Projet-Epsilon
Projet-Epsilon n'est pleinement accessible qu'à nos membres. Rejoignez-nous si l'aventure rôle-play dans un monde post apocalyptique vous tente et si vous avez 18 ans minimum.

L’univers dans lequel évoluent nos personnages n’est malheureusement pas adapté aux joueurs mineurs.

A bientôt dans ce monde fantastique.
Projet-Epsilon

Seattle 2220
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Votre compte doit impérativement être le nom, prénom ou surnom de votre personnage. Merci d'en tenir compte lors de votre inscription.

Partagez | 
 

 [J-2]Dénonciations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Conteur

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: [J-2]Dénonciations   Jeu 13 Avr - 10:18

Cela avait pris deux jours avant que le premier habitant se décide à venir dénoncer ses pairs pour tenter de tirer des griffes des Boyz une membre de sa famille. Il faut dire que les deux corps pendus à l’extérieur étaient un signal clair : conformément à ce qu’il avait dit au Marché, Fergus exécutait un otage par jour où personne ne venait lui livrer un membre de la résistance.

Bien sûr, il avait décidé de pendre les hommes d’abord. Les filles avaient connu deux jours de festivité sans joie, tandis que les Boyz se payaient sur elle du fait d’avoir manqué être tués, et d’avoir perdu deux des leurs. La petite jeune, elle, était… plus chanceuse ? Fergus se l’était appropriée que pour lui. Cela ne changeait rien au fait qu’elle était violée plusieurs fois par jour, mais contrairement aux autres, ce n’étaient pas dix Boyz qui lui passaient sur le corps selon leurs envies.

L’homme qui se présenta était précisément le père de la petite jeune. On lui montra brièvement sa fille, sans les laisser parler, pour l’assurer qu’elle était encore en vie. Alors il donna trois noms, trois personnes dont il assurait qu’elles étaient membres de la résistance : tous avaient entre 16 et 19 ans…
Revenir en haut Aller en bas
Personnage

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: Re: [J-2]Dénonciations   Jeu 13 Avr - 10:22

Fergus était content. Il tenait enfin des noms. Il fit appeler son frère qui, on le devine, évitait de se joindre à la meute, sachant fort bien ce qu’elle faisait subir aux filles. Mais se désolidariser physiquement ne signifiait pas grand-chose tant qu’on laissait faire.

Alors, Réno ! T’es prêt ! J’ai deux cibles pour toi. La troisième, c’est une fille, alors je m’en occupe avec les Boyz. On voudrait pas te mêler à ça, tu vas encore critiquer. Les deux autres, c’est des garçons. A toi de voir : tu nous les ramènes morts ou vifs, c’est tout pareil. Bon, j’préférerais au moins un vif quand même pour pouvoir l’interroger longuement et voir ce qu’on peut remonter.

Il fronça les sourcils.

T’es avec nous, sur c’coup-là, Réno, hein ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Renan Gibson

avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: sauvage
Points de Vie: 13
Defense: Phy15-Men13

MessageSujet: Re: [J-2]Dénonciations   Jeu 13 Avr - 11:42

Ouais, Ren n’aime pas traîner au QG, n’aime pas du tout ce que son frère fait. Il déteste ce qu’il est devenu, même si ces conneries, ça ne date pas d’hier. Fergus a toujours fait partie des Leaders, même quand Ren n’était qu’un gosse, il s’en souvient, Fergus rameutait les autres et montait des coups en les entraînant dans son sillage, même si ça finissait mal. Il s’en foutait, il en rigolait parce qu’il était toujours accro à ces petites pilules qui le rendaient encore plus dingue.

Quand ils se sont lancés sur les routes, le sevrage n’a pas été simple, parce qu’il y a eu ce moment où plus personne ne pouvait lui fournir sa dose au frangin. C’est une sale période et Ren essaie de ne pas trop y penser. Mais depuis que Fergus est devenu Kapo, il est quasiment sûr qu’il a replongé dans son addiction. Y’a qu’à le voir se marrer et malmener ces filles quand il ne les viole pas.  Alors non c’est sûr que Ren ne veut pas assister à ça. C’est sûr qu’il ne cautionne pas du tout le fait que les Boyz au lieu de cesser ce qu’ils faisaient pour la Horde à son départ, ont pris goût à ce pouvoir et aujourd’hui, ils se montrent autant cruels et sadiques que ces putes de Hordiers.
Ils auraient pu reprendre la route lui et le frangin, et retrouver leur liberté, les forêts riches en gibier et très bien vivre en revendant leurs chasses et les fourrures. Sauf que voilà, Fergie s’est trouvé un nouveau paradis, et davantage de crétins pour lui obéir au doigt et à l’œil. Ren l’a compris, il ne voudra jamais repartir à moins d’y être obligé…

