Projet-Epsilon
Projet-Epsilon n'est pleinement accessible qu'à nos membres. Rejoignez-nous si l'aventure rôle-play dans un monde post apocalyptique vous tente et si vous avez 18 ans minimum.

L’univers dans lequel évoluent nos personnages n’est malheureusement pas adapté aux joueurs mineurs.

A bientôt dans ce monde fantastique.
Projet-Epsilon

Seattle 2220
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Votre compte doit impérativement être le nom, prénom ou surnom de votre personnage. Merci d'en tenir compte lors de votre inscription.

Partagez | 
 

 [J132] tracts et propagande & une nouvelle vie n'efface pas l'ancienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Manuq Tuurngait

Admin
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Métis Inuk. Tatoué sur tout le corps. Cicatrices. Collier en griffes d'ours.
Points de Vie: 13
Defense: PHY 16 / MEN 18

MessageSujet: [J132] tracts et propagande & une nouvelle vie n'efface pas l'ancienne   Dim 12 Juin - 13:41

Cela me faisait bizarre de revenir ici, dans le campement nomade après plus d'un mois sans y être venue. Les grillages et les portes de fer me donnèrent un frisson tandis que je penétrais dans l'enceinte garder. J'avais oublié ce sentiment d'oppression qu'on ressentait en y entrant, même si nous nous efforcions de le nier. A mesure que ma vie prenait un nouveau tournant, je m'éloignais d'ici non sans me sentir coupable. J'avais le sentiment de laisser tomber Elliott et Soigneur, ainsi que mes amis d'infortune. Mais je devais aller de l'avant, je ne pouvais pas me sentir éternellement le cul entre deux chaises. J'avais John, j'avais mon nouvel emploi et bientot ma carte provisoire de citoyenne de Seattle ferait place à une carte définitive. Je ne pouvais pas me laisser trainer en arrière par la rancoeur d'Elliott et des autres, surtout des non mutants ayant moins de chance de voir leur dossier accepté. Je ne comprenais d'aileurs pas pourquoi celui d'Elliott n'avait pas encore été pris pour son intégration.

En revenant ici, je me rendais encore plus compte de mon évolution personnelle. J'avais changé. Déjà physiquement, je n'étais plus la maigre gamine avec la peau sur les os. Je m'étais remplumée et je n'avais plus cet air hâve et perpétuellement affamé. Maintenant mes fringues pouvaient mettre en valeur des formes jolies et féminines que John appréciait. Mes cheveux étaient brillants et soignés et je n'avais plus ces cernes sous les yeux, ni ce regard désespéré. J'étais beaucoup plus sure de moi sauf peut-être aujourd'hui en revenant ici.

Car aujourd'hui j'avais été obligée de venir. Cela fait un mois que je travaillais officiellement pour les RC et je devais remettre mon dossier à jour. En plus je devais venir refaire mes vaccins. Je passais donc d'abord par la tente médicale pour subir quelques examens et j'en profitais pour voir Soigneur. Je savais qu'on lui avait proposé de devenir un citoyen de Seattle mais il avait refusé. Il préférait rester ici pour s'occuper des plus démunis disait-il et il refusait d'être intégré à une guilde qui gèrerait son temps. Son altruisme m'avait abasourdi. J'aurais été bien incapable d'une telle générosité

Après ces formalités médicales, j'allais vers la tente administratives d'Ellis Island dont le chef était Upshaw. Pour nous qui venions du campement, ça ne changeait dont rien puisqu'il assumait déjà le role de chef avant, enfin pour ce qui concernait l'organisation et la sécurité du campement. Papier des RC entre mes mains moites, j'attendais nerveusement mon tour, j'espérais que tout était en ordre.

_________________

"l'inévitable finit toujours par arriver"


Dernière édition par Cadmée le Mer 22 Juin - 9:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.projet-epsilon.com
Jem Upshaw

avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Un peu trop maigre
Points de Vie: 16
Defense: 14 / 16

MessageSujet: Re: [J132] tracts et propagande & une nouvelle vie n'efface pas l'ancienne   Lun 20 Juin - 19:41

Jem était plutôt un homme d'action... enfin, non. Pas vraiment d'action : de surveillance, plutôt, ces derniers temps. La spécialité du dragon était l'attente sereine d'un climax où il pourrait frapper à pleine puissance pendant que tout le monde autour de lui paniquait.
Sa vie avançant et s'adaptant, Jem avait dû se plier de nouveau aux formalités administratives qu'il avait connu chez les templiers noirs ; il n'avait pas mis longtemps à trouver ses anciens repères, ce qui avait amené sur lui le regard curieux d'Henry.
Jem savait pertinemment que plus le temps avançait, et plus son second se demandait d'où il sortait, au juste. Le dragon était entraîné comme un soldat, habitué à commander des hommes et à défendre un camp, et se coulait parfaitement bien dans le rôle d'un chef de guilde, même néant.
C'était étonnant pour qui ne connaissait pas son parcours.

