Projet-Epsilon
Projet-Epsilon n'est pleinement accessible qu'à nos membres. Rejoignez-nous si l'aventure rôle-play dans un monde post apocalyptique vous tente et si vous avez 18 ans minimum.

L’univers dans lequel évoluent nos personnages n’est malheureusement pas adapté aux joueurs mineurs.

A bientôt dans ce monde fantastique.
Projet-Epsilon

Seattle 2220
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Votre compte doit impérativement être le nom, prénom ou surnom de votre personnage. Merci d'en tenir compte lors de votre inscription.

Partagez | 
 

 [J173] Ereinté, mais vivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Pax

Abrités
avatar


MessageSujet: [J173] Ereinté, mais vivant   Lun 3 Oct - 22:44

Avant

Quand je vois le Raccoon, je soupire. Il m'aura fallu deux longues journées pour y parvenir. Les routes, mêmes juste autour de la ville sont loin d'être sûres. Je ne compte plus le nombre de fois où il m'a fallu sauter dans un fossé, voire m'enfoncer dans les bois dans d'interminables détours, pour échapper à des groupes louches.

Quant à entrer en ville, avec le bordel que les réfugiés avaient mis, cela devenait vraiment coton de réussir à se faufiler dans Seattle quand on ne voulait toujours pas être enregistré dans leurs bases de données. C'était vraiment une manie, comme tous les autres endroits que j'avais connu : surtout, enregistrer les gens, les trier, les classer, leur donner un numéro. Et tant qu'à faire s'assurer qu'ils rempliraient une fonction unique, si possible surtout nécessaire pour un ou deux dirigeants qui exploitaient cet amas humain à leur convenance. Putain, on pouvait pas laisser les gens peinards, libres de faire ce qu'ils voulaient, de troquer avec les autres sans devoir rendre de compte à personne ?

Mais une fois entré, ce n'était pas forcément mieux ! A cause de tous les groupes qui tentaient de profiter de la situation, surtout en lisière, moins dans les quartiers du centre et de l'ouest, c'était un bordel pas possible pour se faufiler. Soit on risquait de tomber sur eux, soit de tomber sur d'autres qui les cherchaient. Quand on voulait être ni un pillard, ni un traqueur de pillard, cela devenait compliqué !

Il m'avait fallu passer toute la dernière nuit dans une cave pour échapper à des "patrouilles" dont je ne suis toujours pas arrivé à savoir si c'était des groupes de pillards, des mecs de la Volte, des Contre-Voltés, des E-Voltés, des Sur-Voltés, des Pa-Voltés, des Dé-Voltés, des Ré-Voltés... Une nuit entière terré comme un rat, sans dormir.

Et à l'odeur, après deux jours...

Bref, pour pourri qu'il soit retapé, le Raccoon, faute de moyens, je suis content de me dresser devant.

Allez, une nouvelle journée : je me rase, me lave et change de vêtements. Ensuite une bonne lessive. Et il sera temps d'aviser pour la suite...

_________________

L'univers s'en fout
Revenir en haut Aller en bas
 

[J173] Ereinté, mais vivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet-Epsilon :: Archives SA S1-