Projet-Epsilon
Projet-Epsilon n'est pleinement accessible qu'à nos membres. Rejoignez-nous si l'aventure rôle-play dans un monde post apocalyptique vous tente et si vous avez 18 ans minimum.

L’univers dans lequel évoluent nos personnages n’est malheureusement pas adapté aux joueurs mineurs.

A bientôt dans ce monde fantastique.
Projet-Epsilon

Seattle 2220
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Votre compte doit impérativement être le nom, prénom ou surnom de votre personnage. Merci d'en tenir compte lors de votre inscription.

Partagez | 
 

 Les 7 nains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laszlo Skelin

Nomade
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Léger accent russe
Points de Vie: 13
Defense: 15 / 15

MessageSujet: Les 7 nains   Dim 29 Mai - 13:34

Les choses étaient plus ou moins rentrées dans l'ordre. Laszlo savait que son mec lui en voulait toujours d'être déjà marié ailleurs, mais si Finley avait le malheur de ne serait-ce qu'effleurer le sujet, le russe réagissait très mal pour l'avertir de ne surtout pas parler de ça. Il savait que c'était stupide – Caz avait bien dit qu'il allait rapidement lui falloir des papiers.
Sur les conseils de Fitz & Row, il se tâtait à aller voir la guilde Ellis Island, qui apparemment faisait entrer pas mal de mutants en ville – malgré le fait que leur chef soit néant, lui.
Pour le moment, le russe faisait comme si ça n'existait pas – dans l'espoir fou que la problématique disparaisse toute seule.

Ce jour-là, il rentra à l'appartement avant que Finn ne soit là, excité comme une puce dans un concours canin. Wea le regarda avec un air franchement désapprobateur – sans déconner, par moment on se demandait si ce russe était bien adulte ou pas.

« Katana a mis bas ! Viens, on va les voir ! Oh et laisse un message pour Finn s'il te plaît, qu'il nous rejoigne là-bas. »

La jeune femme n'avait fait que très rarement des commentaires sur l'état des connaissances scolaires du russe. Il s'en sortait à peu près bien avec ses faibles capacités de lecture et écriture et quelque part, elle trouvait ça assez admirable.
Elle eut le temps d'écrire un petit mot au médecin, avant de se faire embarquer par Laszlo vers Kampos.

_________________

Stay with me tonight
Cause I'm having the best time of my life
Revenir en haut Aller en bas
Finley MacAlister

Habitant
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers:
Points de Vie: 12
Defense:

MessageSujet: Re: Les 7 nains   Sam 4 Juin - 22:56

Finley continue à faire la gueule. Ça le blesse. Et en fait, moins Lasz en parle – hors ne pas parler semble être un sport olympique dont il est médaillé chaque jour que Dieu fait – et plus il se sent malheureux. Sauf que, bien sûr, il a déjà fait l’amer constat que de toute façon, il est plus malheureux sans le russe qu’avec. Cruel dilemme qui plonge le chirurgien dans une certaine mélancolie dont il sort de moins en moins.
En fait, c’est bien simple, le soir, c’est Wea qui fait la conversation pour les trois. Finn consent à faire quelques phrases complètes.
Oh ! Et il a repris des gardes de nuit accessoirement. A mesure que les jours passent, il s’éloigne un peu plus. C’est infime mais le fossé entre les deux hommes devient un peu plus net chaque jour.

Quand, en rentrant, il n’a vu personne à l’appartement, il n’a pas su quoi dire, craignant une fois de plus un départ précipité. Le mot, de Saccage évidemment, le soulage presque. Peut –être qu’une bonne nouvelle les aiderait tous les deux ? Et puis Laszlo sera content. C’est bien.
Parce que Finn a renoncé à faire des trucs pour lui faire plaisir. Non pas pour le punir. Juste qu’il n’a pas envie. Si le russe n’est pas capable de divorcer pour lui, pourquoi lui devrait lui tendre la main ?

Il hésite. Prend une bière. Aujourd’hui, il s’est fait enlever deux tatouages. Il lui en reste une petite dizaine, disséminée un peu partout mais son torse et son dos sont désormais libres de toute marque.
Il attrape sa veste, parce que vu l’heure, ça se raffraichit vite et en chope une pour les deux autres clampins. Y a 90% de chances qu’ils n’y aient pas pensé. Puis il prit sa voiture pour aller les récupérer à Kampos.

Arrivé là bas, il sait parfaitement où se trouvent les cages des fauves. Et puis il y a aussi les bestioles de Violet. Il se demande ce que Laszlo compte faire de cet encombrant futur cadeau de Noël.
Violet y avait été beaucoup trop fort à son goût mais avec son enthousiasme débordant… et puis c’était un peu tard pour dire non merci. Il laisse ce soin éventuel au russe (ahahahaha).

rapidement, il distingue les deux silhouettes, avec un sourire, moitié naturel, moitié forcé, il lance un :


Alors ? Combien ? 2 ? 3 ?
Ils sont mignons ? Je suppose qu’on ne peut pas approcher ?

_________________
 
"Il y a deux sortes d'amour : l'amour insatisfait, qui vous rend odieux, et l'amour satisfait, qui vous rend idiot." Colette
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Laszlo Skelin

Nomade
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Léger accent russe
Points de Vie: 13
Defense: 15 / 15

MessageSujet: Re: Les 7 nains   Dim 5 Juin - 20:16

Laszlo avait réussi à séparer Dague et Katana, et s'occupait de la lionne qui mettait bas, prêt à déclencher son intangibilité au moindre mouvement trop brusque. Et il s'inquiétait légèrement du fait que des tigrons n'arrêtent pas de naître – y'en avait combien à la fin ?
Il était hors de la cage, l'air soucieux, un bras croisé sur la taille et deux doigts posés sur les lèvres, quand Finn arriva. Il lui adressa un sourire, content de le voir comme à chaque fois.
Il avait bien remarqué que ces derniers temps, le médecin faisait vraiment la gueule, et avait même l'air un peu déprimé.
Mais Laszlo était pas vraiment le genre à se demander pourquoi, et vu qu'il avait été clair sur le fait que son mariage avait été contracté pour des papiers... Il ne voyait plus où était le problème.

