Projet-Epsilon
Projet-Epsilon n'est pleinement accessible qu'à nos membres. Rejoignez-nous si l'aventure rôle-play dans un monde post apocalyptique vous tente et si vous avez 18 ans minimum.

L’univers dans lequel évoluent nos personnages n’est malheureusement pas adapté aux joueurs mineurs.

A bientôt dans ce monde fantastique.
Projet-Epsilon

Seattle 2220
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Votre compte doit impérativement être le nom, prénom ou surnom de votre personnage. Merci d'en tenir compte lors de votre inscription.

Partagez | 
 

 [J170] Nouveau départ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alex Sullivan

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: bogosse
Points de Vie: 11
Defense: 13

MessageSujet: [J170] Nouveau départ   Mer 31 Aoû - 18:07

<< avant

J170

Alex était penché sur de nouveaux plans disposés sur son bureau, au cœur d’une simple cabane de bois. Et c’était devenu leur QG depuis plusieurs semaines à présent. Il leva un instant les yeux sur ce décor simple mais qui n’était pas sans lui rappeler ses années d’étude quand il travaillait avec son père.

Il avait dû renoncer pour le moment à son QG qui était toujours en territoire des insurgés, mais cela n’entravait en rien sa détermination à se battre pour cette ville qu’il aimait malgré tout.  De toute façon concernant Audrey, il n’avait plus rien à faire pour aider la justice dans son travail. Il leur avait fourni tous les dossiers, toutes les recherches et découvertes de l’équipe envoyée sur Bainbridge et le travail de Ludi. Il ne pouvait en faire davantage. C’était à Cunningham d’après ce qu’il avait compris, de prendre la relève. Lui se contenterait de gérer la corporation des logements et territoires. Du reste, il avait déjà commencé, juste après avoir récupéré son siège.

C’était lui qui s’était entretenu avec le Professeur, représentant des Wilds pour obtenir leur protection provisoire de tout le nord de Seattle. Ils avaient accepté non sans une contrepartie ! Une contrepartie qu’il leur avait accordée au nom de la préservation de la faune et de la flore, particulière dans toute cette zone, point qui restait encore à déterminer. Désormais la Green Zone était zone protégée et à un plus d’un titre ! Cependant en échange, non seulement ils devaient se garantir de protéger le nord le temps que Seattle se relève de ce chaos mais ils n’auraient plus le droit de prendre des vies, ni de poursuivre leurs différentes actions illégales envers la ville et leurs plus fervents détracteurs prônant la reconstruction de la ville.

Les négociations avaient échoué concernant cette seconde partie. Franck ne pouvait rien lui garantir à ce niveau. L’amazone était une ardente défenseuse de la nature,  et on ne pouvait pas lui demander de renoncer à la protéger. Alex réussit toutefois à le convaincre d’en parler avec lui avant d’intenter toute nouvelle action. Il leur avait déjà prouvé par le passé qu’on pouvait tout à fait reconstruire en respectant l’environnement, et c’était ce qu’il faisait ici-même à Redmond. Comme il le lui avait dit, il y avait toujours moyen de trouver un compromis.

Le Professeur lui promit d’en tenir compte, trop heureux de cette victoire pour la Green Zone. Et puis ils avaient désormais un ennemi commun : SF ! Et pour l’Amazone, San Francisco, c’était pire que le diable pour la Théocratie.
En bonus, il avait réussi à leur extorquer une partie de leur récolte de ces plantes aux vertus miraculeuses qui avaient aussitôt intéressé Erin pour soigner les blessés nombreux après ces échauffourées en ville. Ainsi désormais la guilde Mercy Seattle Hospital travaillait en collaboration avec le professeur pour aider la ville à se relever de ses blessures.

Quant à lui, histoire de s’occuper, il s’était attaqué à un projet qui lui tenait à cœur depuis que la ville avait connu ses premiers problèmes à cause de l’arrivée massive de réfugiés. Le fait que Violet avait accordé  la carte de résident à tous ceux qui s’étaient battus ou non pour les aider à contrer la Volte ou pour créer encore plus de problèmes, l’avait vivement contrarié mais à cet instant, il n’avait aucun pouvoir pour agir.

