Projet-Epsilon
Projet-Epsilon n'est pleinement accessible qu'à nos membres. Rejoignez-nous si l'aventure rôle-play dans un monde post apocalyptique vous tente et si vous avez 18 ans minimum.

L’univers dans lequel évoluent nos personnages n’est malheureusement pas adapté aux joueurs mineurs.

A bientôt dans ce monde fantastique.
Projet-Epsilon

Seattle 2220
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Votre compte doit impérativement être le nom, prénom ou surnom de votre personnage. Merci d'en tenir compte lors de votre inscription.

Partagez | 
 

 Somewhere between the sacred silence and sleep

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Alan Hunt

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: yeux verts / tatouage nomade
Points de Vie: 16
Defense: PHY 15/19 MEN 14

MessageSujet: Somewhere between the sacred silence and sleep   Dim 9 Avr - 16:53

Alan s'enfonça plus avant dans la forêt, essayant de faire peu de bruit mais il n'avait pas le pas souple des natifs du clan, encore moins depuis qu'il avait eu le bassin brisé, il n'avait pas encore récupéré 100% de ses capacités et le guérisseur l'exhortait à marcher pour recouvrer toute sa mobilité. Le but était plus de se promener et de faire le tour du territoire en surveillance que réellement la chasse. Avec le printemps, ça devenait plus compliqué, d'autant qu'Alan n'était pas encore un expert en matière de faune animale. Il devait faire bien attention à ne pas tirer sur une femelle pleine.

Si Alan se plaisait au sein de la communauté, c'était aussi pour lui un changement radical de vie et il avait parfois un peu de mal à s'adapter. Il était reconnaissant aux Wilds de tout ce qu'ils avaient fait, faisaient pour lui mais la nostalgie des temps d'avant le poignait encore. Et puis Jane lui manquait, souvent. Ainsi que Bobby. Quand c'était le cas, il avait besoin de s'isoler et partait se promener seul, comme ça, dans la nature. S'il avait l'occasion, il ramenait du gibier, des champignons, des baies. Marcher dans la paix de la nature, attentif aux animaux mutants qui traînaient dans le coin le distrayaient de ses sombres pensées. Ici il était obligé d'être vigilant.

Il bifurqua sur le chemin à peine tracé qui menait aux grands serres brisées et contourna celle ci pour aller à la cascade et de sa retenue d'eau qui partait ensuite en rivière souterraine sous les rochers recouverts de mousse. Il s'accroupit près de l'eau et y trempa sa main, elle était encore très froide et le temps de la baignade n'était pas encore venu. Le chasseur s'assit au bord de l'eau et inspira l'air pur. Il sortit sa gourde pour boire et la remplir à nouveau d'eau fraîche.

_________________



Dernière édition par Alan Hunt le Dim 9 Avr - 19:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Syragane

Green Z
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Tactile
Points de Vie: 12
Defense: PHY17-MEN16

MessageSujet: Re: Somewhere between the sacred silence and sleep   Dim 9 Avr - 17:58

Le seul moyen d’avoir un peu la paix, c’était de partir en cueillette, et encore, ses sentinelles n’étaient jamais très loin. Il lui suffirait de siffler un coup pour qu’on rapplique. Mais elle doutait en avoir besoin. C’était ce qui était le plus étrange, être en territoire wild et se sentir plus en sécurité qu’elle ne l’avait été nulle part ailleurs, enfin ….si on exceptait le temps où elle résidait sur Vashon.

Mais très vite elle écarta cette pensée pour observer autour d’elle. Si Syra avait beaucoup appris sur les plantes, elle avait encore du mal à les trouver au beau milieu de cette végétation luxuriante qui renaissait déjà de cet hiver rigoureux qu’ils venaient de traverser. Ruby ne manquait du reste pas de se moquer d’elle, lui disant qu’elle n’aurait pas été capable de trouver une plante alors qu’elle se trouvait sous son nez. En attendant le prétexte était idéal pour s’isoler un peu. Elle avait donc laissé son amie occupée à la réfection des serres avec les autres pour partir son sac de toile sur l’épaule à la recherche d’éventuelles plantes médicinales qui auraient pu leur être utile.

Entendant le bruit d’une cascade, elle s’en rapprocha peu à peu, non sans continuer d’observer alentours, l’esprit ailleurs, avant de tomber quasiment sur Alan. Syragane dans un geste devenu instinctif, porta la main à l’une de ses lames fixées à sa ceinture. Elle était bien loin la danseuse tourbillonnant dans ses belles robes. Aujourd’hui Syragane nouait régulièrement ses cheveux en natte, portait des pantalons, et des pulls ou des vestes amples cirées la protégeant du froid et de l’humidité. Certains soirs, elle remettait une de ses robes ou des tenues plus colorées pour danser devant le feu à la demande générale, mais ces moments se faisaient rares.
Quand elle eut reconnu le chasseur, elle se manifesta pour ne pas le surprendre.


- Salut….


Puis elle reposa sa main sur son sac accroché à son épaule.

_________________


Spoiler:
 

Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
http://www.apirateslife-alviants.com/portal.php
Alan Hunt

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: yeux verts / tatouage nomade
Points de Vie: 16
Defense: PHY 15/19 MEN 14

MessageSujet: Re: Somewhere between the sacred silence and sleep   Dim 9 Avr - 18:27

Surpris dans ses pensées dont il fut tiré par la voix d'une femme, Alan pivota brusquement. Il faisait un piètre veilleur pour se faire ainsi surprendre ! Il reconnu Syragane, un membre de la communauté. Elle était arrivée peu après lui au campement mais à ce moment là il était encore entre la vie et la mort, soigné par les guérisseurs. Quand il s'en était tiré, il y avait eu sa convalescence et surtout le deuil. Il ne s'était pas mêlé aux autres, restant en retrait même s'il participait au besoin de la communauté comme il pouvait pour ne pas être une charge. Quand il avait récupéré sa mobilité, il était souvent parti à la chasse, seuls ou avec les autres chasseurs. L'avantage de la chasse c'est que c'est une activité qui demande d'être silencieux et il n'était pas ennuyé par les conversations. S'il n'avait pas tout de suite reconnu Syragane, elle avait changé autant que lui sans doute. C'est un soir quand elle avait dansé qu'il s'était rappelée d'elle, la danseuse du cirque. Le temps était bien loin de cette soirée où elle s'était joint à leur table et où l'humour douteux des Bob's l'avait mise en colère.

Salut. Syragane, c'est ça ?
Alan...je ne sais pas si tu te souviens...


