Projet-Epsilon
Projet-Epsilon n'est pleinement accessible qu'à nos membres. Rejoignez-nous si l'aventure rôle-play dans un monde post apocalyptique vous tente et si vous avez 18 ans minimum.

L’univers dans lequel évoluent nos personnages n’est malheureusement pas adapté aux joueurs mineurs.

A bientôt dans ce monde fantastique.
Projet-Epsilon

Seattle 2220
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Votre compte doit impérativement être le nom, prénom ou surnom de votre personnage. Merci d'en tenir compte lors de votre inscription.

Partagez | 
 

 [S2 J-8]Au cul de la bouteille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jean Pax

Abrités
avatar


MessageSujet: [S2 J-8]Au cul de la bouteille   Ven 7 Avr - 15:07

Je regarde ma main bandée. La coupure n'était pas très profonde. Pas de risque d’infection, malgré l’humidité. Je sais que j’avais tort d’écraser la bouteille sur la tête du client.

Mais ses insinuations sur le fait qu’on était des « rats des champs », l’air de dire qu’on faisait partie des dangereux qui frayaient avec l’extérieur, m’a mis hors de moi. Je ne me casse pas le cul à aller une fois par semaine à Nouvelle Seattle par les canotiers pour me faire dire ce genre de conneries. Surtout, je ne voudrais pas que ce genre d’insinuation finisse sur le bureau de la police du Refuge.
Je soupire.

Mathilda va encore me passer un savon. Ou pire, elle ne va rien dire.

Elle voudrait bien que je la laisse seule gérer le service du Raccoon 3, et que je m’occupe seulement des appros. Pour ma part ça me va. Sauf que parfois, y’a trop de monde, et qu’il faut bien que je file un coup de main. Elle va utiliser cet incident pour revenir à l'assaut sur le sujet. Mais j'ai une arme secrète dans mon autre main...

Penser à cette discussion me rappelle l’interminable échange que nous avons eu le jour où elle a fini par me convaincre qu’on ne pouvait pas mener un bar avec le système du troc de temps. Que cela ne marcherait jamais. J’en souris.

Puis je soupire à nouveau.

Je parie sur le fait qu’elle ne va rien dire, et que ça va me gonfler pour ce début de journée.

_________________

L'univers s'en fout
Revenir en haut Aller en bas
Mathilda Swan

Abrités
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Imagination débordante
Points de Vie: 12
Defense: PHY13-17 MEN 15

MessageSujet: Re: [S2 J-8]Au cul de la bouteille   Lun 10 Avr - 21:08

Matie se réveille avec cette même impression de désorientation qui dure depuis des mois. Soigneur lui a dit que c’était le mal d’en haut ! Perte de repères, confinement, manque de lumières, etc. La liste des symptômes est trop longue et puis ça fout le cafard. A l’entendre, on va tous mourir ici ! Oui enfin ça c’est l’interprétation qu’en a fait Matie. Mais quand même le soleil est nécessaire et son absence a ses conséquences !  Pour ça que plus souvent ils peuvent aller à l’extérieur malgré sa trouille, plus elle apprécie, le plaisir de retrouver la lumière contre balançant efficacement sa peur.

Et puis il y a les trouvailles qu’ils font, même si JP l’empêche de ramener la moitié de ce qu’elle trouve. A croire qu’il emmène une gosse au supermarché avec les yeux plus gros que le ventre qui a interdiction de remplir le caddie des parents. Heureusement, elle, elle ne pique pas sa crise, même si elle boude un peu parfois. Mais Matie n’est pas rancunière. En principe pas….. Il n’y a qu’une personne envers qui la rancune reste tenace, celle à cause de qui tout a été gâché.
Bon en attendant même s’ils vivent comme des vers de terre, Matie a à faire ! A commencer par tenter de maintenir un semblant de propreté, tâche oh combien ingrate dans ces souterrains. Allez un ptit coup de balais sur un peu de musique et le tour est joué !  c’est en passant devant le comptoir de Karl qu’elle fige. Toutes les affaires ont disparu. Elle reste un instant là à observer le coin désert avant d’appeler.

- Léo ?? tu sais où est passé Karl ?

Puis elle se tourne en direction du FF des girls quand elle s’heurte presque à une haute silhouette :

- Z’êtes qui vous ??

Hey, on ne rentre pas ici comme dans un moulin à vent quand même ! c’est la règle. Il y a des horaires à respecter ! Mais le type répond sans se démonter :

- Le remplaçant de Karl.

_________________
......
Revenir en haut Aller en bas
Jean Pax

Abrités
avatar


MessageSujet: Re: [S2 J-8]Au cul de la bouteille   Lun 10 Avr - 22:08

Pari gagné. Elle n'a même pas fait attention à moi. Elle doit être fâchée pour hier. Tant pis.

J'en profite pour regarder et écouter sa discussion. Karl serait parti ? Et il a déjà un remplaçant ?

J'ai un drôle de pressentiment.