Il aurait pu laisser gérer à Henry et la poignée de mutants qu'ils avaient fait entrer en premier lieu en ville les affaires de paperasses d'Ellis Island, et se contenter d'être chef honoraire et de lancer des regards-de-serpent autour de lui. Mais Jem avait un sérieux problème avec le lâcher-prise, c'était hors de question, et il se fadait même quelques permanences lui-même. Il était également au courant de toutes les affaires courantes de sa guilde, des fois que ces putains de mutants décident d'y foutre leur nez sous prétexte qu'il était néant.
Il était en train de revalider le dossier d'un jeune mutant avec un pouvoir psychique compliqué et mal maîtrisé, que la Genom voulait récupérer pour le stabiliser. Une fois le gamin expédié, il releva les yeux sur celle qui attendait derrière lui dans la file, et étrécit ses drôles d'yeux en la voyant. Il la connaissait celle-là ; ok il connaissait presque tout le monde.
C'était son peuple qu'il faisait entrer dans la ville de Seattle, et c'était aussi difficile à avaler pour lui que pour ceux qui restaient en arrière qu'il n'y avait pas de place pour tout le monde.

« Hey, salut. T'as trouvé chez les RC, alors ? »

Il n'avait aucune idée de sa mutation, mais il devrait le trouver sur les papiers, en cherchant au bon endroit. C'était chiant ces modèles qui variaient tout le temps, ça obligeait à chercher les infos partout...
Jem décala le coude pour vérifier sur son registre, et trouva l'info après quelques balayages visuels.

« Tu crèches chez qui, en ville ? »

Il ne connaissait pas l'adresse écrite sur le dossier. Il fallait dire que Jem, malgré une autorisation d'entrer en ville, restait finalement bien plus cantonné à son campement. Pour s'occuper de ses gens, pas de la même manière que Soigneur, certes, mais avec autant de dévouement.

_________________

« Je n'éprouve aujourd'hui nul besoin de démontrer qu'il m'est impossible de rester sain d'esprit. »
Revenir en haut Aller en bas
Manuq Tuurngait

Admin
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Métis Inuk. Tatoué sur tout le corps. Cicatrices. Collier en griffes d'ours.
Points de Vie: 13
Defense: PHY 16 / MEN 18

MessageSujet: Re: [J132] tracts et propagande & une nouvelle vie n'efface pas l'ancienne   Mer 22 Juin - 13:47

Je réponds timidement parce que j'ai beau jouer les fières à présent que j'ai un vrai statut et tout, ce type m'impressionne toujours autant. Il a un regard inhabituel et les choses sont tellement sous contrôle avec lui que ça en devient flippant. De toute façon, tout le monde le craint ici, et l'admire en même temps. Et puis il prend la défense des gens plus faibles en faisant régner un semblant de loi et d'autorité, et ça c'est bien.

Ouai, ce sont eux qui m'ont trouvé en fait.
Mon don les intéresse.


Oui avec les dossiers, vous êtes obligés d'empiler dans une guilde pour deux ans. De ce que j'ais compris de ce système compliqué et bureaucratique, les plus grosses guildes ont primeur sur les plus petites ce qui fait que je n'ais pas pu travailler pour Oniris mais que j'ais du intégrer les RC. Dans deux ans, je serais libre de changer, si Oniris voulait toujours de moi. Les RC ça me va, j'en connaissais déjà quelques un vu que j'avais déjà bossé pour eux au black quand j'étais réfugiée...Étais. C'est un peu étrange à dire, je suis presque une vraie citoyenne maintenant ! La question me fait rougir mais je réussis à ne pas trop bafouiller.

J'habite chez mon p'tit ami, John Ryan. Il travaille pour Oniris Voyage et il a un appart' des employés au Capitol.


Spoiler:
 

_________________

"l'inévitable finit toujours par arriver"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.projet-epsilon.com
Le Conteur

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: [J132]tracts et propagande   Mer 22 Juin - 14:04

Ils étaient deux, ou trois. Après, certains diront qu'ils savaient qu'ils étaient des mutants. Après tout, d'aucuns avaient pu le vérifier. Une mutation de type mur.

Ici, pas de violence. Ils distribuèrent simplement quelques photos, échangèrent quelques mots. Ici, on se comprenait, entre mutants, non ?

Des petits groupes se formèrent, écoutèrent, repartirent avec les images.

On y voyait des enfants sous perfusion, certains en cours de ce qui s'apparentait à une autopsie, sauf que les instruments autour montraient qu'ils étaient vivants.

Des photos, des scènes que beaucoup avaient fui, souvent par peur, parfois par expérience. Des photos qui rappelaient de douloureux souvenirs pour ceux qui avaient quitté West-Espilon espérant trouver à Seattle des "frères" et des "soeurs" qui comprendraient.

Des photos et des paroles qui accusaient. Des expérimentations scientifiques folles.

La foule se dispersa et les deux ou trois mutants disparurent.

Ce soir, on parlerait. C'est sûr.

Ce soir, on parlerait. Hors de question de redevenir de la viande à scientifiques fous.

Ce soir, on parlerait.
Revenir en haut Aller en bas
Jem Upshaw

avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Un peu trop maigre
Points de Vie: 16
Defense: 14 / 16

MessageSujet: Re: [J132] tracts et propagande & une nouvelle vie n'efface pas l'ancienne   Jeu 23 Juin - 19:35

Jem se contenta d'hocher de la tête, sans montrer la réprobation bien entraînée qu'il ressentait à chaque fois qu'il entendait parler de dons – et ce même si ces derniers temps c'était de plus en plus fréquent. Saloperie de gène mutant. Sans lui, tout aurait certainement été plus simple, et la Genom ferait pas autant chier.