Alan fit un geste vague des épaules pour signifier que ça n'avait pas d'importance si ce n'était pas le cas. Depuis le passage de la Horde, il avait l'impression de vivre une autre vie. Il se leva péniblement, c'était le plus dur se lever après s'être assis à même le sol. Pensant qu'elle voulait se ravitailler, il s'écarta du passage pour lui laisser accès à l'eau. Il referma sa gourde, la raccrocha à son sac à dos avant de ramasser son arc.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Syragane

Green Z
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Tactile
Points de Vie: 12
Defense: PHY17-MEN16

MessageSujet: Re: Somewhere between the sacred silence and sleep   Dim 9 Avr - 19:33

Elle avait voulu ne pas le surprendre, mais son attitude lui prouva le contraire et elle eut une moue désolée. C’est vrai que vu ce qu’elle cherchait, des plantes à ras le sol souvent, cela exigeait du silence et de la concentration, enfin en principe. Elle voulut s’excuser et lui dire qu’elle allait voir ailleurs pour le laisser s’abreuver à sa guise, mais il avait semblait-il terminé.
Quand il cita son nom, elle afficha un semblant de sourire et hocha doucement la tête :


- Oui c’est ça. Non je n’ai pas oublié, Alan des Boba Fetts…..

C'était ainsi qu'ils se présentaient avant, le nom et celui de leur guilde...Elle laissa un silence lourd de souvenirs s’installer avant de changer de sujet :

- J’espère que je ne t’ai pas dérangé dans ta chasse ?

Elle savait qu’il faisait partie des chasseurs, même si les rumeurs ne disaient pas grand-chose à son sujet. Sauf qu’il était arrivé dans un sale état et qu’il en avait eu pour des moins de convalescences. Enfin ça c’était surtout Ruby qui lui avait raconté, tandis que Syra avait reconnu le chasseur de prime.

- J’étais venue chasser des plantes pour ma part…. pour les serres. Ils vont essayer de les remettre en état.


Elle fit une moue, ce ne serait pas simple vu le verre détruit. Ils parlaient de trouver des tôles en plexiglass ou du matériel approchant, du moment que ça laissait passer la lumière et retenait la chaleur à l’intérieur. Il y avait aussi le plastique, mais plus fragile.

_________________


Spoiler:
 

Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
http://www.apirateslife-alviants.com/portal.php
Alan Hunt

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: yeux verts / tatouage nomade
Points de Vie: 16
Defense: PHY 15/19 MEN 14

MessageSujet: Re: Somewhere between the sacred silence and sleep   Dim 9 Avr - 20:08

La mention des Boba Fett amène un sourire amer sur les lèvres d'Alan. Il est loin ce temps là. Il pense à Bobby, le cœur serré, avant d'acquiescer.

Oui c'est ça...

Alan jette un regard à son arc qu'il a en main. Il a un autre sourire, plus léger cette fois en avouant

Non, je ne chassais pas vraiment. J'avais envie de me promener.

et surtout d'échapper à l'effervescence du campement qui était parfois trop pour lui ! Pour elle aussi s'il en jugeait par le fait qu'elle se balade seule.
Ça va être une rude tâche pour les serres. Je les ai contournées en venant, tout est brisé. A moins qu'ils trouvent un mutant mange-verre ?! Rien que dégager la zone de culture est périlleux et va prendre un temps fou. Tu cueilles des plantes ? J'ai commencé à apprendre avec Huacan mais il dit qu'avant de me laisser cueillir des champignons, il préfère les examiner de peur que j'empoisonne tout le monde !

Alan a une moue entre l'amusé et le dépité à l'aveu qui suit.

Je peux t'accompagner ? Tu me montreras.
Si ça ne trouble pas ta promenade


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Syragane

Green Z
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Tactile
Points de Vie: 12
Defense: PHY17-MEN16

MessageSujet: Re: Somewhere between the sacred silence and sleep   Dim 9 Avr - 21:18

Le regard de Syra prit la même direction que celui d’Alan, avisant son arc. C’est sûr que ça devait le changer de son fusil ou de son revolver. Les armes à feu ici, n’étaient pas interdites, bien que les Wilds préféraient les garder pour des intrusions, ou pour au contraire, des sorties en ville. Parce que pour être de taille à affronter l’extérieur, il fallait l’armement qui allait de pair. Elle lui rendit son sourire et hocha la tête en avouant :

- Et moi je fuyais lâchement les autres…

Elle soupira quand il évoqua la difficulté de rebâtir les serres. La tâche était immense certes, mais les Wilds avaient la motivation qu’il fallait. Ils n’étaient pas du genre à baisser les bras facilement. Et pour elle, ce n’était pas plus mal. A chaque jour il y avait de nouvelles choses à faire, et c’était ce dont elle avait besoin, tout comme Lukas et Mike. Ces derniers s’étaient étonnamment bien adaptés aux Wilds, particulièrement Mike à grimper comme un singe aux arbres ou dans les ruines qui en ce moment même, travaillait avec les charpentiers-menuisiers de la communauté, à rebâtir les quartiers.

L’idée du mutant mange-verre ramena Syra aussitôt à la conversation et elle ouvrit de grands yeux surpris avant de s’esclaffer brièvement pour reprendre d’un ton doux.


- Un mutant mange-verre ? Je ne crois pas qu’ils aient ça. Mais l’idée est intéressante !  Pour le reste, je ne doute pas qu’ils aient de la motivation à revendre, dit-elle vaguement, avant d’afficher un air intéressé aux paroles d’Alan. Tu aimerais apprendre l’usage des plantes médicinales ?

Sa surprise fut à nouveau remplacée par un léger rire, chose plutôt rare pour Syragane ces derniers mois, tandis qu’il parlait du risque d’empoisonner tout le monde.

- Il y a aussi des plantes très toxiques dont il faut se méfier. Mais ce sont celles que je reconnais le mieux. Donc de ce côté, on ne risque rien.

Ouais parce qu’elle s’y était particulièrement intéressée. A la requête d’Alan elle finit par hocher la tête, toujours avec ce léger et doux sourire.

- Volontiers ! Je ne te promets pas d’en trouver beaucoup, mais avec tes yeux … et mes connaissances, on devrait pouvoir parvenir à quelque chose.

Et elle contournant l’étang pour reprendre vers le sud, regardant toujours attentivement où elle mettait les pieds.


- Et … comment trouves-tu ta vie ici chez les Wilds ?

_________________


Spoiler:
 

Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
http://www.apirateslife-alviants.com/portal.php
Alan Hunt

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: yeux verts / tatouage nomade
Points de Vie: 16
Defense: PHY 15/19 MEN 14

MessageSujet: Re: Somewhere between the sacred silence and sleep   Dim 9 Avr - 21:37

Alan emboîta le pas à Syragane, la suivant sur les chemins en essayant de suivre son regard,
tâche malaisée au possible.

Oui j'essaye d'apprendre les plantes aussi.
Plutôt les culinaires pour le moment. Les baies...
et j'ai testé le sumac vénéneux aussi, je suis beaucoup plus prudent depuis. Remarque que maintenant, je le reconnais bien.


Les Wilds, vaste question. Alan ne savait pas trop par où commencer. Il était reconnaissant au Wild et s'adaptait mieux qu'il ne l'aurait cru. Peut-être parce qu'il avait tout perdu, il n'avait pas le choix. Mais il y avait des choses qui le dérangeaient. Leur coté Pro-mutants déjà pour lui qui était néant. Il s’efforçait d'y pallier du mieux possible en démontrant son utilité. Au fond il était habitué, à Seattle, un Néant devait toujours faire deux fois plus ses preuves qu'un Mutant...