« Salut bébé, ça va ? »

Il se risqua même à lui faire un baiser pour le saluer – Finley était par moment capable de lui refuser ce genre de démonstration, chose impensable une semaine seulement en arrière ! – mais là il était de trop bonne humeur pour se montrer mesuré.

« Pour le moment, 5... Bientôt 6... j'espère qu'elle va bientôt s'arrêter », commenta Saccage en les regardant en coin, tout en prétendant s'intéresser aux bestioles.

Laszlo eut un nouveau sourire de gosse :

« Ils sont mignons oui ! Pour le moment j'pense pas mais dans quelques jours pourquoi pas... Si Katana nous laisse faire, oui Wea, je sais. »

La gamine leva les yeux au ciel, agacée que le russe fasse comme si de rien n'était. Elle grogna un « vous me saoulez tous les deux », piqua le paquet de tabac du russe et se tira dehors pour aller fumer.
Laszlo se mordit la lèvre inférieure, jeta un regard de côté à Finn.

« ç'va ? »

_________________

Stay with me tonight
Cause I'm having the best time of my life
Revenir en haut Aller en bas
Finley MacAlister

Habitant
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers:
Points de Vie: 12
Defense:

MessageSujet: Re: Les 7 nains   Dim 5 Juin - 20:38

Finley regarde les tigrons avec un air curieux. Quand même quoi. Bon, pour le moment, ce sont des souris toutes mouillées, qui piaillent vaguement. C’est tout. C’était prévisible. Il avait de la peine pour la pauvre lionne qui mettait bas. Six ! ça devait être épuisant. Et comme elle n’avait pas fini… En plus, il allait s’agir de tous les nourrir et les éduquer. De grandes joies s’annonçaient.

Finn est quand même content pour Laszlo. Après tout, ce sont un peu ses bébés à lui. Il se laisse embrasser, ne voulant pas lui gâcher cette fête, répondant à peu près comme il faut à son baiser. Disons qu’il y répond avec un peu de chaleur, ce qui est toujours plus que ce matin déjà.
Oh, il voit bien le regard de Saccage et il y répond par un haussement d’épaule. Lui n’y peut rien et le russe ne voit rien ou ne veut pas voir. Le chirurgien ne sait même pas ce qui est le pire à vrai dire.


Tu crois qu’elle va pouvoir tous les nourrir ? Ou tu vas devoir l’aider ?
On doit avoir des biberons à l’hôpital. Je ne suis pas certain qu’Erin soit ravi si j’en prends deux ou trois mais bon, si ça peut aider.


Finley cherche à se trouver une utilité. Mais comme bien souvent en ce moment, c’est peine perdue. Il se sent de trop, il se sent comme un fardeau. Et pire, il a l’impression de gâcher cette fête pour son petit-ami-marié-ailleurs-mais-qui-ne-voit-pas-en-quoi-c’est-mal.

Avec un soupir, il fixe ses pieds, abandonnant cette partie là.


Bon. J’pense que j’fais que vous gêner. Occupez vous bien de Katana. J’vais rentrer moi. J’vous garde un truc au chaud. J’pense que vous allez rentrer tard.
J’ai une chirurgie tôt demain matin donc, euh… Laszlo, steuplé, me réveille pas en rentrant.


Et le chirurgien tourne les talons, sans trop attendre une réponse qui ne lui conviendrait de toute façon pas.

_________________
 
"Il y a deux sortes d'amour : l'amour insatisfait, qui vous rend odieux, et l'amour satisfait, qui vous rend idiot." Colette
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Laszlo Skelin

Nomade
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Léger accent russe
Points de Vie: 13
Defense: 15 / 15

MessageSujet: Re: Les 7 nains   Dim 26 Juin - 2:32

C'était censé être un moment cool et tout le monde se barrait. Saccage faisait la gueule et était agacée, Finn se contentait de juste faire la gueule, et Lasz ne savait pas pourquoi tout le monde se foutait de la naissance de tigrons. C'était pourtant hyper chouette, mais non, ils préféraient faire la gueule.
Il se précipita à la suite de Finley, lui attrapant la main :

« Non attends ! »

Il tenta de se couler dans les bras de Finn, comme il en avait pris l'habitude ces derniers temps à gestes souples, et avec un déhanché éprouvé et totalement adapté au corps du médecin, mais rencontra de nouveau un échec.
Oh il avait bien une petite idée du problème qui faisait que Finley s'enfonce dans ce qui ressemblait fort à une dépression. Pour lui, ça n'avait aucun sens, mais ça n'était manifestement pas le cas de son petit ami.
Il y tenait peut-être vraiment pour autre chose que les papiers ?
Est-ce que lui voulait se marier ? (Son instinct de nomade lui hurlait de foutre le camp de suite.)

« Tu veux que j'aille là-bas demander le divorce bébé ? »

Première fois qu'il en parlait de lui-même ouvertement. Qu'on ne vienne pas dire que les russes ne progressent pas.

_________________

Stay with me tonight
Cause I'm having the best time of my life
Revenir en haut Aller en bas
Finley MacAlister

Habitant
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers:
Points de Vie: 12
Defense:

MessageSujet: Re: Les 7 nains   Dim 26 Juin - 2:57

Finley n’y arrive pas. Son contact… Il en meurt d’envie vraiment, l’étreindre, l’embrasser, faire des papouilles, des trucs totalement finlesques, exagérés mais qui montent qu’il l’a vraiment dans la peau. Mais non. Son esprit s’y refuse. Le pire c’est que même lorsque Laszlo lui prend la main, sur le coup, son idée première est de la retirer.
Il consent juste à garder sa main dans la sienne, mettant malgré tout une distance entre eux, qui est aussi large que le Grand Canyon.
Un coup d’œil à Wea qui roulait des yeux en secouant la tête d’un air navré.