_________________

L'univers s'en fout
Revenir en haut Aller en bas
Mathilda Swan

Abrités
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Imagination débordante
Points de Vie: 12
Defense: PHY13-17 MEN 15

MessageSujet: Re: [S2 J-8]Au cul de la bouteille   Mar 11 Avr - 9:38

- Son remplaçant ?

Comment ça son remplaçant ? Depuis quand on remplace les gens ici ? A cet instant, Matie voit deux têtes se pencher par-dessus l’ouverture du panneau qui donne sur la chambre des filles. Léo secoue sa crinière dans un geste de négation. Elle n’a pas l’air au courant, Hélène encore moins. Ce n’est qu’à cet instant qu’elle remarque la présence dans le dos du gars, de JP qui est rentré sans faire de bruit et sans même saluer. Moui bon elle lui demandera plus tard où il était passé, bien qu’au fond, chacun est libre de faire ce qu’il veut.
En attendant son attention revient vers le grand type face à elle, au crâne chauve et à l’allure… euh et bien à l’allure qui craint. Il fait un peu peur avec ses tatouages et ses cicatrices.

- Et il devient quoi Karl ? Pourquoi vous le remplacez ?
- J’en sais rien. C’est pas mes affaires. On m’a juste dit que j’pouvais m’installer dans ses quartiers.

Et sans plus se préoccuper d’elle, le voilà qui s’exécute. Mais Matie n’en a pas fini.

- Et c’est quoi votre nom ?

L’autre répond d’un grognement et Matie hausse le ton pour se présenter :

- Moi c’est Mathilda et lui là c’est Jean Pax, il y a aussi Léonie et Hélène ! Les garçons, Jack et Dom sont déjà en vadrouille. Enchantée de vous connaître hein ?... ou pas ! marmonne-t-elle finalement. Matie fait la moue, avant de se diriger vers Jean-Pax.

- Un nouveau ! Karl est parti qu’il dit. Mais parti où il l’ignore ! Bizarre non ? Et toi, tu ne sais plus dire bonjour quand tu arrives ? Tu étais parti où ? demande-t-elle avec curiosité, en s’installant sur le fauteuil face à JP, non sans garder un œil sur l’autre hurluberlu qui vient de déposer une énorme hache sur l’établi. Glups ! Elle se demande s'il est boucher lui aussi…. Mais quand même, où a bien pu « partir » Karl ?

_________________
......
Revenir en haut Aller en bas
Jean Pax

Abrités
avatar


MessageSujet: Re: [S2 J-8]Au cul de la bouteille   Mar 11 Avr - 10:09

On va manquer de marchandises. J’ai voulu aller chercher un peu de renouvellement, mais je suis tombé sur Kaskouille et Kouillon. Ils ont eu des mots désagréables, voire ont été menaçants.

Je hausse les épaules.

Ca a fini en bagarre et je leur ai cassé sur la tête les deux bouteilles que je voulais aller remplir…


Je donne un coup de menton en direction du nouveau et de sa hache.

Ça ne me plaît pas ce changement sans qu’on soit informé. Je voudrais pas qu’il mette son nez et ses yeux dans nos affaires.

_________________

L'univers s'en fout
Revenir en haut Aller en bas
Mathilda Swan

Abrités
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Imagination débordante
Points de Vie: 12
Defense: PHY13-17 MEN 15

MessageSujet: Re: [S2 J-8]Au cul de la bouteille   Mar 11 Avr - 11:15

Matie s’efforce de rester sérieuse en entendant les deux surnoms que JP vient de donner aux deux lascars avec lesquels il s’est fritté. Alors elle prend son air de reproche en remarquant sa blessure à la main :

- Une bagarre ! Tu crois qu’on peut se permettre ce genre de problème ? Je suppose que c’est en te bagarrant avec Kassecouille et Kouillon que tu t’es fait ça ? Il va falloir soigner ça. Je crois que j’ai encore un peu de désinfectant. Mais tu le sais, tu dois faire attention !

Surtout que s’il lui arrivait quelque chose de grave, comment elle s’en sortirait elle, toute seule ? Oui ok, elle n’est plus vraiment toute seule, mais vaut mieux avoir quelqu’un qui veille un tant soit peu sur les filles avec tous ces gros machos des prés qui se promènent dans le coin. Tiens l’autre là, le malabar, et si c’était un gars du genre gros pervers ? Elles ont déjà eu toutes les trois quelques problèmes de ce type, alors vaut mieux avoir des mecs dans les parages pour éloigner les gars trop intéressés. Oui parfaitement c’est intéressée qu’elle s’inquiète de l’état de santé de JP, il sait très bien maintenir les gars en respect. Oui enfin elle ne s'inquiète pas rien que pour ça quand même…
Matie s’en va chercher l’antiseptique et une vieille bande pour soigner la blessure de JP, tout en répondant à ses inquiétudes au sujet du nouveau.