ça va. Mieux que j'aurais cru en toute franchise. Je leur suis reconnaissant de m'avoir soigné et ... gardé !
Mais ils sont parfois...humm trop communautaires, pas envahissants j'irais pas jusque là mais ...tu vois ?
J'aime bien aller chasser, c'est reposant. 

Au campement, c'était difficile de rester seul, il y avait toujours quelqu'un pour venir vous trouver, vous emmener participer ç une activité ou vous interroger, s'occuper de vous si vous alliez mal. Ils ne comprenaient que difficilement qu'on puisse avoir envie de broyer du noir dans son coin ! Huacan le comprenait mais il était guérisseur et tachait de remédier à cette tendance chez ALan, ce qui revenait au même.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Syragane

Green Z
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Tactile
Points de Vie: 12
Defense: PHY17-MEN16

MessageSujet: Re: Somewhere between the sacred silence and sleep   Dim 9 Avr - 22:25

Les plantes comestibles, ce n’était pas une mauvaise idée par les temps qui couraient. Ici très vite ils pourraient bénéficier des chasses et cueillettes, mais pour le reste de Seattle, ça allait devenir vite plus compliqué. Et ça l’Amazone ne le savait que trop bien.
Encore une fois, Syra rit à la remarque sur le Sumac, décidément Alan était un drôle de personnage, mais ça lui faisait du bien de pouvoir penser à autre chose.


- Le sumac a oui très mauvaise réputation, il est terrible au contact direct, mais il y a aussi la berce du Caucase dont il faut se méfier, ce sont de grandes fleurs de deux mètres de haut, bien que Ruby m’a dit en avoir vu de plus grandes encore qui grimpent dans les ruines à l’ouest de la Green Zone. il y en a d’autres autant sournois surtout quand on les ingère, comme la Death Camas par exemple dont la cousine est elle, comestible.

Mais Syra abandonna le sujet pour écouter Alan qui lui parlât de son intégration à cette communauté pour le moins étrange. Ok, pour lui ce n’était pas vraiment par choix, enfin comme pour beaucoup d’autres qui avaient fui. Quoiqu’il en soit, elle comprenait ce qu’il ressentait :

- Oui je vois. J’apprécie aussi un peu de solitude…c’est plutôt difficile d’en trouver, enfin pour ma part. Lukas et Mike sont toujours à s’inquiéter pour moi. Bon après ce n’est pas comme si je n’avais pas l’habitude….quand on vit avec des itinérants du cirque, la vie en communauté, c’est….ça fait partie de la normalité.

Même si elle ne pouvait le lui avouer mais depuis que la troupe avait perdu grand nombre des leurs, depuis la fuite de Josh, ils étaient deux fois plus protecteurs qu’avant, même s’ils essaiyaient de rester discret. Oui ce n’était pas vraiment encore ça. Surtout pas quand ils étaient obligés de vivre ensemble tous les huit, dans un des appartements des quartiers wilds, dans un ancien immeuble reconverti pour servir de « quartier résidentiel ». On lui avait bien proposé de prendre un appart seule avec sa fille, c’était son droit de Mère, mais Syragane avait refusé tout net.

- Mais au moins… toute cette activité, ça m’empêche de trop réfléchir. Et j’aime me sentir utile.
Elle hésita avant de demander doucement :
- On m’a dit que tu avais été amené ici gravement blessé…..Que t’est-il arrivé ? Enfin si tu veux m’en parler. Je comprendrai si tu n’en as pas envie.

_________________


Spoiler:
 

Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
http://www.apirateslife-alviants.com/portal.php
Alan Hunt

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: yeux verts / tatouage nomade
Points de Vie: 16
Defense: PHY 15/19 MEN 14

MessageSujet: Re: Somewhere between the sacred silence and sleep   Dim 9 Avr - 23:13

De la Berce de Caucase tu dis ?

Alan essaye de suivre le cours du mieux qu'il peut, de retenir les informations qu'elle lui donne. Il se promet d'aller voir aux ruines, sans toucher aux plantes ! Juste pour les voir et apprendre à les reconnaître. Ça marche beaucoup mieux s'il les a de visu. Il cherchait en suivant la jeune femme mais il marcha sans la voir sur des fanes de carottes sauvages que pourtant Huacan lui avait montré. Il n'était vraiment pas doué.

Mike et Lukas, ce sont tes frères ? Ils étaient au cirque également, je les ai vu lors du spectacle. La première... C'est vrai que tu as l'habitude de la vie en communauté.

Lui, non, bien sur au sein des Bob's il y avait une famille, mais la plupart du temps, il vivait seul, il bossait seul et les derniers mois avec Jane, ils étaient encore plus isolés. Rien à voir avec une communauté comme les Wilds. Alan hocha la tête.

Oui et tu as une petite fille.


En tant que Mère, elle était naturellement utile selon la communauté, en plus elle était mutante. Elle partait avec moins de handicaps qu'Alan mais ce n'était pas quelque chose qui le dérangeait. Lui aussi aimait se sentir utile et faisait son maximum surtout qu'il avait été blessé longtemps sans pouvoir subvenir à ses propres besoins. Il posa la question naturellement sans chercher à cacher sa curiosité.

Trop réfléchir à quoi ?

La question de Syragane ne dérangea pas Alan. On lui avait posé si souvent qu'il était capable aujourd'hui d'en accepter la douleur pour y répondre assez sereinement.

Non, ce n'est pas secret. A l'arrivée de la Horde, je vivais avec ma compagne Jane dans un coin perdu du Sud. On n'a pas voulu aller s'enfermer à Seward même si pas mal de Boba Fetts y sont allés. On était prudent mais en cherchant du ravitaillement on a fini par tomber sur une de leurs bandes de pillards. Ce n'était pas la première fois mais cette fois là on a pas eu de chance. Jane y est restée en tuant nos derniers adversaires. Les Wilds m'ont trouvé là, inconscient, le bassin brisé entre autres. Ils m'ont amené ici et m'ont soigné. Je crois qu'on est arrivé à peu près au même moment.










_________________

Revenir en haut Aller en bas
Syragane

Green Z
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Tactile
Points de Vie: 12
Defense: PHY17-MEN16

MessageSujet: Re: Somewhere between the sacred silence and sleep   Lun 10 Avr - 9:23

- Oui, on les reconnait facilement grâce à leurs fleurs blanches qui forment comme un parasol. On les différencie de la Berce commune qui elle est inoffensive, grâce à sa taille, exceptionnellement grande, tandis que la Berce commune a des fleurs qui ne dépassent pas le diamètre d’une main. L’effet toxique n’est pas immédiat. C’est ce qu’on appelle une plante photo-toxique. Si on touche la fleur ou n’importe quelle partie de la plante, son suc reste sur notre peau et ne réagit qu’à l’exposition au soleil. Il se forme dans une période de deux à trois jours des brûlures pouvant être plus ou moins graves, certaines dans des cas plus rares, entraînant la mort.