Attendre, attendre, il a l’impression de passer sa vie à l’attendre. En vrai, il pourrait, s’il avait l’impression qu’il a le droit d’espérer. Mais Laszlo se défile avec tellement d’aisance.
Finn ouvre la bouche pour lui dire qu’il en a ras le cul d’attendre. Peut-être même pour lui dire d’aller se faire voir chez les grecs (ce qui ne serait surement pas pour lui déplaire). Qu’il veut du concret. Oh c’est égoïste. Laszlo a déjà renoncé au cirque et sa vie de nomade pour lui. C’est beaucoup, il en convient. Il devrait faire un effort. Ouai. Voilà.

Mais Laszlo fait une phrase. Toute simple. D’un regard il voit Saccage qui lève les bras au ciel en bougeant les lèvres pour dire un truc qui ressemble fortement à « alleluia » ou un truc du genre. Donc Finn a bien compris ce qu’il a dit. Il ne l’a pas rêvé.

La seule réponse de Finley, avec un sourire d’une oreille à une autre, alors qu’il attrape l’autre main de Laszlo est :


Mais oui. Bien sûr que oui.

Qui, visiblement, faire grimacer l’adolescente.
Oui, bon, d’accord, il ne le demande pas en mariage, mais ça revient au même non ? Finley lâche les mains du russe, l’œil brillant d’émotion, à la limite de chialer de joie, colle les siennes sur ses joues et l’embrasse, fourrageant allègrement sa langue dans la bouche du dompteur-serveur en guise de réconciliation baveuse.

ça doit durer un poil trop longtemps puisque Wea se racle la gorge et finit par gueuler :


« bon ben ok, on a compris. C’est bon. T’as fini de faire la gueule ! On peut passer à autre chose ?».

Finley se recule à peine, essuie ce qui ressemble franchement à une larme, agrippant Laszlo avec un bruit de gorge content.
Au lieu de faire la danse de la joie, décidé à se montrer un peu plus joyeux, il demande à Laszlo :


Et sinon, ils ont un nom ces tigrous ?

_________________
 
"Il y a deux sortes d'amour : l'amour insatisfait, qui vous rend odieux, et l'amour satisfait, qui vous rend idiot." Colette
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Laszlo Skelin

Nomade
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Léger accent russe
Points de Vie: 13
Defense: 15 / 15

MessageSujet: Re: Les 7 nains   Dim 26 Juin - 3:14

Il suffisait que de ça ; proposer un divorce. Finn n'ayant pas embrayé immédiatement sur la question des papiers, peut-être qu'en fait, ça lui tenait à cœur pour toute autre chose que des formalités administratives. Ils en parleraient plus tard, ce soir probablement. Laszlo essaierait d'initier la conversation sur le sujet. Le russe se laissa entraîner – pas qu'il ait trop le choix en fait vu l'enthousiasme tout neuf de Finley – vers la cage où Katana récupérait après sa mise-bas, léchant les boules de poils mouillées qui étaient ses petits.
Il les compta rapidement – il savait pas lire, mais compter jusqu'à un certain chiffre, ça allait –, et en découvrit un de plus qu'avant.

« Ils sont sept, je sais pas trop... »

Il se laissa glisser le long des barreaux de la cage, étendant un bras pour tenter de caresser un des petits. Katana laissa échapper un grondement franchement bruyant, qui lui fit à la fois déclencher sa mutation et retirer son bras.

« Oh ça va...
Ah attends, bébé, y'a pas une histoire avec des nains ? Ils sont pas sept ? »


De l'intérêt de faire matter des Disneys à son mec... Bravo Finley !

_________________

Stay with me tonight
Cause I'm having the best time of my life
Revenir en haut Aller en bas
Finley MacAlister

Habitant
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers:
Points de Vie: 12
Defense:

MessageSujet: Re: Les 7 nains   Dim 26 Juin - 3:40

 Un vent de légèreté souffle sur les épaules du chirurgien qui a repris, en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, une confiance absolue en lui-même, en son bagou et en son sex-appeal. Il suit donc gentiment Laszlo, sous l’air à la fois affligé et moqueur de Wea, qui vient lui souffler :

T’es un putain de comédien.
  Mais pas du tout. J’étais vraiment malheureux.  
Ouai. Et ça normal ?!
   Tout sera normal une fois que je lui aurai passé la bague au doigt et que j’aurais fait de lui un homme honnête comme dirait ma maman.  

 Et Finley fait un clin d’œil à la gamine avant d’aller se pencher vers le russe, pour l’embrasser dans le cou par surprise pendant qu’il tend la main vers un des trucs mouillés.
Sauf que tout n’est pas parfait en fait. Alors qu’il est plié en deux, sur le point d’atteindre sa nuque, Laszlo déclenche sa mutation sans que le chirurgien ne comprenne pourquoi et le voilà la gueule en travers de la cage, avec un « aoutch » douloureux, tant physiquement que pour sa fierté.

Il se redresse en se frottant le nez, un brin ronchon.
 

  Hum ? Quoi ?  

 Et l’autre qui papote version normal tout va bien, j’ai pas tenté d’envoyer mon mec dans la fosse aux lions.  

  Des nains ? Des hobbits tu veux dire ?
Ah ouai… Non. Les 7 nains. T’as attaaa… Atchoum, Dormeur, Timide, Simplet, Grincheux, Casey et Finley.
 

 Avec un sourire. Non, c’est vrai. Finn, gosse, appelait son frère Prof, avec son air guindé et trop sérieux. Et lui se considérait comme Joyeux, à défaut d’avoir Tombeur.  

