Projet-Epsilon
Projet-Epsilon n'est pleinement accessible qu'à nos membres. Rejoignez-nous si l'aventure rôle-play dans un monde post apocalyptique vous tente et si vous avez 18 ans minimum.

L’univers dans lequel évoluent nos personnages n’est malheureusement pas adapté aux joueurs mineurs.

A bientôt dans ce monde fantastique.
Projet-Epsilon

Seattle 2220
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Votre compte doit impérativement être le nom, prénom ou surnom de votre personnage. Merci d'en tenir compte lors de votre inscription.

Partagez | 
 

 [J+5]Des questions dans la nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Pax

Abrités
avatar


MessageSujet: [J+5]Des questions dans la nuit   Dim 14 Mai - 0:17

Avant


Finalement, ou bien la fille qui m'a surpris à l'hôpital s'est évanouie, ou bien elle s'est enfuie. Enfin, quoiqu'il arrive, je n'ai entendu aucun cri.

Il n'est pas facile d'essayer d'être discret quand on a pour seul habit un drap blanc, dans lequel je ne cesse de me prendre les pieds. Mais les souterrains sont heureusement sombres quand ils ont coupé toutes les lumières pour économiser le carburant. Ce qui me fait penser à mon jerrican. Et à mon sac. Je me souviens maintenant de ce que j'ai trouvé, et qu'il y avait encore un peu de matos là-bas. Il faudra que j'y retourne.

Finalement, j'arrive sans encombre au Raccoon. Comme à l'accoutumée, je ne passe pas par la porte : je sais que Mathilda l'a fermée, pour ce qu'il faut en escompter... J’entrouvre le second volet, qui, comme à l'accoutumée aussi, n'est pas fermé lui.

Je me glisse à l'intérieur en silence, à force d'habitude. Puis, depuis le Raccoon, je gagne l'intérieur du bâtiment et monte à l'étage où se situent nos chambres. Je ne constate aucune dégradation, aucun signe que quel que chose se soit passé ici. J'hésite un instant entre aller m'habiller, ou aller toute de suite trouver Mathilda pour essayer de combler mon absence de souvenir.

Finalement, j'opte pour la seconde solution. Je tapote doucement à la porte de sa chambre et chuchote encore plus doucement :

Mathilda ? C'est moi. C'est JeeP.

_________________

L'univers s'en fout
Revenir en haut Aller en bas
Mathilda Swan

Abrités
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Imagination débordante
Points de Vie: 12
Defense: PHY13-17 MEN 15

MessageSujet: Re: [J+5]Des questions dans la nuit   Dim 14 Mai - 1:14

Matie a fini par aller se coucher, se laissant border par une Léo très inquiète. Elle n’a plus prononcé un mot depuis tout à l’heure, depuis qu’elle a dit pour JP, leur annonçant finalement la nouvelle de la même façon que Jacquie, sans fioriture, sans émotion. C’est à peine si elle les a écoutées lui poser des questions, c’est à peine si elle a répondu.

A présent elle essaie de dormir, mais dans ces conditions, c’est plutôt difficile, ses pensées ne cessant de la harceler, jusqu’au moment où elle entend sa voix, celle de JP. Ah ben manquait plus que ça, elle hallucine à présent. Matie tourne le dos à la porte, changeant de position dans son lit, enfin ce qui lui sert de lit. Mais la voix insiste. La voix de la conscience qui vient l’harceler parce que quoi ? Elle n’a pas dit une prière ? Elle n’est pas croyante. Elle ne croit pas plus aux esprits, et ni aux fantômes. Sauf qu’à force le doute s’insinue.

Alors Matie finit par se lever et se demande ce qu’elle doit faire si c’est un fantôme, celui de JP. Elle se souvient d’une vieille série où les deux héros, les Winchesters étaient des chasseurs de surnaturels, des monstres ou des fantômes. Et ces fantômes là n’étaient pas vraiment sympas et bref, elle essaie de se souvenir comment ils faisaient. Il lui semble se rappeler de sels. Et merde, elle n’a pas de sel sous la main et là tout à coup elle se dit qu’elle délire complètement et en a assez de la voix de JP qui la hante encore.

Elle finit par ouvrir la porte et se retrouve face….à un spectre ? Un revenant ? Alors c’est à ça que ça ressemble ?


- Merde JP ! Même quand t’es mort t’es obligé de venir m’embêter !


Matie est fatiguée alors elle referme la porte, décidée à retourner se coucher.