A présent il comptait bien à ce que cela change. Et dans cette optique, il avait commencé à traiter personnellement avec les réfugiés et les chefs de clan pour démarrer son projet. Celui consistait en une idée simple en soit: permettre aux réfugiés de bâtir leur propre village aux environs de la ville, de fournir ainsi leurs propres ressources pour évoluer indépendamment de Seattle, tout en collaborant avec chacune des guildes. Après tout, ces hommes et ces femmes avaient un métier pour la plupart, avant de venir. Il comptait donc bien mettre leurs connaissances et leurs savoirs à profit pour qu’ils puissent bâtir leur propre village, à l’endroit même de l’ancienne ville de Redmond. C’était aussi un moyen d’étendre les capacités des guildes de Seattle même si pour le moment, tout se faisait à coup de volontariat et de bénévolat, comme pour sa part. Et même davantage puisqu’il y avait investi une partie de ses économies. C’était donc un projet d’importance et il avait à cœur que ça se concrétise.

Ainsi pour le moment, ils réalisaient avec son équipe des études de terrain et des premiers plans pour voir comment réinvestir ces lieux totalement abandonnés et partiellement détruits, avec l’aide de premiers volontaires réfugiés qui s’étaient montrés plutôt enthousiastes pour le projet, mais c’était loin d’être une généralité à l’état actuel des choses et au vu de ce qui se passait en ville.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alex Sullivan

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: bogosse
Points de Vie: 11
Defense: 13

MessageSujet: Re: [J170] Nouveau départ   Lun 5 Sep - 15:11

Toujours penché sur ses dessins, Alex paraissait des plus concentrés quand Elie Sue rentra dans la cabane telle une tornade.

- Voilà j’ai vos résultats !

Alex tiqua, dérangé dans sa concentration, et l’idée sur laquelle était sur le point de mettre le doigt se volatilisa pour de bon. Contrarié, il se redressa et posa les yeux sur Elie Sue avant de s’exclamer.

- Elie ? Qu’est-ce que….pourquoi vous vous êtes habillée comme ça ?

Il regardait le pantalon cargo, la chemise militaire, le gilet matelassé et un chapeau comme il n’en avait jamais vu.

- C’est quoi ce chapeau ?
- C’est un chapeau colonial comme ils en portaient autrefois, j’en fais la collection.

Alex haussa un sourcil, surpris par cette annonce.  Elie Sue expliqua.

- S’il nous faut vivre, et travailler dans cette jungle, autant être équipée pour non ?

Et là l’expression de l’architecte se transforma, son regard pétillant d’amusement et se retenant de justesse de rire. Elie remarquant son « scepticisme », haussa les épaules et déposa les relevés sur la table


- Les équipes de recherche viennent de me remettre les résultats.


Alex se pencha et saisit les feuillets sur l’étude du terrain qui avait été faite par les RC. Et les résultats étaient meilleurs que ce à quoi il s’était attendu. Presque la moitié de cette ville tenait encore debout. Il ne leur restait plus qu’à choisir une zone propice à la reconstruction mais pour cela il lui manquait encore des données.

- Et qu’en est-il de la population locale ?

Elie soupira :

- Quasi inexistante, ou retranchés chez eux, on a pu parler avec deux petits vieux qui étaient curieux de nous voir là, ils se sont approché du camp. Et au premier abord, ils se montrent plutôt ravi pour votre projet.

Alex hocha la tête. Ce projet ne pourrait qu’apporter des avantages à tous. Bien sûr nul n’en tirerait des bénéfices financiers, pas tout de suite, mais à longue échéance, si tout fonctionnait comme prévu. Ce serait un avantage pour tous même pour les rares survivants qui étaient restés installés ici, à Redmond. Il resterait à convaincre les autres membres du conseil et plus de réfugiés encore. Pour prendre vie, ce projet avait besoin avant tout de gens de bonne volonté qui ne craignaient pas de repartir de zéro, mais c’était déjà le cas de presque tous les réfugiés du camp de Seattle.