- Moi non plus ça ne me plait pas. Ils décident de plus en plus de trucs sans en parler à qui que ce soit. J’irai les trouver plus tard pour leur glisser un mot à ce sujet.

Même si elle doute d’être entendue. Enfin qui ne tente rien n’a rien ! C’est là que l’autre barbare ramène sa fraise et de sa voix grave, intervient dans la discussion :

- Vous n’vous mêlez pas d’mes affaires, j’me mêlerai pas des vôtres.

Ah ben il a l’ouïe fine lui ! Matie lui lance un regard méfiant.

- Je m’appelle Gan, Gan Hagen, mais tout le monde m’appelle Hagen !
- Ah ? étrange, c’est plus court Gan qu’Hagen mais… si tout le monde vous appelle Hagen, dans ce cas ici tout le monde m’appelle Matie…enfin presque tout le monde !

Regard appuyé en direction de JP.

- Et bien…soyez le bienvenu Hagen ! Et elle lui tend sa main qu’il hésite à prendre avant de la serrer un peu trop fort. Ouille ! Le sourire de Matie tourne à la grimace, tandis qu’elle retire sa main toute broyée.

_________________
......
Revenir en haut Aller en bas
Jean Pax

Abrités
avatar


MessageSujet: Re: [S2 J-8]Au cul de la bouteille   Mar 11 Avr - 15:37

Je ne sais pas comment elle fait. L'autre se conduit comme...

Comme toi, tu veux dire ? Ah, ferme ta gueule, toi !

...un malotru et j'ai plutôt envie de lui mettre sa hache en travers du visage. Enfin, si je ne m'étais pas promis de ne plus tuer personne sauf nécessité absolue.

Mathilda a bien essayé de m'apprendre et j'ai fait tous les efforts possibles pour devenir sociable. Mais les gens me gonflent dès lors qu'ils ouvrent la bouche, alors...

Pour l'instant, j'observe, à défaut d'autre chose.

_________________

L'univers s'en fout
Revenir en haut Aller en bas
Mathilda Swan

Abrités
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Imagination débordante
Points de Vie: 12
Defense: PHY13-17 MEN 15

MessageSujet: Re: [S2 J-8]Au cul de la bouteille   Mar 11 Avr - 18:53

Matie continue de mener la conversation, habituée au fait que JP reste muet comme une carpe, bien qu’elle le sait, il enregistre tout ! Hagen est toujours planté debout face à eux.

- Je vous en prie, asseyez-vous un peu avec nous.
- Je n’ai pas le temps, il faut que je m’occupe de mon installation.

Matie ouvre la bouche, mais aucun son ne sort. Ah ben merde alors, la voilà avec un autre asocial sur les bras.  Elle lève un instant les yeux vers Léo qui affiche un air navré, avant de se retirer. Heureusement qu’elles sont là, et qu’il y a les gamins parce que si elle avait été seule avec ces deux-là, elle aurait fini par se pendre. Bonjour la joie quoi ! Déjà que ça n'est pas gai de vivre dans des souterrains mais avec le duo des gueules laviecestpourri, ils ne vont plus attirer grand monde dans ce bouge. Elle propose tout de même, sourire un brin crispé :

- Est-ce que je peux vous aider ?
- Non, ça ira.
- On dit Non merci !

Matie se redresse et devant la mine du gars, rougit avant d’expliquer :

- C’est l’habitude, désolée, mais la politesse ici est de rigueur.

Elle a déjà bien du mal à l’apprendre à Jean Pax. Même Domie et Jacky sont meilleurs élèves. Et même les clients y ont droit. Zut après tout, ce n’est pas parce que le monde part en couille qu’on doit oublier de demander S’il vous plaît, oublier de dire bonjour, au revoir et merci. C’est la base quoi !

Avant d’aller vaquer à ses occupations, elle demande encore.

- Et c’est quoi votre spécialité à vous ?

Comme le gars la regarde sans broncher, elle précise avec une nouvelle moue :

- Là vous avez le bar le Raccoon 3, c’est moi et Jp qu’on gère, en face y’a le Chips and Dale notre fast food undeground, c’est Léo et sa copine Hélène qui s’en occupent, avant vous à cette place, y’avait Karl le boucher. Alors vous, c’est quoi votre truc ? Vous vendez bien quelque chose ?

Oui parce que sinon, pourquoi l’auraient-ils envoyé ici ? Matie observe Gan face à elle et quand il sourit, elle se dit que tout espoir n’est pas perdu avant qu’il ne déclare avec une drôle de lueur dans les yeux :

- Les armes, j’suis armurier.
- Ho !

Bon ben il a réussi à lui boucler son clapet du coup…. Des armes ! Moui la hache aurait pu être un indice.

_________________
......
Revenir en haut Aller en bas
Jean Pax

Abrités
avatar


MessageSujet: Re: [S2 J-8]Au cul de la bouteille   Mar 11 Avr - 19:58

Des armes ?

Je me lève.

