plan de salle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Le Gala : Table d'Honneur   Dim 23 Aoû - 17:55

Alors que la majorité des gens dormaient encore, Addison était arrivée aux dômes. Elle n’avait quasiment pas dormi, elle aurait même pu dire qu’elle avait somnolé plus que dormi.
Quand elle était arrivée le service de sécurité était déjà en train de se mettre en place. Pour elle pas de souci des consignes avaient été données en tant que cheffe cuisinière, elle pouvait déambuler sans problème dans les cuisines mais aussi aux deux niveaux.

Son équipe était arrivée une heure après elle, ils avaient bien bossé et il n’allait rester que les dernières préparations ce que l’on appelait les cuissons minutes ainsi que le dressage des assiettes tout du moins pour les tables d’honneur. Pour le buffet certains subterfuges avaient été trouvés pour éviter que certains plats ne refroidissent trop vite. Sous les grands plats il y avait des bacs d’eau chauffés à l’aide de résistances et qui maintiendrait les températures.

Elle enfila sa tenue et son tablier et commença par s’assurer que tout était en place. Comme un chef d’orchestre elle allait devoir mener sa brigade à la baguette dans un ballet qui devait s’exécuter sans faux pas.

La journée passa très vite et en fin d’après midi sa mère vint la retrouver afin de l’aider dans la gestion des demandes. Elle s’occuperait surtout de la partie buffet alors qu’Addison serait plus aux petits soins des tables d’honneur.

Elle donna ses dernières consignes à son second qui devrait alors s’assurer que chaque assiettes en sortant du passe plat serait parfaite.

Maintenant elle devait se préparer, même si elle n’était pas une spécialiste pour ce genre de mondanité elle avait prévu comme l’année passée d’être apprêtée.
Elle prit sa tenue se dirigea vers une chambre que les soeurs avaient gracieusement mis à sa disposition. Une douche, un séchage de cheveux pour leur donner une forme naturelle mais un peu sophistiquée, de l’ombrage sur ses yeux pour les mettre en avant et elle enfila sa robe.

Elle ne collait certes pas au thème quoique le blanc passait toujours partout, mais elle n’était ni invitée, ni hôtesse, elle travaillait ce soir.
Cette robe avait l'avantage toutefois de mettre en avant la plastique de ses jambes ainsi que le galbe de son corps. On pouvait passer sa vie en cuisine et ne pas ressembler à un chef un peu passé et légèrement bedonnant.
Elle termina sa tenue par une paire d’escarpins et quitta la chambre pour arriver avant les premiers invités au niveau des tables d’honneur.


Spoiler:
 

Elle jeta un rapide coup d’oeil tout était en place et prêt à recevoir pour commencer les amuses bouches avant d’attaquer le menu dans son ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Judicaël

Habitant
avatar


MessageSujet: Re: Le Gala : Table d'Honneur   Dim 23 Aoû - 18:31

Judicaël avait fait un effort suprême. Il a laissé Rolf s’occuper de sa tignasse. Viktor lui a demandé 200 fois s’il était sûr, au point qu’il commençait à se demander s’il n’y avait pas un complot là-dessous. Mais c'était trop tard puisque son ami et associé avait déjà attrapé les ciseaux pour s’occuper de le faire ressembler à autre chose qu’à un ours en pleine hibernation.
Puis il avait subi un rasage. Et s’il s’y était résolu, bon gré, mal gré, la façon donc Rolf l’avait seriné pendant la grosse demi heure que ça avait duré lui avait profondément tapé sur le système.

il y avait un moment qu’il connaissait le thème de la soirée. Forcément puisque le JV&R avait fait toutes les robes des Floraisons pour l’occasion. Il avait donc prévu sa tenue depuis longtemps.

Il fit son entrée, côté Floraison, bien avant l’heure. Iris lui avait dit qu’ils se verraient juste avant comme ça. Il avait été le premier à l’étage.
Depuis qu’il était associé à JV&R, Vikor et Rolf, qui venaient forcément ensemble, et lui, alternaient leurs places. Cette année, à lui la table d’honneur et à eux le buffet. Ça ne l’enchantait pas particulièrement parce qu’il fallait absolument briller en société et faire de la publicité. Encore que, cette année, la plus part des têtes connues seraient déjà habillées par lui.
D’ailleurs, il se demanda si sa sœur allait porter la robe qu’il lui avait fait envoyer.

Il s’installa sagement à la place qui lui était assigné, rejoint quelques instants plus tard pour Iris qui déposa un baiser sur sa joue rasée de frais.
Ils discutèrent un instant – car oui, Jude parle parfois, s’il a assez confiance pour le faire, ce qui était rare – et elle finit par disparaitre dans les étages pour finir de s’habiller. Même si Jude ne voyait absolument pas ce qui lui manquait, hormis l’iris fraiche qui devait être mise en bracelet à chacun de ses bras.  

Il soupira, se demandant bien ce qu’il allait pouvoir faire de sa soirée, assis avec les pontes de la ville. C’était comme foutre un mouton dans une meute de loups. Ça puait du cul.


Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Personnage

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: Re: Le Gala : Table d'Honneur   Lun 24 Aoû - 16:25



Hastur Darkhan

Mutant. Type de mutation non dévoilée.
Chef de la Guilde Genom - Chef de la corporation pour l'Avenir - Président du conseil de la Ville
color : #666699


Table 1

Les invités arrivaient les uns après les autres. C'était l'heure où les entrées s'enchainaient, ni juste à l'heure et pas encore en retard. On annonça

Monsieur Hastur Darkhan, Gouverneur de Seatle et Président de la guilde Genom, et Mademoiselle Lili Rose Colton, guilde Genom

Hastur s'avança dans la salle, très élégant dans son costume gris, chemise blanche, cravate rose. A son bras la jeune Lile Rose portait une robe à fleurs colorés dont les nuances de rose rappelaient la cravate du gouverneur. Parfaitement coordonné. Lili Rose clignait des yeux, très intimidée mais Hastur, très sur de lui comme toujours, la guida à la table où ils devaient diner en compagnie des invités d'honneur.
Hastur installa galemment sa compagne en tirant sa chaise mais sans l'ombre d'un sourire. Il salua les personnes déjà présentes d'un simple

Bonsoir
Revenir en haut Aller en bas
Jem Upshaw

avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Un peu trop maigre
Points de Vie: 16
Defense: 14 / 16

MessageSujet: Re: Le Gala : Table d'Honneur   Lun 24 Aoû - 17:24

Comme s'il avait été aimanté par la présence du type qui adorait les réfugiés, c'était bien connu, Jem fit son entrée juste après Hastur et sa partenaire.
Arriver habillé en costume trois pièces, genre sharp-dressed man aurait été ridicule de la part d'un réfugié, alors le dragon avait misé sur des fringues un peu moins habillées. Il portait un jeans bien coupé, une veste genre perfecto à la couleur parfaitement raccord et un foulard pour agrémenter le tout, et faire ressortir un peu plus la couleur de ses yeux au cas où quelqu'un de malvoyant l'ait manquée.

Spoiler:
 

« Jem Upshaw, représentant des réfugiés. »

Il s'avança sans un sourire non plus, laissa traîner son regard de prédateur aquatique sur Hastur et accueillit volontiers une flûte de champagne qu'on lui tendait.
Ce fut alors que son regard oblique taupa Raphaëlle, qu'il avait manqué ne pas reconnaître ainsi habillée.
Il la salua d'un léger sourire – miracle il sait faire !
Le dragon n'était pas forcément très à l'aise en telle compagnie et à tel endroit, ces derniers temps il avait plus été habitué au capharnaüm qu'il tentait d'organiser du campement, fort heureusement, il pouvait faire appel à ses merveilleuses capacités d'acteur, qui consistaient ce soir-là à lui faire prendre un air encore plus sévère qu'à l'accoutumée. Un vrai charmeur, ce dragon.