_________________
......
Revenir en haut Aller en bas
Jean Pax

Abrités
avatar


MessageSujet: Re: [J+5]Des questions dans la nuit   Dim 14 Mai - 1:18

Chut, Mathilda ! Réveille pas la bâtisse !

Puis quelque chose me percute l'esprit. Je bloque la porte du pied, ce qui a, je ne sais pourquoi, le talent de défaire un nœud quelque part et de faire tomber le drap blanc avec lequel je m'étais habillé.

Comment ça, "si je suis mort" ?....

_________________

L'univers s'en fout
Revenir en haut Aller en bas
Mathilda Swan

Abrités
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Imagination débordante
Points de Vie: 12
Defense: PHY13-17 MEN 15

MessageSujet: Re: [J+5]Des questions dans la nuit   Dim 14 Mai - 8:45

Matie ne croit pas aux fantômes ! Oui elle l’a déjà dit mais là elle essaie surtout de se persuader qu’ils n’existent pas, malgré la présence de JP devant sa porte et qui en plus râle parce qu’elle pourrait réveiller les autres. Ça ressemble à une mauvaise blague, comme l’histoire de sa mort. Peut-être qu’en fait elle dort et fait un cauchemar.

Cette théorie se confirme quand le drap de JP tombe. C’est bien un cauchemar ! Matie ouvre la bouche  pour protester, son regard tombant droit là où il ne faut pas. Et balance ses mains devant elle pour le dissimuler à sa vue.


- Oh mon dieu mais JP, ramasse ton drap ! proteste-t-elle

Et ce qu’il lui demande confirme une autre théorie, comme dans le film « le sixième sens » quand les morts ne savent pas qu’ils sont morts. Sauf qu’elle ne se rappelle pas comment le petit garçon avait fait pour le faire réaliser au psychiatre qui s’occupait de lui.


- Oui oui tu es mort ! Soigneur me l’a dit et me l’a assuré ! Même que je ne voulais pas le croire alors vas-t-en rejoindre la lumière blanche, tu verras tu y seras très bien, encore mieux que sur ta montagne !
- Matie ?

La voix de Léo qui résonne de l’autre côté.


- Mais à qui parles-tu?
- C’est rien, c’est juste le fantôme de JP

Deux secondes après Léo surgit dans le couloir et pousse un cri non pas de frayeur, mais de joie avant d’étreindre JP. Alors Matie les regarde et réalise que oui, il n’est peut-être pas mort finalement. Alors ses yeux se remplissent de larme et elle secoue la tête pour protester d’un ton ou perce le reproche :

- Il a dit que tu étais mort ! je t’ai vu ! Les canotiers t’ont ramené, et tu étais mort !
s’emporte-t-elle. Soigneur a dit qu’il n’avait rien pu faire !
- Matie ! intervient Léo doucement. Il s’est sans doute trompé.

Mais là c’en est trop pour Matie qui se laisse tomber sur son lit et prend sa tête dans ses mains pour la secouer dans un non de protestation, tout en pleurant parce que ses nerfs lâchent.

_________________
......
Revenir en haut Aller en bas
Jean Pax

Abrités
avatar


MessageSujet: Re: [J+5]Des questions dans la nuit   Dim 14 Mai - 10:38

Je ramasse en maugréant ce maudit drap.

C'est sûr, j'aurai mes vêtements, ce serait plus facile pour se parler.


Mais je dois constater que Mathilda est toute chamboulée. Je n'en tirerai rien. En revanche, Léo, comme à l'accoutumée, a la tête bien sur les épaules. Je me retourne vers elle et elle me raconte. Le message, Soigneur, les canotiers, et l'annonce de ma mort.

J'essaie d'avaler les informations.

J'ai besoin de réfléchir un peu. Je vais en profiter pour m'habiller.

Je passe dans mon appartement, ce qui me prend dix minutes à cogiter.

Quand je reviens, j'ai une théorie.

Mon sac. Tu as vu mon sac Mathilda ? Un sac et un jerrican ?

Il lui faut du temps pour me dire que non d'un signe de tête.

Je reste un moment silencieux.

Les salopards... Les salopards.... Je commence doucement, le temps que la théorie se mette en place dans ma tête, puis mon visage se ferme. Les SALOPARDS ! Je crois comprendre. Les canotiers : ils ont dû me refiler un truc qui te fait passer pour mort et ils ont dû espérer qu'on m'enterre bien vivant. Tout ça pour me piquer mon matos. Et qu'il n'y ait aucun témoin.


