Projet-Epsilon
Projet-Epsilon n'est pleinement accessible qu'à nos membres. Rejoignez-nous si l'aventure rôle-play dans un monde post apocalyptique vous tente et si vous avez 18 ans minimum.

L’univers dans lequel évoluent nos personnages n’est malheureusement pas adapté aux joueurs mineurs.

A bientôt dans ce monde fantastique.
Projet-Epsilon

Seattle 2220
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Votre compte doit impérativement être le nom, prénom ou surnom de votre personnage. Merci d'en tenir compte lors de votre inscription.

Partagez | 
 

 [J5] changer d'air

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mathilda Swan

Abrités
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Imagination débordante
Points de Vie: 12
Defense: PHY13-17 MEN 15

MessageSujet: [J5] changer d'air   Mar 9 Mai - 21:01

Après ces derniers évènements qui l'ont complètement chamboulée, Matie ouvre les yeux dans sa chambre au Raccoon. Elle reste pensive un instant puis se décide à se lever. Comme le bar n'ouvre que le soir, elle a toute la journée devant elle pour réfléchir, prendre des décisions. En attendant, profitant qu'elle est seule, Hélène et Léo sans doute occupées ailleurs avec les moineaux, JP et Gan aux abonnés absents, Matie s'occupe dans le petit atelier.

Elle s'est assise sur le tabouret devant l'établi qui sert de table, penchée sur un dessin qu'elle a commencé suite à l'accident dans l'ancienne galerie du métro, essayant de définir le tracé du réseau du métro ou plutôt celui de son alimentation en électricité. Elle veut comprendre ce qui s'est passé, de où est venu le problème, ou plutôt l'origine du retour du courant, parce que quelqu'un là haut a bien dû appuyer sur le bouton rouge, ou peut-être était-il bleu ? comme le courant..... Mais c'est sans grand enthousiasme qu'elle s'est mise au travail, ses pensées perturbées par ses doutes et par tous ses souvenirs.

Et comme pour mieux la narguer, son lecteur mp3 enclenché lui diffuse soudain
♫ un morceau ♫qui la remplit de nostalgie. Difficile de se concentrer alors que toutes ses pensées font un bond en arrière, du temps du Black Raccoon premier du nom, de ces bons moments passé dans ce bar, sur la musique d'Elvis Bishop diffusée largement par le magnifique Jukebox, et avec le sourire d'HC..... HC qui lui manque tant chaque jour qui passe, et encore plus à cet instant. Matie ne voit plus les chiffres écrits sur le papier, ne voit plus les tracés qui deviennent trop flous, et finit par essuyer ses yeux pour y voir plus clair, en chassant les larmes qui brouillent sa vue, mais elle a beau les chasser, d'autres reviennent. Il lui faut pourtant faire un trait sur tout ça mais plus facile à dire qu'à faire.

Elle finit par renoncer à son plan, bien qu'elle semble avoir enfin mis le trait final. A quoi bon se lamenter sur ce qui n'existe plus ? Et sur ceux qui sont partis ? A quoi bon se tracasser pour un homme qui lui se fiche d'eux? .....Matie plie son plan sans trop faire attention, froissant un peu le papier, et bousculant ses crayons et ses règles, avant de devoir ramasser ceux qui tombent sur le sol. Quelle maladroite ! Elle fourre le tout dans une boîte, puis dans un accès de rage, balance tout ce qui se trouve sur l'établi, absolument tout sur le sol, avant de s'effondrer le visage caché dans ses bras.

_________________
......
Revenir en haut Aller en bas
Mathilda Swan

Abrités
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Imagination débordante
Points de Vie: 12
Defense: PHY13-17 MEN 15

MessageSujet: Re: [J5] changer d'air   Ven 12 Mai - 20:46

Quand Léo et Hélène reviennent, Matie est occupée à remettre de l’ordre. Mais pas depuis assez longtemps pour que Léo ne remarque pas le bazar que Matie a mis un peu plus tôt dans un accès de colère. Ca y’est, à présent c’est terminé. A présent Matie a pris une résolution.

- Mais qu’est-ce qui s’est passé ici ?

La voix de Léo est inquiète et plus encore quand elle voit le visage un peu défait de Matie. Mais ça aussi c’est terminé. Elle ne va pas se lamenter pendant dix ans sur son sort. Il est temps de passer à autre chose…

- Rien, je faisais du ménage.