A présent il avance dans les vastes couloirs du dôme menant à l’endroit que Fergus a transformé en son QG perso. Quand il voit la fille a genou au sol, son visage se crispe, mais en bon soldat, il avance sans ciller jusqu’au frangin qui le nargue comme à son habitude. Ils se connaissent tous les deux par cœur. Aussi Ren comme souvent, ne prend même pas la peine de répondre, résigné. Il hoche la tête et repart en marmonnant :

- J’m’en occupe.

En passant devant la fille, elle lui lance des mots crachés avec colère, ignorant le père qui lui trop content de l’avoir récupérée, l’aide à se relever.

- C’est ça, continue de faire le chien et de leur obéir. Continue de fermer les yeux sur ce qui se passe ici !

Putain l’autre conne se sent obligée d’en rajouter ! Elle n’a pas encore compris ? Renan en quelques pas, fonce sur elle, la redresse sans aucun ménagement, bousculant le père qu’il pousse devant eux.

- Ces deux là vont m’aider à les retrouver ! lance-t-il sans même se retourner.
- Mais j’vous ai déjà donné leur nom ! geint le père.

A quoi Renan réplique par une baffe qui envoie le père au tapis sous les yeux sidérés et plus furieux encore de la fille. Elle essaie de rejoindre son père mais Renan la maintient fermement par les cheveux,  lui arrachant un cri de douleur. Elle proteste, se débat, mais Renan maintient sa prise et ils finissent par rejoindre les garages des Boyz.
Là il interpelle un des mecs responsables des véhicules :

- Files-moi les clefs d’un 4x4 ! Grouille ! J'ai une mission à remplir pour le Kapo

L’autre regarde la fille et le vieil homme qui les accompagne, affiche un sourire en coin, comme s’il supposait que Renan va s’amuser avec eux, et lui balance un des trousseaux numérotés. Renan pousse toujours devant lui le vieil homme et la fille, sans prononcer un mot jusqu’au 4x4 en question.

- Grimpez ! gronde-t-il au vieil homme avant de soulever la fille qu’il jette quasiment sur le siège passager, avant de poser l’arbalète entre eux pour pouvoir conduire. Puis entre ses dents il gronde : faites ce que je vous dis, pas un mot avant qu’on ait quitté cet endroit. Et ne tentez rien, parce que je vous assure que vous le regretteriez, menace-t-il avant de mettre le moteur en marche et de le lancer à travers les rues de Seattle, prenant la direction du Sud.

_________________

Sing with us !
Revenir en haut Aller en bas
Renan Gibson

avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: sauvage
Points de Vie: 13
Defense: Phy15-Men13

MessageSujet: Re: [J-2]Dénonciations   Lun 17 Avr - 15:51

Il les emmène en direction du sud mais au dernier moment, Ren vire sur l’ouest en direction du débarcadère de Mercy. Là il bondit hors du véhicule, embarquant l’arbalète au passage qu’il glisse dans son dos avant de saisir un flingue laissé dans la boîte à gant.

- Allez on descend ! j’ai dit ON DESDEND !!

La fille fait la gueule et lui lance un regard assassin tandis que le père lui s’exécute en lui demandant d’une voix où perce l’inquiétude :

- Où nous vous emmenez-vous ?
- Pas l’temps d’t’expliquer ! Putain dits à ta fille de s’ramener, faut pas qu’on traîne dans l’coin !
- Pourquoi, t’as peur que d’autres résistants te tombent dessus pour te faire la peau ?

Renan la rejoint en trois pas et lui pointe son flingue contre la tempe :

- J’ai dit : descend d’ce véhicule ! MAINTENANT !

Mais elle refuse d’obtempérer, plantant ses yeux dans les siens.

- Vas-y ! Tue-moi ! j’t’en prie, ça n’fera qu’une victime de plus à ton tableau d’chasse, connard de boyz !

Et elle lui crache dessus, le regard rempli de larmes. Le père intervient, regard affolé :

- Jessica !

Bon il a assez perdu de temps. Renan s’essuie le visage et l’empoigne par le bras pour l’arracher au véhicule.

- J’vous l’ai dit, faut pas qu’on traîne ici. On va devoir marcher ! Allez « Jessica » avance !