Et puis bâtir leur propre ville, leur donnerait du cœur à l’ouvrage et ne laisserait plus l’oisiveté provoquer tous ces problèmes de violence auquel faisait face les responsables du camp. Donc de son avis, ce projet apporterait des avantages à tous, et à Seattle y compris puisqu’elle n’aurait plus à s’inquiéter de voir la ville envahie par les réfugiés, et ceux-ci ne seraient plus parqués dans un camp insalubre. Du moins pour ceux qui souhaitaient participer à cette reconstruction. Il ne manquait plus qu’une personne capable de coordonner les efforts de chacun , avec la diplomatie et la conviction dont Alex savait faire preuve mais aussi dans les règles de l’art.


- Et qu’en est-il de l’étude de la faune ? Et il me manque les relevés des sols.

- C’est en cours, patron !

Elie Sue afficha un sourire satisfait et ressortit, toujours affublée de son étrange chapeau qui retint un instant l’attention d’Alex, avant qu’il ne se remette au travail.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alex Sullivan

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: bogosse
Points de Vie: 11
Defense: 13

MessageSujet: Re: [J170] Nouveau départ   Mar 6 Sep - 17:14

PNJ de la guilde =>ici

Dans l’après-midi, Alex fit réunir l’équipe, et pour des raisons pratiques parce que son bureau provisoire était trop étroit pour accueillir tout le monde, on fit installer dans le hangar voisin, des tables sur trépied, des chaises, et l’équipe s’y retrouva pour un premier débriefing. Les premières études étaient très bonnes, entre les prélevés des sols qui promettaient une terre propre et fertile, entre les études des ingénieurs sur la géométrie, et les prélevés exécutés par les HC, ils avaient déjà un bon début. Qui plus est, Alex était particulièrement inspiré. L’équipe de réfugiés qui les avaient suivis pour aider à la mise en place ou parfois simplement pour servir les repas, semblait aussi ravie de l’aventure. Lincoln Buttler, dit Lin, leur représentant avait été invité à participer à la discussion. Pour Alex il était impératif que les réfugiés soient impliqués dès le départ et le plus possible dans le projet.

La conversation débuta sur des problèmes banals, des détails techniques, échanges entre chacun des ingénieurs, jusqu’à ce qu’on abordât un des sujets qui divisait le plus les avis, la question des sources d’énergie pour alimenter les divers logements et autres infrastructures nécessaires à ce nouveau village. Il y avait plusieurs possibilités mais ils devaient d’emblée écarter les plus couteuses comme l’énergie solaire. Les panneaux demeuraient très couteaux, les batteries nucléaires, pas mieux ! Et Alex y était fermement opposé.
Puis Ludi proposa en réussissant à quasiment ne pas bégayer.


- J’ai vu une é-éolienne l’autre jour.

Les regards se tournèrent vers lui, et Lin qui se tenait un bras croisé, l’autre main triturant sa barbe, hocha la tête. Après tout, il était lui aussi dans le bâtiment avant que tout ne parte en couille pour les mutants dans son coin.

- Et on peut utiliser du matériel pas trop cher pour en construire.

Parce que bien sûr, la priorité restait le budget qui était très faible. Alex réfléchissait.


- Des éoliennes suffiraient-elles à pourvoir une centaine de foyers ?

Il y eut un moment de flottement.

- Ca serait un bon départ qu’on pourrait compléter avec le courant électrique, mais le temps qu’on remette en service le secteur.
- Où as-tu vu cette éolienne, Ludi ?
- C’est… vers le port, le ..  le bar, le Black Raccoon ?

Miki intervint :

- Je croyais qu’il avait brûlé !
- Apparemment quelqu’un essaie de le remettre debout, assura Ludi.

Alex tapota la surface de la table de son stylo et se tourna vers Ludi et Miki.


- J’aimerai que vous alliez parler à celui qui l’a fabriquée. Il pourrait nous être utile ici.
- Mais mais le port il… il est.
- La zone du Black Raccoon est hors de la zone à risque. Miki, tu n’as pas ton pareil pour convaincre les gens, j’aimerai que tu l’accompagnes.

Il lui servit son plus beau sourire, et Michaela soupira, non sans faire la moue. Elle n’était pas ravie de devoir approcher de l’endroit avec les risques que ça représentait. Mais Alex ne leur laissait pas vraiment le choix. La conversation se poursuivit sur d’autres sujets….