   Heu… T’es pas sérieux chaton ? Tu veux quoi au juste ? Des noms russes ? Des noms d’étoiles ou de constellation ? Des marques de vodka ?  

 Finley attend que Lasz ait repris consistance – c’est chiant d’avoir un mec intangible – et vient l’enlacer, collant son torse à son dos, ses mains posées sur les côtes du russe.

_________________
 
"Il y a deux sortes d'amour : l'amour insatisfait, qui vous rend odieux, et l'amour satisfait, qui vous rend idiot." Colette
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Laszlo Skelin

Nomade
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Léger accent russe
Points de Vie: 13
Defense: 15 / 15

MessageSujet: Re: Les 7 nains   Dim 26 Juin - 4:03

Il laissa évidemment Finley l'envahir et se caler dans son dos, remontant une main pour caresser le dos de la sienne. C'était beaucoup mieux comme ça que quand il faisait la gueule avec une tête de chiot dépressif. Le russe tourna la tête pour vérifier l'expression de Finn ; non pas d'air de chiot dépressif à l'horizon.
Quant à se poser la question du très brusque changement de comportement de son mec ? … Boarf, c'était Finley. Laszlo avait pris le parti d'aimer et de ne pas se plaindre de son caractère fantasque, emporté et excessif. Il considérait que ce genre de truc en faisait totalement partie.

« J'aime bien les nains, moi. Les noms d'étoiles je vais jamais retenir, les mots en russe c'est les autres qui vont pas revenir et la vodka, bof. 
Ça serait bien les nains, non ? »


Saccage lui jeta un coup d'oeil amusé en coin, l'air le traiter de grand gamin. Laszlo l'ignora cordialement,  pas vraiment prêt à accepter les commentaires d'une sale gamine, à l'égard de son comportement.
Aussi déviant soit-il.

« Allez pour fêter ça j'emmène tout l'monde au resto. »

Ici comprendre « à ma deuxième maison, ma famille. Le NANTUCKET. »

_________________

Stay with me tonight
Cause I'm having the best time of my life
Revenir en haut Aller en bas
Finley MacAlister

Habitant
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers:
Points de Vie: 12
Defense:

MessageSujet: Re: Les 7 nains   Dim 26 Juin - 4:22

 Oh wouaaaiiii ! Le Nantucket. Trop original. Ça va les changer. Ça c’est sur que ça sent le repas de rois. Finley et Wea roulent tous les deux des yeux mais le chirurgien ne bronche pas. Il vient d’obtenir un divorce, il va pas le faire chier pour un resto. Par contre faut qu’il se remette à courir avant de devenir gras comme un cochon ! Et qu’il fasse un check up. Genre cholestérol, les trucs du genre. Il doit y avoir plus d’huile de friture que de sang dans son corps à force.

   Cool ! J’conduis.  

 Comme s’il allait le laisser conduire sa précieuse voiture d’abord. Nan mais ho ! Wea le pousse de l’épaule en riant, se dirigeant vers la voiture. Finn, lui, se contente de glisser ses doigts entre ceux du russe, prenant son temps pour aller jusqu’au véhicule, caressant le dos de la main de pouce.
ça lui avait vraiment manqué. Il se penche vers lui, lui murmurant un truc cochon.
 

Spoiler:
 

 Puis, un peu plus sérieux, il lui pose une question :

Mais t’es sûr que t’auras le bon caractère pour chacun d’eux ? ça serait bête que Prof soit con comme un manche à balais quand même.

 à la voiture, alors qu’il glisse les mains dans ses poches de pantalon, il réalise soudain qu’il n’a pas les clefs. Paniquant un peu, il voit soudain Wea côté conducteur, l’air très satisfait, lui faire un coucou de Reine d’Angleterre, sourire moqueur en prime. Portière verrouillée.

  LA GARCE ! OUVRE CA ! LASZ ! Vas y ! Dis lui un truc. Elle t’écoute toi au moins.

_________________
 
"Il y a deux sortes d'amour : l'amour insatisfait, qui vous rend odieux, et l'amour satisfait, qui vous rend idiot." Colette
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Laszlo Skelin

Nomade
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Léger accent russe
Points de Vie: 13
Defense: 15 / 15

MessageSujet: Re: Les 7 nains   Dim 26 Juin - 14:21

« Si ça va pas j'échangerai les noms. De toute façon ils répondront eux aussi à des numéros en russe, j'imagine. »

C'était ce qu'il avait fait avec les trois gros, puisque leurs noms se ressemblaient beaucoup trop. Ils répondaient donc au doux nom de « un, deux, trois », mais en russe. Il suivit Finn en se demandant si un jour il aurait le droit de poser les mains sur le volant de cette voiture – probablement pas vu la façon qu'il avait eu de conduire la Jeep que le cirque lui prêtait... Bien sûr que si, les trottoirs sont carrossables, mais évidemment !
Il eut un léger rire joyeux en voyant Wea enfermée dans la voiture et faisant coucou à Finley, lequel n'était pas content DU TOUT qu'on lui pique son piège à gonzesses.

« Wea, arrête ça. Tu sais qu'il est pas partageur, faut pas l'embêter. »

Elle éclata de rire à cette déclaration, mit un coup de klaxon qui fit sursauter Dara et Luba dans un miaulement effrayé. Laszlo baissa le regard vers ses lynx, les traitant mentalement d'abruties.
Saccage finit par bien vouloir sortir de la voiture, s'appuyant sur la portière avec un sourire détendu. Elle avait l'air franchement contente que Finley ait arrêté de faire la gueule à tout bout de champ – même si franchement ça ne changeait pas grand-chose au comportement de Laszlo.

« Et si on rentrait, et que je faisais à manger ? Ils sont sympas tes potes, Lasz, j'dis pas, mais ils cuisinent beaucoup trop gras. »

Laszlo pouvait difficilement dire l'inverse, aussi il haussa des épaules.