« Ah, un copain... Tout roule pour toi, alors. »

Il avait comme une miette de souvenir, cette gosse dormait près du groupe de Soigneur. Elle avait été l'une des seules à entrer en ville, laissant derrière elle amis de galère et réfugiés, et avait trouvé un mec bien citoyen de Seattle, installé en ville.
Il eut un léger sourire en coin, dont l'expression était franchement indéchiffrable. Lâcheuse. Mais d'un côté, peut-être que si lui aussi avait eu 17 ans, et le corps de cette nana, il s'en serait servi pour trouver "un copain" et être protégé en ville plutôt que de rester dans le campement, où malgré tous les efforts de Jem, la vie n'était pas facile loin s'en fallait.

Le regard aquatique du dragon fut attiré par une des mères de famille du campement, très énervée, qui faisait de grands gestes en expliquant quelque chose à un autre réfugié. Il fronça des sourcils, se sentant immédiatement concerné par tout débordement dans son campement, en tant que responsable.

« Excuse-moi. »

Il déplia sa silhouette interminable pour se diriger sur la femme, qui voyant approcher Upshaw en personne, la mit en sourdine.

« Qu'est-ce qu'il se passe ? »
« Ils ont distribué des photos qui prouvent que la Genom se sert de nous comme du bétail ! C'est scandaleux ! On venait ici pour être aidés ! Pas découpés vivants ! »

Jem fronça de nouveau des sourcils, se dirigea vers l'endroit où les tracts étaient distribués, plantant là la mère de famille à bout de nerfs, en larmes, et espérant que le néant aux allures de dragon qui avait été si longtemps leur chef sache faire quelque chose dans cette situation.

Spoiler:
 

_________________

« Je n'éprouve aujourd'hui nul besoin de démontrer qu'il m'est impossible de rester sain d'esprit. »
Revenir en haut Aller en bas
Manuq Tuurngait

Admin
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Métis Inuk. Tatoué sur tout le corps. Cicatrices. Collier en griffes d'ours.
Points de Vie: 13
Defense: PHY 16 / MEN 18

MessageSujet: Re: [J132] tracts et propagande & une nouvelle vie n'efface pas l'ancienne   Jeu 23 Juin - 23:06

Spoiler:
 

D'accord, j'ai compris son regard et ça me fout en pétard comme à chaque fois. Ils pensent tous que je couche avec John par intérêt. Autant aller aux dômes si c'était pour ça, à ce détail que j'étais pas vierge en arrivant. Pffff ça ne sert à rien de m'énerver et en plus ce gars me fiche les pétoches. Qu'il pense ce qu'il veut, connard va !

Vexée, je suis machinalement celui qu'on appelle le dragon quand il y a cette nana qui fait du ramdam. Je prends un des tracts et mon coeur s'emballe à la vue des photos. Je viens de West-E, j'ai connu ces choses, la peur du gaz vert s'abattant sur vous, les disparitions d'êtres chers et la mort qui frappe soudainement quand un dévoreur surgit. Je repense à Leila tandis que mon poing se crispe sur la photo. Nous avions été prises dans une traque anti-mutante, et je n'avais du mon salut qu'au fait que ma soeur se sacrifie pour moi. Elle avait été capturée, pas moi. Elle avait fini dans les couloirs de la mort, pas moi. J'avais eu la chance de connaitre Avalon et Soigneur.

Les larmes me montent aux yeux, pas des larmes de tristesse, non des larmes de rage, des larmes qui menacent de m'étouffer tellement est grande la bouffée de haine qui me submerge. Bien sur mon regard cherche la tente de la Genom qui se dresse non loin et de laquelle je suis sortie une heure plus tot.

_________________

"l'inévitable finit toujours par arriver"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.projet-epsilon.com
Jem Upshaw

avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Un peu trop maigre
Points de Vie: 16
Defense: 14 / 16

MessageSujet: Re: [J132] tracts et propagande & une nouvelle vie n'efface pas l'ancienne   Ven 24 Juin - 12:24

Que les mutants se détruisent entre eux ne faisait ni chaud ni froid au dragon ; il n'allait pas pleurer sur le sort de ces aberrations tant que lui en sortait vivant. Qu'on s'en prenne aux gens placés sous sa protection le fâchait de suite plus – dans un magnifique paradoxe sur lequel il ne prendrait jamais le temps de réfléchir.
Il attrapa des doigts de Cadmée les photos, jeta un regard froid sur ses larmes de rage.

« C'est pas le moment de perdre son sang-froid. T'as sûrement entendu parler de ce qu'il s'est passé au conseil à cause de la p'tite nouvelle de l'Energie ?
Elle a fait suspendre trois conseillers d'un coup dont elle-même,et a accusé le président de tricherie.
M'étonnait aussi que ce couillon soit sorti vainqueur des votes. »


Sans surprise, et aigri comme il était, le dragon n'avait d'affection pour aucun des conseillers. Et pas plus pour celui qui représentait la corporation dans laquelle Ellis Island s'était retrouvée.

« Je sais pas qui cherche à foutre le bordel en ville, mais ça y ressemble bien... »

Et pour foutre le bordel, le dragon s'y connaissait – putain, c'était son métier !