Un kit de renforcement gaz pour un Bergeron Jet, ça te dit quelque chose ? Et des chargeurs double contenance pour M16A10 FS canon court. Chambre 5.56, mais pas de 5 au lieu de 7. Munitions calibrées à 7.1 grammes, tête renforcée, ogive creuse.

Le gars soulève un sourcil. Puis regarde Mathilda.

C'est ça. Il gère un bar. "Vous" gérez un bar. Et vous vendez quoi dans vot' bar ? Putain, on m'a pas dit qu'y avait d'la concurrence ici...

_________________

L'univers s'en fout
Revenir en haut Aller en bas
Mathilda Swan

Abrités
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Imagination débordante
Points de Vie: 12
Defense: PHY13-17 MEN 15

MessageSujet: Re: [S2 J-8]Au cul de la bouteille   Mer 12 Avr - 0:02

Matie observe Jp sidérée par sa sortie qui ressemble pour elle à du petit chinois. Songeant qu’il vient de se faire un nouveau copain, elle déchante vite quand Hagen lui, affiche sa contrariété. Bon c’est sûr que là, le bar ça devient moins crédible et pourtant !
Matie lève les yeux au ciel et s’éloigne, les laissant se démerder entre eux ! Ca vaudra mieux.

- Je laisse à Jp le soin de vous expliquer ! dit-elle simplement avant de se mettre au travail, faire un inventaire vite fait, voir pour réparer ce qu’il y a à réparer, nettoyer ce qu’il y a à nettoyer, etc….

Jusqu’au retour des gamins qui déboulent en chahutant dans la zone, avant de se figer façon dominos se heurtant l’un contre l’autre devant Hagen qui à leurs yeux, doit leur paraître plus grand encore.

- Salut !  t’es nouveau dans le coin !
- Il est où Karl ? demande Dom plus méfiant. Il n’a jamais apprécié l’allemand qui le leur rendait bien du reste.
- Il est parti gronde Hagen, sans doute agacé de devoir se répéter.

Et les moineaux reviennent piailler devant Matie, lui faisant part de ce qui s’est passé plus loin dans les galeries. Une bagarre qui aurait éclaté, une autre, entre deux femmes à cause d’une histoire d’infidélité. Mouais ça commence à être drôlement tendu dans ces souterrains. La police a dû intervenir, mais l’une des deux femmes d’après Jacky a renversé son seau d’eau souillée sur la tête du garde, ce que ce dernier n’a que très peu apprécié. Les deux gamins par contre oui, et ils s’en donnent à cœur joie pour le raconter à Matie.

Dominique et Jack, les deux gosses qui s’étaient occupés d’elle lors de son séjour accidentel dans les souterrains. Elle les a retrouvés peu après s’être réfugiée ici avec d’autres. Quand Matie a découvert que Pancha s’était volatilisée lors d’une de ses expéditions vers l’extérieur, comprenant ce qui lui était sans doute arrivé, elle a fait en sorte que les deux gamins livrés à eux-mêmes, s’installent avec eux ici, dans la zone.  Les autres gosses plus grands, se sont débrouillés pour se rendre utiles ailleurs. Les deux garçons se sont très vite adaptés à leur nouvelle famille, appréciant particulièrement la compagnie des filles toujours pleines d’attention pour ces bouts’d’choux ! Mouais Matie elle, s’y laisse un peu moins prendre. Juste un peu moins. Elle les aime bien au fond, ces petits loustics et ils savent se montrer très utiles, aussi bien que des grands comme dit Jacky.

_________________
......
Revenir en haut Aller en bas
Personnage

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: Re: [S2 J-8]Au cul de la bouteille   Mer 12 Avr - 11:09

Trois silhouettes se profilèrent à l’entrée du bâtiment, avec une légèrement en retrait. Les deux premiers portaient l’uniforme de la police.

Nous cherchons deux personnes appelées Jean-Pax et Mathilda Swan, surnommée Mattie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jean Pax

Abrités
avatar


MessageSujet: Re: [S2 J-8]Au cul de la bouteille   Mer 12 Avr - 11:10

Aussitôt, ma conversation avec l’armurier cesse. Il me regarde et trouve soudainement quelque chose de plus intéressant à faire dans son arrière-boutique que je sais pourtant être vide.

Jean-Pax, c’est moi.

Je distingue alors la silhouette derrière. C’est Kaskouille. Ça commence déjà à m’énerver. Je crois que le mieux, c’est de laisser Mathilda parler, parce que sinon, la situation va dégénérer.

Je tente de le lui faire comprendre d’un regard appuyé.

_________________

L'univers s'en fout
Revenir en haut Aller en bas
Mathilda Swan

Abrités
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Imagination débordante
Points de Vie: 12
Defense: PHY13-17 MEN 15

MessageSujet: Re: [S2 J-8]Au cul de la bouteille   Mer 12 Avr - 15:48

Matie n’a pas le temps d’entendre la conclusion de l’histoire que les gars de la sécurité pénètrent dans la zone. Aussitôt les deux garçons se déplacent derrière elle, comme s’ils craignaient que ces types soient venus pour eux. Ont-ils fait une connerie ? C’est la première chose à laquelle Matie pense, avant de s’entendre interpellée elle ainsi que JP. Quoi c’est lui qui aurait fait une connerie ? Elle répond à son regard par un autre, interrogateur.