Un sujet passionnant pour Syragane surtout quand on était intéressé par les poisons. Le problème avec la Berce malgré sa dangerosité, était que son poison n’agissait qu’à l’exposition au soleil. Un effet bombe à retardement qui pouvait être malgré tout intéressant. A la question sur Lukas et Mike, elle afficha un sourire mitigé :

- Mes frères… en quelque sorte oui. J’ai été adoptée par la troupe quand je n’étais qu’une enfant. Mais ils sont tous devenus ma famille, Ziva, eux et les autres.

Son visage s’illumina soudain d’un sourire :

- Et puis oui, j’ai ma petite fille, Elora…

Elle se perdit un instant dans ses pensées, se gardant de casser les pieds à Alan avec son bébé qu’elle adorait plus que tout. Elle ne faisait pas partie de cette ruche de mères qui s’extasiaient devant les prouesses de leur enfant. Enfin si, Syragane était en admiration face à ce petit être si adorable, mais elle évitait d’emmerder les gens avec.
La question d’Alan la fit hésiter, avant de secouer la tête. La voix perdit un ton tandis qu’elle répondit :

- À avant…..de trop penser à ceux qui ne sont plus là.

Et de fait elle apprit non sans surprise que lui aussi avait été touché par le deuil et apprendre qu’il avait perdu sa compagne lui serra la gorge. Elle murmura tout bas :


- Je suis navrée…

Mais tandis que les larmes menaçaient et que l’émotion l’étreignit un peu trop, elle lutta pour se reprendre et proposa avec un nouveau sourire :

- Ruby m’a dit que je trouverai peut-être de l’amarante dans cette direction. Il est beaucoup trop tôt pour la floraison, mais si je peux en ramener des plants, ce serait vraiment bien !

Et Syragane lui expliqua les vertus nutritives très importantes de l’Amarante, dont sa graine était autrefois considérée comme miraculeuse par les Incas. Elle lui décrivit à quoi ressemblait la plante qui ne craignait pas les rigueurs de l’hiver vu qu’autrefois elle poussait surtout à des altitudes allant jusqu’à 4000 mètres.  Ruby lui avait expliqué qu’elle trouverait peut-être des jeunes plants, juste aux pieds d’anciens plants de l’année précédente. C’était la bonne période pour les bouturages. Alors ils se mirent en quête de la plante en question, très facile à reconnaitre grâce à ses larges feuilles d’un vert clair poussant en buis serrés.

Et pour une fois, elle eut beaucoup de chance car ils tombèrent pile poil dans la direction donnée par Ruby, sur les fameuses plantes d’Amarantes dont les tiges vertes commençaient tout juste à poindre. Syragane se pencha au dessus du buisson et écarta les feuilles anciennes pour chercher au dessous et proche de la terre, les plants nouveaux. Elle en préleva 5 qui paraissaient très sains, en faisant très attention à ne pas abimer leurs racines toutes neuves. Elle les emballa avec un peu de terre dans des vieux journaux qu’elle humidifia un peu avant de les ranger soigneusement dans son sac.


- Je crois que j’ai trouvé de nouveaux pensionnaires pour les serres !

_________________


Spoiler:
 

Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
http://www.apirateslife-alviants.com/portal.php
Alan Hunt

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: yeux verts / tatouage nomade
Points de Vie: 16
Defense: PHY 15/19 MEN 14

MessageSujet: Re: Somewhere between the sacred silence and sleep   Lun 10 Avr - 18:40

L'émotion de Syragane était communicative et Alan ralentit pour se placer un pas en arrière pendant un instant, le temps de refouler sa propre tristesse. Il se doutait bien qu'elle avait du vivre un deuil elle aussi, surement le père de son enfant, pour être autant affectée par une histoire si tristement banale. C'était monnaie courante ici parmi les réfugiés, qui n'avait pas perdu un frère, une sœur, un parent, un mari ou une fille ? Au moins Syragane avait-elle sa petite fille. Il hocha la tête à la sollicitude de Syragane mais n'ajouta rien.

Le sujet de l'amarante fut le bienvenu, n’importe quel sujet plus léger aurait été le bienvenu après ce récit douloureux, et Alan n'hésita pas à poser des questions, écoutant attentivement les explications de la jeune femme qui était drôlement calée selon lui. Mutante, Mère, herboriste, elle était indéniablement un atout pour la tribu. Alan l'aida pour déterrer les plants, imitant les gestes de la jeune femme mais elle en déterra quatre tandis qu'il achevait d'un faire un. Mais ce n'est qu'en le faisant qu'il apprendrait alors il s'appliqua pour soigneusement emballer la précieuse amarante.

Le chasseur se releva et essuya ses mains pleines de terre sur son pantalon.

Il ne restera plus qu'à trouver de quoi faire les serres. J'ai une idée sur un lieu où je pourrais peut-être trouver des plaques en fibres de verre, elles sont semi transparentes, ça pourrait faire l'affaire. J'en parlerais à l'équipe charger des réparations. Malheureusement, c'est assez loin d'ici, ce qui risque d'être embêtant.
J'ai des collets à aller relever non loin d'ici. Ou au moins aller voir si j'ai une prise. Est-ce que tu m'accompagnes ou tu dois porter tes plants tout de suite ?


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Syragane

Green Z
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Tactile
Points de Vie: 12
Defense: PHY17-MEN16

MessageSujet: Re: Somewhere between the sacred silence and sleep   Lun 10 Avr - 21:23

Elle l’observa faire, avec un sourire. Il s’appliquait et avait à cœur d’apprendre, tout comme elle avait appris aux côtés de Ruby. Mais pour elle, il lui restait encore beaucoup de lacunes, particulièrement concernant les plantes pour les soins, ce qui était plus le domaine de son amie. Ils se redressèrent finalement et quand Alan lui parla des plaques qu’il avait déjà vues, Syragane approuva avec un sourire :

- Ce serait vraiment bien ! Je pourrai peut-être venir avec vous ?

Elle fit alors une légère moue. Lukas et Mike ne voudraient jamais, toujours à la surprotéger. Pourtant elle avait son utilité avec sa mutation si des problèmes devaient s’annoncer, sans compter qu’elle savait largement se battre. Mouais bon ils aviseraient.


- Enfin si les autres sont ok. On verra. En attendant oui volontiers pour t’accompagner, voilà qui me changera de la cueillette. Les plants ainsi protégés peuvent attendre la journée s’il le faut.

Sauf que….elle fit une nouvelle moue.

- Enfin je ne vais pas pouvoir m’absenter aussi longtemps sinon ils vont croire que je me suis faite enlevée. Et puis il y a Elora.


Elle emboîta pourtant le pas à Alan. Après tout il avait dit que ce n’était pas loin. Chemin faisant elle continua de regarder autour d’elle, guettant une plante ou l’autre.


- Ça fait longtemps que tu chasses ? Enfin je veux dire … le genre de gibier qui se mange !
Elle afficha un léger sourire, se doutant qu’il ne devait pas être agréable pour lui, comme pour elle, d’évoquer les souvenirs passés.