Léo rit, de ce rire qui dit qu’elle n’y croit pas du tout.

- Je vois, tu fais du ménage de fond.

Matie cesse ce qu’elle était en train de faire et lève les yeux vers Léo.


- Je vais accepter l’offre d’Hagen.
- Quoi ?? Mais on ne le connait qu’à peine !!
- C’est le seul qui me propose quelque chose d’acceptable et rester ici n’est plus acceptable.
- Mais pourquoi ? Parce que tu as vu des religieux ici dans les souterrains ? A cause de ce qui s'est passé avec JP ?
- Ouais, aussi, mais aussi parce que rester cachée comme un vers de terre, ce n'est pas une solution.. On ne peut pas rester éternellement ainsi. Il est temps de sortir. Il est temps d’aller voir dehors.
- Tu oublies les boyzs.
- D’après Hagen, le refuge où il veut nous emmener, on y sera tranquille.
- N’a-t-il pas dit qu’on n’était que des gonzesses incapables de se défendre ? OU un truc du genre ? Je croyais que le seul qui l’intéressait ici c’était JP.
- Et alors ? Je me fiche qu’on s’intéresse à nous, je veux une solution pour qu’on ne soit plus obligés de se terrer ou de se cacher pour vivre et plus obligés d’obéir à des lois débiles, plus obligés d’avoir peur que si on se fait prendre dehors alors que c’est là-haut notre place, on doive passer quinze ans en prison, c’est complètement abusif ! Et je ne veux pas d’un système qui abuse de son pouvoir.

Et surtout, il est temps qu'elle se débrouille, sans toujours s'appuyer sur des gens qui finissent toujours par disparaître.
Léo soupire et finit par dire après un regard pour Hélène.


- Toi tu as peut-être envie de retourner là-haut mais moi et Hélène on préfère rester ici pour le moment. On est en sécurité ici ! Tandis que là-haut….
- Vous êtes en sécurité…. Pour le moment, corrige Matie, avant de regagner sa chambre, la mine toujours aussi résolue.

Alors si Léo et Hélène veulent rester ici, elle ira seule. Jp peut bien faire ce qui lui plait, comme il l'a toujours fait, elle ira voir ailleurs, loin de ces théocrates, même si elle sait parfaitement qu'il y aura toujours d'autres problèmes ailleurs. Mais il lui faut faire son chemin seule et si Léo et Hélène restent ici avec les garçons, tant mieux, ce sera toujours des personnes qu'elle ne verra pas partir. Non cette fois c'est elle qui part.

_________________
......
Revenir en haut Aller en bas
Jean Pax

Abrités
avatar


MessageSujet: Re: [J5] changer d'air   Mar 16 Mai - 22:43

J'aurai bien dormi ce matin, mais les voix me réveillent. Je ne saisis pas tout, mais quelques cris. Je me passe une chemise rapidement, mon pantalon et ma paire de chaussures de marche. Je ne prends pas le temps de mettre les lacets pour aller plus vite.

Je rentre dans le Raccoon3, la tête encore enflée après la discussion d'hier soir. Je suppose même que certaines couleurs ont dû virer au violet orangé.

Cool, Mathilda. J'ai fait attention à ce que tu as dit. Je leur ai juste casser la figure et j'ai récupéré le matériel. C'est pas cher payé de leur part alors que moi, on a failli m'enterrer vivant à cause de leur merde qu'ils m'ont refilé.

Je vois le regard encore courroucé de Léo.

Quoi ? Qu'est-ce qu'il y a ? Qu'est-ce que j'ai encore dit qu'il fallait pas ?


_________________

L'univers s'en fout
Revenir en haut Aller en bas
Mathilda Swan

Abrités
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Imagination débordante
Points de Vie: 12
Defense: PHY13-17 MEN 15

MessageSujet: Re: [J5] changer d'air   Mer 17 Mai - 0:38

Matie se tourne vers JP à son arrivée et fronce les sourcils en voyant son visage tuméfié. Elle n’a même pas envie de commenter, blasée par tout ça, un peu plus chaque jour. C’est Léo qui lui fait la morale cette fois.

- Hier on est venu nous dire que tu étais mort. Je te laisse deviner notre surprise et le choc que la nouvelle a créé.