Bon une fois de plus JP a décidé de jouer les muets. Ok, peut-être que cette fois ça vaudra mieux. Plaquant un grand sourire sur son visage comme seule Matie sait le faire, elle s’approche des gars :

- Messieurs, bonjour ! Qu’est-ce qui vous amène de sitôt au Raccoon ? Auriez-vous vous envie d’un petit café peut-être ?


Toujours tout sourire, elle les regarde tour à tour, comme si les voir débarquer aussi tôt était la chose la plus normale qui soit. Allez on reste cool, ils n’ont rien à se reprocher n’est-ce pas ?

- Ho je sais vous êtes venu pour nous annoncer qu’Hagen va venir s’installer avec nous c’est ça ?


Toujours le grand sourire ultrabright.

_________________
......
Revenir en haut Aller en bas
Personnage

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: Re: [S2 J-8]Au cul de la bouteille   Mer 12 Avr - 16:51

Nan m’dame, on n’est pas là pour ça. On est là parce que monsieur Finkelkraut est venu nous dire que vous sortiez de Refuge vers la surface. Et vous savez que c’est interdit.

Il se penche un peu pour que celui qui est derrière et dans sur deux pieds ne puisse l’entendre.

Mais pour tout vous dire, le casse-noix là derrière, il a tendance à dénoncer tous ceux qui ne lui reviennent pas. Alors, avant de faire remonter sa plainte au Procureur de Refuge, m’sieur MacAlister, je préfère vérifier, vous voyez ?

Puis il se redresse et reprend d’une voix assez forte, s’assurant que l’homme derrière entende.

Bon alors, vos marchandises pour votre bar, elles viennent d’où, hum ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jean Pax

Abrités
avatar


MessageSujet: Re: [S2 J-8]Au cul de la bouteille   Mer 12 Avr - 16:55

Dénoncés ? C'est ça qu'il faut comprendre ?

Cette fois, c'est la hache de l'autre nouveau que je vais lui faire rentrer dans le crane ! Et...

Je m'interromps.

Parce que le reste de la phrase allait être pour insulter l'officier de police.

_________________

L'univers s'en fout
Revenir en haut Aller en bas
Mathilda Swan

Abrités
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Imagination débordante
Points de Vie: 12
Defense: PHY13-17 MEN 15

MessageSujet: Re: [S2 J-8]Au cul de la bouteille   Mer 12 Avr - 20:00

Finkelkraut, ce n’est pas un nom de pète-sec ça ? hm ? Matie se penche légèrement de côté pour apercevoir le Finkelkraut en question. Elle revient tout sourire face au policier.

- Je vois ! Un cas de dénonciation abusive parce que monsieur n’a pas apprécié la réponse que mon ami ici présent lui a faite, alors qu’il s’est permis de l’insulter !

Elle ajoute sur le ton de la confidence à l’instar du policier :

- Heureusement que nous n’agissons pas tous de la même façon, sinon messieurs vous seriez débordés ! Je déplore ce genre de comportement, les gens qui ne savent rien faire d’autre que de venir vous embêter, alors que vous avez des choses bien plus importantes à faire.

Elle semble partie pour faire un grand discours mais revient sagement sur les dénégations que l’autre attend qu’elle lui donne.

- Je comprends, monsieur, vous ne faites que votre travail ! Alors soyez rassuré, nous sommes bien plus en sécurité ici qu’au dehors. Tout ce que nous trouvons, vient soit du marché à côté, soit des autres galeries. Mon ami ici présent est un grand adepte du troc, et il est parvenu à nous trouver…..

Et là Matie baisse encore d’un ton pour lui chuchoter à l’oreille :

-... Du venin de ce serpent qui parait-il rôde dans le Sanctuaire. Mais chut, c’est un ingrédient secret de la recette de notre super coktail! Ne le répétez surtout à personne. Bien qu’au fond, vous savez, j’me dis que ce qu’ils lui ont échangé là-bas au nord, c’était juste du sang d’orvet ou un truc du genre. Les orvets, vous en avez déjà vu ? Ils sont tout petits et strictement inoffensifs ! Tiens et si justement je vous servais ce fameux cocktail ? Vous m’en direz des nouvelles !

Elle tourne ensuite discrètement un regard d’avertissement pour JP qui a intérêt à ne plus rien ajouter, sinon ils vont finir dans les trous à rats, les galeries les plus profondes de ces souterrains et ce qu’on en raconte, craint un max !

[14 boniments ^^)

_________________
......
Revenir en haut Aller en bas
Personnage

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: Re: [S2 J-8]Au cul de la bouteille   Mer 12 Avr - 21:28

Hum... Hum... Nous sommes en service, mademoiselle. Bien, je vois qu'il n'y a rien à dire...Pour l'instant...