Il fait signe au vieux d’avancer devant tandis qu’il tient toujours fermement le bras de la fille.  Quand enfin il repère ce qu’il cherchait, traînant toujours la fille, il ordonne au père de continuer droit devant.

_________________

Sing with us !
Revenir en haut Aller en bas
Renan Gibson

avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: sauvage
Points de Vie: 13
Defense: Phy15-Men13

MessageSujet: Re: [J-2]Dénonciations   Mer 19 Avr - 0:16

Pendant une heure, une longue heure de marche, il les fait avancer les pieds dans l’eau et parfois l’eau monte jusqu’aux genoux. Elle est encore fraîche, mais il s’en fout et il n’en ménage pas moins la jeune femme qu’il pousse toujours devant lui. Ca fait un moment qu’elle a cessé de parler, ni même de résister. Elle avance à présent aveuglément parfois aidant son père, ou parfois c’est son père qui l’aide. Renan les surveille l’un est l’autre, leur lançant des ordres quand ils ne prennent pas la bonne direction.

Quand la fille s’effondre, tombant à genou dans l’eau, il la rejoint et la soulève, pour la porter hors du lit d’eau. Ils sont assez loin à présent. Le père l’observe à la dérobée et quand Renan fait mine de reprendre la route, il proteste, le souffle court, la voix n’étant plus qu’un murmure.


- Attendez une minute, je vous en prie ! Il faut juste que je récupère un peu mon souffle.


Ren dépose la fille qui reste plantée debout sans énergie. Il la dévisage, le regard méfiant. Qu’est-ce qu’elle lui fait là ?  Il prend sa gourde et la lui tend.

- Bois un peu ! Allez, tu vas pas m’obliger à t’forcer bordel !


Elle lui arrache alors la gourde des mains et bois quelques gorgées, et quand Ren récupère la gourde il la tend au vieux.

- Tiens !

En attendant que ce dernier boive, il regarde autour de lui.

- On doit marcher encore un peu, mais au sec cette fois.
- Vous ne voulez toujours pas nous dire où vous emmenez ?

Ren dévisage le vieil homme et plantant ses yeux dans les siens, il répond sans détour d’un ton abrupt et de sa voix cassée:

- Loin des Boyz, dans un endroit où vous serez en sécurité si vous faites pas les cons !

Il ignore l’air surpris du vieux pour se tourner vers la fille.

- Ca va un peu mieux ?

Elle ne dit rien, le regarde avec toujours ce même air haineux mais ne dit rien. Renan reprend alors sa gourde et boit un coup avant de lancer.

- Allez on s’remet en route. Avec un peu d’chance on y sera avant la nuit.


Et c’est ainsi qu’ils parviennent après une longue marche éreintante devant une vieille cabane aménagée dans des ruines d’un vieux bâtiment dont il ne reste plus grand-chose. Le tout a été envahi par des ronces géantes et un seul accès permet d’y pénétrer, un abri efficace contre beaucoup de prédateurs qui craignent bien trop de se piquer aux épines acérées des ronces. Renan ouvre la porte grossière fabriquée à partir de planches récupérées et s’écarte pour laisser entrer les deux autres.

_________________

Sing with us !
Revenir en haut Aller en bas
Renan Gibson

avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: sauvage
Points de Vie: 13
Defense: Phy15-Men13

MessageSujet: Re: [J-2]Dénonciations   Mer 19 Avr - 19:45

Les deux entrent, la fille et le père et regardent autour d'eux, l'un l'air surpris et l'autre toujours aussi méfiante, même si elle ne pipe plus mot. C'est le père qui reprend donc la parole, semblant comprendre que les desseins de Renan n'est pas de les supprimer en douce dans un coin de forêt comme il l'avait craint au départ. Toutefois, la situation continue de le laisser perplexe.

- Qu’est-ce que c’est ici ?
- Un abri
- Pourquoi faire ?
- Si je vous avais ramené en ville, il aurait envoyé des boyzs pour vous retrouver, pour être sûr que j’aie fait mon boulot, retrouver ces abrutis du marché et les lui livrer. Mais j’vais pas les lui ramener !

Renan les observe tous les deux, son regard revenant au vieux:

-  même si c’est toi qui les as dénoncés. Pour ça que t’es là l’vieux, pour qu’t’évite de la ramener encore et de vendre les copains , hein ?


Ca c'est gratuit, mais Renan est énervé. L’homme mortifié proteste :

- Non non ! Je voulais juste sauver ma fille, je ne voulais faire de mal à personne.