Léo jette un coup d’œil vers Matie mais cette dernière affiche une indifférence lasse.

- finalement tu ne l’étais pas, mais on dirait qu’au final tu cherches à le devenir vu ta tête. C’est quoi ton trip ? Te faire taper dessus ? du genre à aimer avoir mal ? ou quoi ? Tu pourrais passer un jour sans ramener une blessure ? Ou tu sais à ce rythme, on finira par venir nous annoncer ta mort encore, et cette fois ça ne sera pas un coup dans le vide.

La lionne le dévisage mais JP affiche toujours cette même parfaite impassibilité. Alors elle secoue sa crinière et annonce :


- Tu sais quoi ? Je crois que Matie en a assez de tout ça. Elle vient de nous annoncer qu’elle partait.

Léo guette la réaction de l’un et de l’autre tandis que Matie cesse de faire semblant de réparer l’un ou l’autre de ces vieux appareils qui traînent sur son étagère. A ce moment là Gan vient d’entrer dans le Raccoon.


- Partir ? Qui part ?
- Moi ! répond enfin Matie avec un air déterminé. J’accepte ton offre, Gan.
- Et lui ?

L’armurier se tourne vers JP.

- Il n’est pas encore au courant de ton offre. Je n'ai pas eu le temps de lui en parler parce qu'hier encore, il était mort. Et à Jp : il nous propose de rejoindre ses amis qui eux vivent à la surface, il connait un coin où nous serons tranquilles, mais je crois que c’était surtout toi qui l’intéressais, vu que toi tu sais te battre, enfin j’en suis plus si sûre, dit-elle avec ironie en dévisageant son faciès tout esquinté.  
Et Matie conclut d’un sourire à la grimace pour Gan.


- Finalement peut-être que je te serai plus utile que celui-là !

_________________
......
Revenir en haut Aller en bas
Jean Pax

Abrités
avatar


MessageSujet: Re: [J5] changer d'air   Mer 17 Mai - 12:32

Ils étaient trois, dont au moins un ancien Foofighter. Je ne pense pas avoir démérité.

Comme d'habitude, je ne fais qu'un constat, laconique. Puis je m'en retourne vers ma chambre, reviens peu de temps après avec mon sac et le jerrican de pétrole.

Je pose le dernier et jette le premier au sol.

Parce que c'est pas le Raccoon qui nous fait vivre. Il était hors de question que notre source de ressource du mois finisse dans les mains des canotiers. Aussi simple que ça. Je ne me bats jamais pour le plaisir. Cela ne m'en procure aucun. Mais on ne me vole pas. Et cette assemblée notera que j'ai respecté votre souhait en ne tuant personne : pourtant, ils comptaient bien que je sois enterré vivant. J'ai été plutôt... conciliant, vue la situation.


Bon, et maintenant cette affaire de surface.

Moi, j'en ai marre d'être ici aussi. C'était bien un temps, mais puisque la Horde est partie... Et puis, il est vraiment temps que je fasse mon tour chez les Wilds. Je suis quand même venu à Seattle pour ça ! Alors, si on s'en va, banco. Mais il faut se dire que dehors, en tout cas dans la partie sud, c'est la zone. Pas d'organisation, la loi du plus fort, presque plus aucune ressources. Mathilda, tu n'aimes pas la violence : dehors, c'est la survie, donc la violence. Le plus fort gagne. En tout cas, pour l'instant. Es-tu prête à faire face à ça ? Et lui là, il gagne quoi à, soudainement, être intéressé par le fait d'aller dehors ?

_________________

L'univers s'en fout
Revenir en haut Aller en bas
Mathilda Swan

Abrités
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Imagination débordante
Points de Vie: 12
Defense: PHY13-17 MEN 15

MessageSujet: Re: [J5] changer d'air   Mer 17 Mai - 17:56

Démérité ? Léo lève les yeux au ciel et repart rejoindre Hélène à sa cuisine. Tenter de discuter avec JP c’est comme….tenter de se faire comprendre d’un chinois. Et encore, même les gestes n’y feront rien. Elle laisse donc tomber à son tour.
Quant à Matie, elle jette un regarde en biais à JP.


- De toute façon ce qu’on fait ici, j’appelle pas ça vivre, mais survivre. Il nous manque tout le temps de tout, et ce qu’on arrive à obtenir, c’est vraiment le minimum vital. Quant à ce que t’ont volé ces canotiers et bien tu dois être content d’avoir récupéré tes affaires n’est-ce pas ?