Le troisième s'étrangle presque.

Quôa ? Mais, vous n'avez même pas vérifié leur réserve !

Le policier se retourne d'un bloc.

Pardon ? Vous remettez en doute l'action de la police dans le cadre d'une enquête ?

L'autre se met à bafouiller.

Non, noooonnnn... Bien sûr non, m'sieur l'officier.


Voilà. Je me disais bien que nous étions entre gens raisonnables.


Il dresse un doigt redoutable.

Et vous, attention ! On vous a à l'oeil. Alors pas de comportement interdit !

Avant d'ajouter, tout bas, après un clin d'oeil.

On passera c'soir. On a entendu parler de vous, mais trop cher pour nous. J'suppose qu'on peut espérer un verre gratuit, hein ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mathilda Swan

Abrités
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Imagination débordante
Points de Vie: 12
Defense: PHY13-17 MEN 15

MessageSujet: Re: [S2 J-8]Au cul de la bouteille   Jeu 13 Avr - 8:23

Matie tout sourire se retient de ne pas tirer la langue à l’autre dénonciateur. Quel con celui-là ! Mais c’est bien inutile, le policier le remet en place lui-même. C’était une très mauvaise idée de leur dire quoi faire devant autant de témoins. Au moins à présent quand il aura de nouveau envie de les accuser de faire des…. Comment il a dit l’autre ? Des comportements interdits, les poulets ne vont plus l’écouter ! Il ne passera plus que pour un emmerdeur et ça sera tout bénéf pour elle et JP.

Elle lui rend donc son clin d’œil et lui promet qu’il aura un verre à l’œil lui et son collègue quand ils auront terminé leur service ce soir ! Et voilà, tout le monde retourne à ses activités, y compris l’autre andouille à qui Matie adresse un petite signe de la main. Allez salut le cafteur, va donc trouver d’autres pauvres gens à emmerder ! Fin de la petite histoire ou presque.
Une fois tout le monde sorti de leur zone, Matie se tourne vers JP. Ca semble se compliquer un peu pour les virées dehors s’ils vont être surveillés. Elle soupire, tout ça, ce sont les conséquences de sa perte de sang-froid. Mais elle ne lui en veut pas vraiment. L’autre avait vraiment l’air d’être un imbécile.

Elle profite qu’Hagen soit occupé dans son coin privé pour venir parler à JP, à voix très basse puisque Gan semble avoir l’oreille un peu trop fine.

- Des comportements interdits …..hm, tu crois que ça va durer longtemps cette histoire ? Je veux dire qu’ils nous empêchent de sortir ?  On le sait tous, ce n’est pas possible de continuer ainsi, les gens vont finir par s’entretuer, les denrées se font de plus en plus rares. Et les gens pètent un câble à force de vivre comme des vers de terre.

_________________
......
Revenir en haut Aller en bas
Jean Pax

Abrités
avatar


MessageSujet: Re: [S2 J-8]Au cul de la bouteille   Jeu 13 Avr - 10:31

Je hausse les épaules.

Dedans, dehors, dessous, au-dessus. Le monde est dingue et l'humain est une sale race qui ne cherche que son malheur. Donc, ils ne seront pas plus contents ailleurs qu'ici. Je sais, Mathilda, tu vas dire que je suis négatif. C'est vrai qu’il y a des gens comme toi, ou Léo, ou ces gosses, toujours souriants et agréables. Mais l’Homme en sa totalité est une pourriture et pervertit tout ce qu’il touche. Quoiqu’il en soit, ce qui se dit à Nouvelle Seattle finira par résonner ici : tu le sais, ils disent que la Horde est partie. Qu’on peut ressortir, même s’il semble que des anciens réfugiés aient pris le contrôle du Centre. Je me demande comment Refuge va réagir quand cela va finir par vraiment se savoir, et pas seulement se murmurer.

Je soupire

Il n’empêche que je dois aller chercher de la gnôle. Et je n’ai pas envie d’aller à Nouvelle Seattle : les canotiers sont de plus en plus exigeants en pots de vin. J’ai vraiment envie de tenter le coup sur le port. Il doit y avoir moyen de trouver encore quelque chose. Sinon, je pourrais essayer d’aller voir ce qui se passe au centre et trouver un bar ou autre.

_________________

L'univers s'en fout
Revenir en haut Aller en bas
Mathilda Swan

Abrités
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Imagination débordante
Points de Vie: 12
Defense: PHY13-17 MEN 15

MessageSujet: Re: [S2 J-8]Au cul de la bouteille   Jeu 13 Avr - 12:19

Matie observe JP, il n’a jamais été un bout en train c’est sûr, même tout le contraire mais là il bat des records en discours et tout ça pour dire ce que tout le monde sait déjà, que certains aiment à répéter en un nouveau mur des lamentations : Tout le monde est pourri, on va tous mourir, ça ne sert à rien de continuer, et donc, inutile de sourire ou de vouloir s’amuser.
Sauf que Matie n’est pas d’accord et le fait savoir, le fera savoir encore chaque fois que ce sera nécessaire. Sa voix gronde un peu de colère tandis qu’elle réplique :

- Mouais ben c’est pas parce que tout va mal qu’on est tous obligés de tirer la gueule ! tu sais JP parfois un sourire t’aide à envisager ta journée sous un jour meilleur. Et ce n’est pas parce que l’homme pervertit tout qu’il n’y a pas des exceptions.