_________________


Spoiler:
 

Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
http://www.apirateslife-alviants.com/portal.php
Alan Hunt

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: yeux verts / tatouage nomade
Points de Vie: 16
Defense: PHY 15/19 MEN 14

MessageSujet: Re: Somewhere between the sacred silence and sleep   Lun 10 Avr - 22:23

Alan hocha la tête mais ce n'était pas lui qui prenait ce genre de décision. Il en parlerait à ceux qui réparaient les serres et à partir de là, le reste se déroulerait. Cependant, il n'avait rien contre la venue de la jeune femme si elle estimait elle-même Il avait cessé de vouloir protéger tout et tout le monde devant l'impossibilité de la tâche, il avait échoué avec Jane.

Oui pourquoi pas, si l'équipe veut bien. Et puis ça changerait de territoire, peut-être que tu pourrais trouver d'autres plantes.


Alan bifurqua dès qu'elle accepta de l'accompagner chercher les collets. Il s'excusa en promettant. Bien sur, elle avait sa famille à s'occuper.

Oui, bien sur. Je n'en ai pas pour longtemps. Ce n'est pas très loin. Oui, je chasse depuis tout gamin. Je suis né chez des nomades. J'avais treize ans quand je me suis installé à Seattle avec ma mère. Et, j'ai même été trappeur il fut un temps. Ça a été ma première guilde avant les Boba Fetts. C'est un peu là que Bobby m'a dégoté si on veut. Et après, parfois j'allais à la chasse avec Rafa, et... avec Jane.

Alan enchaîna rapidement

Il faut bien se nourrir ! J'ai pas trop perdu la main. En tout cas, je suis plus doué à la chasse qu'à la cueillette des plantes.

Les collets posés la veille étaient tous pleins mais bien éduqué par les Wilds à présent, Alan relâcha les plus petits des lapins et ne garda que trois des six proies dont il brisa rapidement le coup avant de les mettre dans sa besace. Il n'en avait pas besoin de plus. Il ramassa les collets pour les changer de place plus tard.

Voilà, on peut rentrer. Je t'avais dit que ce ne serait pas long.

Ils reprirent le chemin du village.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Syragane

Green Z
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Tactile
Points de Vie: 12
Defense: PHY17-MEN16

MessageSujet: Re: Somewhere between the sacred silence and sleep   Mar 11 Avr - 8:36

Le regard de Syra s’éclaira et elle sourit :

- Oui !!! c’est ça ! Face à un tel argument, ils ne pourront pas refuser !

Puis réalisant qu’elle en rajoutait peut-être un peu trop, genre elle était quasi prisonnière (quoiqu’en connaissant Lukas et Mike, ça pouvait se comprendre), elle revint à un ton beaucoup plus raisonnable :

- Trouver de nouvelles plantes, ce serait bien .

Elle le suivit donc, s’enfonçant davantage dans la végétation épaisse, l’écoutant lui parler de son passé. Elle apprit ainsi le nom de sa compagne décédée mais n’ajouta aucun commentaire pour ne pas raviver la peine. Il avait fait lui aussi partie d’un groupe, d’une famille, avant de se retrouver ici parmi les Wilds, autant dire des étrangers. Ca ne devait pas être simple pour lui, alors qu’elle au moins, elle avait encore une partie de sa famille. Et surtout elle avait sa fille.

Elle l’observa rompant le cou des animaux et plutôt que de faire sa mijaurée, elle baissa discrètement les yeux face au geste. Bizarre, étrangler un type lui aurait fait moins de peine que pour ces animaux. Oui enfin il fallait bien se nourrir, mais assurément la chasse n’était pas faite pour elle. Cœur trop sensible se serait moqué Samuel…. Elle sourit toutefois à la remarque d’Alan et le félicita :


- Bravo, belle chasse ! Les Wilds apprécieront !

Et elle lui emboîta le pas, ne trouvant aucune autre plante en chemin, jusqu’à parvenir à la clairière où dès qu’il la vit, Lukas se précipita vers elle. Mike lui était toujours occupé dans les quartiers d'habitations à faire moult réparations en mode acrobate toujours.

- Je me suis inquiété ! On n’te voyait plus revenir !


Syragane afficha un sourire amusé et lui présenta Alan :

- Il ne fallait pas, je n’étais pas seule. Je te présente Alan…. Alan ? Voici Lukas.


Si autrefois Lukas avait fait montre d’une jalousie possessive, ce n’était plus le cas. Il avait compris depuis longtemps que Syragane n’appréciait pas. Il jaugea le chasseur et hocha la tête avant de lui tendre la main.


- Enchanté.

_________________


Spoiler:
 

Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
http://www.apirateslife-alviants.com/portal.php
Alan Hunt

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: yeux verts / tatouage nomade
Points de Vie: 16
Defense: PHY 15/19 MEN 14

MessageSujet: Re: Somewhere between the sacred silence and sleep   Mar 11 Avr - 10:12

Alan n'avait pas d'état d'âme à tuer des animaux qui serviraient à la collectivité. Il sourit à Syragane quand elle complimenta sa chasse. Dès qu'ils arrivèrent au village, ils furent rejoint par un de ses "frères", manifestement inquiet. Alan tendit la main à Lukas, lui serra amicalement avec un hochement de tête et un sourire de convenance face à l'inquiétude du saltimbanque. Mais le chasseur se garda bien de faire aucun commentaire à ce sujet, ça ne le concernait pas.

Bonjour, on s'est déjà croisé, je pense.
Et bien, je vous laisse. Merci pour le cours d'herboristerie, Syragane et passez une bonne soirée.


Alan s'éloigna vers le quartier des célibataires où il vivait pour déposer son arc. Puis il alla porter ses proies aux ravitaillements et resta avec eux afin de les aider à préparer le gibier, le vider pour ne pas que la chair devienne trop forte, mais aussi récupérer les peaux sans les abîmer. En tant que trappeur, il avait une certaine expérience de ce dernier point. Il était surpris de voir avec quelle aisance ce qu'il avait appris à l'adolescence revenait facilement. Quand il eut terminé, il ôta le tablier qu'on lui avait prêté, se lava les mains et les avant-bras jusqu'au coude. Il passa voir Huacan avec qui il discuta une minute. Puis il se mit en quête du groupe qui s'occupait des serres pour leur parler de son idée. Sur le chemin, il évita Rosalyne, une jeune Mère qui avait déjà deux enfants de quatre ans et le plus jeune d'un peu plus d'an. Tout le monde savait qu'elle aimait ce statut et voulait le conserver. Nul doute qu'elle serait enceinte d'ici la fin de l'année. Or durant un temps, elle avait l'air d'avoir jeter son dévolu sur Alan pour être le futur géniteur, mais Alan n'était pas du tout d'accord avec ça. Depuis la perte de Jane, il n'avait eu aucune relation de nature amoureuse et ne cherchait pas à nouer de liens. Il fuyait donc Rosalyne comme la peste. Il aborda la responsable du projet des serres.