A vrai dire, ça n’en a même pas l’air. Et à bien y réfléchir, Matie ne l’a jamais vu content, jamais…. Jamais un sourire, rien. Alors bien sûr elle repense à sa conversation avec Soigneur. JP n’a jamais été comme les autres mais depuis qu’il a été soit disant mort, c’est un peu plus flagrant et désormais à chaque fois Matie relèvera ces petits détails qui jusque là étaient insignifiants.

Elle ne relève par contre pas les paroles de JP concernant son côté « conciliant »… Cependant comme il insiste concernant ses accusations, cette fois elle relève.


- Quelles preuves tu as qu’ils ont voulu t’enterrer vivant ? Soigneur me l’a dit : tu étais mort JP, bel et bien mort : M.O.R.T épelle-t-elle avant de lui expliquer. Il t’a examiné avant de t’enterrer comme tu dis. Et il n’y avait aucune trace de poison dans ton corps autre que celui des piqûres que tu portais qui prouve que tu as été empoisonné ou que quelqu’un ait voulu se débarrasser de toi. Tu étais mort quand tu es arrivé. C’est tout. Alors, si tu as une explication à m’offrir pour ça, je suis toute ouïe. Comment tu peux expliquer le fait que Soigneur ait bel et bien constaté ta mort et qu’ensuite tu as pu revenir à la vie hm ?

Puis elle regarde Gan qui a l’air légèrement interloqué.

- C’est quoi c’t’histoire ?
- Oh rien, c’est juste JP….. avec lui rien n’est jamais normal.

Et Matie se tourne vers JP qui lui fait la leçon sur la zone du dehors…. Ça lui rappelle un truc ça… bref, elle plonge son regard déterminé dans le sien :

- Parce qu’ici c’est pas la zone ? Ici ce n’est pas la loi du plus fort ? Ok, il n’y a pas de créatures qui risquent de vous bouffer tout cru à tous les coins de galerie, quoique j’ai entendu parler d’une histoire de serpent monstrueux là-bas dans le Sanctuaire. Mais ici aussi, on n’a pratiquement pas de ressources. Pour en avoir, il faut aller dehors, sauf qu’on nous interdit d’aller dehors, sous peine de nous envoyer en prison, comme si ici, ça n’était pas déjà le cas. Interdiction de sortir, sinon on vous dénonce, et on vous enferme à double tour ! Tu parles d’une vie ! Sans parler qu'à présent on doit compter avec des infiltrés de la Théocratie. Quant à la violence, les gens sont gentiment en train de péter un câble, et moi y compris ! Je doute que ça puisse être réellement pire au dehors. Et j’y suis déjà allée je te rappelle.

Ok ce n’était peut-être pas très fameux, mais Matie fait au mieux avec ce qu’elle a, avec ce qu’elle sait faire. Elle essaie de se montrer courageuse malgré tout alors elle ne le laissera pas la décourager sous prétexte qu’elle n’a pas appris à se battre comme lui. Si c’est que ça, elle peut toujours apprendre. Oui, il faudra bien. Elle sait déjà tenir une arme et tirer mais ça ne suffit pas. Elle en est consciente.

- Et j’apprendrai à faire ce qu’il faudra pour survivre dehors.

De toute façon, son problème était plus au niveau des autres. La peur de perdre un être cher… Mais s’ils restent ici, elle n’a plus à s’inquiéter que d’elle et c’est déjà beaucoup moins stressant ainsi.

C’est Gan qui prend la parole ensuite, regard rivé à ce JP qu’il trouve un peu bizarre, mais il sait se battre, et de toute évidence, il a déjà survécu à plusieurs sorties, et seul de surcroit, ce qui n’est pas dédaignable.


- Les Wilds ? Non, on ne va pas chez les Wilds. Eux la seule chose qui les intéresse, c’est de protéger la nature et leur district. Ils ont en rien à cirer du reste. Nous on va dans un autre endroit et la seule chose qui nous intéresse moi et mes amis là-dehors, c’est de reprendre cette ville aux boyzs. Mais pour ça j’ai besoin d’gars qui sachent se battre. Comme toi apparemment. Alors comme ça, t’as étalé un foofighter ?