- ouais c'est ça, à personne sauf à deux crétins d'gamins qui s'sont pris pour des héros et qui vont finir la gorge tranchée !
- Et les autres ?

Tiens l'autre a retrouvé la parole ! Ren se tourne vers elle et lui lance un regard farouche:

-  quoi les autres ?
- les sept autres otages !

Ren s'énerve:

- les autr' vont sûrement les pendre comme ils l'ont fait avec les deux premiers ! Sauf si y'a un d'vos amis qui va aller jouer les balances pour sauver l'ptit frère ou son mari hein ? Quoiqu'ils finiront tous par les abattre comme des chiens. Vous êtes vraiment qu'une bande de nazes ! Envoyer des gamins pour tirer sur une patrouille. Saviez même pas combien on était ! Putain, jamais vu un truc pareil ! Ce massacre c'est d'votre faute !

Ren pointe son doigt sur le vieux, et crache ses mots avec colère:

- Tout c'qu'ils voulaient c'était des noms. Tu crois que parce que tu les as balancé, ça va les arrêter ?? pfff, z'avez rien compris !

A la fille, il lance:

- et toi, tu croyais vraiment qu'il allait te laisser repartir ? Il va vous faire payer à chacun, l'un après l'autre pour lui avoir tiré d'ssus!

Lui-même était prêt à le faire, parce que personne ne s'en prend à eux sans en payer le prix. C'est ainsi qu'ils ont toujours fonctionné, depuis toujours, si tu cognes un, c'est l'autre qui rend. Ouais sauf que voilà.... Ren il en a marre de cette merde et le massacre au marché ce matin, ça a été la goute de trop. A présent Fergus peut aller se faire foutre. Ren marche plus dans cette combine. Il a jamais voulu tout ça, jamais ! Avant ils étaient obligés d'obéir aux Hordiers, mais à présent sont plus là, alors faudra plus compter sur lui.

_________________

Sing with us !
Revenir en haut Aller en bas
Renan Gibson

avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: sauvage
Points de Vie: 13
Defense: Phy15-Men13

MessageSujet: Re: [J-2]Dénonciations   Ven 21 Avr - 0:08

Le vieil homme regarde Renan qui farfouille dans l’abri qu’il a installé il y a de ça quelques temps quand la horde était encore là et qu’il profitait de ses chasses pour rester un peu ici à l’écart, tranquille.  Et comme il est du genre prévoyant, il a ramené tout le matériel nécessaire pour survivre quelques semaines dans le coin. Il y a de la bouffe en conserve, des médikits, un couteau et d’autres trucs pour tenir le coup, couvertures, etc.

- Qu’est-ce que vous allez faire ?
- Il faut qu’j’y retourne !
- Vous allez nous laisser seuls ici ?

Renan lance un coup d’œil à la fille à travers les mèches de cheveux qui lui barrent le visage :

- T’as tout compris. Y’a ici de quoi tenir pour deux personnes au moins une semaine.  Si j’reviens pas, va falloir vous démerder pour chasser. Y’a un couteau dans ce tiroir et , j’vous laisse le flingue.

Il le pose dans les mains du vieux, gardant le chargeur dans sa main. Au cas où. Il sait qu’ils doivent avoir envie de lui coller une balle dans la tête, l’un ou l’autre. Il sait parfaitement ce que la population de Seattle pense d’eux, les Boyzs. Mais en même temps, lui c’est pas comme s’il avait choisi de l’devenir.

- J’vous l’déposerai à cent mètres d’ici, là-bas sur le muret.

Ren le dévisage, et l’homme finit par hocher la tête.

- J’tâcherai de rev’nir le plus vite possible, le temps qu’ça s’tasse. Un dernier conseil…. Restez dans l’abri. C’est plein d’bêtes sauvages dans l’coin.

Et il ne parle même pas des pilleurs potentiels.

- Ici vous risquez rien.


Ren jette un coup d’œil à la fille et s’éloigne ne courant, déposant le chargeur au passage sur le mur, avant de disparaitre dans les bois.

_________________

Sing with us !
Revenir en haut Aller en bas
Renan Gibson

avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: sauvage
Points de Vie: 13
Defense: Phy15-Men13

MessageSujet: Re: [J-2]Dénonciations   Sam 22 Avr - 12:09

Renan pénètre dans les dômes, le désormais QG des si détestés Boyzs dont il fait hélas partie. L’histoire est banale, ou comment se faire pécho par les hordiers alors qu’ils étaient en chasse tous les deux, lui et son frère. Remarqué pour ses talents de pisteur, et chasseur, Renan a très vite été assigné aux équipes de ravitaillement, indépendamment de celles qui allaient piller directement dans les réserves des guildes. Non….il y a assez de têtes de con chez les Boyzs ayant envie de faire jouer de leur pseudo pouvoir pour s’en charger.