Mes yeux brillent d'un éclair inquiétant.

Je m'étais juré de ne plus tuer personne, mais là... Je vais leur refaire Oradour-sur-Glane...

_________________

L'univers s'en fout
Revenir en haut Aller en bas
Mathilda Swan

Abrités
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Imagination débordante
Points de Vie: 12
Defense: PHY13-17 MEN 15

MessageSujet: Re: [J+5]Des questions dans la nuit   Dim 14 Mai - 12:05

Matie semble indifférente à tout ça et la colère de JP ne fait qu’allumer un éclat identique dans son regard. Mais elle n’est pas en colère contre les canotiers mais contre lui.

- Sérieusement ? Ils auraient fait toute cette comédie, juste pour piquer ce que tu as pu ramener d’en haut ?

D’un air blasé Matie secoue la tête.

- Ouais c’est ça, tu vas les tuer, ils vont te tuer, tout le monde sera mort, et retour à la case départ comme au Monopoly sauf que t’y gagneras rien et nous non plus.


Son regard se fixe soudain sur JP, acéré :

- Sinon ça t’arrive de penser un peu aux autres ? Non je n’pense pas. T’es tellement habitué à fonctionner tout seul que tu oublies que si t’es plus là, moi et les filles on devra se démerder seules. Mais vas-y, je t’en prie, va donc te venger de ces pauvres canotiers ! Moi je vais aller parler à Soigneur.

Parce que quand même qu’il se soit trompé à ce point, c’est un peu fort. Soigneur n’est pas juste un mutant au don de guérir les gens, il est médecin. Et il a dû en voir d’autres dans sa vie ! Matie se rend dans le coin des galeries où Soigneur a son petit chez lui, un coin aménagé tant bien que mal en essayant de se garder de l’humidité.

- Soigneur ? c’est Matie ! Il faut que je te parle.

Un marmonnement étouffé lui répond de l’autre côté du drap qu’il a mis pour garder un peu d’intimité.

- C’est urgent ! chuchote-t-elle en regardant autour d’elle, méfiante.
- Ça peut pas attendre demain matin ?
- Non !

Et Matie patiente le temps que Soigneur se rhabille pour lui apparaître un instant plus tard, tout ébouriffé et le visage encore chiffonné de sommeil.

_________________
......
Revenir en haut Aller en bas
Jean Pax

Abrités
avatar


MessageSujet: Re: [J+5]Des questions dans la nuit   Dim 14 Mai - 12:21

J'écoute la charge de Mathilda sans frémir. Autant les autres me sont incompréhensibles, autant elle l'est encore plus.

Les seuls que je comprenais, c'était mes coéquipiers, là-bas dans la jungle. Notre façon de procéder, faite de mécanismes acquis et d'entrainement m'était facile.

Ici, depuis que je suis arrivé, tout m'est... pas compliqué. Juste incompréhensible.

Mais au moins a-t-elle raison sur un point.

Je suis d'accord, un massacre ne fera rien avancer. Tu sais que je me refuse de tuer. C'était juste un coup de colère. Ne t'inquiète pas, je ne compte pas revenir sur un serment que je me suis fait.


Puis elle veut aller parler à Soigneur.

Quand elle sort de la pièce, je me tourne vers Léo.

Elle est malade ? C'est ça ? Et elle ne veut pas me le dire ?

_________________

L'univers s'en fout
Revenir en haut Aller en bas
Personnage

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: Re: [J+5]Des questions dans la nuit   Dim 14 Mai - 12:23

- Je suis médecin et soigneur, Mattie. Un peu psychologue parfois, mais par habitude et nécessité. Si tu n'arrives pas à dormir et te sens mal, je ne peux rien faire. Juste t'offrir mon écoute. Et tu sais qu'elle t'est acquise.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mathilda Swan

Abrités
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Imagination débordante
Points de Vie: 12
Defense: PHY13-17 MEN 15

MessageSujet: Re: [J+5]Des questions dans la nuit   Dim 14 Mai - 13:18

Matie affiche un sourire tendu :

- Merci trop aimable !

Puis elle soupire et s’excuse d’un ton plus doux.


- Désolée de te réveiller comme ça mais c’est vraiment important. Tu ne devineras JAMAIS qui est venu me voir tout à l’heure.

Soigneur soupire et ronchonne :

- Tu crois vraiment que j’ai envie de jouer aux devinettes ?