« Ouais, ça m'va aussi, 'sûr. »

Il était vraiment pas pénible.

_________________

Stay with me tonight
Cause I'm having the best time of my life
Revenir en haut Aller en bas
Finley MacAlister

Habitant
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers:
Points de Vie: 12
Defense:

MessageSujet: Re: Les 7 nains   Jeu 30 Juin - 3:23

Finley a envie de secouer cette grue qui a pris le volant. Putain, SON VOLANT. Il laisse ces deux crétins finis monter dans la voiture, lui, pendant ce temps, vérifie tout. La portière, les rétroviseurs, sort de la boite à gant un chiffon en fibre pour essuyer son précieux volant et sa boite de vitesse.
Son petit trésor, relique ultime de sa folle jeunesse à lever toutes les greluches croisées, étant intact, il daigne enfin démarrer avec un sourire, avant de prendre d’autorité la main de Laszlo et de la poser sur le levier de vitesse, glissant ses doigts entre les siens. Il lui adresse un sourire, les yeux pétillants.


Bon, on va faire moit-moit. On va manger équilibré, à l’extérieur. Et je laisse Lasz nous inviter avec mon portefeuille.
Chaton ?


Comme Laszlo n’est pas compliqué – ça serait tellement chouette que des fois il émette un avis en fait – Finley prend le chemin d’une espèce de saladerie. Sur le chemin, il met des vieilles musiques d’avant l’apocalypse, qui parlent de longues routes et d’amours déçues ou un truc du genre. Il fredonne des airs, manque pas mal de paroles, mais c’est pas grave. Il est de bonne humeur, même s’il entend les craquements désagréables de griffes qui s’agrippent à son précieux cuir sur la banquette arrière.
 Wea se permet un regard un rien moqueur devant le lieu choisi et Finley hausse des épaules.

Quand j’préférais les nichons, les burgers, ça faisait moyen. Par contre, prendre soin de la ligne de la donzelle, de suite, ça me créditait de précieux points.

Et Finley entre en habitué, s’installant à une table vide sans demander d’avis.
Il fronce soudain les sourcils et demande à une serveuse :


ça a changé de propriétaire ?
Oui. Y a… 2 mois ? Pourquoi ?
Vous n’aviez pas ces uniformes.

Forcément. Miss 90D avait un décolleté si plongeant qu’en lui donnant la carte, elle met quasiment ses seins sur le nez du chirurgien qui lève haut les sourcils, ne pouvant s’empêcher de reluquer quelque chose qui lui a toujours beaucoup plus.
Il se prend soudain un grand coup de pied dans le tibia, sans savoir de qui ça vient.


Alors. Je vais prendre la Salade du Gourmet, version XXL. Sans thon. Une bière. Et des oinion rings aussi.

Non mais c’est Wea qui veut manger sain. Lui, JAMAIS de la vie. En l’occurrence, la salade commandée nourrirait un ogre. Avec du bacon, des œufs, et assez de gras pour un régiment. La seule chose qu’il refuse de manger, ce sont les poissons. Depuis l’apocalypse, avec tous ces navires abandonnés, sachant que les chalutiers ne vont pas non plus, en général, à des jours de là, merci la pollution.

Sous la table, Finley ne peut pas s’empêcher de remonter sa jambe et…

C’est à MOI que tu fais du pied Finn. Arrête ça de suite.

_________________
 
"Il y a deux sortes d'amour : l'amour insatisfait, qui vous rend odieux, et l'amour satisfait, qui vous rend idiot." Colette
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Laszlo Skelin

Nomade
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Léger accent russe
Points de Vie: 13
Defense: 15 / 15

MessageSujet: Re: Les 7 nains   Ven 8 Juil - 11:25

Emettre un avis, de n'importe quelle nature, c'est pas le truc du russe, on l'aura compris. Il ne répondit au « chaton ? » de Finley que par un sourire, brusqué mais satisfait de son changement total de comportement. S'il avait su qu'il fallait simplement proposer de divorcer...
Il faudrait qu'il demande à Casey s'il n'était pas possible de s'en occuper de Seattle sans devoir se taper toute la route. Il commençait à comprendre comment Finn fonctionnait, et il se doutait que s'il partait pendant une poignée de semaines pour aller voir sa femme, même sous l'excellent prétexte de divorcer, il allait se prendre une scène d'anthologie en rentrant.
Et emmener Finn sur les routes, hmmmm... Le médecin était à peu près aussi adapté à ce genre de trajets qu'une starlette de cinéma pré-apocalyptique.
Il prit place sans vraiment noter le tour de poitrine de la serveuse, lui adressant un sourire absent – il la vexa d'ailleurs pas mal au passage – et finit par commander une des premières salades qui lui passaient sous les yeux, perdu dans ses pensées et les perspectives d'avoir des tigrons. Il espérait que la guilde d'Anita eet Jake Parker dont il bouffait sans arrêt le nom saurait s'en occuper correctement, parce que contrairement à ce que Finn et Violet pensaient, il ne comptait pas s'occuper des animaux sauvages toute sa vie.
Il adorait ses fauves, mais il voulait faire autre chose maintenant qu'il leur avait trouvé une structure plus adaptée. Le souci, c'était que son idée, dont il avait parlé à Row et Fitz, était ambitieuse, et il devrait demander de l'aide à Finn.
Et il doutait très sérieusement que cette idée plaise beaucoup à Finn. Il leva ses yeux bleus trop clairs à l'exclamation indignée de Wea, arqua un sourcil à l'intention de Finley, genre : « sérieusement bébé ? ».
Il récupéra la jambe de Finley d'un léger coup de pied, et lui coinça à l'aide de la sienne pour éviter qu'il ne retourne emmerder Saccage. La gamine était du genre à le castrer à la fourchette s'il se plantait encore une fois. Il jeta un regard agacé à la serveuse qui rôdait autour de leur table sans même prendre la peine d'adopter un air occupé, et s'adressa à Finn.