J'ai pensé à un endroit où récupérer des tôles en fibres de verre pour les serres. C'est un ancien quartier au Sud de Seattle qu'on appelle Lost District. J'ai habité là-bas quelques temps. La plupart des maisons sont abandonnées et plusieurs garages ont leurs toits dans cette matière. Le problème c'est que les plaques sont encombrantes et c'est assez loin. Et puis il y a le centre entre nous et le quartier, mais on pourrait déjà aller voir si les matériaux sont intéressants avant de se poser la question de savoir comment le ramener.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Syragane

Green Z
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Tactile
Points de Vie: 12
Defense: PHY17-MEN16

MessageSujet: Re: Somewhere between the sacred silence and sleep   Mar 11 Avr - 12:44

Elle lui offrit un doux sourire en retour.

- C’était avec plaisir. Bonne soirée à toi aussi Alan !
Et elle le regarda s’éloigner pour affronter le regard de Lukas.
- Quoi ?
- Je connais ce sourire.

Aussitôt le visage de Syragane se ferma, affichant un air déterminé et froid.


- Ne va surtout pas te faire des idées. J’ai d’autres préoccupations aujourd’hui que …. Laisse-tomber dit-elle d’une voix éteinte avant de se détourner pour s’en aller vers leurs quartiers.

Elle laissa derrière elle un Lukas navré qui regrettait déjà ce qu’il avait dit. Au fond lui, il préférait qu’elle retrouve le goût de sourire que de la voir ainsi, se repliant sur elle-même et n’offrant finalement ses sourires qu’à Elora et beaucoup plus rarement à eux. Il soupira en la suivant un moment du regard et retourna à ses propres occupations. Ils se retrouveraient un peu plus tard pour le repas. Voilà au moins quelque chose qui n’avait pas changé, peut-être la seule au fond….

Syragane grimpa au second étage du bâtiment dans lequel on les avait installés elle, et le reste de la troupe. Ils occupaient à eux dix, un ancien cinq pièces, trois chambres qu’ils se partageaient, elle, la petite bien sûr et Ziva dans une, Mike, Lukas, Logo, et Mesme dans une autre, Rool , Leila, et Nina dans une dernière. Les trois immeubles qui servaient encore d’abris aux Wilds étaient autrefois un complexe de bâtiments de haut standing. Toutefois la transformation était stupéfiante. Entre les plantes qui avaient envahi de partout, le mobilier qui n’avait plus rien à voir avec celui d’époque, tout avait été remplacé par du matériel de récup,  et des planches formant des parois rafistolées ici et là, avec des vitres de récupérations pour combler les trous et parfois les fissures béantes des murs.
Mais le principal, c’était qu’ils avaient un toit sur la tête et un endroit plus ou moins protégé des froides températures.

Syragane pénétra donc dans leurs quartiers et quand Ziva la rejoignit tenant sa fille dans ses bras, comme à chaque fois, son cœur se serra face aux deux grands yeux bleus qu’Elora tenait de son père. Elle prit alors son enfant dans les bras, la cajola un peu en lui parlant doucement puis fit quelques pas de danse avec elle, lui arrachant des éclats de rire qui auraient redonné le sourire à n’importe qui.
Un peu plus tard, elle se débrouilla pour aller retrouver Ruby, afin de lui apporter les plants d’Amarante précieusement emballés.

_________________


Spoiler:
 

Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
http://www.apirateslife-alviants.com/portal.php
Alan Hunt

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: yeux verts / tatouage nomade
Points de Vie: 16
Defense: PHY 15/19 MEN 14

MessageSujet: Re: Somewhere between the sacred silence and sleep   Mar 11 Avr - 14:28

Le soir, Alan vint pour la première fois de lui même autour d'un des feux de veillée, celui où se trouvait Ruby et l'équipe d'herboriste qui travaillaient à la réfection des serres. Habituellement, après avoir pris son repas avec un groupe de célibataire ou seul (ils organisaient une cuisine commune par souci d'économie de ressources, alimentaires mais aussi humaines); il vaquait à des activités si possibles solitaires ou au moins qui ne nécessitaient pas de devoir discuter avec l'un ou l'autre ou il passait un peu de temps avec Huacan l'aidant à des menus travaux. Il avait du mal à rester sans rien faire mais ne se mêlait que très rarement aux veillées ou au fêtes.

Avec une timidité et une réserve manifeste Alan s'assit en prenant place dans le cercle autour du feu mais on l'accueillit à la bonne franquette en lui collant une tasse de tisane chaude dans les mains.

Merci

En silence, il les écouta discuter de l'avancée du nettoyage de la serre, souriant par devers lui de son idée de mutants mange-verre qui avait fait rire Syragane. Il la chercha du regard, se demandant si elle rejoindrait ce groupe ou un autre, ou si elle passait ses soirées chez elle, avec sa famille.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Syragane

Green Z
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Tactile
Points de Vie: 12
Defense: PHY17-MEN16

MessageSujet: Re: Somewhere between the sacred silence and sleep   Mar 11 Avr - 16:40

Intéressée par cette éventuelle expédition pour ramener le matériel nécessaire à la réfection des serres, Syragane attendit qu’Elora se soit endormie pour rejoindre les autres autour du feu. Mike et Leila s’étaient discrètement esquivés dès la fin du repas. Lukas de son côté, avait rejoint le groupe des bâtisseurs avec les autres. Restait Ziva et Nina occupées à boire du thé qui lui assurèrent veiller sur l’enfant.
 
Elle gagna donc le groupe qui s’était formé autour d’un des feux sur la place devant l’immeuble et avisant Ruby puis Alan alla s’installer entre eux.


- Vous parliez des serres ?
Demanda Syra à Ruby qui hocha la tête.

Et celle-ci lui fit un résumé de la conversation. Syra se demanda si le projet d’Alan avait déjà été discuté. Elle regarda dans sa direction, espérant que ce serait là l’occasion pour elle de « décoller » un peu de cette prison de verdure. Même si d’après Ziva, elle devait apprendre à être plus raisonnable, n’était-ce que pour Elora. Sauf que Syra n’avait pas le même point de vue. Pour elle, il valait mieux se préparer au futur, se battre et résister plutôt que de jouer les planqués. Et elle était déjà assez planquée comme ça ici chez les Wilds, surprotégée par les autres de la guilde. Ce n’était pas ainsi qu’elle aiderait sa petite fille à pouvoir vivre dans un monde meilleur.
Quand on en vint à parler du projet d’Alan, Syragane écouta la conversation avec grande attention. La difficulté allait être de trouver comment acheminer toutes ces tôles de plexiglass, depuis le sud, jusqu’ici. Le problème n’était pas tant les véhicules. Ils avaient les camions nécessaires planqués à l’orée du territoire. Non le problème, c’était les boyz….

_________________


Spoiler:
 

Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
http://www.apirateslife-alviants.com/portal.php
Alan Hunt

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: yeux verts / tatouage nomade
Points de Vie: 16
Defense: PHY 15/19 MEN 14

MessageSujet: Re: Somewhere between the sacred silence and sleep   Mar 11 Avr - 18:12

Alan a un léger sourire en voyant Syragane les rejoindre mais il ne cherche pas à lui parler ou à se rapprocher. En plus elle est avec son amie. Le sujet revient sur la mission des tôles en fibres de verre.