>> ludi et Micki

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alex Sullivan

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: bogosse
Points de Vie: 11
Defense: 13

MessageSujet: Re: [J170] Nouveau départ   Mer 7 Sep - 15:34

<< avant

Ils atteignirent enfin Redmond et Ludi gara le pickup devant l’entrée grande ouverte du hangar où ils avaient en quelque sorte établi leur nouveau quartier général. Devant, on pouvait voir plusieurs de ces cabanes en bois qui rappelaient furieusement les containers des ouvriers sur les chantiers d’autrefois, alignés contre la paroi du hangar, certains avec des tables de camping à l’avant, d’autres avec des 4x4, tandis qu’à l’intérieur on avait entreposé plusieurs caisses au contenu indéterminé. Des provisions sans doute pour pouvoir rester sur place sans avoir à faire le relais en ville, un générateur et de l’essence, un chauffage dans un coin parce que le temps se rafraîchissait et autre matériel de géométrie qui attendait d’être rangé dans les cabanes.

Alex les entendant arriver, s’avança à leur rencontre, curieux de voir qui ils lui ramenaient. Avec son sourire charmeur et sincère qui n’avait rien à voir avec celui de Micki, il avança la main tendue pour saluer le nouvel arrivant.


- Bonjour ! Alex Sullivan ! Alors mes amis vous ont trouvé, je vois ! Enchanté de vous connaître.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jean Pax

Abrités
avatar


MessageSujet: Re: [J170] Nouveau départ   Mer 7 Sep - 18:37

Je regarde le type.

Vous ressemblez finalement pas tant que ça à la photo que j'ai vue. Mais c'est sans doute mieux pour vous.


Puis je tends la main :
Bonjour. Histoire de ne pas se fatiguer dans de très longues explications, il faut qu'on soit bien d'accord sur la façon dont je fonctionne. Cela a semblé surprendre votre fausse blonde. Primo : je ne travaille pas pour de l'argent, jamais. C'est contre ma morale. Je troque. Je vous donne ce que vous me demandez, si je le peux, et on se met d'accord sur ce que vous me donnez en échange. Secondo : je sais faire des éoliennes, certes, mais individuelles. Je serai donc malhonnête si je vous proposez autre chose. Cependant, j'ai cru comprendre que votre projet ne se suffirait pas de ça et qu'il fallait voir plus grand. Je veux bien essayer, mais je ne garantis rien.

Je reprends ma respiration, le temps de le laisser imprimer, puis :

Ma proposition : construire une éolienne majeure à titre d'essai. Celle-là, parce que c'est un essai, je ne demande rien en échange tant que je n'ai pas prouvé que cela fonctionne. Si ça fonctionne, en revanche, je veux ce qui est sur ce papier pour la première. Mais pour aller chercher le matos, il me faut une équipe capable d'aller trainer en autonomie pendant une semaine, avec un gros camion de transport. Et pas des manches en mécanique non plus.

Et là je sens comme un malaise autour de moi. J'essaie de me souvenir des leçons de Mattie.

J'ai peut-être été un peu direct là, non ? Mais il m'a semblé qu'un homme de votre envergure préférerait l'efficacité aux mondanités...

_________________

L'univers s'en fout
Revenir en haut Aller en bas
Alex Sullivan

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: bogosse
Points de Vie: 11
Defense: 13

MessageSujet: Re: [J170] Nouveau départ   Mer 7 Sep - 20:56

Le sourire d’Alex cilla à la remarque et Michaela leva les yeux au ciel avant d’aller voir ailleurs si elle y était. Ce type était un con ! Il était hors de question qu’elle, elle travaille avec lui.

Alex réussit à se recomposer un visage poli mais moins avenant. Désormais l’image que lui avait créé Audrey de toute pièce le poursuivrait partout, celle d’un traître, d’un tricheur et d’un menteur et il ne pourrait l’effacer malgré les preuves. Il fut donc heureux que l’homme déballât aussitôt ses volontés, permettant à Alex de se replonger dans le boulot.  