_________________

« Je n'éprouve aujourd'hui nul besoin de démontrer qu'il m'est impossible de rester sain d'esprit. »
Revenir en haut Aller en bas
Manuq Tuurngait

Admin
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Métis Inuk. Tatoué sur tout le corps. Cicatrices. Collier en griffes d'ours.
Points de Vie: 13
Defense: PHY 16 / MEN 18

MessageSujet: Re: [J132] tracts et propagande & une nouvelle vie n'efface pas l'ancienne   Ven 24 Juin - 23:44

Je m'énerve, démarrant au quart de tour, mais le sujet ne tient à coeur. Je me tourne avec brusquerie vers le Dragon. Sous la colère, je n'ai plus du tout peur de lui.

Foutre le bordel ? mais si c'est vrai ? Hein ?
C'est pas juste foutre le bordel de dire la vérité.
je sais que Sophia, elle a donné son enfant à la Genom. Il est mutant mais pas elle. Ils l'ont fait signé un papier et promis qu'il serait bien à leur école. Mais si ils faisaient comme à West-E ?
au début c'était juste des rumeurs, des putes et des orphelins qui disparaissent, tout le monde s'en fout et puis quand la vague devient plus grande, que les rapts sont organisés, que l'on capture ceux qui sont mutants pour les emmener dans un putain d'hopital où ils ressortent jamais, c'est trop tard !

Je regarde le dossier que j'ai en main. Et si ce que pensent les autres est vrai ? Et si je me suis laissée acheter. Une vague nausée me soulève le coeur.

_________________

"l'inévitable finit toujours par arriver"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.projet-epsilon.com
Jem Upshaw

avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Un peu trop maigre
Points de Vie: 16
Defense: 14 / 16

MessageSujet: Re: [J132] tracts et propagande & une nouvelle vie n'efface pas l'ancienne   Sam 25 Juin - 0:51

Le dragon découvrit ses crocs d'un coup, chopant la gamine au bras pour la ramener près de lui, dans son espace vital. Il avait horreur qu'on foute le dawa dans ses affaires, et malheureusement pour elle, c'était Cadmée qui était dans son champ d'action à ce moment-là.

« Si c'est foutre le bordel de faire ce genre de trucs. Tu t'attendais à quoi de la part de gens qui sont capables de ne pas faire entrer en ville des gens comme moi sous prétexte qu'on a pas ce putain de gène ? Des fleurs et des compliments ?
Tout le monde est pas comme ton petit copain princesse, redescend sur terre ou bouge d'ici.
Mais j'te conseille de pas foutre la merde dans mon campement, parce que c'est moi que tu vas trouver sur ton chemin, c'est clair ça ? »


Il lâcha enfin la pauvre Cadmée, les nerfs un poil moins tendus, et s'approchant d'un des râleurs, qui la ferma immédiatement en le voyant dans la zone.

« Qui a distribué ça ? Répond. »

_________________

« Je n'éprouve aujourd'hui nul besoin de démontrer qu'il m'est impossible de rester sain d'esprit. »
Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: Re: [J132] tracts et propagande & une nouvelle vie n'efface pas l'ancienne   Sam 25 Juin - 8:18

Un... Un mutant, venu de la ville. Il dit que c'est pas normal qu'on soient parqués ici. Mais y dit aussi que si on est parqués, c'est comme pour le bétail : c'est pour se servir de nous, faire des expériences. Comme avant, comme à WE... Il dit qu'il y a, en ville, d'autres mutants qui commencent à trouver injustes ce qui se passe. Qu'ils se regroupent. Ouais, un groupe qui s'appelle la Volte... Qu'il dit...

Comme le regard de Jem se faisait encore plus incisif, le gars leva un bras :

Il est parti par là, Jem. 'Sont deux ou trois j'crois...
Revenir en haut Aller en bas
Jem Upshaw

avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Un peu trop maigre
Points de Vie: 16
Defense: 14 / 16

MessageSujet: Re: [J132] tracts et propagande & une nouvelle vie n'efface pas l'ancienne   Sam 25 Juin - 10:04

La Volte. Jem, qui avait bien sûr son fidèle Remington dans le dos – c'était pas parce qu'il était chef de guilde qu'il allait paraître moins menaçant et puis quoi encore ? – fit demi-tour en suivant la direction montrée par le réfugié.
Avec sa mauvaise jambe, s'ils se barraient en courant, il n'aurait aucune chance de les rattraper, mais il pouvait toujours se servir de la menace de son Remington ? Il attrapa son fusil, le calant avec habitude contre son long corps, et siffla fort entre ses dents pour attirer l'attention des mecs de la Volte s'ils étaient encore dans la zone.

« Oh les connards, vous m'entendez ? J'dois vous parler. »

_________________

« Je n'éprouve aujourd'hui nul besoin de démontrer qu'il m'est impossible de rester sain d'esprit. »
Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: Re: [J132] tracts et propagande & une nouvelle vie n'efface pas l'ancienne   Sam 25 Juin - 11:14

Le gars distribuait les papiers et discutait calmement.

A l'injonction de Jem, il se tourna vers lui, mais il semblait nullement impressionné. Quelque chose même dans son attitude indiquait qu'il en avait vu d'autres.

Ca tombe bien, j'suis là.

Connard.

'Permettez que je vous appelle comme vous m'appelez ?
Revenir en haut Aller en bas
Jem Upshaw

avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Un peu trop maigre
Points de Vie: 16
Defense: 14 / 16

MessageSujet: Re: [J132] tracts et propagande & une nouvelle vie n'efface pas l'ancienne   Sam 25 Juin - 16:26

Un sourire de dragon fleurit sur les lèvres fines de Jem, mais la finalité, c'était sans doute de montrer les dents. Il appuya son Remington sur son épaule.