_________________

« Je n'éprouve aujourd'hui nul besoin de démontrer qu'il m'est impossible de rester sain d'esprit. »
Revenir en haut Aller en bas
Oryana Wellington

Habitant
avatar


MessageSujet: Re: Le Gala : Table d'Honneur   Lun 24 Aoû - 21:58

Oryana reprit une dernière fois les consignes :  

Jasmin, en toute gentillesse : TA GUEULE !  

Elle eut le bon ton de plaquer la main sur sa bouche en s’excusant platement de son langage grossier. Mais ses nerfs étaient à rude épreuve.  

La soirée allait officiellement commencer dans trente minutes et si son maquillage et sa coiffure étaient déjà impeccables, elle n’était toujours pas habillée.  

Jasmin ! Donc, je reprends… Belladone ! Tu crois que c’est le moment ? Franchement, si tu continues, c’est moi qui vais jouer du kata… katana… Romarin, tu veux finir dans le donjon de Belladone pour les 6 prochains mois ? Mais c’est pas possible ça ? Qui vous a élevé ?!  

Au bord de la crise de nerf, Oryana trépignait, jusqu’à ce que Sarah siffle un coup et émette un son envoutant avec sa voix, calmant tout le monde, sa patronne y compris.  

D’accord. Bien. Est-ce que tout le monde est prêt ? Habillé ? Maquillé ? Manucuré ? Chaussé ? Coiffé ? Oui ?


Oryana passa entre les Adeptes avec Chris et Sarah, ajustant ici un ruban, là une boucle de cheveux qui avait décidé de se faire la malle ou encore redresser un adepte qui semblait s’avachir.  

Je vous rappelle qu’une fois qu’Olivia et moi serons à la table d’honneur, vous serez libres de faire ce que vous voulez. Néanmoins, j’attends de vous un comportement irréprochable d’Adepte.  

Son regard se porta sur certains d’entre eux en particulier, cherchant Lys des yeux mais qui n'était pas encore arrivé à son grand désarroi. Amandier n’avait rien dévoilé, il n’y avait donc surement pas anguille sous roche, mais  on n’était jamais trop prudent avec les pestes dans son genre.  

Amusez-vous. Folâtrez. Mais nous nous connaissons. Nous ne nous mentons pas. Alors appâtez le chaland nouveau. Nous ne manquons pas de clients mais toute nouveauté est la bienvenue, dans votre intérêt comme dans le mien.  

N’oubliez toutefois pas de vous amuser aussi.  

Et pour ceux que je ne reverrai pas d’ici la fin de la soirée, Olivia et moi vous souhaitons de bonnes vacances pour ces deux jours de congé. Reposez-vous et soyez sages.  

Deux jours où sa sœur et elles resteraient tranquillement dans leurs appartements, se trainant éventuellement aux bains, mais sans rien faire d’autre. Les Dômes seraient fermés. Seule une permanence serait assurée par les Novices à tour de rôle. Repos absolu pour tout le monde.

Oryana remonta ensuite à ses appartements rejoindre sa sœur pour aller enfin enfiler sa robe. Liv et Rya allaient porter exactement la même robe, la couleur seule étant différente.  




Pour Oryana, il s’agissait d’un bandeau de soie rose pâle autour de la poitrine jusqu’au bassin, presque aussi serré qu’un corset. Par-dessus, une longue bande de tissu en soie d’un rouge écarlate, passant sur l’épaule droite, faisant le tour de sa poitrine, dévoilant le rose du dessous au niveau du ventre, avant de se perdre en deux longs pans autour du reste du corps. A chaque pas, ses cuisses se dévoilaient audacieusement.  

Pour Olivia, c’était le même modèle de robe sauf que le bandeau était d'un bleu très pale qui tranchait avec la longue bande de tissu en soie d'un bleu profond qui passait sur son épaule gauche. La parfaite opposition de sa sœur.
Spoiler:
 

Oryana arborait des escarpins roses pâles d’une hauteur vertigineuse. Ses cheveux étaient soigneusement noués en un chignon bas sur la nuque et une impatience du même rose pâle était piquée au-dessus de son oreille droite, symbole de son ancien nom d’Adepte.  

Olivia avait rassemblé ses cheveux en queue de cheval élégamment attachée sur le côté qui faisait cascader ses cheveux sur son épaule nue. Son maquillage mettait en valeur son regard d'acier vert. Elle ne portait comme seul bijoux un pendentif en diamant et émeraude en forme d'edelweiss. Rappel de son ancien nom d'adepte.

Elles se retrouvèrent dans les coulisses très exactement 5 minutes avant l’entrée en scène de Derek. Lui était dans la salle, à saluer chaque invité, principalement au niveau des tables d’honneur.  

Oryana  prit la main de sa sœur en souriant.  

S’il te plait Liv, cette année, ne me plante pas 20 fois pour aller au PC sécurité. On a renforcé encore les gardes. Et il n’y a aucune raison que ça se passe mal.  

Profitons-en un peu pour nous amuser.  

Rya sourit à sa jumelle, ses lèvres proches de sa main pour mimer un baiser. Mimer seulement, pour ne pas écailler son précieux maquillage. Olivia détestait au plus haut point ces mondanités et si cela ne tenait qu'à elle, elle passerait la soirée dans les coulisses. Alors que sa jumelle jubilait d’un tel évènement.

Je vais essayer …

Ory se tourna ensuite vers les Adeptes, leur lançant un regard à la fois sévère et appréciateur.  

Je compte sur vous tous.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Le Gala : Table d'Honneur   Lun 24 Aoû - 22:07

Des coulisses, elles entendirent les applaudissements. Un petit écran leur montrait Derek, visiblement très fier, séduisant au possible, une coupe de champagne à la main, qui commençait son petit speech sur scène.

Mesdames, mesdemoiselles, messieurs.
Comme chaque année depuis la création de ce gala, c’est un honneur pour moi de prononcer les premiers mots d’ouverture de cet évènement mondain.
Mes félicitations aux Vainqueurs des Jeux mais aussi aux participants. C’est toujours un plaisir que les accueillir ici et de leur dédier une soirée.
Cependant, rien n’aurait été possible sans mes associées. Mes partenaires. Mes amies. Mes sœurs. Mes confidentes. Et plus si affinité.


Il y eut quelques rires dans la salle et Oryana lança un regard en direction de sa sœur qui lui faisait face sur l'escalier opposé pour voir sa réaction alors qu’elle-même esquissait un sourire. Olivia venait de lever les yeux au plafond tout en secouant légèrement la tête.

Une fois de plus, elles ont été sensationnelles dans l’organisation de cet évènement. Et croyez-moi, c’est fabuleux de faire un discours ici, devant vous, sans rien avoir eu à faire auparavant que de choisir mon costume pour ce soir.
Mais permettez-moi maintenant d’annoncer Olivia et Oryana Wellington !