Il prit donc note du fait que le type ne voulait pas d’argent, ce qui le surprit bien sûr mais moins que pour Michaela, le troc avait aussi court chez les Wilds ou beaucoup dans les villages entourant la Green Zone comme pour le village Tamaos.


- Oui bien sûr, je comprends pour les éoliennes mais vous avez ici une équipe d’ingénieurs, les meilleurs du pays qui se feront une joie d’étudier avec vous la possibilité d’en construire une plus grande et plus efficace.

Il sourit de fait à Ludi qui étaient leur petit génie à eux, en tapant affectueusement l’épaule de ce dernier.

- Et puis rien n’est encore décidé au niveau du futur village, alors votre proposition me parait tout à fait intéressante. Une éolienne d’essai pour voir comment ça se passe avec la consommation, et comment elle s’implantera dans le décor.

Ce qui pour l’architecte avait toute son importance. Mais Ludi intervint, lui déjà convaincu visiblement.

- Si elles s..sont en bois comme celle que j’ai vue,… ce sera très bien, vraiment t..très bien. Et le matos, WWP peuvent nous fournir en bois, du bois solide, assura-t-il à l’homme.
Alex qui n’était pas sûr d’avoir compris, regarda tour à tour l’homme et Ludi et assura :


- Oui bien sûr, le matériel vous sera fourni, il est inutile d’aller le chercher aussi loin. Et nous sommes à deux doigts de débuter les premiers travaux, donc nous ne pouvons pas attendre trop longtemps. Nous avons déjà l’emplacement, juste là-bas.

Il lui désigna un flanc de colline, avec à ses pieds la place nécessaire pour toutes les infrastructures. Exposition Sud.

- Quant à votre liste, et bien dites-moi ce qu’il vous faut ?

Il regarda non sans un air intrigué le papier que tenait l’homme dans sa main. Il l’invita cependant poursuivre cette conversation dans sa cabane et lui proposa du café, à lui et à Ludi qui avait suivi naturellement curieux.

- Oui on peut se passer des mondanités certes, tout en appréciant savoir à qui on a affaire. Vous en voulez ? Il est encore chaud. Et donc, c’est quoi votre nom ? Vous êtes de la région ? Vous travaillez pour quelle guilde ?


Quoiqu’avec ses façons, Alex penchait plus pour un nomade. Ce qui ne lui plaisait pas particulièrement, il préférait travailler avec des gens du coin, ou à la limite les réfugiés puisque ce projet était pour eux, mais un nomade. Enfin s’il pouvait les aider sur ce coup, Alex pouvait pour une fois, lui laisser une chance.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: Re: [J170] Nouveau départ   Jeu 8 Sep - 11:31

L'homme arriva essouflé.

Putain, je sais pas ce qui se passe, mais le camp de réfugiés... Ils sont devenus fous ! Ils ont des armes, des batons, des barres de fer et ils frappent tous ceux qu'ils rencontrent ! Une révolte ! Je sais même pas comment Seattle va réagir : s'ils envoient les flics, ils seront pas assez pour réagir. Et si c'est le SHIELD, alors il y a aura des morts !

Il regarde plusieurs fois par dessus son épaule avant de se calmer.

j'pense qu'ils vont déferler en ville, donc pas vers nous. On devrait être tranquille. Mais je déconseillerai d'aller faire un tour à Seattle. Et j'pense qu'on devrait prendre quelques mesures. Au cas où certains viendraient par ici quand même !
Revenir en haut Aller en bas
Alex Sullivan

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: bogosse
Points de Vie: 11
Defense: 13

MessageSujet: Re: [J170] Nouveau départ   Sam 10 Sep - 1:08

Alex écouta l’homme et fronça les sourcils avant de se tourner tout naturellement vers Lincoln, l’homme responsable du groupe des réfugiés qui s’étaient aussitôt portés volontaire pour participer aux premiers travaux d’aménagement. Ce dernier jura et s’éloigna du groupe pour aller trouver l’un des leurs occupé un peu plus loin.

- Il faut nous protéger certes, mais on ne va quand même pas tirer sur ces gens.