« J'm'en cogne de la façon dont tu m'appelles. Tu crois faire quoi, là ? »

Henry, inquiet, regarda de loin ce qu'il se passait, non sans faire signe à des gosses qui traînaient dans ses jambes de rentrer chez eux, ou au moins de filer de là.

_________________

« Je n'éprouve aujourd'hui nul besoin de démontrer qu'il m'est impossible de rester sain d'esprit. »
Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: Re: [J132] tracts et propagande & une nouvelle vie n'efface pas l'ancienne   Sam 25 Juin - 20:15

Le mec mit un doigt sur ses lèvres, l'air de réfléchir profondément.

Faire ce que j'ai à faire et qui, ça tombe bien, n'est pas tes oignons. Comme j'te sens agressif, et qu'on s'connait pas, tu m'en voudras pas de me mettre au diapason, et d'ajouter que j'me branle comme de mon dernier quatre heures de primo/ton intérêt sur la question, secondo/ ton opinion générale et même particulière.

Et le gars se retourna vers des personnes autour de lui, assistant à la scène.

Je suis mutant, comme vous, et voilà ce qui vient, aujourd'hui d'être distribué au Conseil de Seattle ! Voilà ce que les mutants bienveillants de Seattle distribuent sur vous ! Voilà pourquoi ils vous parquent, voilà pourquoi ils vous gardent : pour que la Génom, leur TransGen à eux, puisse faire des expérimentations sur vous et sur vos enfants ! La Volte refuse que vous soyez aussi maltraités et qu'on vous prenne pour des cobayes ! La Volte refuse le statu-quo actuel qui vous soumet, mutants comme nous le sommes, à cet odieux camp de réfugiés, au refus même que vous puissiez entrer dans cette cité ! Vous êtes le bétail de la Génom, avec des garde-chiourmes chargés de faire en sorte que vous ne vous rebelliez pas devant ce qu'on vous fait ! Mais la Volte, mes amis, veut dessiner l'avenir d'une nouvelle cité où vous aurez votre place, où plus personne n'osera mener des expériences sur vous ! La Volte veut vous rendre votre dignité, et vous permettre de réclamer des comptes à ceux qui vous font du mal et à ceux qui les y aident ! (regard appuyé vers Jem) Rejoignez la Volte !

Le petit groupe présent murmura à plusieurs reprises son assentiment, avec parfois fort hochements de tête. Mais aucun ne prit le document. C'est que la présence du Dragon les... intimidait.

Sans doute attendaient-ils de voir ce qui allait se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Jem Upshaw

avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Un peu trop maigre
Points de Vie: 16
Defense: 14 / 16

MessageSujet: Re: [J132] tracts et propagande & une nouvelle vie n'efface pas l'ancienne   Dim 26 Juin - 2:39

Jem raccrocha son Remington dans son dos, écoutant le discours des mecs de la Volte les bras croisés sur sa poitrine et le regard de tueur fixé sur celui qui avait la plus grande gueule – celui qui parlait.
Il jeta un regard circulaire sur le petit groupe de réfugiés encore parqués ici qui approuvaient le discours, et se mit à faire les cent pas devant ceux qui se réclamaient de la Volte.

« Ah ouais ? Et vous vous réveillez pour montrer votre soutien aux réfugiés que maintenant ? On était trop discrets avant pour vous, ou ça se passe comment ? Ça commence à aller mieux, ici, les gens entrent en ville, ok, pas tous, ok, pas assez vite, mais ça bouge contrairement à ce qu'il s'est passé pendant une putain d'année complète. Et là, la Volte, personne en avait jamais entendu parler.
Des guildes nous ont aidé, les BF, les Floraisons, le Mercy... La Genom. Vous êtes personne, les gars, vous sortez de nulle part avec des photos et des accusations, qui tombent comme de par hasard juste après un scandale politique.
C'est pas de l'aide que vous venez proposer, c'est la politique de la terreur. Et une mauvaise en plus.
Foutez la paix aux réfugiés, on a assez dérouillé comme ça. »

_________________

« Je n'éprouve aujourd'hui nul besoin de démontrer qu'il m'est impossible de rester sain d'esprit. »
Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: Re: [J132] tracts et propagande & une nouvelle vie n'efface pas l'ancienne   Dim 26 Juin - 10:47

Le mec agite doucement ses photos.

Précisément, avant, il se passait un petit quelque chose. Seattle, la ville des mutants - je répète, la ville des mutants - vous parquait. Parfois un ou deux pouvaient y entrer, comme dans une cocotte minute : on laisse échapper un peu de vapeur pour qu'elle n'explose pas. Et puis, regardez comme ils sont bons avec vous : ils ont même mis ici une tente de la Génom, pour vous "aider"...

Il agite maintenant les photos avec plus de nerf.

Et voilà comment ils vous aident ! Et si on réagit maintenant, c'est que c'est maintenant que le scandale vient d'être révélé. Auparavant, personne du Conseil n'écoutait ce que nous, mutants du peuple, voulions pour vous. Mais là, ils sont allés trop loin ! La Volte n'avait pas besoin d'exister, avant. Mais maintenant, nous nous sommes réveillés pour vous ! Et nous ne voulons pas le faire seul : nous voulons que vous soyez associés pleinement à cette évolution de NOTRE ville. La mienne, la votre. Voilà pourquoi on bouge maintenant ! Voilà pourquoi je suis ici...