Gan siffle, avant d’ajouter.

- C’est intéressant. Et tu t’y connais aussi en armes. On en a quelques unes qui pourraient t’intéresser, enfin à condition que tu marches avec nous.

_________________
......
Revenir en haut Aller en bas
Jean Pax

Abrités
avatar


MessageSujet: Re: [J5] changer d'air   Mer 17 Mai - 18:13

Je me devais de te prévenir, Mathilda. Je suis content que cela ne te fasse pas reculer. Va pour dehors, alors. Il faudra juste... que quelqu'un renégocie avec les canotiers, car tu sais que notre porte de sortie passe par là. Je doute qu'ils aient envie de discuter avec moi. Concernant ma mort, je pense que Soigneur peut non pas se tromper mais faire face à des substances qu'il ne connaît pas. Sinon, cela n'a pas de sens : personne ne peut mourir et revivre, non ?

J'écoute ensuite ce que dit l'intrus et il ne me faut pas longtemps pour faire les A et les B.

Pas un Foofighter, trois. Il n'y en a qu'un qui en a parlé, mais ils avaient tous le tatouage de l'ancienne Guilde. Comme tous les autres canotiers d'ailleurs. Mais ils n'étaient pas les premiers niveaux, juste des grandes gueules. Ils compensent un manque évident de technique par de la force brute. Mais c'est pas important. En revanche, je ne tue plus personne, je ne combats plus; c'est comme ça, c'est un choix. Je peux aider, mais à quoi bon. Vous avez sûrement de magnifiques idées, dans ta résistance, mais au final, vous remplacerez des pourritures par d'autres qui deviendront des pourritures. Parce que telle est la nature humaine : incapable d'autres choses que de s'auto-détruire. Moi, si je vais dehors, c'est pour prendre soin de Mathilda, autant que je le peux. C'est tout. Elle est la seule à avoir fait attention à moi depuis mon arrivée et à m'accepter comme je suis. Les autres, sincèrement, m'indiffèrent. N'était-elle et ce que je dois faire, je serai déjà reparti sur ma montagne. Alors si je sors, je veillerai sur elle, sauf quand je devrais aller faire ce pour quoi je suis venu : et ce pour quoi je suis venu, c'est chez les Wilds que ça se termine. J'ai mis le temps, mais j'ai maintenant le matériel pour y aller. Je tire à 50m et j'aurais préféré 75m, mais on en a parlé : tu n'as pas le matos pour me permettre de rallonger. Après, la seule chose qui me fera rester, ce sera Mathilda. Si elle vous aide à "reprendre cette ville" comme tu dis, je serai là. Je m'assurerais que personne ne la tue elle. Et quand elle estimera que mon rôle est inutile ou terminé, je repartirai là où tout a commencé, chez moi. Seul. J'y attendrais. J'ai le temps. Il n'y a pas d'autre deal avec moi. Désolé d'avoir été un peu long à parler, mais je pense qu'il fallait que les choses soient claires.

Enfin, je me tourne vers Mathilda.

La Théocratie ? Ici ? Il faudra que tu m'expliques.

_________________

L'univers s'en fout
Revenir en haut Aller en bas
Mathilda Swan

Abrités
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Imagination débordante
Points de Vie: 12
Defense: PHY13-17 MEN 15

MessageSujet: Re: [J5] changer d'air   Mer 17 Mai - 21:11

Négocier, ça elle peut s’en occuper, surtout qu’à force de se montrer gentille avec les uns et les autres, ça devrait un peu rapporter. Tiens encore quelque chose qu’elle devrait apprendre à JP. On obtient bien plus en se montrant aimable, avec un sourire qu’avec un coup de poing en travers de la gueule. …en principe non ? Mouais, bref.

Les explications de JP concernant Soigneur ne la convainquent qu’à peine.  Elle lui lance un regard parfaitement dubitatif et finit par hausser les épaules. De toute façon, si Soigneur ne sait pas, si JP n’a pas l’air plus avancé, ce n’est pas elle qui pourra comprendre le pourquoi de cette étrange histoire.


- En principe, non ! dit-elle fermement.

Et voilà JP parti dans un explicatif sur sa bataille rangée contre les foofighters. N’y aurait-il pas là un peu de présomption ? Quoique si c’est le cas, c’est un signe encourageant n’est-ce pas ? Si elle n’était pas aussi de mauvaise humeur, elle en aurait souri, certainement.