Ils avaient bien sûr pris quelques armes avec eux, ne sachant pas dans quel environnement ils allaient évoluer ici. Alex ne savait pas non plus ce qui se passait au camp des réfugiés mais il songeait à ce qui s’était passé au port et on pouvait tout à fait craindre le même genre de phénomène. De fait, il serait  risqué d’aller se frotter à ces gens et sans doute oui, d’approcher de la ville. Mais il s’inquiétait aussi pour les femmes et les enfants du camp, ce qui devait être le cas de Lin. Aussi laissa-t-il le groupe un instant dont l’inconnu pour aller parler à Lin.

- Si tu veux aller voir avec vos amis, ce qui se passe au camp, je comprendrai, mais soyez prudent. C’est qu’on compte sur vous ici, ajouta Alex avec un sourire qui se voulait réconfortant bien que ce ne serait pas lui qui pourrait aider ces gens à régler ce problème.
Lin le dévisagea et secoua la tête.


- Daryl et Cole vont aller y faire un tour, pour essayer de comprendre ce qui se passe. Nous autres, on n’bouge pas d’ici. Si on veut donner une chance à ce village, on ne doit pas laisser les problèmes de la ville venir nous arrêter.

Alex hocha la tête. C’était une sage décision. Et ils établirent vite des rondes de surveillance comprenant tout le futur site de construction, alternant entre les gars présents, du moins ceux qui savaient tenir une arme. Et équipant chaque groupe d’un klaxon à air comprimé, histoire de prévenir les autres au cas où.
Elie Sue s’approcha d’Alex pour lui signaler l’incident avec Logan Howlet, l’un des deux observateurs qui devait être à l’hôpital à présent.


- Et Fiona?
- Elle est repartie en exploration avec un nouveau gars, jamais vu avant, mais il est intéressant.

Alex lui lança un regard en biais.

- Je veux dire il a l’air de savoir se débrouiller aussi. Elle a dit qu’il remplacerait Logan.
- Dans quelle direction sont-ils partis ?
- Est, répondit Elie.

Bon, il espérait qu’ils n’iraient donc pas trop du côté de la ville.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jean Pax

Abrités
avatar


MessageSujet: Re: [J170] Nouveau départ   Dim 11 Sep - 20:08

Dites, vous êtes sûr que les réfugiés, ils vont en vouloir de votre projet ? Enfin, je dis ça, c'est pas mes affaires : tant que vous me donnez ce que je souhaite en échange d'une éolienne fonctionnelle, vous pouvez bien brancher dessus une seule loupiotte ou un village entier...

Je regarde par la fenêtre.

Mais ces gens-là n'ont pas vraiment Seattle dans leur cœur. Cette ville les a trop laissé attendre dehors. Elle peut faire sa généreuse maintenant, mais les réfugiés ne sont pas idiots : ils ont compris que c'est le chaos des derniers événements qui a entrainé le changement de position. Donc, plus il y a de chaos... Plus ils ont de chance d'obtenir ce qu'ils veulent. Etre tous, immédiatement, assimilés et prendre le pouvoir, pour en faire baver à ceux qui les ont traité comme des merdes.

Je hausse les épaules.

Si quelqu'un en doutait, voilà quelque chose qui montre bien que les mutants sont humains...

_________________

L'univers s'en fout
Revenir en haut Aller en bas
Alex Sullivan

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: bogosse
Points de Vie: 11
Defense: 13

MessageSujet: Re: [J170] Nouveau départ   Dim 11 Sep - 20:32

Leur mystérieux inventeur d’éolienne retrouva alors la parole, et Alex le regarda avant de lui répondre, léger sourire poli aux lèvres. Mais son regard était froid.

- Vous avez raison, ce ne sont pas vos affaires. Par contre, comme je vous l’ai déjà demandé, j’aimerai savoir votre nom pour commencer et pour qui vous travaillez, quelle guilde ? Vous n’êtes pas mutant ? Cyborg, néant ? Réfugié ou nomade ?


Alex n’avait pas à répondre à ses questions. Et quand cet homme apprendrait à connaître le reste de l’équipe, il découvrirait qu’une partie des réfugiés avait déjà rejoint le projet dont Lincoln, leur représentant. Des gens intelligents qui ne se complaisaient pas dans le mépris de Seattle, dont certains comprenaient qu’une ville de si petite envergure ne pouvait accueillir une telle vague de réfugiés sans vouloir protéger avant tout ses habitants..  En plus, à présent que le camp subissait une nouvelle vague de violence, il était certain de voir d’autres les rejoindre, ne serait-ce que par le biais de Lincoln.