Il cesse d'agiter ses papiers et fronce les sourcils.

Et sinon, toi, tu as fait quoi depuis le début ? Tu les gardes ? Pour la Génom ? Pour qu'ils soient bien gentils pendant qu'on les ouvre et qu'on regarde comment ils sont faits ?
Revenir en haut Aller en bas
Jem Upshaw

avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Un peu trop maigre
Points de Vie: 16
Defense: 14 / 16

MessageSujet: Re: [J132] tracts et propagande & une nouvelle vie n'efface pas l'ancienne   Dim 26 Juin - 11:12

« C'est maintenant que les choses changent pour les réfugiés. Pour un mec qui s'intéresse à la question, t'es à la masse. Bouge, fous-nous la paix avec ta compassion en mousse.
On a pas besoin de connards comme vous pour se défendre les gars. Et on a certainement pas besoin de s'agiter pour servir de cibles à la ville de Seattle.
Oui on est au courant qu'ils nous aiment pas trop en ville, tu parles d'une nouvelle, ça fait quasi deux ans qu'on habite devant la porte ! Tu pensais quoi, qu'on était trop cons pour se douter qu'à l'intérieur, ils sont pas fanas de notre présence ? »


Jem leva les yeux au ciel, et se tourna vers les réfugiés.

« Et je vous garantis que c'est pas en paniquant pour quelque chose qui n'est absolument pas prouvé qu'on va faire évoluer les choses.
Vous voulez repartir sur la route ? Crever la dalle, encore ? Tomber malade, et rencontrer des dévoreurs ? 
Je vous ai toujours défendus, contre les nomades, contre les gardes de la ville qui outrepassaient leurs droits... Je continue à le faire. »


Il jeta un regard froid à l'agitateur :

« T'sais pas non plus qui je suis ? Et tu dis comprendre la situation des réfugiés ? Mec, sérieux... T'as jamais approché de ce campement avant aujourd'hui et ça se voit, et pour reprendre tes mots, les réfugiés, tu t'en branles comme de ton dernier quatre heures.
Rentre, tu comprends rien ici. Va te foutre à l'abri et chercher quelqu'un d'autre à qui foutre la panique.
Laisse les miens tranquilles. »

_________________

« Je n'éprouve aujourd'hui nul besoin de démontrer qu'il m'est impossible de rester sain d'esprit. »
Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: Re: [J132] tracts et propagande & une nouvelle vie n'efface pas l'ancienne   Dim 26 Juin - 12:22

Le petit groupe s'était renforcé de ceux qui passaient et avait fini par devenir une petite foule. Si, au début, ils semblaient plus enclins à pencher en faveur du discours de l'étranger, ils n'étaient pas non plus insensibles au discours du dragon.

Bref, ils ne savaient toujours pas quoi penser vraiment de cet échange.

Néanmoins, le mec sourit. Il dégageait quelque chose de ce type, comme s'il était bien difficile de l'impressionner. A vrai dire, son allure, sa façon de faire pouvait facilement faire penser à quelqu'un qui avait été déjà confronté à l'ultra-violence : bref, peut-être bien un ancien militaire, ou force de sécurité.

Les tiens ? Parce qu'ils t'appartiennent ? Ou parce qu'ils appartiennent à la Génom dont tu sembles, de plus en plus, par tes propos, être le garde-chiourme ? Moi je pense que si leur destin te tenait à cœur, tu n'essaieras pas de leur dire ce qu'ils doivent penser, ni ce qu'ils doivent faire. Tu n'essaierais pas non plus de me faire taire. Non, si vraiment tu te souciais d'eux, tu te tairais, et tu les laisserais décider.
Revenir en haut Aller en bas
Jem Upshaw

avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Un peu trop maigre
Points de Vie: 16
Defense: 14 / 16

MessageSujet: Re: [J132] tracts et propagande & une nouvelle vie n'efface pas l'ancienne   Dim 26 Juin - 12:37

Les yeux de serpent de Jem balayèrent de haut en bas le type, peu impressionné lui aussi. Plus ça allait, et plus ça sentait mauvais cette histoire. Personne n'envoyait d'anciens militaires à grande gueule faire du prosélytisme sans avoir une idée sanglante derrière la tête.
La Volte était venue foutre le bordel, et c'était tout. Ça avait sans aucun doute un lien avec ce qu'il s'était passé au conseil, la suspension de trois conseillers dont le président.

« Si t'es aussi au courant de ce qu'il se passe à la Genom que dans ce campement, je crois pas que ton avis soit réellement intéressant.
J'assume totalement de vouloir que le calme continue de régner ici, enfin... Pour autant que ça puisse être calme.
Et je sais pas d'où tu sors, ni qui t'envoie, mais toi ce que tu veux, c'est le bordel. Pas la vérité ou la justice. »

_________________

« Je n'éprouve aujourd'hui nul besoin de démontrer qu'il m'est impossible de rester sain d'esprit. »
Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: Re: [J132] tracts et propagande & une nouvelle vie n'efface pas l'ancienne   Dim 26 Juin - 13:00

le mec désigna la foule autour de lui d'un geste circulaire de la main.

