Projet-Epsilon
Projet-Epsilon n'est pleinement accessible qu'à nos membres. Rejoignez-nous si l'aventure rôle-play dans un monde post apocalyptique vous tente et si vous avez 18 ans minimum.

L’univers dans lequel évoluent nos personnages n’est malheureusement pas adapté aux joueurs mineurs.

A bientôt dans ce monde fantastique.
Projet-Epsilon

Seattle 2220
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Votre compte doit impérativement être le nom, prénom ou surnom de votre personnage. Merci d'en tenir compte lors de votre inscription.

Partagez | 
 

 Centralia (ville sud Seattle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Personnage

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: Centralia (ville sud Seattle)   Lun 9 Mai - 19:44


Marteau-de-Guerre
Chef de la bande 40k.
color=#009900


Marteau-de-guerre renifla.

T'es sûr ?

Ouais chef, c'est Grouchko qui les a vus. Il a rampé 2 miles pour vérifier. Y dit que les mecs sont repartis, mais en laissant une garde. Qui laisserait une garde si y'avait pas des trucs dans cette putain d'épave ? C'kest sûr, c'est qu'y fait y r'tourner avant que les autres reviennent.

Rappelle-moi où ?


Au nord, vers la grande ville au mur. 50 ou 60 miles. 'Faut aller jusqu'à Tacoma. C't'une autoroute jusque là. Après vers l'Est. On roule un ou deux miles sur une route défoncée jusqu'à la rive. La carcasse du bateau est là.

Marteau-de-Guerre grogna. Y'avait d'autres priorités. Mais bon. On crachait pas à la gueule d'une occasion de prise.

Ok. Tu prends deux Orkk Skout, cinq Gobs', un Mek'Boy et deux Pik-Dog. Tu r'viens pas les mains vides et tu r'viens avec les deux Orkk Skout.

L'autre sourit, ce qui revenait à tordre la partie de sa bouche où il n'avait pas encore acquis le droit de se faire poser une dent d'ours.

Marteau-de-guerre le regarda partir en courant pour rassembler son équipe.

Cela faisait un mois qu'ils avaient posé la Horde 40k ici. Évidemment, impatient et bouillonnants, ses meilleurs lieutenants n'avaient eu de cesse de partir reconnaître les environs, reconnaissances qui s'étaient de plus en plus éloignées. Tacoma... c'était trop prés de la grande ville du Nord de ceux qui avaient le pouvoir de l'esprit.
Pas question de s'y frotter tant qu'il n'avait pas acquis le moyen de se défendre contre eux. Et la solution semblait se trouver plus au sud. C'était râlant. Il allait devoir décider. Mais il avait pas pour autant envie de faire de nouveau bouger la Horde. Quatre cents guerriers et presque autant d'autres membres, et d'enfants. La Horde atteignait les 1500. C'était fini le temps de ses débuts, quand il avait fondé la Horde sur une révélation, quand il avait trouvé dans les ruines d'Ogden ce lieu de culte dont il avait tiré son nom. Il y avait vu sur des morceaux de carton peints le même visage que celui que la Nature lui avait offert. Et sur ces peintures, dont il gardait précieusement de nombreux exemplaires qui inspiraient les noms qu'il donnait aux véhicules de la Horde, il avait vu que ceux qui étaient comme lui n'étaient pas pourchassés à coups de pierre, mais dirigeaient des centaines des leurs sur d'étranges machines.

Depuis, il avait tout fait pour se constituer sa Horde, en commençant par se faire poser les dents de deux ours qu'il avait tués de ses mains nues. Les deux autres, plus petites, étaient les siennes. Une mutation disaient certains. Ils le disaient qu'une seule fois, parce qu'ensuite, il leur déchirait la gorge.

C'était tôt pour avoir une confrontation avec la ville du Nord. Mais il connaissait les Orkk de sa Horde. Il leur fallait leur dose de violence et de prise, leur temps de gloire.

Ils pouvaient pas comprendre que lui avait un plan.

Il cracha par terre, et s'en retourna vers la tente du Conseil des Bik Boss. Y'avait des choses qu'il devait leur dire.
Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: Re: Centralia (ville sud Seattle)   Dim 24 Juil - 12:09

Le convoi d'une quarantaine de véhicules, chargé de logistique, d'implants de réserve, et surtout de soldats Cyborgs prêts à en découdre avançait à vive allure. Qu'avait-il à craindre ? Et son timing était serré. Il devait être sur objectif pour la fin de la journée.

Mais il y avait juste un léger détail auquel l'équipe de Seattle et les pontes organisant cette gigantesque opération hybride : Centralia n'était pas tenu que par quelques survivants. Il y avait là une bande de taille presque identique.

Et la colonne représentait une très, très grosse proie. Qui ferait gagner des semaines et des semaines à Marteau-de-Guerre quant aux objectifs qu'il escomptait atteindre. Sans parler qu'il supposait, sûrement avec justesse, que les pilules qu'il souhaitait se procurer pour augmenter ses raids contre les mutants au nord, devaient se trouver en grande quantité dans ledit convoi.

Quand le morceau est trop gros pour être avalé, on le découpe. On le surprend.

Le convoi fut complétement pris par surprise au centre même de la ville, la Horde 40k manœuvrant alors avec rapidité pour tronçonner le convoi, en isoler puis traiter chaque morceau.

A cette échelle, ce n'était plus un grain de sable dans un plan bien ficelé qui se déroulait jusqu'à présent selon les attentes. C'était une énorme tuile.
Revenir en haut Aller en bas
 

Centralia (ville sud Seattle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet-Epsilon :: Archives SA S1-