Sauf que l’idée très vite s’évapore devant les sempiternelles théories de JP. Matie fronce les sourcils, ouvre la bouche pour l’engueuler, voit dans le même temps Gan virer au rouge pas content. Forcément quand on vous traite de pourri ! Elle se souvient encore de ce qu’elle a ressenti quand il lui a dit qu’il préférait rester tout seul sur sa montagne. ET voilà qu’il recommence ! Il n’a donc rien retenu de ce qu’elle lui a dit la dernière fois. A croire que son disque est rayé et au moment où Matie veut le couper, voilà qu’il leur raconte qu’il veut prendre soin de Matie…. Mouais, la seule qui a fait attention à lui mais de là à l’accepter comme il est….

Quand elle sent les regards des autres sur elle, Matie vire au rouge à son tour mais pas pour les mêmes raisons que Gan qui serre ses poings paré à frapper.

- Minute ! Temps MOOOrt ! Réclame-t-elle dans un grand cri, en posant la main sur le torse de Gan pour le retenir et empêcher JP de poursuivre, mais il semblerait qu’il ait terminé.

Elle inspire alors profondément et expire brusquement, espérant faire redescendre la pression !


- Bon…. Gan, excuse-le, il ne sait pas ce qu’il dit !
bon ok quelqu’un a déjà dit ça avant elle, tant pis. Laisse moi une minute d’accord ? lui demande-t-elle avec un joli sourire un peu tendu cependant.

Puis elle entraîne JP avec elle tandis que Gan marmonne dans sa barbe et repart à son étal. Alors elle se tourne vers JP, inspire encore une fois profondément avant de se lancer à l’eau, essayant de ne pas hausser la voix. Elle est sensée être gentille avec lui non ? Sauf que ces temps-ci il abuse complètement de sa patience !


- Écoute JP, je pensais que tu l’avais compris lors de notre …dispute. Autant dire les choses comme elles sont. Je n’ai pas apprécié ce que tu m’as dit l’autre jour. Comme quoi tu étais mieux tout seul qu’avec nous, et tout ce que tu dis à chaque fois comme quoi le monde est pourri et que tous les gens sont pourris et bref ! Il faut vraiment que tu arrêtes avec ça JP. Je ne sais pas pourquoi tu tiens tellement à croire qu’il n’y a plus aucun espoir sur cette terre, mais sache que les gens quand tu dis ça, ça leur fout le moral à zéro ou alors ça les énerve. Regarde Gan ! Il se propose de nous aider en échange de notre aide bien sûr, c’est une collaboration qui pourrait nous être utile ! Un peu comme Léo, Hélène, toi et moi…. Mais toi ? Tu ne trouves rien de mieux à lui dire qu’il est pourri, enfin lui et ses amis, son chef, peu importe. Tu ne peuuux pas parler ainsi ! Tu ne peux pas dire aux gens de telles choses si désobligeantes ! C’est non seulement leur manquer de respect, mais en plus tu sapes le moral de tout le monde. Sans parler du fait que moi je veux voir ce qu’il propose, s’il a un endroit en sécurité comme il dit.

Elle fait une pause, passe ses deux mains dans ses cheveux, les retenant un instant sur son crâne, parce que la migraine menace, puis reprend le plus calmement possible et même avec une certaine douceur dans la voix.

- Je sais que tu ne veux plus tuer personne. Et je respecte cette volonté. Mais même moi je serai peut-être obligée de le faire pour nous défendre. Je comprends aussi le désir de ces gens à qui on a tout pris, des gens qui souvent ont perdu des êtres chers. Je comprends qu’ils aient envie de reprendre ce qui leur appartient, cette ville ! Regarde toi, ce que tu as fait pour récupérer un simple sac ! Tu as cassé la figure de trois foofighters ! Alors, tu peux comprendre ce que ressentent ces gens ? Et à présent Seattle, c’est aussi chez moi, et si je peux leur être utile, je ferai ce qu’il y a à faire. Je l’ai déjà fait une fois, je peux recommencer. Et si vraiment ça ne te plait pas ce qu’on trouvera, tu pourras aller voir tes Wilds. Bien que ça aussi j’ai du mal à comprendre pourquoi tu tiens Tellement à y aller.