« Au fait, Violet compte en faire quoi des animaux qu'elle a ramené ? Je les ai regardés, plus ou moins, en allant voir les gros, et ils ont l'air spéciaux. »

_________________

Stay with me tonight
Cause I'm having the best time of my life
Revenir en haut Aller en bas
Finley MacAlister

Habitant
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers:
Points de Vie: 12
Defense:

MessageSujet: Re: Les 7 nains   Mar 19 Juil - 11:45

Finley esquisse une petite grimace dépitée. Aïe. Bon. Ça va pas le faire. Mais entre Laszlo et Violet, le choix du chirurgien est assez vite fait, il faut être honnête. Du coup, après avoir croqué une feuille de salade sans la couper (et se faire sermonner par Wea qu’il va faire exorciser pour la peine), il toussote.

Bah. En fait…

Il va pour dire « notre » mais se ravise. Jamais Laszlo n’ira dire quoique ce soit à la meuf de Casey MacAlister. Il craint trop le petit frère de son mec pour ça, fort heureusement.

Violet comptait te les offrir. Elle t’apprécie beaucoup.

Finley est d’ailleurs absolument halluciné du comportement de la rouquine concernant son mec. C’est comme si elle voulait l’éduquer, comme si c’était un gosse. Genre elle espère l’apprivoiser en lui refilant des cadeaux que lui juge beaucoup trop encombrant.
Bon, après, il a trouvé, sur le coup, que c’était une bonne idée pour occuper Laszlo. Mais serveur c’est tout aussi bien. Voire mieux parce qu’on risque pas de se faire croquer par un lion qui a la dalle, passe-muraille ou non, parfois les dons ça buggue. Il en sait quelque chose.


Ils ne te plaisent pas ?

Il lance un bout de bacon aux deux bobcats sous l’œil outré de la serveuse. Elle peut toujours ranger son 90D, il est un honnête homme aujourd’hui. Enfin presque. Bon, d’accord un ou deux reg…

AH PUTAIN ! WEA ! MAIS MERDE !
Lasz dit rien, j’vois pas en quoi ça te regarde HO !


Finley masse sa main douloureuse avec quatre points qui commencent à saigner. Cette harpie bordel ! Il est pas prêt de s’en débarrasser en la casant avec le premier venu. Jamais un type lui survivra deux heures, c’est pas possible autrement.


Bon. Heu… mais du coup…
Si… Heu… T’as pas l’air d’avoir pensé à t’en occuper alors… Du coup… Les 7 nains là, tu comptes en faire quoi au juste ?


Déjà, du coup, ils iront pas à la maison. Ça c’est franchement une bonne nouvelle.
Il peut aller les voir, faire des gratouilles sur la tête et hop, rentrer, genre on en parle plus. ça lui convient très très bien comme plan !

_________________
 
"Il y a deux sortes d'amour : l'amour insatisfait, qui vous rend odieux, et l'amour satisfait, qui vous rend idiot." Colette
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Laszlo Skelin

Nomade
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Léger accent russe
Points de Vie: 13
Defense: 15 / 15

MessageSujet: Re: Les 7 nains   Ven 22 Juil - 12:13

Le russe haussa des épaules tout en plongeant la fourchette dans sa salade, ne comprenant pas tellement pourquoi Violet s'était emmerdée à lui ramener des cadeaux à lui. Oh, il aimait bien la jeune femme, qu'il avait eu l'occasion de mieux connaître vu que bah... C'était la gonzesse de Casey, et qu'ils s'étaient forcément croisés.
Mais de là à lui ramener d'encombrants cadeaux... Les kangourous arboricoles étaient incroyablement nerveux et agressifs, et Laszlo n'avait foutre aucune idée de ce qu'il pourrait en faire. D'ailleurs, tout passe-murailles qu'il était, il voulait pas entrer dans leur cage.

« C'est très gentil de sa part, mais pourquoi des cadeaux pour moi ? Je sais pas m'occuper de ces bêtes-là, moi. 
Les gros, oui, plus ou moins, mais ce genre-là... j'en ai jamais vu avant. »


Dara et Luba se précipitèrent toutes griffes dehors sur le bacon grillé, et Laszlo adressa un regard en coin lourd de reproches à Finley. Pas-de-viande-grillée putain, il lui avait dit combien de fois ?!
Saccage – mais qu'elle était agressive cette gamine – décida de planter sa fourchette dans la main de Finn pour défendre l'honneur du russe, et le russe en question soupira.
Par moment il avait l'impression d'être le seul adulte responsable.
Ok ; souvent.

« Ils sont bien là où ils sont les 7 nains. Je suis content que le cirque m'ait laissé les gros en partant, mais je vais plus organiser de spectacles ou de trucs dans le genre. On verra si un jour ils reviennent ce qu'on en fait.
Mais c'était Victor qui était content, je pense que Samuel s'en carre totalement. Et il avait pas aimé la ville, de toute manière. »


Oulà. Il avait beaucoup parlé. Il s'en remit avec une gorgée de bière, et, miracle, reprit.

« J'ai peut-être un projet. Mais je veux pas t'en parler de suite. »

Parce que tu vas t'énerver et encore vouloir m'enfermer quelque part pour éviter que je me fasse mal, c'était ça la fin de la phrase. Wea, un rien étonnée par cette entrée en matière, releva les yeux de son assiette pour dévisager le russe. Peine perdue, Laszlo étant très difficile à lire quand il le voulait bien.

« Et puis on doit aller réclamer le divorce, tu te rappelles ? Avant que je me fasse coller dans le campement des réfugiés. »

Il eut un sourire amusé, gentiment moqueur.

_________________

Stay with me tonight
Cause I'm having the best time of my life
Revenir en haut Aller en bas
Finley MacAlister

Habitant
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers:
Points de Vie: 12
Defense:

MessageSujet: Re: Les 7 nains   Lun 25 Juil - 19:15

Finley tousse, de plus en plus mal à l’aise. Sa fourchette se plante dans la salade mais il ne la mange même pas.