Les jumelles apparurent en haut de chaque escalier et les descendirent alors de concert sur la scène, avec un grand sourire, se positionnant de chaque côté de Derek.
Puis, dans un défilé parfaitement coordonné, les Adeptes arrivèrent à tour de rôle pour se déployer sur la partie où les deux escaliers se rejoignaient pour ne faire qu'un derrière les Jumelles. Chaque adepte portait un rappel de son nom d'adepte sous différentes formes comme une fleur dans les cheveux, une broche ou des boutons de manchettes.
C’est Oryana qui parla :


Merci. Merci à vous tous d’être présents ce soir. Bienvenue aux personnes qui n’avaient jamais eu le plaisir de venir ici. Nous espérons sincèrement que vous vous plairez en ces lieux et que d’aventure vous reviendrez.
Bienvenue aussi aux vainqueurs et à certains participants des Jeux. Bravo à vous.
Cette année est d’ailleurs un peu spéciale puisque, chose rare, une de nos Adeptes a remporté une des épreuves. Félicitations à Lys pour sa brillante victoire au Free Fight, même si nous aurions sans doute préféré une victoire dans l’art ou la culture générale.
Nous avons décidé, Olivia et moi, cette année, de célébrer le printemps. Le renouveau. La naissance de quelque chose. La vie. La joie et la couleur. C’est aussi un hommage à nos Adeptes qui adoptent les noms des créations de la Nature.
Mais c’est aussi une façon de célébrer la beauté de Seattle. Malgré sa pluie, son climat… humide, c’est une ville en plein essor. Une ville qui attire chaque année plus de monde. Une ville qui ne demande pas mieux que de s’épanouir encore et toujours.


Oryana fit une pause, saluant les applaudissements. Olivia prit le relais.

Comme la tradition le veut, nous allons vous présenter notre nouvelle fleur qui vient d'éclore dans notre Cours.

Elle se tourna vers l'escalier. Les adeptes s'écartèrent pour laisser apparaitre If (Liam) qui donnait le bras une Adepte dont la silhouette et les traits étaient cachés par une cape blanche avec capuche. Le couple descendit l'escalier pour se retrouver sur la scène. Olivia se mit à côté de l'Adepte féminine.

Permettez-nous de vous présenter notre nouvelle adepte qui répondra au nom de Raiponce.

Accompagnant ses paroles, elle défit la cape pour dévoiler la adepte au public. Raiponce posa son regard bleu effarouché sur le public, auréolé dans sa robe d'un blanc virginal. Les Sœurs avaient gardé cette petite fleur délicate cachée de tous afin d'en attirer les convoitises.

Les applaudissements explosaient pour souhaiter la bienvenue à l'adepte. Oryana attendit que le calme se fasse avant d’ajouter :

Je tiens à rappeler que, comme chaque année, ce soir, les Adeptes sont libres de tout contrat. C’est aussi leur soirée. Alors Mes petites fleurs et jeunes pousses, papillonnez.
Le signal donné, les adeptes se mêlèrent au convive de la soirée.
Nos locaux vous sont ouverts, à l’exception des deux derniers étages. Amusez-vous bien. Célébrez ces Jeux, cette Ville et la Vie. Bonne soirée à tous.


Le signal est donné .... Au rez-de-chaussée et a l’étage, un défilé de serveurs apparaissaient en provenance des cuisines avec les mains chargées de plateau . Commençant ainsi a garnir le buffet et servir les premières entrées .
Revenir en haut Aller en bas
Casey MacAlister

Habitant
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Le sourire qui blingue, bien sûr
Points de Vie: 13
Defense: 13 / 15

MessageSujet: Re: Le Gala : Table d'Honneur   Lun 24 Aoû - 22:47

Casey MacAlister n'était pas en retard, tout au plus un petit peu à la bourre. Il était passé chercher Violet chez elle au volant de son Alfa Romeo – il ne serait pas dit que le procureur se fasse convoyer par des RR –, et l'avait à peu près inondée de compliments sur sa robe, parce qu'un Casey ému, ça ne se tait pas, ça n'arrête plus de parler.
Il entra dans la salle, Violet à son bras, avec le mec de la sécurité qui lui disait qu'ils avaient failli ne pas pouvoir entrer. Caz le récompensa de sa peine avec un sourire bling bright, et entraîna sa cavalière vers les tables d'honneur avec mille préventions et précautions, à peu près aussi gentleman qu'à l'époque de l'amour courtois. C'est bien simple, on lui aurait demandé de foutre une épée en travers de son pieu pour dormir avec elle, il l'aurait fait sans problème.
Casey était con comme ça. C'était sans doute la robe. Ça valait bien le coup de lui demander d'arrêter de tricher avec son sourire si c'était pour faire des coups pareils. Les qualités de Violet furent annoncées, cheffe de la guilde Illuminati, et Casey fut annoncé comme étant son cavalier, ce qui lui convenait parfaitement, les jeux n'étant pas son truc on l'aura compris.

Il sourit à l'assemblée avant de tourner le regard vers les sœurs O., écoutant leur discours. Il applaudit poliment à la fin, envoya un sourire aveuglant à Violet, qui débordait de contentement et de joie.

« Allons prendre place ! ça va ? »

_________________
Sometimes it hurts
When you care about me
But it's gonna hurt more
When they take you from me

We have got to take cover, brother
We have got to take cover, brother


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Le Gala : Table d'Honneur   Lun 24 Aoû - 22:50

Addison avait attendu que les invités reprennent place après le discours des soeurs. Peu avant elle avait sourit à Jude puis à James quand ils étaient arrivés.
Elle avait profité du discours pour voir rapidement la présentation des adeptes et donc de sa soeur.

Une fois fini c’était à son tour de lancer le bal des plats afin de satisfaire tout les convives. Elle passa en cuisine claqua des mains afin d’attirer l’attention de la brigade.


C’est désormais à nous de montrer notre travail et nos compétences alors je vous demande à tous d’être exemplaire dans chaque assiette que vous sortirez comme si c'était la seule et unique que vous aviez à faire

Alors qu’elle avait finit pas un bruit ne filtrait.

Zou on s’y met.

D’un coup tout se mit en branle les commis sortirent les assiettes commencèrent à disposer les apéritifs ainsi que les entrées pour les tables d’honneur alors que les serveurs menaient déjà sur le buffet la même chose mais en libre service.

Citation :

Les pièces cocktails apéritives :

Les pièces froides :

Le savarin de chèvre et wasabi
La navette de poulet sauce gribiche
Le cookie aux piments, crème montée à l’aneth et saumon fumé.

Les pièces chaudes :

Croustille de St jacques et estragon,
Le samossa de courgettes, curry et miel

Le repas :

L’entrée :
Royale de foie gras, granny Smith et écume de noisettes.

Le poisson :
Boudin blanc de cabillaud sauce américaine.

Le plat :
La gigolette de volaille sauce foie gras : Une cuisse de volaille désossé, farci cèpes et foie gras, servi avec sa pomme Anna, son moelleux de champignons.

Le dessert :
Pièce montée de plusieurs tartes au choix

Le café :
Un expresso et ses mignardises.
Revenir en haut Aller en bas
Violet

Habitant
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers:
Points de Vie: 9
Defense:

MessageSujet: Re: Le Gala : Table d'Honneur   Lun 24 Aoû - 23:31

Violet avait complètement perdu ses neurones et sa voix en montant en voiture. Casey lui semblait plus immense, impressionnant et séduisant que jamais. Ça et le stress de sa première représentation officielle en tant que Cheffe de Guilde l’achevaient complètement.




Elle s’annonça, annonça Casey avec une voix aussi chevrotante que celle d’une petite vieille, mais sans rougir. Non. Aucune raison à ça. Elle lui glissa même un sourire complètement abruti pour toute personne sans cœur et sans pitié.

Puis, elle se laissa sagement amener à l’étage.

Heureusement pour elle, elle avait l’habitude de porter des tenues longues. Sinon, elle se serait certainement étalée dans les escaliers.

Ainsi, sa robe, indigo, reposait sur une seule épaule. Des broderies, des perles formant des motifs délicats sur le buste, le reste se perdant dans des voiles à n’en plus finir.

Ses cheveux avaient été tressés et piqués de violettes, pour rappeler autant le printemps que son prénom.