Après tout, les réfugiés le savaient, ce village n’était pas Seattle, il serait le résultat de LEUR travail. Il serait LEUR village. Lui au fond n’était là que pour superviser le chantier, et leur offrir une opportunité d’avenir qu’ils n’auraient jamais eu dans le camp des réfugiés. De cela, tous les réfugiés qui avaient accepté de le suivre en étaient parfaitement conscient, et ils sauraient ensuite convaincre d’autres de les rejoindre.

S’il y en avait pour garder Alex et les habitants de Seattle en mésestime, ceux-là , hé bien avaient sans doute déjà grossi les rangs de la volte, face à d’autres réfugiés qui rêvaient toujours d’obtenir leur carte de résident en participant à cette milice autorisée par Casey-Worden. Et donc ?  Ils pouvaient bien s’entretuer, les plus intelligents savaient où étaient leurs intérêts.  

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jean Pax

Abrités
avatar


MessageSujet: Re: [J170] Nouveau départ   Dim 11 Sep - 20:48

Jean-Pax, c'est sous ce nom qu'on me connaît ici. Le reste, cela n’intéresse personne.

Je regarde autour de nous pour m'assurer que nous sommes seuls. Je baisse néanmoins la voix, sans arriver cependant au ridicule de murmurer.

Si vous souhaitez avoir une carte de visite plus étoffée, sachez que j'étais de la mission Vancouver, celle menée par Mille, avec Samuel, le patron de l'ancien Black Raccoon, et un journaliste du nom de Legence. Je pense que vous savez très bien quel était le but de cette mission. Ils m'ont fait confiance, en ne connaissant que mon prénom. A vous de voir si vous en faites autant. Ne vous inquiétez pas : je comprendrais si ce n'était pas le cas. Au pire, demandez à Mille. On s'encadre pas, mais c'est parce qu'elle a du mal à digérer ses échecs et surtout le fait qu'elle porte la majeure responsabilité de cet échec. Elle n'aime pas qu'on lui fasse remarquer... Mais bref, elle pourra au moins confirmer que j'y étais. Vous savez aussi sans doute pourquoi ce n'est pas la peine de demander à Sam, n'est-ce pas ?

Je hausse les épaules et reprend un volume normal.

Pour le reste, si vous êtes venu me chercher, c'est que vous savez ce que je fais, et que personne n'a eu à se plaindre de ma façon de le faire. En clair, je suis réglo. Et les affaires de Seattle, je m'en fous, donc je ne m'en mêle pas.

_________________

L'univers s'en fout
Revenir en haut Aller en bas
Alex Sullivan

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: bogosse
Points de Vie: 11
Defense: 13

MessageSujet: Re: [J170] Nouveau départ   Dim 11 Sep - 21:48

Alex fronça les sourcils. S’il lui posait la question, c’était bien que ça l’intéressait lui !! C’était quoi ce drôle de numéro ? Il ne put qu’en conclure que le type esquivait ses questions parce qu’il n’avait pas de papier. Ou qu’il avait vraiment quelque chose à se reprocher !

Qui plus est, en l’entendant critiquer si ouvertement Claire Milles, il se fit son opinion sur le genre de personnage à qui il avait affaire, et commença à se demander s’il avait bien fait de le faire amener ici. Ce genre de type, ça vous foutait en l’air le travail à force de colporter des rumeurs pour saper le moral des ouvriers. Du reste, il avait déjà commencé avec ses remarques à l’encontre d’Alex lui-même, et son idée de projet et à l’encontre de la ville de laquelle ce type profitait en y séjournant de manière irrégulière. Le type même de réfugié qui faisait horreur à Alex. Quand on s’installait dans une ville et qu’en plus on avait le culot de critiquer, voilà qui avait le don de mettre l’architecte en colère.