Ce n’est pas pour autant que Renan n’a jamais assisté à des massacres totalement gratuits, juste pour affirmer l’autorité de la horde, juste pour faire la démonstration de leur oh grande puissance et surtout immense connerie. Mais lui n’a jamais été rien d’autre qu’un esclave, obligé de participer à cette grosse et sinistre farce, au dépend de trop de vies. Sa discrétion, son détachement ont toujours joué jusque là en sa faveur, ainsi que ses talents de chasseur, lui permettant d’éviter au maximum, les petites « sauteries » de la horde et de ses boyzs. Et puis son frère a toujours su attirer bien plus l’attention sur lui que Renan.

Sauf que le vent a tourné, la horde est partie et Renan a attendu le moment où Fergus déciderait de mettre les voiles. Ils n’avaient plus aucune raison de rester, surtout pas. Renan aurait aimé partir ailleurs, aurait aimé oublier ce cauchemar dans lequel ils ont vécu trop longtemps, prisonniers, esclaves d’une bande de barbares sans aucune pitié ni remords. Des sauvages qui ont perdu leur humanité il y a déjà longtemps de ça.

Sauf que leur chef a décrété qu’ils devaient rester unis derrière lui, qu’ils avaient une ville à « diriger », à présent que la Horde n’était plus là.  Et tout est parti en couille quand il a décidé que tous les boyzs qui voudraient se faire la malle seraient abattus au même titre que les habitants qui tentaient de leur résister. Voilà la situation aujourd’hui….La horde est partie, mais les Boyz eux sont resté, et Renan se retrouve une fois de plus contraint d’obéir à un type que le pouvoir a fait perdre toute mesure.

Mais le pire dans tout ça, c’est quand il a réalisé que son frère ne valait pas mieux que leur chef, pas mieux que les hordiers ! C’est depuis l’attaque du marché que Ren a enfin ouvert les yeux, il a compris que son frère était allé trop loin dans sa soif de pouvoir et l’incident du marché a été la goutte de trop. Fergie a complètement perdu les pédales et Renan lui, ne veut pas suivre le même chemin. Il en a assez de tous ces massacres, de toutes ces morts inutiles, de cette dictature instaurée par leur chef, de cette pression, de cette situation. Stop, ça suffit ! Alors il s’est cassé en emmenant la fille et son père, plus sur un coup de tête que par acte réfléchi, pour tenter de les sauver eux, une goutte d’eau dans un océan…..

Et à présent il lui faut trouver une solution, parce qu’il sait que son frère va pas l’lâcher comme ça qu’il va lui demander des comptes. Et ensuite quoi ? Va-t-il le faire pendre lui aussi, son frère ? Non, ça Renan le sait, il n’ira jamais jusque là et si le chef le décide, Fergus ne le laissera pas faire. N’empêche qu’il va devoir lui donner des explications…..
Et quand il croise Trent dans les couloirs du dôme, ce dernier lui annonce sans surprise que son frère le cherche. Ok, va falloir qu’il trouve une excuse vite fait.

_________________

Sing with us !
Revenir en haut Aller en bas
Personnage

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: Re: [J-2]Dénonciations   Sam 22 Avr - 16:08

Mais en définitive, son frère ne l'interrogea pas sur ceux qui avaient été libérés. Il était plus intéressé par celui que Renan devait capturer suite à la dénonciation.

Les jours qui suivirent ressemblèrent assez tristement au précédent : deux pendus plus tard, il y eut une nouvelle dénonciation, désignant cette fois - le dénonciateur le jurait ses grands dieux - l'auteur du coup de feu contre Fergus.

De son côté, Renan hésita à retourner voir les deux qu'il avait sauvé, mais préféra sans doute rester prudent pour l'instant, l'agitation après l'attentat du Marché étant encore très forte.

C'est quatre jours plus tard que les événements, en ce qui le concernait, se précipitèrent de nouveau.

http://www.projet-epsilon.com/t3204-j2#60496

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [J-2]Dénonciations   

Revenir en haut Aller en bas
 

[J-2]Dénonciations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet-Epsilon :: Archives SA S2-