Spoiler:
 

Elle finit par glapir un :

Oui ça va aller.

Avant de se ressaisir vaguement et de s’expliquer, tout en se mordillant légèrement la lèvre. Elle parlait à voix très basse, penchée vers Casey, comme s’ils n’y avaient absolument qu’eux. En fait, c’était bien plus simple de faire comme ça. Juste lui et elle. C’était charmant et bien moins stressant. Encore que.

C’est… Je suis un peu nerveuse. Je représente la Guilde et j’espère que… Disons que mon éducation est suffisant ancrée en moi pour que je ne fasse pas de faux pas malgré ma nervosité. Heureusement que vous êtes là. Vous me rassurez. Même si vous me souriez.  

Violet lui adressa un sourire en coin. Oui. Heureusement qu’il était là. À table, elle réalisa qu’elle était à côté d’Hastur. Et à vrai dire, Violet ignorait absolument comment réagir. Gênée, elle salua tout le monde poliment, aussi chaleureusement que possible et, alors que les Sœurs O arrivaient vers les tables, elle se demanda si elles avaient fait exprès de les mettre côte à côte, eux que tout opposait.

Pour un peu, elle aurait bien échangé sa place avec celle de Casey. Il aurait été à côté de quelqu’un dont il partageait les idées et elle, elle aurait pu converser avec le Couturier.




Heureusement pour elle, elle connaissait au moins Jude. Car hors de question de montrer qu’elle avait déjà rencontré les sœurs O. Surtout pas en présence de Casey. Il aurait été beaucoup trop gênant de révéler le comment et le pourquoi de leur rencontre.

Instinctivement, elle chercha la main de Casey pour se rassurer, glissant ses doigts dans ceux immenses du procureur, avec un sourire un peu trop tendre.

C’était vilain de la part du jeune homme de lui sourire de la sorte. Elle oubliait complètement le reste du monde.

_________________

Spoiler:
 


Dernière édition par Violet le Mar 25 Aoû - 0:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lawrence

Visiteur
avatar


MessageSujet: Re: Le Gala : Table d'Honneur   Lun 24 Aoû - 23:42

Laurie fit son entrée avec l’Ambassadeur de Las Vegas. Cesare De Rossi était l’archétype même du dandy séducteur et ayant de la coke dans chaque narine tout en baisant copieusement une pute. Voilà l’image qu’il avait de lui.
Pourtant, Cesare était habillé de façon très formelle et même stricte. Mais dans son regard, il y avait une flamme incroyable, détonnant complètement avec son allure glaciale.

Le jeune ambassadeur ne connaissait absolument personne. Il avait rencontré Cesare la veille, alors que les cartons de ses affaires étaient livrés. Il n’avait guère eu le temps de s’embarrasser des politesses et ronds de jambe nécessaires à une introduction en règle.
Quant au chef des Ambassadeurs, Monsieur Ferguson, Ambassadeur de San Francisco, il avait fait le déplacement à Vancouver dès que sa nomination avait été officielle pour faire l’enregistrement auprès de la Guilde et lui dire de se mettre en accord avec la soirée de ce soir.

Pour le reste, c’était terre inconnue.

à table, il salua chaque personne. Après des années à trainer dans toutes les villes un peu importantes du nord continent, Lawrence avait une bonne mémoire des noms, des visages et des titres. Aussi, de suite, il comprit qui était Hastur.
Babysitter par Mr Ferguson, ce dernier fit les présentations de tout le monde.

Ici une rousse aux airs timides accompagnée d’un géant. Là bas Cesare qui servait un verre à une femme que Ferguson désigna comme la cheffe de la Guilde des Journalistes. Et ainsi de suite.

Pour l’instant, il préférait se taire. Il y avait du mutant. Beaucoup de mutants. Et, s’il n’était pas aussi raciste que son père ce sujet, il n’était quand même pas très à l’aise. Et Seattle ressemblait méchamment à un mélange de prison, de punition et de menace sourde pour son cul. Cul douloureux d’ailleurs car sa fesse le tiraillait depuis qu’il avait pris cette satanée balle.

Cesare lui fit un clin d’œil et se leva à l’arrivée des Jumelles, visiblement en terrain conquis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Le Gala : Table d'Honneur   Mar 25 Aoû - 18:17

53

Une fois les derniers mots d'Oryana prononcé sur la scène, Dereck en parfait gentleman donne le bras a chacune des Jumelles afin de les escorter  a leur table . En chemin , ils adresses tout les trois des sourires et des signes de Tête au salutation qu'ils reçoivent. La soie dont sont faites les robes qu'elles portent semble prendre vie a chacun de leurs mouvements. La fente qui monte haute sur la cuisse laisse des doutes sur le fait qu'elles portent ou non des sous-vêtements et laisse apercevoir certains tatouages. Bien que les robes soient provocante a souhait et qu'elles est la quarantaine  ,  il  émane des Jumelles,un mélange de classe et de sensualité .

Les filles nous avons été bon dit Dereck avec une certaine fierté dans la voix en mettant le pied sur la premiere marche qui mène a l’étage.
La soirée ne fait que commencer ... siffle entre ses dents
Olivia arrête de jouer les rabats-joies!!!
ça suffit tout les deux ne commencez pas les gronde Oryana.

Ils arrivent enfin en haut des escaliers ou de nouveau elle adresse sourire et hochement de tête aux invités des tables d'honneurs. A la table principale , les hommes se levent a leur arrivée ce qui fait ironiquement sourire intérieurement Olivia. Beaucoup payerait cher pour être a cette table ... La table des plus célebres putes de Seattle. Dereck lâche les jumelles mais en profite pour mettre une mains aux fesses d'Olivia avant de tirer une chaise pour Oryana. Olivia reste imperturbable mais interieurement jure qu'il ne l'emportera pas au paradis. C'est Lawrence le nouvelle ambassadeur de Vancouver qui tire sa chaise pour l'aider a s'assoir.

Bonsoir madame  messieurs ... Nous espérons que vous avez bien été accueillis .. par nos hôtesses... Mr le conseiller Hastur nous sommes ravie de vous accueillir entant que président du Conseil de Seattle . Nous souhaitons aussi la bienvenue a l'Ambassadeur Kennedy qui nous vient de Vancouver.

Au premier abord, Olivia semble sociable et aimable a cette instant ...
Revenir en haut Aller en bas
Personnage

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: Re: Le Gala : Table d'Honneur   Mar 25 Aoû - 23:05



Hastur Darkhan

Mutant. Type de mutation non dévoilée.
Chef de la Guilde Genom - Chef de la corporation pour l'Avenir - Président du conseil de la Ville
color : #666699


A l'arrivée des jumelles et à la pharse d'Olivia, Hastur inclina la tête en un salut.

Le plaisir est pour moi Miss Wellington

Son regard se posa, très froid, sur Oryana avant de se détourner pour reporter son attention sur le nouvel ambassadeur et entamer avec lui une conversation mondaine.

Monsieur Lawrence, bonsoir
Comment allez vous ?
J'espère que vous vous plaisez dans notre ville


Le ton était neutre, quiconque ne connaissant pas Hastur aurait dit froid mais en vérité c'était le ton qu'il usait habituellement
Revenir en haut Aller en bas
Oryana Wellington

Habitant
avatar


MessageSujet: Re: Le Gala : Table d'Honneur   Mer 26 Aoû - 0:10

Oryana salua avec chaleur le Couturier, vantant ses mérites à tous pour les créations des Adeptes et des leurs, à Liv et elle.
Puis, elle s’occupa de Violet et… Ah ben tiens donc. Le procureur. Si c’était pas mignon. Un sourire amusé se dessina sur son visage. La petite chose fragile avait su mettre le grappin sur un excellent parti. Dommage. Oryana l’aurait bien épinglé comme Client. Les deux tiers de la guilde de la Justice venait déjà plus ou moins régulièrement.