Et elle ajoute dans un sourire retrouvé :

- Et je ne parle pas que de moi, Léo ou les autres. Il y a des gens dans ces souterrains, ici, et même à la surface qui valent sans doute la peine qu’on se batte pour eux. Oui enfin sauf que moi j’suis pas douée pour me battre, mais par contre toi oui ! Alors soit, si tu veux aller chercher de la gnôle, je t’en prie, mais il y a un moment où il nous faudra décider quoi faire.


Parce que Matie a déjà été une fois prisonnière, et elle n’est pas du tout prête à réitérer l’expérience, déjà que ça la gonfle de devoir être enfermée ici jour et nuit, que la situation dure depuis déjà plusieurs mois, alors si à présent la Horde est vraiment partie, il n’y a plus de raison de rester, n’est-ce pas ? Ok, elle a la trouille de ce qui pourrait se passer à la surface avec les Boyz, mais qui sont les plus nombreux au final ?

A cet instant, se détournant de JP, elle croise le regard de Gan. Depuis quand il est planté là lui à les observer ? Et elle est plus encore surprise quand elle voit qu’il affiche un sourire en coin. Mais il se détourne aussitôt pour s’occuper de ses affaires… Mouais !

_________________
......
Revenir en haut Aller en bas
Jean Pax

Abrités
avatar


MessageSujet: Re: [S2 J-8]Au cul de la bouteille   Dim 16 Avr - 16:53

Je hausse les épaules.

Si tu veux. Il n'empêche que l'humanité, c'est le virus 1.0, et son petit frère, le 2.0. C'est la Horde, ce sont ceux qui nous dirigent ici. Ce sont tous ceux qui, dès qu'ils sont en poste de pouvoir, l'utilise non pas pour faire mieux, mais pour améliorer leur propre petite vie. Bah, sois optimiste, mais moi je pense que l'homme n'est qu'une parenthèse entre le dinosaure et la fourmi, et qu'il a fait plus que son temps.

Sur ce je me lève.

Il faut que j'y aille avant qu'il mette vraiment une surveillance en place. Tu veux venir, ou tu restes ici ?

_________________

L'univers s'en fout
Revenir en haut Aller en bas
Mathilda Swan

Abrités
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Imagination débordante
Points de Vie: 12
Defense: PHY13-17 MEN 15

MessageSujet: Re: [S2 J-8]Au cul de la bouteille   Dim 16 Avr - 17:55

Matie lève les yeux au ciel… étrange expression quand on se trouve dans des souterrains, et renonce à discuter plus en avant avec JP sur ce sujet. Mais quel affreux pessimiste ! C’est exaspérant mais bon…. Ce n’est pas si faux. Sauf que si tout le monde pensait comme lui, et bien plus personne ne tenterait de rester debout et se laisserait faire, mourir, diriger, etc… ET ça encore une fois, elle a déjà donné, non merci. Matie s’est jurée en arrivant à Seattle qu’elle ne serait plus jamais une esclave, ne pas subir le joug des dirigeants de ces souterrains entre dans la même catégorie.

Sauf que voilà, même si elle meure d’envie de faire un tour à la surface, ils viennent d’avoir les gars de la sécurité sur le dos. Alors elle retient JP :

- Attends, pas si vite. Tu les as entendus ? Ils vont repasser ce soir pour boire le verre que je leur ai promis. Si ni toi ni moi ne serons présents, ils vont se poser des questions, et pour des poulets, c’est jamais bon ! Ils vont mettre un peu plus leurs nez dans nos affaires, ton ami le Kouillon aura gagné et là on pourra dire bye bye à notre commerce.

Elle baisse encore d’un ton en lui expliquant :

- Et puis il y a le nouveau. On doit se méfier de lui.  Est-ce qu’on ne pourrait pas plutôt attendre jusqu’à demain-matin ? Nous irons quand tout le monde dormira et….on ne fera pas trop long dehors. D’accord ? Sauf si tu préfères y aller tout seul.


Matie croise les bras et prend son air boudeur

_________________
......
Revenir en haut Aller en bas
Jean Pax

Abrités
avatar


MessageSujet: Re: [S2 J-8]Au cul de la bouteille   Dim 16 Avr - 23:55

Je fais ma moue qui indique que je réfléchis.

Tu as raison... Je lève aussitôt un doigt. Non, ne rajoutes pas "comme d'habitude", tu sais que cette remarque m'horripile...