- Vous ne vous en mêlez pas? ...Qu’est-ce que vous voulez, Jean-Pax ? demanda-t-il froidement. Me forcer la main, au nom d’un travail que vous avez fait avec mademoiselle Milles que vous critiquez du reste honteusement ? J’ignore pourquoi vous faisiez partie de l’équipe partie pour Vancouver. Ce que je sais, c’est en effet qui  n’en est pas revenu. Et je serai bien moins prompt à jeter la pierre à mademoiselle Milles qu’à un type dont la première préoccupation est de salir le travail des autres. Vous pensez me convaincre ainsi de votre utilité sur mon projet ? En critiquant son utilité et mes motivations ?

Il le regarda bien en face.

- Je crois que je me suis trompé en pensant que nous pourrions travailler ensemble pour le bien de ces gens. Ludi ? Tu peux le ramener là où tu l’as trouvé
- Mais ch.chhef !

Ludi lui avait très envie de se pencher sur le travail de ce type. Mais le patron n’était pas content du tout. Il soupira et jeta un regard à ce drôle de gus face à lui. Bon d’un côté, il avait bien observé l’éolienne et, son système paraissait assez simple. Il saurait sans doute le reproduire et à une échelle suffisante pour générer de l’énergie pour plusieurs foyers. Il faisait déjà des calculs dans sa tête, se perdant dans des équations beaucoup trop compliquées pour tout autre personne mais que lui seul savait résoudre. [D31]

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jean Pax

Abrités
avatar


MessageSujet: Re: [J170] Nouveau départ   Dim 11 Sep - 22:04

Bonne chance alors dans votre projet. Et je vais rester là un ou deux jours, si ça vous dérange pas. Me ramener là où j'ai été trouvé imposerait de passer par le camp surexcité. Je préfère éviter toute confrontation, si vous voyez ce que je veux dire. Vous inquiétez pas, vous n'aurez pas besoin de me nourrir, ni rien. Juste de me ramener dans deux jours.

_________________

L'univers s'en fout
Revenir en haut Aller en bas
Alex Sullivan

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: bogosse
Points de Vie: 11
Defense: 13

MessageSujet: Re: [J170] Nouveau départ   Dim 11 Sep - 22:36

Alex le jaugea, et finit par déclarer :

- Restez, mais si un seul des gars vient me dire que vous racontez encore vos salades sur Seattle et sur tout autre personne travaillant ici avec moi, je vous ramènerai moi-même au camp des réfugiés. Je n'aime pas les colportages ni les semeurs de trouble.


Il appela Benji qui apportait du café dans la cabane, et lui glissa discrètement, tandis que ce dernier s’était approché.

- Benji ? Tu me surveilles ce type ! S’il raconte quoique ce soit aux autres, tu me fais un rapport.


Puis à voix haute, il appela l’ingénieur :

- Ludi, on a à parler.

Et il partit dans la cabane avec un Ludi qui avait reconnecté avec la réalité.  

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jean Pax

Abrités
avatar


MessageSujet: Re: [J170] Nouveau départ   Lun 3 Oct - 22:35

Finalement, les choses se sont calmées dans la soirée même. Je reste dans mon coin, patiemment, dormant à la fraîche, à la belle étoile, ce qui n'est pas pour me déplaire.

Cela semblait un projet sympa, mais dans le fond, je suis content qu'il ne m'ait pas retenu. Si je m'étais lancé là-dedans, c'était comme prendre ma carte de citoyen de cette ville. Ce que je ne voulais pas. Mais du coup, je n'avais toujours pas le matos qu'il me fallait pour aller vérifier si ceux que je cherchais se trouvaient dans cette Green Zone. Bref, retour au point de départ, et c'était la seconde fois que cela m'arrivait. Pas pour me plaire.

[J171] Au petit matin, dans la brume du lac, je plie la couverture qu'on m'a donné, la remet sur une chaise, devant la porte du chalet. Je n'ai pas envie qu'on me ramène en voiture : je ne veux rien devoir à personne en échange de son temps.

Je me fourre les mains dans les poches de mon blouson élimé, et me voilà parti à pied...

Suite

_________________

L'univers s'en fout
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [J170] Nouveau départ   

Revenir en haut Aller en bas
 

[J170] Nouveau départ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet-Epsilon :: Archives SA S1-