Mais Oryana n’était pas du genre à se lamenter. Tant pis.
Ses yeux glissèrent vers Hastur et sa compagne, avec une pointe de curiosité. Elle salua tout le monde, s’asseyant entre Derek et sa sœur.

Tu ne devrais pas provoquer Liv comme ça. Si j’aime bien un scandale ou deux pendant la soirée, j’aimerais autant que ça ne nous concerne pas.

Elle eut un rire. L’Ambassadeur Ferguson, plus que ravi d’avoir eu le tout premier contrat de Raiponce, lui demanda ce qui lui valait une telle gaité.
Ory lui adressa un sourire chaleureux, très à l’aise avec ce genre de mondanité.


Je faisais part de mon incrédulité. Nous voyons à quel point c’est un soir de fête. Olivia a une tenue en couleur. J’ai toujours pensé qu’elle ne voyait qu’en noir et blanc.

Elle gloussa, tout en regardant sa sœur avec une affection sincère.

Monsieur Upshaw. Merci pour votre présence. J’espère que vous vous sentirez à votre aise ici. Le sort des Réfugiés nous tient à coeur, nous même ayant été considérées comme telles. Il y a des décennies certes. Mais quand même.

Iris se glissa alors à table, à côté de Jude, qui commença alors, au grand étonnement d’Ory, à parler.
Il avait salué Violet mais à présent, il fixait d’un œil intrigué le représentant des Réfugiés.
Il demanda avec une tournure polie et sincère dans sa volonté d’aider, s’ils avaient besoin de vêtements. Toutes les créations de la soirée avaient nécessité beaucoup de tissus et il était disposé à en faire don aux réfugiés, même s’il s’agissait de soie et de satin en partie. Il y avait d’autres matières qui pourraient parfaitement être utiles.


C’est alors qu’Oryana vit Cesare De Rossi lui faire un grand clin d’œil, tout en lançant des regards amoureux au décolleté de l'épouse du Chef de la Police. Cela sentait l'incident diplomatique.

Chère Oryana. Me bouderiez vous de vous être tant éloignée ?
C’est peut être que votre absence ces derniers temps méritait punition. Vous négligez nos Adeptes. Que deviendrait notre Guilde sans vous ?

Cesare éclata de rire. Il était ce genre d’homme qui n’avait honte de rien et certainement pas de venir ici ainsi que dans toute institution de prostitution un peu soignée.

Que voulez vous ? J’ai aidé l’ancien Ambassadeur de Vancouver pour sa mutation à Las Vegas. Il va follement s’y amuser. Ma sœur m’a fait dire qu’elle l’appréciait beaucoup.
Et maintenant je vais chaperonner Monsieur Kennedy pour qu’il fasse ses marques. Autant vous dire que je compte bien lui faire le tour du propriétaire.

Oryana lui sourit, visiblement ravie.

mais faites donc. Tout le monde sait que les Dômes sont votre deuxième maison.
Mais cessons donc de ne parler que des Adeptes. Je ne voudrais pas mettre mal à l’aise Mesdemoiselles Colton et Casey Worden. Je suis certaine que nous pouvons trouver des sujets de conversation bien plus distrayants et bien moins risqués. Les Jeux peut être ? Président Darkhan, qu’en pensez vous ? Votre guilde a été brillante. Félicitations. Sans vouloir vous offenser Miss Casey Worden.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jem Upshaw

avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Un peu trop maigre
Points de Vie: 16
Defense: 14 / 16

MessageSujet: Re: Le Gala : Table d'Honneur   Mer 26 Aoû - 14:49

Jem, muré dans le plus parfait silence et apparemment pas si mal à l'aise qu'il aurait dû l'être, était en train de détailler tranquillement les deux ambassadeurs, dont le très remuant représentant de Las Vegas – il avait bien quelques idées pour le calmer, celui-là – et le petit nouveau qu'on jetait dans la fosse aux lions.
Ce fut Oryana, de façon surprenante, qui détourna son attention des deux hommes en s'adressant à lui. Il lui semblait, la dernière fois où ils s'étaient croisés, que le mépris était à part égale de chaque côté de leur relation – il se souvenait également de la morsure de son pouvoir, très désagréable.
Il esquissa un sourire à son intention, inclina la tête et utilisa une formule de politesse à la fois humble et sophistiquée, un peu hors raccord venant d'un réfugié.

Il répondit ensuite au couturier, qui avait l'air de tout sauf d'un couturier – s'il avait été dans le camp des réfugiés, Jem l'eût imaginé dépiauteur de dévoreurs –, et accepta sa proposition sans faire de difficulté. En fait, même les satins et les froufrous auraient servi, genre, aux gosses pour jouer à se déguiser.
Jem commençait à se dire qu'il avait bien fait de venir et ne regrettait plus vraiment d'avoir accepté l'invitation. Bon, il décrocha quand l'ambassadeur de Vegas, de Rossi, s'amusa à être le plus indécent possible en restant habillé, et le dragon envoya un regard désolé au nouveau représentant de Vancouver.
La voix de basse du dragon s'éleva – ce qui lui valut pour le coup un regard curieux de Casey genre « ooooooohhhh il sait parler en fait ».

« Je n'imaginais pas que les ambassades soient aussi amusantes à mener … »

Les yeux verts-jaunes-gris, effilés, changèrent de cible pour se poser sur Cesare dans un battement de cil tranquille.

« Sinon j'aurais fait ambassadeur plutôt que réfugié. »

Est-il amusant.

_________________

« Je n'éprouve aujourd'hui nul besoin de démontrer qu'il m'est impossible de rester sain d'esprit. »
Revenir en haut Aller en bas
Personnage

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: Re: Le Gala : Table d'Honneur   Mer 26 Aoû - 15:15



Hastur Darkhan

Mutant. Type de mutation non dévoilée.
Chef de la Guilde Genom - Chef de la corporation pour l'Avenir - Président du conseil de la Ville
color : #666699


Chère Oryana, appelez moi Hastur, je vous en prie.

Hastur inclina la tête, le compliment amnant même un sourire fin sur ses lèvres

Merci. Mademoiselle Casey-Worden a eu la tâche difficile juste après la prise en main des Illuminati et Insight est un de nos jeunes et brillants éléments. C'est le fils de William Sharps, celui qu'on appelle le père de la mutation bien que ce soit inexact puisqu'il n'a fait que la mettre à jour.

Hastur jeta un regard aiguisé à Jem

Mais n'êtes vous pas en quelque sorte l'ambassadeur des réfugiés Monsieur Upshaw ?
On pourrait vous définir ainsi.


Dernière édition par Personnage le Jeu 3 Sep - 20:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Casey MacAlister

Habitant
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Le sourire qui blingue, bien sûr
Points de Vie: 13
Defense: 13 / 15

MessageSujet: Re: Le Gala : Table d'Honneur   Mer 26 Aoû - 15:36

Casey s'était assuré de saluer tout le monde à la ronde avec son éternel sourire bling bright, et s'était assuré que sa compagne était bien installée, avant de garder le silence en observant les échanges démarrer.
Le procureur étant ce qu'il était – donc Captain Morale pour ceux qui n'avaient pas suivi –, l'idée de la prostitution était quelque chose qui le dérangeait légèrement – non en fait, carrément. Il était néanmoins suffisamment bien élevé pour ne pas se mettre à fusiller du regard la pauvre Raiponce, qui après tout n'était certes pas l'inventrice du plus vieux métier du monde, mais c'était pas l'envie qui lui en manquait.
Les yeux bleus et attentifs du procureur se portèrent sur les deux ambassadeurs obsédés, et il n'exprima sa désapprobation qu'en levant un sourcil en silence.