Ben… Peut-être que je lui ai dit que t’aimais les animaux.
Bon et puis ça se voit hein. Tu traines avec deux bobcats collés aux basques en permanence.

Ouai. Voilà. C’est pas entièrement sa faute non plus. Faut pas pousser.

Du coup, elle a voulu te faire plaisir. Elle est comme ça Violet. A se couper en 4 pour qu’on lui fasse un sourire.

Finn laisse Laszlo parler. En fait, Laszlo parle. Beaucoup. Whow ! Le chirurgien reste bouche bée un instant, avant de prendre un air qui se veut impassible – mais qui est surtout stupide en fait – tout content. Il veille à ne surtout, SURTOUT, pas l’interrompre. Non. C’est trop cool quand même.

Ouai. Le cirque. Chuis triste qu’ils soient partis tiens.

Oups. Ok. La façon dont c’est dit est criante de vérité. Il ferait bien une nouvelle danse de la joie. Ok, il est désolé que le vieux ait claqué. Ça, c’est moche. Y avait qu’à voir la tronche de la famille à ce moment là. Il n’aime pas voir les gens mourir, truc de toubib. Mais après, ça a causé le départ du groupe, et ça, ça franchement, c’était la bonne nouvelle de l’été.

Finley finit par croquer un bout de salade, fait malencontreusement tomber un bout de saucisse que les chatons ne lui laissent pas le temps de ramasser.

Oups.

Il hausse les épaules avec un rire, qui s’amplifie devant la tête que les deux autres font.

Oh ça va. Elles sont belles comme un cœur.
Sinon. On n’a qu’à partir demain.


Sourire. Ouai. Avant que Lasz n’oublie ou ne change d’avis. En plus, avec les évènements en ville, c’est petu être mieux qu’ils s’éloignent. Parce que ce con de russe attire les ennuis comme la peste, foi de Finley. Hors de question qu’il lui arrive un truc. Idem pour Wea. Il ne s’en remettrait pas.
D’ailleurs, à la réflexion, il devrait embarquer son frère aussi – et Violet du coup.

_________________
 
"Il y a deux sortes d'amour : l'amour insatisfait, qui vous rend odieux, et l'amour satisfait, qui vous rend idiot." Colette
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Laszlo Skelin

Nomade
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Léger accent russe
Points de Vie: 13
Defense: 15 / 15

MessageSujet: Re: Les 7 nains   Mar 26 Juil - 10:24

Le russe foudroya du regard Finley qui continuait à donner tout et n'importe quoi à manger aux lynx, et se pencha pour rattraper le bout de saucisse de leurs griffes, en se servant honteusement de son intangibilité. Ceci fait, il ordonna en russe aux bobs de plus bouger, et, très étonnées de se voir engueuler, elles se couchèrent les oreilles en arrière.
Laszlo eut une moue peu convaincue aux explications de Finn sur Violet ; y avait sûrement d'autres choses, mais est-ce qu'il avait vraiment besoin de savoir vu la tête que tirait le médecin ? Non, ça devait être une de ses brillantes idées pour 1/ faire rester Laszlo à Seattle, 2/ l'occuper à des tâches pas trop dangereuses.
Avec un esprit un tout petit moins indépendant, il aurait été sans doute possible de se faire encager par Finn sans même l'avoir vu venir.

« Demain ? Pourquoi t'es aussi pressé ? »

Des événements politiques ? Rien à foutre. Laszlo traversait ça comme si ça ne le concernait pas ; d'ailleurs ça ne le concernait pas, il était pas de Seattle. La Genom n'avait rien tenté sur lui, si ce n'était lui proposer un programme d'entraînement des mutations, qu'il avait décliné selon son mode habituel ; en ne répondant pas.
Et il se foutait pas mal de savoir qui était président ou pas d'une ville dont il ne faisait pas réellement partie. Il se démerdait pour taffer au black et se servait de son pouvoir de passe-murailles pour littéralement passer à travers les emmerdes, alors bon.
Et au pire, si on le faisait vraiment chier, il avait retenu où travaillait ce type, Wyatt, qui s'était retrouvé avec lui pour chercher sa sœur.

« Tu préfères un convoi avec des voitures ou des animaux ? »

_________________

Stay with me tonight
Cause I'm having the best time of my life
Revenir en haut Aller en bas
Finley MacAlister

Habitant
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers:
Points de Vie: 12
Defense:

MessageSujet: Re: Les 7 nains   Mar 26 Juil - 18:12

Pressé ? Moi ?
Si j’étais pressé on serait déjà en route mon amour.
Je suis prêt à tout pour ton bonheur.


Et Finley lui lance un regard dégoulinant d’amour alors que Wea fait mine de mettre ses doigts au fond de sa gorge. Car oui, notre bon chirurgien est persuadé qu'il ne fait ça que pour le bien de Laszlo. C'est totalement faux mais comme le dompteur - enfin l'ex dompteur - ne le contredit jamais, impossible pour lui de comprendre que oui, il est jaloux et possessif et que non, à ce stade là, ce n'est pas normal. 

Bon. D’accord. On se laisse une semaine.

Le temps de s’organiser, voir si quelqu’un veut venir – Finley se voit déjà criant « qui m’aime me suive » et s’imagine dirigeant tout un tas de gens, au moins aussi nombreux qu’au campement réfugié à travers la pampa américaine à la recherche de la grosse salope qui sert de… oups… Oui bon… Stop.

Tu as déjà bougé.

Merci pour l’évidence Finley.

Faut emporter quoi ?!

Saccage a un air concerné et inquiet. Soudain, elle demande :

Mais… Et moi ? Et les flics nous ont interdit de quitter la ville. Faut qu’on pointe. On aura jamais fait l’aller retour dans la semaine !
On va trouver une solution. En même temps, avec la situation en ville, je doute que le pointage soit le premier de leurs soucis.