C'est ce que tu dis et penses. Moi je dis que c'est à eux de dire ce qu'ils pensent. Et s'il faut renverser le gouvernement d'en face pour avoir une place ensembles, je ne vois vraiment pas en quoi cela te regarde. Personne ne t'oblige à te joindre à nous.

Et là il prend la foule à témoin :

Ne ma laissez pas vous dire quoi faire. Mais ne le laissez pas lui non plus le faire. Pensez par vous-mêmes, décidez par vous-mêmes. Restez ici à attendre que la Génom s'intéresse à vous, ou rejoignez la Volte et prenez votre destin en main !
Revenir en haut Aller en bas
Manuq Tuurngait

Admin
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Métis Inuk. Tatoué sur tout le corps. Cicatrices. Collier en griffes d'ours.
Points de Vie: 13
Defense: PHY 16 / MEN 18

MessageSujet: Re: [J132] tracts et propagande & une nouvelle vie n'efface pas l'ancienne   Dim 26 Juin - 13:03

Cadmée, furieuse après Jem, l'avait suivi machinalement voir le groupe qui distribuait les tracts. Elle avait écouté les échanges et comme les autres restait là sans trop savoir quoi penser de tout ça. Son regard glissa sur le dragon et elle eut une moue dubitative.

Tout le monde savait qu'il était néant, qu'est-ce qu'il y comprenait aux persécutions envers les mutants lui. Il l'avait traitée de princesse sans savoir tout ce qu'elle avait du faire pour s'ne sortir et arriver où elle en était.Et lui d'abord ? S'il était aujourd'hui à la tête de la nouvelle guilde, c'est qu'il avait bien mené sa barque. Qu'est-ce qu'il avait négocié pour cette place ? Eux , les mutants du camp ?
D'un autre coté, elle n'avait pas été menée dans des labos. Non, grâce à la guilde, elle avait eu un dossier et aujourd'hui elle avait un vrai boulot pour devenir une citoyenne de la ville.

la joute verbale qui ne l'aida pas à se positionner, l'agaça et elle lança, son petit menton volontaire redressé en signe de défi pour les deux hommes.

on n'appartient à personne !

Elle les planta là pour aller vers la tente de Soigneur lui parler

_________________

"l'inévitable finit toujours par arriver"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.projet-epsilon.com
Le Conteur

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: Re: [J132] tracts et propagande & une nouvelle vie n'efface pas l'ancienne   Dim 26 Juin - 13:18

Mais l'interlocuteur avait mal jaugé la confiance que les gens ici attribuaient au Dragon. A peine une poignée, un ou deux, prirent rageusement un tract, marquant leur désaccord avec le Dragon, mais les autres finirent par se retirer.

Oui, laissez nous tranquilles. On a eu notre compte de violence.

L'inconnu marqua le coup. Il s'approcha de Jem et murmura à voix basse.

On se retrouvera, mon pote. Et ce jour là, ce n'est pas ton flingue de merde qui nous arrêtera. On ne se dresse pas sur notre chemin impunément. Certains l'ont déjà découvert. Trop tard pour eux. Toi, tu viens de monter dans la hiérarchie des cibles de la Volte...
Revenir en haut Aller en bas
Jem Upshaw

avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Un peu trop maigre
Points de Vie: 16
Defense: 14 / 16

MessageSujet: Re: [J132] tracts et propagande & une nouvelle vie n'efface pas l'ancienne   Dim 26 Juin - 13:31

Jem ne répondit rien, considérant le type de son regard aquatique et prédateur, et ne le lâcha pas des yeux avant qu'il ne soit définitivement parti.
Henry s'approcha de lui pour venir aux nouvelles :

« ça va Jem ? »
« … Rien de grave, c'est bon Henry », mentit distraitement le dragon, pensif et continuant à se demander d'où sortait cette Volte dont il n'avait jamais entendu parler.

Henry lui jeta un regard soucieux, n'ayant pas l'impression du tout que c'était "rien de grave".

_________________

« Je n'éprouve aujourd'hui nul besoin de démontrer qu'il m'est impossible de rester sain d'esprit. »
Revenir en haut Aller en bas
Manuq Tuurngait

Admin
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Métis Inuk. Tatoué sur tout le corps. Cicatrices. Collier en griffes d'ours.
Points de Vie: 13
Defense: PHY 16 / MEN 18

MessageSujet: Re: [J132] tracts et propagande & une nouvelle vie n'efface pas l'ancienne   Dim 26 Juin - 21:03

Cadmée trouva Soigneur dans sa tente et lui montra le prospectus. Elle demanda, sa voix montant légèrement dans les aigus.

Tu as vu ça Soigneur ?
Toi qui travailles avec eux, tu crois que c'est vrai ?
Ils disent que les mutants sont disséquer comme à West-E.
Dis-moi que c'est pas vrai.