Quand Hastur prit la parole pour répondre au représentant des réfugiés, le procureur posa le regard sur Lili Rose Colton. Il se souvenait très bien de ce procès, très très bien. C'était donc peut-être pour ça qu'il y avait eu autant de remous avec cette bête histoire de chasseur de primes susceptible ? …
Ou une récompense éventuellement ? …

Il sortit de ses pensées juste à temps pour voir le dragon des réfugiés esquisser un charmant sourire à l'intention d'Hastur, et lui répondre avec une voix toute douce, le genre de voix qui cache de méchants crocs aiguisés.

« Quel dommage que je n'ai pas choisi aussi agréable à représenter que Las Vegas ou Vancouver, alors. »

Casey se pencha sur Violet, qui n'avait pas franchement l'air à son aise.

« Vous voyez, votre éducation pourrait vous faire défaut, ça ne se verrait même pas, l'ambiance devient parfaitement cordiale ici.
Essayez de vous détendre un peu, vous allez finir par faire une attaque … Bon, mon frère n'est pas loin, mais ça n'est pas une raison. »


Il se décida ensuite à parler à l'ensemble des convives, s'attirant un regard attentif du dragon.

« En tous cas mesdemoiselles Wellington, je me dois de vous féliciter, tout est absolument magnifique ici.
Ça tient du miracle, ce gala restera encore dans les annales. »

_________________
Sometimes it hurts
When you care about me
But it's gonna hurt more
When they take you from me

We have got to take cover, brother
We have got to take cover, brother


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Violet

Habitant
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers:
Points de Vie: 9
Defense:

MessageSujet: Re: Le Gala : Table d'Honneur   Jeu 27 Aoû - 1:50

Violet ne participait guère. D’abord, elle observait beaucoup. Et puis en plus elle était très mal à l’aise. Ce n’était pas sa came, même si c’était son milieu, très certainement. Elle aurait été sans doute plus à l’aise si elle avait connu davantage de monde.
En plus, elle était à côté d’Hastur et malgré la façon qu’elle jugeait plutôt agréable de parler d’elle, elle se sentit rougir. Cet homme l’intriguait énormément. Mais en même temps, il représentait tout ce contre quoi sa famille… Enfin… Ses aïeux et elle luttait. Du coup, elle était davantage dans la méfiance.
Elle rougit encore plus en réalisant qu’elle ne savait absolument pas quoi lui dire.
Ce qui provoqua le rire moqueur de l’ambassadeur de Las Vegas.
Même s’il n’était pas à côté d’elle, elle crut l’entendre faire la remarque qu’il ne connaissait plus guère de jeune femme qui sut rougir.
Violet rougit donc encore plus.

Elle finit par avoir le courage de regarder Casey. Oui, oui du courage. Parce que quand vous vous prenez ses yeux bleus et son sourire parfait en plein visage, ça fait comme un uppercut.
Violet fit une drôle de moue avant de lui faire un léger sourire.


Ceci n’est pas une question d’éducation. Je ne voudrais pas vous mettre dans l’embarras.
Je regrette presque de vous avoir demandé de m’accompagner. Je préfère de loin un tête à tête avec vous.
Cependant…


Elle se pencha un peu plus vers lui, son épaule nue touchant le tissu de sa veste. Le cœur de Violet s’emballa un coup, même si son geste était volontaire.

Je soupçonne une moquerie dans vos paroles envers les Jumelles. Je me trompe ?

Il n’y avait pas de reproche dans sa voix, juste un sincère étonnement. Violet ne comprenait pas vraiment les sous-entendus. Elle était assez premier degré mais, à force de parler avec Samuel, elle commençait à appréhender une nouvelle forme de langage, qu’elle tentait de décoder. Aussi, elle voulait s’assurer d’avoir bien compris.

Les assiettes de l’apéritif furent débarrassées et dans le brouhaha et les commentaires chaleureux à l’égard de la Cheffe, Violet en profita pour questionner Casey.

N’êtes-vous jamais venu ici ? J’avais cru comprendre, d’après ma grand-mère, qu'il était naturel pour les hommes de venir dans un lieu tel que celui-ci.

Spontanément, elle posa sa main sur celle du jeune homme. Il y avait quelque chose chez lui de magnétique, qui faisait que Violet cherchait toujours un contact, du regard ou de la peau, peu importe. Violet se demandait si Casey était de ce... "genre là". Si c'était le cas, elle espérait sincèrement qu'il n'avait plus vraiment envie d'y retourner.
Cette Raiponce avait l'air très... Proche de son premier client, qui riait grassement. Mais l'idée que Casey ait envie de payer ses charmes la contrariait vaguement.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Le Gala : Table d'Honneur   Sam 29 Aoû - 10:52

Apparemment tout se passait bien et les personnes avaient l’air ravi.

Bah je vous souhaite une bonne fin de repas et si vous avez besoin de quoique se soit ou s’il y a le moindre problème n’hésitez pas à me le faire savoir.

Elle les salua avant de se diriger en cuisine alors que les serveurs desservaient les assiettes afin de passer aux entrées. Elle regarda le ballet des serveurs entrant dans la cuisine déposant les plats, puis en reprenant pour servir les hôtes des tables d’honneur.
Sa mère vint la retrouver pour faire le point sur comment tout se passait en bas.


Les plats d’entrées ont été installées en bas et pour le moment je n’ai entendu que des compliments. Bon on a évité une réaction allergique de peu, mais bon la personne n’avait pas lu le détail du plat.


Merci maman, ici aussi tout se passe bien.

Sa mère repartit au buffet alors qu’Addison attendit que tout les membres de la table principale soit servit et qu’ils aient commencé à gouter afin d’aller s’enquérir de leurs impressions.
Au bout de quelques minutes elle se présenta à eux.


Bonsoir Mesdames et Messieurs, Je me présente Addison Cooper, votre cheffe pour la soirée.


Elle fit son plus beau sourire à l’assemblée.

Est ce que tout se passe bien pour vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Lawrence

Visiteur
avatar


MessageSujet: Re: Le Gala : Table d'Honneur   Lun 31 Aoû - 12:46

Laurie écoutait plus qu’il ne parlait. A vrai dire, sa voix s’était limitée à une ou deux phrases de politesse tout au plus. Ce n’était pas un timide. Néanmoins, tous ces mutants autour de lui, qui se la jouaient mondain, ça le surprenait assez pour lui couper le sifflet.
Il n’était jamais venu à Seattle jusqu’à il y a deux jours et tout était encore en carton.
L’ambassade de Seattle se trouvait à Civic mais Lawrence trouvait le lieu bien trop snob, riche, clinquant et bling bling pour lui. C’est dire si Vancouver avait abusé des bonnes choses pour qu’il en fasse une overdose. Du coup il se cherchait un petit appartement pour vivre tranquillement. L’ancien ambassadeur lui avait bien proposé son appartement non loin de là mais Laurie avait décliné la proposition, cherchant un lieu plus discret et plus en contact avec les gens.
C’était sans doute là la marque de fabrique du jeune homme. Mondain, charmeur voire gouailleur parfois, avec un éternel sourire en coin qui semblait se moquer du monde. Néanmoins, il était jeune, dynamique, sportif et bien d’autres choses qui lui avaient permis de parfaitement s’intégrer dans toutes les villes où il s’était installé provisoirement pour améliorer ses connaissances du monde. Pour preuve, il avait survécu à Boston, ce qui, à ses propres yeux, ressemblait à un exploit qui aurait mérité moult médailles. Rien que la chiantitude de la ville nécessitait beaucoup de prozac pour survivre.