On peut contourner pour repiquer vers le Sud. Ça fait un grand détour et ça consommera plus de carburant mais c'est plus sur. Lake Forest Park, repiquer vers Redmond, Sammamish, remonter vers Renton. "Ils" occupent surtout le centre, pas tellement les extérieurs.

L'un des membres du groupe demanda

Est-ce que les plaques flottent ? On pourrait les dissimuler sous des branchages et les faire remonter par le lac washington de nuit.

Alan savait qu'il y avait plusieurs mutants ici qui avaient des affinités avec l'eau alors l'entreprise ne semblait pas si irréaliste. A la façon des indiens, ils étaient tout fait capable de remonter le lac.

C'est une idée, je ne ne sais pas si ça flotte, je crois que oui mais sinon on peut toujours les mettre sur des radeaux qu'on construira sur place.
On peut envoyer une équipe avec les pirogues. C'est 35-40 km à faire et ensuite une dizaine de kilomètre à pied dans la végétation. C'est assez sauvage, ça nous couvrira . Je vous conduirais sur les lieux.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Syragane

Green Z
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Tactile
Points de Vie: 12
Defense: PHY17-MEN16

MessageSujet: Re: Somewhere between the sacred silence and sleep   Mar 11 Avr - 21:39

Tous ceux présents écoutaient avec attention les explications du chasseur. L’entreprise était risquée mais les Wilds y étaient habitués, pour une partie du moins. C’est sûr que ceux qui iraient avec l’expédition, seraient les wilds les plus habilités à se battre, ou à naviguer. Un homme suggéra d’emmener des fûts en plastique qui serviraient de flotteurs. Avec quelques cordages voir des filets, le tour serait joué.

Restait à convenir du jour et tandis que chacun y allait de son avis, Syra vit du coin de l’œil, le sorcier approcher. L’amazone se tenait non loin, dressée sur le perron devant le bâtiment qui lui servait de quartier privé. Elle les écoutait et les observait et nulle doute que le sorcier lui rapporterait tout ce qui se racontait, si elle n’avait pas tout entendu.
Elle attendit un moment avant de s’avancer à son tour, avec ce regard qui vous faisait vous sentir tout petit. Elle toisa un instant Alan assis non loin et annonça :


- Je te nomme responsable de cette expédition, Alan Hunt !  Nos meilleurs guerriers t’accompagneront.

Le reste elle les laissait décider de quand ils iraient. Mais la serre était importante et la remettre en état allait devenir leur priorité. Pour le moment du moins. Une fois cette annonce faite, elle fit demi-tour et rentra dans ses quartiers. Le sorcier resta encore un peu et finit par s’en aller, sur les traces de l’Amazone.
Syragane finit par se tourner vers Alan et se pencha vers lui.


- On dirait que tu as impressionné la reine !

Puis elle se tourna vers Ruby.


- Je vais les accompagner ! ça sera l’occasion de trouver de nouvelles plantes.

Elle conclut par un regard entendu à Alan.

_________________


Spoiler:
 

Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
http://www.apirateslife-alviants.com/portal.php
Alan Hunt

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: yeux verts / tatouage nomade
Points de Vie: 16
Defense: PHY 15/19 MEN 14

MessageSujet: Re: Somewhere between the sacred silence and sleep   Mer 12 Avr - 11:46

Alan hochait la tête, écoutait les suggestions et proposait en retour des adaptations. Il laissait les autres s'approprier l'idée, restant en retrait et proposant seulement de leur servir de guide quand l'Amazone intervient. Il ouvrit la bouche de stupeur mais aucun son n'en sortit. D'ailleurs personne, et surtout pas lui, n'aurait osé interrompre ou contredire la Reine des Wilds. Cependant Alan se décomposa en se voyant confier la responsabilité de l'expédition. Il n'était pas du tout prêt à assumer ce rôle mais il n'avait à présent aucun moyen de s'y soustraire. Il avala sa tisane, souhaitant à cet instant que ce soit de l'alcool fort et cilla à la remarque de Syragane. Impressionner la Reine c'était bien la dernière chose qu'il désirait ! Il s'était efforcer de servir la communauté tout en restant à sa place, plein de bonne volonté mais volontairement discret. Et voilà qu'il avait l'impression d'être soudainement mis en pleine lumière. L'expédition avec les illuminati avait été mitigée, réussite sur le plan de la récupération des objets, fiasco sur le plan de la gestion humaine. Il n'était pas fait pour ça. Et sans Jane pour l'épauler, il n'était pas sur d'assumer le rôle qu'on venait de lui coller. La main qui tenait la tasse trembla et il la posa, vide, devant lui. Les autres continuaient à discuter de qui voulaient venir et Alan savait que ce serait à lui de trancher, combien de personnes, qui, quand ils partiraient. Quelqu'un lui posa encore une question et il tergiversa en résumant brièvement

On verra tout ça demain à tête reposée. Mais on partira de nuit à la lune noire, pour que l'obscurité nous couvre. On devra bivouaquer à Lost District et on repartira la nuit d'après.

Plusieurs approuvèrent sa prudence et des conversations individuelles s'engagèrent pour déterminer qui étaient le plus à même d'être utile dans cette expédition. Alan en profita pour s'esquiver

Bonne nuit.

Alan se leva avec maladresse, gêné par sa blessure, et emporta sa tasse pour aller la laver, comme chacun faisait. Il alla jusqu'aux bassines où la vaisselle s'entreposait et plongea la tasse dans l'eau, figeant son geste quand la douleur du deuil lui mordit cruellement le cœur, les tripes, tout son être à lui couper le souffle. Il baissa la tête et laissa refluer la vague, ayant une certaine expérience à présent sur comment gérer ça. Avec un soupir, il se mit à faire la vaisselle qui trainait là, pour s'occuper, ne voulant pas aller dormir car il savait qu'il ne trouverait pas le sommeil

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Syragane

Green Z
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Tactile
Points de Vie: 12
Defense: PHY17-MEN16

MessageSujet: Re: Somewhere between the sacred silence and sleep   Mer 12 Avr - 16:45

Il n’y avait pas besoin d’être mutant télépathe pour comprendre qu’Alan n’avait pas très bien pris l’annonce de la reine et si Syra avait souhaité le complimenter elle réalisa vite qu’elle avait obtenu tout l’effet contraire. Pourquoi ? Elle l’ignorait. Toutefois elle n’avait pas envie de laisser cette soirée se conclure sur un malentendu. Mais c’était surtout qu’elle avait senti sa détresse et qu’elle ne pouvait pas le laisser ainsi sans tenter au moins un mot d’apaisement.

Elle le regarda donc s’éloigner jusqu’aux bassins et tandis qu’autour d’elle, la discussion reprenait de plus bel sans que les autres n’aient paru avoir remarqué le malaise du chasseur, Syragane le rejoignit, faisant mine de laver sa tasse elle-aussi. Elle laissa le silence s’éterniser un peu avant de le rompre finalement :


- Je connais un peu la ville aussi….enfin moins cette zone, un peu plus la pointe sud ouest, là où se trouvait la guilde de la Génom avant qu’ils ne déménagent sur Vashon. Si tu veux je peux vous accompagner, toi et les autres. Je pourrai vous être utile, …. Avec ma mutation et… je manie très bien le couteau, dit-elle en tentant un sourire.