Soigneur n'était pas au courant des derniers évènements du campement, Cadmée étant la première à lui amener le papier. Il le prit et lut le document, tombant des nues. Cadmée dut lui expliquer ce qu'elle avait entendu sur ce qui se passait, le conseil qui avait tourné en sucette, le mouvement qui se faisait appeler la Volte

La Volte ?
jamais entendu parler...
ça m'étonne Cad' je n'ai jamais vu
Ils seraient drolement fort et rusé si rien n'avait jamais percé avant même sous forme de rumeurs.
Jusqu'à présent, c'est plutot les non mutants qui craignaient pour eux, de ne pas pouvoir rentrer en ville. Je vois mal la Genom qui défend les mutants faire ça. J'ai bien entendu parler de deux ou trois mutants qui avaient disparus mais j'ai cru qu'ils s'étaient lassés et avaient préféré partir. Ou qu'ils avaient croisé des anti-mutants de la ville. Tu sais comment est le campement, difficile de dire si celui que tu croises aujourd'hui sera encore là demain.
Bien sur on est jamais sur de rien mais je trouve ça très soudain.


Soigneur calma Cadmée avec son attitude raisonnable habituelle. Ils s'assirent et discutèrent encore de l'affaire, de l'avenir de la jeune femme et des autres mutants. Elle parla de sa vie avec John, et de ses doutes à présent à finaliser son dossier pour devenir citoyenne de la ville. La peur l'avait gagnée.
Quand Cadmée quitta la tente de Soigneur, elle ne vit personne vers la tente de la Genom.
Elle tenta alors d'y aller en passant par l'arrière mais alors qu'elle entrait dans la tente, elle se heurta à un garde de la Shield

Oops, pardon, je cherchais le Dr Monroe
Soigneur m'a envoyé pour le chercher
Il est là ?


Bien sur, y a pas de Dr Monroe ici.
Va voler des médocs ailleurs
allez dégage


Il saisit Cadmée par le bras et la poussa sans ménagement dehors et la jeune fille faillit tomber par terre. Elle ne demanda pas son reste et partit en se frottant le bras, elle allait avoir un beau bleu.

_________________

"l'inévitable finit toujours par arriver"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.projet-epsilon.com
Invité

avatar


MessageSujet: Re: [J132] tracts et propagande & une nouvelle vie n'efface pas l'ancienne   Jeu 30 Juin - 12:01

<< avant

John s’était levé comme à son habitude pour prendre du service auprès de Stanford, tandis que Cadmée lui avait dit qu’elle devait passer aujourd’hui au camp des réfugiés pour mettre son dossier et ses vaccins à jour. Il était content pour elle, vraiment et satisfait de la voir s’épanouir jour après jour. La stabilité de son job lui réussissait bien, ou peut-être qu’il y était pour quelque chose mais John était certain que Cadmée ne devait sa réussite qu’à sa seule volonté, parce qu’elle avait quelque chose en tête, elle ne l’avait pas ailleurs.

Cette pensée le fit sourire tandis qu’il rentrait d’une première mission après avoir emmené des clients pour une brève randonnée en direction de Cougar Mountain.

Mais un appel radio coupa court à ses douces pensées. C’était la voix de Stanford qui de son ton d’emmerdeur professionnel, exigeait de John qu’il revînt immédiatement au Capitol. Il y avait quelques soucis et John n’eut pas le temps de lui demander quoi, que Stan avait mis fin à la communication.

Avec un juron, il s’exécuta donc sagement, ramenant le véhicule à l’hôtel. Un instant après il était dans le bureau de Stanford qui la mine sévère, lui annonçait :


- Plus de sorties pour aujourd’hui et jusqu’à nouvel ordre.
- Quoi ? Mais pourquoi ?
- La situation en ville s’est dégradée, à cause des élections. Oniris ne veut pas faire courir le moindre risque à ses clients. Il s’est du reste recommandé à eux pour qu’ils restent sur le site jusqu’à ce que les choses se tassent.

John demanda des éclaircissements. Toujours en vadrouille, il n’était pas au courant des premières émeutes provoquées par la réunion du conseil. Stanford lui montra les photos et les papiers qui circulaient partout, accusant des chefs de corporation et surtout le nouveau président d’avoir comploté avec la théocratie.

Mais John se moquait de tout ça, il pensa aussitôt à Cadmée. Il fallait qu’il la trouve. Inquiet pour elle, il abandonna sans même prendre la peine d’expliquer quoique ce soit à son chef qui marmonna entre ses dents avant de reprendre son travail. De toute façon il savait ce qui préoccupait tant le cyborg, c’était encore cette fille qui s’était installée avec lui. Ce qui lui arracha une nouvelle grimace de mépris.

Un peu plus tard après avoir traversé une ville effectivement plutôt agitée, avec nombre de casseurs à l’œuvre un peu partout, qui profitaient de la pagaille créée par les derniers évènements, John se retrouva devant le camp des réfugiés, et y pénétra non sans avoir dû se présenter à l’entrée aux gardes.  Aussitôt il se mit à la recherche de la jeune femme et arriva au moment où elle se faisait bousculer par un type de la Genom. Bordel mais qu’est-ce qui se passait dans cette ville ?
En deux pas, il fut vers elle et l’aida à se redresser, maintenant ses mains sur ses bras.


- Cad ? ça va ? Que s’est-il passé ? Je viens de rentrer et Stanford m’a dit que…. Peu importe….Je suis venu aussitôt.
Il jeta un coup d’œil autour d’eux, et regarda à nouveau la jeune femme, l’expression inquiète.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [J132] tracts et propagande & une nouvelle vie n'efface pas l'ancienne   

Revenir en haut Aller en bas
 

[J132] tracts et propagande & une nouvelle vie n'efface pas l'ancienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet-Epsilon :: Archives SA S1-