J'esquisse un sourire. Bon, enfin, depuis le temps, elle a dû comprendre que c'est un sourire.

D'accord, on fait comme ça. Pendant ce temps, je vais tâcher de continuer de discuter avec notre nouveau voisin. Ce qui est sûr, c'est qu'il ne fait pas semblant : il s'y connaît en armes. Et j'ai besoin d'augmenter mon allonge pour faire ce que j'ai à faire chez les Wilds. Et je n'ai que trop tardé. Il faut que je profite de ce temps d'indécision suite au départ de la Horde, parce que si je leur laisse le temps de se réorganiser comme avant, ce ne sera pas une partie de plaisir...

_________________

L'univers s'en fout
Revenir en haut Aller en bas
Mathilda Swan

Abrités
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Imagination débordante
Points de Vie: 12
Defense: PHY13-17 MEN 15

MessageSujet: Re: [S2 J-8]Au cul de la bouteille   Lun 17 Avr - 18:15

Matie ouvre la bouche, s’apprête à dire quelque chose, mais la referme face au geste de JP et à son avertissement. Bon ok, elle ne commentera pas et se garde d’afficher un sourire pour ne pas en rajouter. C’est déjà assez rare de l’entendre reconnaître qu’elle a raison, elle ne veut pas gâcher cet instant. Et c’est encore plus rare de le voir sourire. Alors Matie se contente d’hocher la tête, lançant à cet instant un regard à Gan qui s’est installé sur un tabouret devant son étal, occupé à nettoyer une de ses armes. Quand il voit qu’elle l’observe, il affiche un sourire en coin, mais ça ne dure qu’un instant avant qu’il ne se remette au travail. Il est bizarre ce type !

Enfin ici, tout le monde est un peu bizarre à sa façon, elle y compris ! Quand Jp lui explique qu’il tient à retourner voir les Wilds, elle lève à nouveau les yeux au ciel. Mais qu’est-ce qu’il a avec ces wilds ? Toujours une histoire de vengeance dont il n’a jamais voulu lui parler. Enfin vengeance, c’est ce qu’elle suppose, sinon pourquoi tiendrait-il autant à y retourner ? Alors qu’ils ont vraiment autre chose à faire, comme de chercher de quoi réapprovisionner le bar. Mais ça, ils s’en occuperont demain matin.

En attendant, elle s’occupe, MP3 sur les oreilles, utilisant une des piles rechargeables qu’elle a récupérées il y a peu de temps et qu’elle charge depuis régulièrement sur un chargeur de sa fabrication, s’alimentant sur leur réseau lui aussi trafiqué et branché sur le circuit alimentant la ville en surface. Installée dans l’atelier, Matie se penche sur ce vieux réchaud à pétrole qui serait bien utile à Len. Ca fait plusieurs semaines qu’elle travaille dessus, et après l’avoir démonté pièce après pièce, après avoir remplacé celle qui était défectueuse, et l’avoir remonté ensuite, il est temps de procéder à un premier essai.

Un cri de victoire retentit dans la Zone.

- OUiii ! Leeen ?

Et Matie s’empresse d’annoncer la bonne nouvelle à Len. Il ne leur restera plus qu’à l’alimenter sans avoir besoin de la moindre étincelle de courant.

A ce rythme le soir est bien vite là, même si dans les souterrains, ils ne voient plus trop la différence entre les heures du jour ou de la nuit. C’est ainsi que quelques heures après l’ouverture du Raccoon, les deux gars de la sécurité qui ont visité le bar dans la matinée, se radinent comptant bien voir la promesse de Matie remplie.

- Alors qu’est-ce que ça sera pour vous messieurs ? leur lance-t-elle avec un large sourire.

_________________
......
Revenir en haut Aller en bas
Le Conteur

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: Re: [S2 J-8]Au cul de la bouteille   Lun 17 Avr - 18:34

Les deux commandent raisonnablement, mais, étonnement, tiennent à payer.

C'est qu'on voudrait pas être accusés de profiter de notre statut, vous voyez. Mais si vous offez la seconde, on voit pas d'inconvénient, hein ?


*clin d’œil appuyé*

Sinon, faites attention, c'est pas des barres la surveillance. Votre petit copain là, il est pas trop sympa, mais vous, si. Alors on préfère vous prévenir. Et le proc', on l'a vu encore hier, il allonge 15 ans à Seward pour tous ceux qu'on attrape. Plus qu'un violeur ou un assassin, vous voyez ? Parce qu'il estime qu'un violeur ou assassin n'a menacé ou ne menace qu'une personne, tandis que ceux qui sortent alors qu'ils savent qu'ils ont pas le droit, ben ils menacent toute la communauté. Vous voyez, m'dame ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [S2 J-8]Au cul de la bouteille   

Revenir en haut Aller en bas
 

[S2 J-8]Au cul de la bouteille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet-Epsilon :: RP - SEATTLE city :: Souterrains :: Raccoon3-