Projet-Epsilon
Projet-Epsilon n'est pleinement accessible qu'à nos membres. Rejoignez-nous si l'aventure rôle-play dans un monde post apocalyptique vous tente et si vous avez 18 ans minimum.

L’univers dans lequel évoluent nos personnages n’est malheureusement pas adapté aux joueurs mineurs.

A bientôt dans ce monde fantastique.
Projet-Epsilon

Seattle 2220
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Votre compte doit impérativement être le nom, prénom ou surnom de votre personnage. Merci d'en tenir compte lors de votre inscription.

Partagez | 
 

 [J132] tracts et propagande & une nouvelle vie n'efface pas l'ancienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité




MessageSujet: Re: [J132] tracts et propagande & une nouvelle vie n'efface pas l'ancienne   Jeu 30 Juin - 12:01

<< avant

John s’était levé comme à son habitude pour prendre du service auprès de Stanford, tandis que Cadmée lui avait dit qu’elle devait passer aujourd’hui au camp des réfugiés pour mettre son dossier et ses vaccins à jour. Il était content pour elle, vraiment et satisfait de la voir s’épanouir jour après jour. La stabilité de son job lui réussissait bien, ou peut-être qu’il y était pour quelque chose mais John était certain que Cadmée ne devait sa réussite qu’à sa seule volonté, parce qu’elle avait quelque chose en tête, elle ne l’avait pas ailleurs.

Cette pensée le fit sourire tandis qu’il rentrait d’une première mission après avoir emmené des clients pour une brève randonnée en direction de Cougar Mountain.

Mais un appel radio coupa court à ses douces pensées. C’était la voix de Stanford qui de son ton d’emmerdeur professionnel, exigeait de John qu’il revînt immédiatement au Capitol. Il y avait quelques soucis et John n’eut pas le temps de lui demander quoi, que Stan avait mis fin à la communication.

Avec un juron, il s’exécuta donc sagement, ramenant le véhicule à l’hôtel. Un instant après il était dans le bureau de Stanford qui la mine sévère, lui annonçait :


- Plus de sorties pour aujourd’hui et jusqu’à nouvel ordre.
- Quoi ? Mais pourquoi ?
- La situation en ville s’est dégradée, à cause des élections. Oniris ne veut pas faire courir le moindre risque à ses clients. Il s’est du reste recommandé à eux pour qu’ils restent sur le site jusqu’à ce que les choses se tassent.

John demanda des éclaircissements. Toujours en vadrouille, il n’était pas au courant des premières émeutes provoquées par la réunion du conseil. Stanford lui montra les photos et les papiers qui circulaient partout, accusant des chefs de corporation et surtout le nouveau président d’avoir comploté avec la théocratie.

Mais John se moquait de tout ça, il pensa aussitôt à Cadmée. Il fallait qu’il la trouve. Inquiet pour elle, il abandonna sans même prendre la peine d’expliquer quoique ce soit à son chef qui marmonna entre ses dents avant de reprendre son travail. De toute façon il savait ce qui préoccupait tant le cyborg, c’était encore cette fille qui s’était installée avec lui. Ce qui lui arracha une nouvelle grimace de mépris.

Un peu plus tard après avoir traversé une ville effectivement plutôt agitée, avec nombre de casseurs à l’œuvre un peu partout, qui profitaient de la pagaille créée par les derniers évènements, John se retrouva devant le camp des réfugiés, et y pénétra non sans avoir dû se présenter à l’entrée aux gardes.  Aussitôt il se mit à la recherche de la jeune femme et arriva au moment où elle se faisait bousculer par un type de la Genom. Bordel mais qu’est-ce qui se passait dans cette ville ?
En deux pas, il fut vers elle et l’aida à se redresser, maintenant ses mains sur ses bras.


- Cad ? ça va ? Que s’est-il passé ? Je viens de rentrer et Stanford m’a dit que…. Peu importe….Je suis venu aussitôt.
Il jeta un coup d’œil autour d’eux, et regarda à nouveau la jeune femme, l’expression inquiète.
Revenir en haut Aller en bas
Manuq Tuurngait

Admin
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Métis Inuk. Tatoué sur tout le corps. Cicatrices. Collier en griffes d'ours.
Points de Vie: 13
Defense: PHY 16 / MEN 18

MessageSujet: Re: [J132] tracts et propagande & une nouvelle vie n'efface pas l'ancienne   Lun 4 Juil - 9:20

Cadmée leva la tête vers John, apparu comme par magie et l'enserra avec force. Si elle tremblait ce n'était ni de froid, ni de peur mais de rage pure. Dans son poing crispé, elle tendit un des prospectus de la Volte à John.

Regarde, ils ont distribué ça.
Ils disent que les mutants sont envoyés dans des camps d'expérimentation de la Génom...
Bien entendu, Upshaw les a renvoyé en leur disant de se taire, mais il est pas mutant et on sait tous que c'est le chef de la Genom qui lui a filé son poste de ponte de Guilde. Hein, il nous a vendu !

Elle n'avouerait pas qu'elle avait peur, jusqu'au tréfonds de son être mais ça se lisait dans ses yeux. Elle se déprit des bras de John et releva son menton de son air buté et volontaire

Il faut que je trouve Elliott

_________________

"l'inévitable finit toujours par arriver"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.projet-epsilon.com
Invité

avatar


MessageSujet: Re: [J132] tracts et propagande & une nouvelle vie n'efface pas l'ancienne   Lun 4 Juil - 17:58

John n’eut pas le temps de réagir à cet étrange prospectus qu’elle s’apprêtait à partir. Il la retint, main sur son bras. Jamais encore il ne l’avait vue aussi en colère.

- Attend ! Pas si vite…. La Génom, ce sont des mutants comme toi, pourquoi s’en prendraient-ils à d’autres mutants ?

Il réfléchit rapidement.

- Peut-être qu’il s’agit d’expériences faites sur des volontaires. Il ne faudrait pas tirer des conclusions trop hâtives. Cad….Ca ne veut pas dire pour autant qu’ils vont vous faire ce qu’ils ont fait aux mutants là-bas à WE. Je ne pense pas qu’on puisse comparer et surtout ce papier ne prouve rien . De ce que je sais depuis que je vis ici, c’est qu’ils ont toujours privilégié les mutants, comme c’est grâce à eux que tu peux avoir ton papier et bosser pour les RC, sinon tu serais encore ici au camp.

Il laissa glisser sa main jusqu’à la sienne.

- Est-ce que je peux t’aider à chercher Eliot ? Je n’aime pas ce qui se passe en ville, c’est le chaos et….


Il ne voulait pas la savoir seule, ou plutôt il préférait garder un œil sur elle.
- Je préfère que nous restions ensemble.

Au cas où…


>> suite
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [J132] tracts et propagande & une nouvelle vie n'efface pas l'ancienne   

Revenir en haut Aller en bas
 

[J132] tracts et propagande & une nouvelle vie n'efface pas l'ancienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet-Epsilon :: Archives SA S1-