Elle s’interrompit un instant et se tourna plus franchement vers lui, posant sa main sur son bras, avant de lui demander doucement :


- Alan ? Si tu ne veux pas t’en occuper, tu peux refuser. Je pourrai aller en parler à l’Amazone si tu le souhaites, ou aux autres. Tout le monde comprendra, tu n’as pas à t’inquiéter. Tu sors tout juste de convalescence après tout.

Elle posa sur lui un regard plein de compassion. Parce qu’elle savait très bien que le plus douloureux, ce n’était pas la douleur physique, non, c’était l’absence des autres et peut-être que lui demander de retourner là-bas, c’était trop lui demander.

_________________


Spoiler:
 

Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
http://www.apirateslife-alviants.com/portal.php
Alan Hunt

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: yeux verts / tatouage nomade
Points de Vie: 16
Defense: PHY 15/19 MEN 14

MessageSujet: Re: Somewhere between the sacred silence and sleep   Mer 12 Avr - 18:37

Alan se crispa d'abord à la présence de quelqu'un s'approchant, il avait envie de solitude mais il reconnut Syragane et se détendit imperceptiblement, reconnaissant surtout qu'elle ne force pas la conversation. Il avait repris le contrôle de lui-même quand elle parla de Seattle Sud. Il hocha la tête avec un sourire pour se montrer aimable.

Une seconde personne qui connait le terrain ça sera pas de refus. En plus ça a du drôlement changer avec ces derniers mois. Je suis désolé, mais j'ai oublié, c'est quoi ta mutation déjà ?

La brusque compassion de Syragane le réconforta en même temps qu'elle le mit mal à l'aise. Alan rougit et eut un geste de dénégation.

Non, non, surtout pas. Je ne voudrais pas qu'elle pense que je suis un ingrat ! J'aurais accompagné l'expédition de toute façon. C'est assez paumé comme coin. C'est le quartier où j'habitais avant...Ce sont des maisons abandonnées depuis des dizaine d'années.

Il haussa les épaules, posa la tasse plus que propre sur le coté et d'un geste invita Syragane à s'écarter vers un endroit calme où il s’assit sur un des troncs coupés en deux qui servaient de banc.

C'est juste que je n'aime pas être sous le feu des projecteur. J'aurais préféré seulement servir de guide. Tu sais pagayer ? Je ne suis pas très doué.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Syragane

Green Z
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Tactile
Points de Vie: 12
Defense: PHY17-MEN16

MessageSujet: Re: Somewhere between the sacred silence and sleep   Mer 12 Avr - 21:32

Oui sans doute, tout avait beaucoup changé depuis sa dernière visite, mais elle le rassura :

- On a beaucoup voyagé avec la troupe avant de venir et les villes fantômes on connait bien, les dangers que recèlent les maisons abandonnées, des murs fragilisés, des animaux qui y ont élu domicile, ce genre de chose.

Quoique ce n’était pas elle la chasseuse du groupe c’est sûr. Elle expliqua pour sa mutation, sans en éprouver aucune gêne :

- Ce n’est pas grave, avec la foule qu’il y a ici, difficile de se rappeler de tout le monde. Disons que je peux rendre tout adversaire aussi doux qu’un agneau. Ma mutation me rend soit irrésistible, et je n’ai qu’à demander pour obtenir, ou au contraire, je peux provoquer la peur qu’on ressent face au danger. Alors si nous devons croiser des boyzs ou autres pilleurs, je serai un atout pour vous. Bien que parfois ma mutation fait un peu des siennes, dans ce cas, je pourrai toujours me battre. J’étais lanceuse de couteau pour le cirque, ça reste une arme que je manie très bien, autant que l’arbalète.

Syragane conclut d’un petit rire :

- J’ai l’impression de passer un entretien !

Puis elle lui sourit :

- Enfin tout ça pour dire que tu peux compter sur moi quoiqu’il arrive. Je ne veux pas faire partie de ceux qui attendent sans rien faire et se cachent, même si c’est un peu ce que nous faisons ici. Tu n’es pas seul Alan. Même si…. Parfois on aimerait bien.

Elle afficha une moue désolée.

- Je ne vais pas t’embêter plus longtemps. Ho et si tu veux un mutant utile, Lukas est l’homme le plus chanceux que je connaisse, à défaut de nous aider, il nous portera chance. Et lui il sait pagayer ! Moi je sais nager à défaut !

Syragane sourit avant de toucher son bras.


- Les Wilds sont habitués à faire des excursions hors leur territoire et ce sont de grands combattants. Ne t’inquiète pas, je suis sûre que ça se passera bien. Bonne nuit Alan !

Et elle s’éloigna pour prendre la direction de ses quartiers. Il fallait qu’elle se repose. Demain une nouvelle longue journée les attendrait.

_________________


Spoiler:
 

Enregistrer
Revenir en haut Aller en bas
http://www.apirateslife-alviants.com/portal.php
Alan Hunt

Surfaciens
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: yeux verts / tatouage nomade
Points de Vie: 16
Defense: PHY 15/19 MEN 14

MessageSujet: Re: Somewhere between the sacred silence and sleep   Mer 12 Avr - 23:10

Alan rougit brusquement à la mention d’entretien. Il ne voulait pas lui donner cette impression d'hésiter à la prendre. Il est ravi qu'elle vienne et s'empresse d'essayer maladroitement de corriger le tir.

Ho non, ce n'est pas du tout ça. Tu n'as pas besoin d'entretien pour pouvoir venir. Bien sur que tu seras un atout ! Je, j'étais juste curieux...

avoua-t-il sur le ton d'excuse. Il ne sait jamais si c'est indiscret de demander sa mutation aux gens. Il est néant, les mutations l'ont toujours fascinées, il a toujours regretté de ne pas être né mutant malgré les persécutions atroces dont ils sont victimes (il en sait quelque chose après son séjour chez les Sunshine)

Une nouvelle fois la sollicitude de Syragane le toucha autant qu'elle le mit mal à l'aise, comme s'il était pris en flagrant délit de quelque chose d'interdit, la tristesse et le deuil, la nostalgie poignante, alors qu'il fallait aller de l'avant pour survivre. Mais il savait qu'elle avait vécu ou vivait la même chose et hocha la tête avant de lui offrir un sourire entendu à sa remarque, puis à ses encouragements

Un homme qui porte chance, comment s'en passer ?!
Bonne nuit Syragane.

Alan leva le nez dans le ciel vers la lune descendante. Ils partiraient dans quelques jours à l'absence de lune, le temps de préparer le matériel et les gens. C'était parfait. Le jeune homme soupira et décida d'aller se coucher même s'il doutait que le sommeil vienne tout de suite.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Somewhere between the sacred silence and sleep   

Revenir en haut Aller en bas
 

Somewhere between the sacred silence and sleep

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet-Epsilon :: Archives SA S2-