Et elle conclut :

- Pour la théocratie, je te l’ai dit hier. Il y en a deux qui sont ici. Après Soigneur me dit qu’ils ne sont peut-être pas de la théocratie, juste des croyants, mais pour moi ils sont tous à mettre dans le même panier. Bref…. Alors qu’est-ce que je dis à Gan ?

_________________
......
Revenir en haut Aller en bas
Jean Pax

Abrités
avatar


MessageSujet: Re: [J5] changer d'air   Mer 17 Mai - 22:06

Mathilda, je comprends ce que tu me dis, mais ne m'en veux pas. Cela ne change rien à ce que je pense. Regarde : vous avez élu un nouveau président : il a fricoté avec la Théocratie. Vous en avez à peine changé que vous avez récupéré Audrey. L'ancien, Hastur, s'est planqué dans son île. Ensuite vous avez eu la Horde, et enfin leur ersatz semble diriger ce qu'il reste. Des mutants, comme vous. Enfin, comme la plupart des gens dans cette ville. Gan est sans doute quelqu'un de bien, et il n'a pas le profil du pouvoir. Mais d'autres l'utiliseront et utiliseront votre sang pour confisquer ce pouvoir pour eux, et ensuite... Vous êtes comme ça, on n'y peut rien. Non pas qu'il n'y a pas des gens biens, comme toi, ou Léo et Hélène. Mais les gens biens ne prennent jamais le pouvoir et le pouvoir les broie.

Je hausse les épaules.

Mais bon, d'accord, je me tais. Je ne dis plus rien. Si tu y vas, j'y vais. Mais je n'aide à installer personne au pouvoir. Je ferais ce que je peux pour que tu t'en sortes, sauf quand il me faudra aller régler cette vieille histoire en territoire Wild : là, je devrais te laisser seule, et pas sûr que j'en revienne. On verra. Si j'en reviens, et bien, je resterais jusqu'à ce que vous réussissiez ou que tout ce sang et cette violence te lassent.


Je n'ai jamais autant parler en une journée. Un effet parasite du poison injecté par les canotiers ?
J'en profite pour sortir du sac un gilet pare-balle.

Je te refile le gilet pare-balle que je comptais garder pour moi. Tu en auras plus besoin Mathilda. Sinon, on part à quelle heure ? Et tu veux négocier d'abord nos prises ou pas ?

Je me détourne pour sortir. J'ai pas grand chose à dire de plus. Puis quelque chose me traverse l'esprit. Alors je me retourne vers elle.

Tu sais, mon chalet est grand sur ma montagne et il y avait encore une éolienne capable de fournir de l'électricité pour ta musique. Je crois qu'Elle pourrait t'apprécier.

_________________

L'univers s'en fout
Revenir en haut Aller en bas
Mathilda Swan

Abrités
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Imagination débordante
Points de Vie: 12
Defense: PHY13-17 MEN 15

MessageSujet: Re: [J5] changer d'air   Jeu 18 Mai - 8:43

Matie croise les bras et le dévisage, regard inquisiteur. Il le fait exprès ? Ou il n’a pas écouté ?

- Je sais bien que ça ne changera rien à ce que tu penses. Mais évite de nous dire ce que tu penses à ce sujet okay ? Notre moral s’en portera un peu mieux et l’ambiance aussi. Quant à Sullivan, tu devrais te mettre à la page, ça fait longtemps qu’il a prouvé que tout ça n’était qu’un complot d’Audrey ! Mais PASSons ! On ne va pas ENCore discuter de ça.

Bon au moins, a-t-il de l’estime pour elle et les filles, c’est quasiment miraculeux au vu de ce qu’il pense du reste de l’humanité. Aussi ne peut-elle s’empêcher d’ajouter d'un ton gentil.

- Quand à rencontrer des gens bien, si tu en rencontrais davantage, tu verrais qu’il y en a bien plus que tu ne le crois.
Puis elle soupire.

- Ok, on va aller avec Gan, on verra bien où ça va nous mener. Et tu iras voir les Wilds si tu y tiens tant.