Laurie suivait donc de loin Cesare De Rossi et ses manières qui semblaient être encore plus insolentes que les siennes, l’Ambassadeur Fergusson qui pelotait allègrement la nouvelle Adepte – qui souriait d’un air doux, mais Laurie s’en méfia immédiatement, il était clair qu’elle avait quelque chose en tête – le couple moitié parfait-moitié « que fait on là » que formaient le procureur et l’Illuminati. Ou encore les jumelles et leur acolyte qui ne cessaient de s’envoyer des piques tout en riant.

Lawrence avait l’habitude de ces évènements et de suite il comprit qui faisait quoi dans le trio. Et son regard glissa sur l’adepte, sentant bien qu’il se jouait ici bien plus que du sexe mais aussi et surtout des secrets à échanger ou à vendre. Ça pourrait être très intéressant.

Son regard noisette se tourna finalement vers Hastur, gardant son sourire moqueur et cette pointe de mépris dans les yeux, note qui ne disparaissait jamais réellement. Un vrai Kennedy, sûr de lui.


Monsieur le Président du Conseil, c’est un honneur pour moi.
D’être d’abord invité à un tel gala.


C'était la première fois que les personnes à cette table entendaient vraiment le son de sa voix, mélodieuse, musicale et profonde. Avec l’amabilité mondaine qui coulait dans ses veines depuis la naissance, Laurie se tourna vers les Jumelles et Derek et souleva son verre.

Et puis d’être ainsi présenté durant ce qui semble être l’évènement de l’année. Votre présence en est la preuve. J'aurais aimé venir accompagné d'une aussi jolie jeune femme que votre compagne pour lui faire honneur. Sans parler de cette ville. J’ai beau être né à Vancouver, je n’avais jamais été amené à venir ici. Aussi c’est une découverte totale et très agréable.
ça me change beaucoup de toutes les villes que j’ai pu faire. Tout y est très vert d’abord. Et votre système politique est original. Quoiqu’un peu compliqué à appréhender de prime abord.


L’ambassadeur Fergusson, Chef de la Guilde des Ambassadeurs, releva alors un sourcil, se rappelant qu’on parlait là de son boulot quand même. Il s’écarta à peine de Raiponce, gardant une main posée haut sur la cuisse.

Vous voulez dire Laurie, que c’est un joyeux bordel et qu’une poule n’y retrouverait pas ses petits. Mais ne vous inquiétez pas. Ici on est surtout à s’assurer que le commerce fonctionne bien, que Boston ne met pas son vilain nez bigot sur la côte ouest et sinon à nous les joies de cette belle ville.

Il fit un clin d’œil appuyé aux Jumelles et Laurie remarqua le sourire glacial d’Olivia et sa sœur, après lui avoir murmuré quelqu’un chose à l’oreille qui déclencha un sourire crispé, Oryana, elle, souriait, parfaitement sereine.

Vous serez étonné, Monsieur Kennedy, d’apprendre que deux Guildes font notre fortune. Celle des Ambassadeurs et celle de la Justice. C’est un grand sujet de plaisanterie en ville. Toutefois je vous assure que nous assurons toute la discrétion nécessaire à qui le demande.

Son sourire laissait entendre, aux yeux de Laurie, que certaines personnes à cette table étaient visés. Et il n’en douta pas. Si Fergusson affichait fièrement sa présence ici, de même que De Rossi, d’autres ne devaient pas l’entendre de cette oreille. Et la renommée d’un tel lieu venait d’un silence absolu. S’il voulait des infos, il allait devoir se montrer bien plus habile que ce que son père le lui avait laissé entendre.

Je n'en doute absolument pas Mademoiselle Wellington. Il faut toujours de la publicité à un commerce. Mais ce n'est jamais que le haut de l'iceberg. Et nous savons tous qu'il ne dévoile que 10% de la vérité n'est ce pas ?
En tout cas, cette soirée est très réussie.
Revenir en haut Aller en bas
Judicaël

Habitant
avatar


MessageSujet: Re: Le Gala : Table d'Honneur   Lun 31 Aoû - 14:13

Il ne se passait pas une seule seconde sans que Judicaël ne se demandât ce qu’il faisait là. Ce gala était très beau, parfaitement coordonné pour l’instant. Mais lui, il n’avait rien à faire à une table où il fallait faire des ronds de jambe.

Et de toute évidence, il en allait de même pour le représentant des Réfugiés. Jude avait aussi pitié de Jem que de lui-même. Encore que lui, au moins, était résiduel et doté d’une belle réputation pour une soirée comme celle-ci, alors que Jem… Hummmfff.

Jude finalement opta pour la solution d’urgence. Celle du « laissez moi filer d’ici ». il avait tenu jusqu’à la présentation des entrées. C’était parfait. C’était mieux qu’il y a deux ans.




Discrètement, il fit un petit signe à Iris qui prit son verre de vin avec un sourire, faisant agréablement la conversation, comme toute bonne Adepte. Elle lançait ici et là quelques plaisanteries convenues aux invités, souriait tant et plus, essayait d’attirer l’attention de Lily Colton qui semblait bien seule dans son coin.

Elle but une gorgée mais, maladroitement, au lieu de reposer son verre où il était, elle le posa sur le bout de sa fourchette, faisant glisser verre et contenu sur la table.

Elle se leva d’un bon, épargnant sa magnifique tenue. Mais Jude n’avait pas esquissé un mouvement. Comme s’il avait été tétanisé.




Il finit par se redresser, tamponnant son pantalon taché de vin blanc d’un air navré. Il s’excusa poliment, fit un baise main à Iris qui s’excusait comme il le fallait, une fois de plus à la perfection.




Puis il quitta la table avec une fabuleuse excuse à la clef.

Judicaël fit un signe discret à Jem, juste assez pour que Cesare, qui regardait le tout d’un air amusé et moqueur le remarque. Tant pis quant à ce qu’il pourrait imaginer. Il donnait une parfaite possibilité au Réfugié de se tirer de ce pince fesse ennuyeux à mourir pour deux types dans leur genre.




Il disparut dans les toilettes de l’étage, nettoyant son pantalon avec un peu de sel prit à table.

D’ici quelques minutes, quand il y aurait un peu d’animation – grâce à Iris une fois encore – il pourrait ressortir et partir dans la direction opposée des tables. Il rejoindrait le buffet pour prévenir Viktor et Rolf et irait attendre Iris dans le couloir du 2è.

à moins que Jem ne parvienne à s’échapper.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar


MessageSujet: Re: Le Gala : Table d'Honneur   Jeu 3 Sep - 15:38

54

Les conversations vont bon train aux différentes tables du gala. Le buffet est pillée de toute part , les assiettes aux tables d’honneurs sont vidée avec gourmandise et l’alcool , principalement le champagne, coule à flot ... Enfin sauf pour les sœurs Wellington qui ont un appétit de moineau . Pas que les mise en bouche et les entrées ne leur conviennent pas mais elles sont trop préoccupées et attentives a ce qu’il se passe autour d’elles.

Olivia n'est pas très loquace comme a son habitude. Elle se contente de sourire ou d'assurer une conversation polie avec réserve. Tout le contraire de sa sœur qui semble aussi à l'aise qu'un poisson dans l'eau qui converse d'un ton léger. Si cela ne tenait qu'elle , Olivia passerait le gala dans les coulisses. Car Olivia observe pendant que sa Sœur détourne l'attention. Elle note la proximité complice et reservé entre le procureur et la chef des Illuminati, la prévenance dont fait preuve le Président Hastur avec son accompagnatrice, le malaise du représentant des Refugiés de se demande surement pourquoi il se trouve ici , l'impatience du Couturier , les manières insolentes de l'ambassadeur de Las Vegas et les mauvaises du chef des Ambassadeurs. Quand a l'ambassadeur de Vancouver , elle le soupçonne pour l'instant de cacher ses attentions.