De toute façon, Finley ne leur laissera pas le choix. Hors de question de laisser cette parfaite crétine seule. Elle serait bien capable de se tirer une fois de plus avec un carton rempli de drogues, de tomber enceinte ou pire. Non. Elle lui suivra. De gré ou de force.


Heu… Mon chaton, on est des humains tu sais.

Non parce que là, du coup, Finley s’imagine dans une espèce de camion, avec des moutons à l’arrière et lui assis au milieu d’eux. Sans. Façon. Cordialement.

Un peu de société nous fera le plus grand bien.
On va pas où déjà ?


Genre. Il ne le sait pas. Mais en même temps, Laszlo parle alors Finley en profite. Il y a un créneau pour que ça ne soit pas à sens unique pour une fois.

_________________
 
"Il y a deux sortes d'amour : l'amour insatisfait, qui vous rend odieux, et l'amour satisfait, qui vous rend idiot." Colette
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Laszlo Skelin

Nomade
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Léger accent russe
Points de Vie: 13
Defense: 15 / 15

MessageSujet: Re: Les 7 nains   Mer 3 Aoû - 12:59

Laszlo commençait à se rendre compte – enfin non il le savait hein, mais là il foutait vraiment le doigt dessus – que ça allait être très compliqué d'emmener Finn avec lui jusqu'à cette ville pour divorcer.
« Faut emmener quoi »...
Le russe, un peu dépassé, baissa les yeux vers la table en passant la langue entre ses lèvres dans son tic habituel déclinable à l'infini – ça lui servait autant à allumer, qu'à réfléchir, exprimer de la confusion, etc etc...
Putain c'était tellement une mauvaise idée, en fait... D'autant plus quand il parla d'emmener Saccage aussi, et Laszlo eut un sourire d'une confusion extrême.

« Deux semaines pour s'organiser. Ça sera pas de trop. Vous avez jamais voyagé hors de Seattle tous les deux, j'me trompe ? »

Saccage secoua négativement la tête – ça valait bien la peine d'avoir vécu si longtemps dans le campement nomade, tiens.

« … trois semaines. Trois semaines c'est plus sûr. »

Et en ignorant totalement la question de Finley, comme il le faisait somme toute souvent, le russe piqua le portefeuille de son mec pour aller payer, déjà plongé dans l'organisation du voyage.

_________________

Stay with me tonight
Cause I'm having the best time of my life
Revenir en haut Aller en bas
Finley MacAlister

Habitant
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers:
Points de Vie: 12
Defense:

MessageSujet: Re: Les 7 nains   Sam 6 Aoû - 10:11

Trois semaines ? Trois ? Fucking ? Semaines ? Il se fout de lui ? Surement. C’est ça. En fait il temporise dans l’espoir qu’il oublie. C’est pas possible autrement. Finley finit son assiette, commande un dessert, rumine sa déception. Ou alors c’est un défi ? Non. C’est pas le genre de Laszlo. Pas plus que de se foutre de lui. Mais trois semaines quand même. Plus le voyage. Plus le divorce ! Combien de temps ça prend dans le bled de la pouf ? Il ne comprend pas mais… à quoi bon ? Laszlo n’est pas un grand communiquant et il y a toutes les chances du monde qu’il réponde à sa question par une monosyllabe. Ok. Donc. Changement de programme. Finley ira voir Casey. Doit bien y avoir moyen de faire ça à distance.

Merde.

Va falloir raconter ça à Caz. Si Violet ne l’a pas déjà fait d’ailleurs. Qu’est ce qu’il va bien pouvoir en dire ? C’est bizarre non ? De tenir autant à son avis ? Peut-être parce que ça fait trois mois qu’il refuse de voir ses parents ? Tant qu’ils n’accepteront pas le russe… Enfin… On verra. Mais pour le moment il tient bon. Finley le sait. Finley en est sûr. Il est 100% Laszlosexuel. C’est tout. C’est lui et personne d’autre désormais. C’est même dramatique. Il en convient. Mais, il s’y est fait et il faudra bien que les autres l’acceptent aussi, même si ça ne fait que quoi ? 4 ? 5 mois ? Non. 4. Bon sang. 4 mois que ce mec a chamboulé sa vie de fond en comble. Et qu’il n’a aucune envie de revenir en arrière.

Alors Laszlo va régler – évidemment avec sa thune à lui ! – et Finley se contente de récupérer son portefeuille et de venir intercaler ses doigts entre ceux de son mec et de sortir. Pour une fois, il ne fait pas le preux chevalier à lui ouvrir la portière et daigne même, comble de l’audace, lui refiler les clefs.

Faut pas que tu sois rouillé pour le moment où on prendra la route.

Parce que Finley, qui est du genre à avoir confiance en l’Humanité toute entière, ne laissera personne d’autre que Laszlo les conduire à travers ce foutu pays. Pour le coup, il n’y a pas que sa vie qui est en jeu, mais les trois leurs et le chirurgien limite sa confiance à son semblant de famille. C’est bancal, bizarre, mais ça fonctionne entre eux trois. Et il n’est pas question qu’il arrive quoique ce soit à l’un d’eux.

Allez. On rentre.

Il glisse juste à l’oreille de Laszlo, avec un demi sourire un :

J’ai envie d’un gros calin.

Comme à peu près 12 fois par jour. Avant de se prendre un grand coup de jambe dans le dossier par Wea.

J’ai pas entendu mais je devine gros dégueulasse. Attendez au moins que je dorme cette fois avant de couiner comme des meufs !

_________________
 
"Il y a deux sortes d'amour : l'amour insatisfait, qui vous rend odieux, et l'amour satisfait, qui vous rend idiot." Colette
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les 7 nains   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les 7 nains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet-Epsilon :: Archives SA S1-