Elle ne commente pas le fait qu’il ne puisse pas en revenir. Au moins avec le coup de la veille, sera-t-elle préparée à cette éventualité. Elle a de l’entraînement désormais ! Quand à se lasser de la violence ?  Matie lance un regard en biais à Jean Pax, comme si elle avait été accro à ça ! Mais bon, elle ne va pas en discuter, sinon ils n’en finiront jamais.
Elle le regarde ensuite tirer un truc très laid d’un sac avant de comprendre aux paroles de JP de quoi il s’agit. Elle le prend lentement et soupire :


- Merci JP, je le mettrai quand on sortira…Je n’sais pas quand on part, il faut que je donne d’abord une réponse à Gan en espérant qu’il ne soit pas complètement vexé et retire son offre.

Mais après tout caresser les gens dans le sens du poil, elle sait faire au moins. Et tandis qu’elle s’apprête à aller discuter avec Gan, JP lui fait alors la plus surprenante des propositions. Matie le dévisage les yeux ronds et répond doucement avec un sourire un peu tendu.

- C’est très gentil à toi de me le proposer, Jean Pax, mais…..c’est ici chez moi désormais. Et ça pourrait être chez toi, mais je sais déjà ce que tu vas me dire, tu préfères la solitude n’est-ce pas ? Ce n’est pas grave, je comprends.

Et elle se détourne à son tour pour rejoindre Gan occupé à nettoyer une arme dans son coin.


- Gan ? ….. si ta proposition tient toujours, j’accepte, et euh JP aussi. Alors quand est-ce qu’on part ? demande-t-elle alors avec un enthousiasme un peu forcé.

_________________
......
Revenir en haut Aller en bas
Mathilda Swan

Abrités
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Imagination débordante
Points de Vie: 12
Defense: PHY13-17 MEN 15

MessageSujet: Re: [J5] changer d'air   Sam 20 Mai - 10:47

Gan se tourne vers elle, et jette un coup d’œil à JP, avant de lui répondre, ton tranquille :

- Dans quelques jours. Je n’ai pas encore terminé ce que j’avais à faire ici.
- Quelques jours ?

Le ton est surpris, elle qui s’attendait à partir sur le champ. Alors Gan lui explique.

- J’suis pas venu ici pour recruter seulement ton ami, Matie, sans parler que toi t’étais pas vraiment….
- Quoi ? Pas vraiment quoi ? Tu veux des gens qui savent se battre ? J’apprendrai !
- Et ton pote ? il n’avait pas l’air très convaincu . J’suis pas sûr qu’il conviendra. Le ton est cette fois sarcastique.
- Il vous aidera à combattre ces… Boyzs !

Enfin elle l’espère, ou pas. Sachant que cela va à l’encontre de ce qu’il désirait mais, sinon son ticket de sortie est foutu ! Elle soupire.

- Et si je t’aidais à trouver du monde ?

Gan s’arrête de faire ce qu’il faisait pour la dévisager.

- Toi ?

Il a un rire moqueur et surpris.

- Oui parfaitement, MOI ! Tu sais Hagen, tu devrais apprendre à ne pas te fier aux apparences. Si je te ramène quelques gros bras, on partira d’ici ?
- Ça pour sûr ! Parce que c’est pas vraiment comme si cet endroit était si plaisant hein ? Même si ici, vous êtes quand même à l’abris. Tu veux vraiment laisser tomber petite abritée ?

Hirk, Matie fait une grimace. Ce terme c’est…. Elle n’aime pas. Alors la frimousse déterminée, elle confirme.

- Claro que je veux laisser tomber, je deviendrai une rebelle comme vous hein ?

Elle lui adresse un sourire en coin, mais son regard reflète toujours cet éclat irrité qu’il y a allumé. Ils l’agacent tous à croire qu’elle ne saura pas se défendre, juste parce qu’elle n’est pas très grande, pas très costaude et qu’en fait, si elle sait tenir une arme, c’est pas comme si elle faisait un carton à chaque fois qu’elle a voulu tirer. Mais… voilà, Matie est bonne élève et ma foi oui, elle apprendra.
Quelque jours ! pfff, bon…. Ça va lui donner le temps de mettre en ordre ses affaires, et vendre ce qu’elle ne pourra pas emporter. Et surtout aussi, dire adieu à ses amies, et aux petits moineaux auxquels elle s’est énormément attachée.

_________________
......
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [J5] changer d'air   

Revenir en haut Aller en bas
 

[J5] changer d'air

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet-Epsilon :: RP - SEATTLE city :: Souterrains :: Raccoon3-