Quand la Chef Cooper vient s'enquérir de leur avis sur le début de repas , elle ne reçoit que des compliments des convives de la table d'honneur. Même d'Olivia qui n'a pourtant touché a peine a son assiette.

Olivia surveille aussi du coin de l'œil ,Raiponce qui répond d'une façon ingénue aux avances du chef des Ambassadeurs. Bien elle semble jouer son rôle a la perfection. Faut dire qu'elle avait été briefé longuement par les Jumelles la veille. Beaucoup penseront ce soir que les vils jumelles viennent de mettre un gentil agneau aux sacrifices. Mais quelle bande d' hypocrites ignorant qui ne regardent pas plus loin que le bout de leur nez . Si seulement , ils savaient de quel ruisseau de misère , sa sœur et elle avaient extraites cette jolie fleur. Ou étaient ils quand elle mourrait de faim , ou étaient ils quand elle subissait les violences maternel. Bien sur la plupart ne veulent pas le savoir , préférant le mépris et le jugement . Plus facile que de mettre a mal la jolie bulle confortable dans laquelle ils vivent se croyant a l'abris.

Sans s'en rendre compte , Olivia s'était mis a caresser sa fourchette de l'index avec une furieuse envie de la planter quelque part … soit le chef de l'Ambassadeur - surtout après son clin d'œil - ou Dereck… son cœur balance. Remarquant cela Ory se penche a son oreille pour lui murmurer que le premier vient de payer une fortune pour Raiponce et qu'avec cet argent , elle pourra faire rénover quelques pièces du dômes. Quant au deuxième qu'elle risque de tacher la nappe avec son sang . Sa main quitte la fourchette pour l'instant . Ses sourcils se froncent discrètement devant la pseudo maladresse d'Iris. Elle n'est pas dupe du manège de l'adepte et du couturier. Quand il quitte la table , une partie d'elle l'envie de quitter cet enfer mais elle doit au moins tenir jusqu’à l'ouverture du Bal qui ne devrait pas tarder.

Line apparaît justement dans son champs de vision prés des escaliers . Olivia hoche la tête pour lancer le signal de départ. Elle pose la main sur celle d'Ory et la presse légèrement . Un regard s'échange entre elle avant qu'Olivia s'adresse au Président du Conseil
.

Président Hastur … m'accompagnerez vous pour l'ouverture du Bal ?

Autre Tradition du Gala , le bal est ouvert par les Jumelles , Dereck et les adeptes qui choisissent un partenaire a leur choix . Cette année Dereck est content car il ne coltinera pas la Vielle Casey-Worden.

suite
Revenir en haut Aller en bas
Oryana Wellington

Habitant
avatar


MessageSujet: Re: Le Gala : Table d'Honneur   Jeu 3 Sep - 18:00

Oryana suivit calmement sa sœur. Pendant qu’elle invitait Hastur, Ory, elle, fit le tour de la table et, avec un sourire moqueur et un certain sens de l’ironie, alla inviter le chef des Réfugiés.

Monsieur Upshaw. M’accorderiez-vous cette danse ?

Elle lui tendit la main, une légère lueur de défi dans le regard.

J’espère que vous ne me tenez pas rigueur de notre dernier… Contact.

Son sourire s’élargit, presque doux. Elle avait repris la pleine contenance de ses pouvoirs et, en plein milieu d’un gala maitrisé de main de maitre, dans un monde qui était le sien, elle ne craignait absolument pas les court-circuits.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jem Upshaw

avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Un peu trop maigre
Points de Vie: 16
Defense: 14 / 16

MessageSujet: Re: Le Gala : Table d'Honneur   Ven 4 Sep - 17:45

Jem avait bien remarqué le signe envoyé par Jude et en avait fort intelligemment déduit que le couturier menait une opération très bien huilée pour se tirer de là en toute discrétion. Le dragon avait également taupé que Cesare avait vu l'échange de signes, et franchement s'il avait eu la possibilité de réellement foudroyer quelqu'un du regard, le tonnerre aurait grondé dans les dômes ce soir-là.
Avant qu'il ne puisse vouer à une quelconque damnation infernale et éternelle le stupide ambassadeur qui réfléchissait avec son deuxième cerveau, Oryana Wellington en personne le détourna de ses pensées, et Jem en resta un peu saisi au moins trois demi-secondes. Il se reprit avec l'absence de sourire la plus aimable possible, et acquiesça :

« Mais avec plaisir. »

Et autant pour la tentative d'évasion de Jude, c'était dommage. Jem la gardait toutefois en tête, ne désespérant pas de parvenir à rejoindre le couturier.
La danse ne faisait pas partie intégrante de la formation des templiers noirs à proprement parler ; et puis Jem de toute façon avait plutôt fait option krav-maga au niveau du sport. Il avait néanmoins, au fil de quelques missions, appris à se laisser guider en danse et ne pas avoir l'air trop guindé. Bref, il s'en sortirait sûrement, pour peu qu'elle mène.
Et puis de toute façon, qui attendait d'un réfugié qu'il sache danser, hm ?

« Je vais vous laisser mener, je pense que vous avez bien plus l'habitude que moi de ce genre de choses. »

Apparemment, l'histoire du déclenchement de pouvoir intempestif d'Oryana était pardonnée … mais connaissant le dragon, pas oubliée.

_________________

« Je n'éprouve aujourd'hui nul besoin de démontrer qu'il m'est impossible de rester sain d'esprit. »
Revenir en haut Aller en bas
Violet

Habitant
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers:
Points de Vie: 9
Defense:

MessageSujet: Re: Le Gala : Table d'Honneur   Mer 9 Sep - 17:02

Violet et Casey avaient sagement attendus la fin de la première danse. Une fois la table vide, la jeune femme s’était singulièrement détendue, bien plus souriante et presque bavarde avec le Procureur. Une fois le bal officiellement ouvert, il l’avait galamment invité à danser, non sans attendre la fin du fox trot, les deux ayant convenus, d’un commun accord, que ce n’était pas vraiment le type de danse à laquelle ils étaient habitués.

Finalement, après une série de danses, Violet avoua non sans une certaine gêne que, définitivement, être ici la mettait mal à l’aise. Outre se tenir dans un endroit rempli de… de personnes de peu de vertu – cette simple idée la fit évidemment rougir – les mondanités n’étaient franchement pas son fort.

Ce léger malaise enhardit presque la rouquine, qui proposa, avec moult rougissements nouveaux, de partir. Faire une balade par exemple, dans Civic, qu’elle connaissait si mal.
Etant donné la sécurité renforcée pour l’évènement, Violet ne craignait guère de trainer de nuit dans Seattle.

Son cavalier – sans qu’elle put déterminer s’il répondait par politesse ou parce qu’il partageait son soulagement – opina. Il lui proposa un certain parcours pour revenir ici, aux Dômes, pour le feu d’artifices.

Violet fut soulagée, avisa un adepte – un tatouage et un bracelet qu’elle avait remarqué au poignet de tous ceux qui oeuvraient ici – et le pria de prévenir qu’ils quittaient la réception. Elle assura, avec force politesse, comme il était de rigueur pour une Casey-Worden, que tout avait été parfait mais que la fatigue et surtout son programme du lendemain l’obligeait à se retirer.

Alors Violet et Casey partirent aussi discrètement que possible.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Gala : Table d'Honneur   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Gala : Table d'Honneur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet-Epsilon :: Archives SA S1-