Projet-Epsilon
Projet-Epsilon n'est pleinement accessible qu'à nos membres. Rejoignez-nous si l'aventure rôle-play dans un monde post apocalyptique vous tente et si vous avez 18 ans minimum.

L’univers dans lequel évoluent nos personnages n’est malheureusement pas adapté aux joueurs mineurs.

A bientôt dans ce monde fantastique.
Projet-Epsilon

Seattle 2220
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Votre compte doit impérativement être le nom, prénom ou surnom de votre personnage. Merci d'en tenir compte lors de votre inscription.

Partagez | 
 

 [J134]Véhicule en perdition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Conteur

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: [J134]Véhicule en perdition   Lun 20 Juin - 21:38

Le vieux camion intrigua Julian,perché en haut d'un talus en bordure du camp nomade : venant du sud, il zigzaguait tout en avançant lentement sur la 405. Encore un con endormi, pensa-t-il. Soudain, comme s'il venait d'aviser les premières tentes, le véhicule fit une embardée sur sa gauche, brinquebala dans le terre-plein central séparant les deux sens de la 405 et se dirigea droit vers le camp Nomade.

On lui fit des gestes, on pensa même à sortir une arme pour lui tirer dans les pneus, mais les choses se passèrent vite : il défonça un lampadaire, passa le fossé en éjectant deux cadavres par dessus son bord, traversa deux tentes où il écrasa un couple en train de baiser, et roula sur la jambe d'un autre en train de cuver, avant de défoncer deux motos, un quad, une voiture et de finir par s'arrêter dans un camion plus gros que lui, non sans exploser son réservoir d'essence. Il était arrété, mais pourtant le conducteur continuait d'appuyer comme un malade sur l'accélérateur, les roues du camion patinant dans un nuage de poussière et l'odeur de caoutchouc brûlé. En outre, le conducteur avait dû s'effondrer sur le klaxon qui hurlait sinistrement.

Inutile de dire que cela mit le campement en émoi. Les premiers arrivés furent ceux qui venaient de voir leur matériel roulant détruit, ou endommagé. Ils ouvrirent violemment la porte du camion pour s'en prendre au conducteur. Mais ce qu'ils trouvèrent dépassait ce qu'ils auraient jamais pensé trouvé.

Le conducteur était attaché par les boyaux à son volant, la main plantée dans son pommeau de vitesse à coup de clous. Une vingtaine de têtes étaient entassées sur le siège avant, leurs yeux arrachés et accrochés partout où ils pouvaient bouger à l'intérieur de la cabine. L'arrière du camion ne livra rien de mieux : des cadavres méconnaissables tant ils avaient été soumis à des tortures barbares.

Et au milieu du tas, il y avait un enfant d'une dizaine d'années accroché à une grande croix en X en bois. Quand il émergea momentanément pour revenir à la conscience, avant de sombrer de nouveau dans des cris d'horreur ou dans une profonde apathie, ceux qui étaient proches purent l'entendre murmurer "les hommes verts... les petits hommes verts... Les grands hommes verts... Verts et moches....Verts et morts...".
Revenir en haut Aller en bas
 

[J134]Véhicule en perdition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet-Epsilon :: Archives SA S1-