Puis tout  à coup, inquiet :

- Maximilien ?
- Ah non alors lui je l’ai assez vu pour dix ans !
- Sa fille ? Sarah ?
- Non plus.
- Bon, Matie ! Si tu en venais au fait ?
- Tu donnes ta langue au chat alors ?
- Matie !
- Ok ok, je te donne la réponse : c’était Jean Pax.

Et elle attend guettant sa réaction. Il reste d’abord figé, perplexe, avant de dire :

- Je sais que c’est dur pour toi Matie, ce nouveau deuil après ce que tu as connu et….
- Mais non ! Je te dis qu’il n’est pas mort ! souffle-t-elle en essayant de ne pas hausser la voix. Bon… y’a un moyen simple de vérifier. Où est-ce que vous planquez les corps chez vous ?
- Dans les anciens caveaux pourquoi ?
- Alors allons-y !
- Maintenant ?
- OUI ! Au fait, tu n’aurais pas vu un sac qu’il avait avec lui quand on te l’a ramené ? Il croit que les canotiers l’ont empoisonné pour le lui voler, dit-elle sans avoir l’air d’y croire elle-même.

Puis avant que Soigneur ne décide ou fasse quoique ce soit, elle lui demande brusquement.


- Dis-moi Soigneur quand ils te l’ont amené, Jean Pax. Tu as bien vérifié ? Tu es sûr, sûr à deux cent pour cent qu’il était mort ? Ou …. Ou est-ce possible … je n’sais pas, de simuler la mort ? En lui refilant un produit , genre un poison à son insu ?

_________________
......
Revenir en haut Aller en bas
Personnage

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: Re: [J+5]Des questions dans la nuit   Dim 14 Mai - 14:04

Tout en marchant vers la chapelle ardente qu'ils avaient fait dans les caveaux, qui était en fait une cavité intégrée au Dispensaire et qui possédait le seul chemin d'accès vers les Catacombes, une zone particulière des souterrains où la communauté du Refuge enterrait ses morts depuis maintenant plus d'une année, Soigneur réfléchit.

- J'ai tourné le problème dans ma tête, et je ne peux pas te dire, avec toute la certitude que tu réclames, ce qu'il faut penser ou déduire dans un monde où les mutations sont si diverses. Mais je ne l'aurai pas déclaré mort si je n'en avais pas eu la certitude clinique d'abord. Ensuite, j'ai tenté de voir, avec mon pouvoir, si je pouvais relancer son cœur. Mais son cou et sa main noirâtres ainsi que d'autres traces de piqûres m'ont fait comprendre qu'il avait subi les effets d'un puissant poison injecté à plusieurs reprises. Et honnêtement, on aurait rien pu faire de plus pour le donner mort. Toute autre substance, je l'aurai sentie, j'aurai pu l'évacuer ou du moins aider le corps à l'évacuer. Alors, non , ce n'est pas avec une absolue certitude, mais je maintiens qu'il était mort au sens médical du terme, et non dans une forme de catalepsie. En revanche, je n'ai aucun souvenir d'un sac. Il faudrait demander aux canotiers, je suppose.

Alors qu'ils cheminent dans le corridor du dispensaire menant vers la chapelle ardente, Soigneur semble hésiter.

- Comme tout médecin, je suis tenu au secret médical, Mattie. J'essaie cependant de comprendre ce que tu me racontes, comment cela serait possible. Ce que je peux dire, c'est qu'il n'est pas un Mutant, ni même un résiduel. En revanche, j'ai eu à le soigner peu de temps après son arrivée ici. Il m'avait été envoyé par une fille du Titi Twister. Il avait un problème depuis plusieurs mois, depuis une chute sui j'ai bien compris. Cependant, je ne pouvais plus y remédier : les os s'étaient mal ressoudés, je ne pouvais plus rien y faire. Je ne pouvais que l'en soulager. Mais à peine quelques jours après mon intervention, tout s'était remis en place, ce qui est, sur un pur plan théorique médical, est impossible. C'était comme si mon action avait impulsé un autre processus.

Ils étaient encore à quelques pas du rideau qui faisait office de porte pour la chapelle, qu'ils distinguèrent deux ombres qu'une bougie située à l'intérieur y projetait. Et ils purent entendre une voix chuchoter.

G3.OBS difficulté 16:
 


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mathilda Swan

Abrités
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Imagination débordante
Points de Vie: 12
Defense: PHY13-17 MEN 15

MessageSujet: Re: [J+5]Des questions dans la nuit   Dim 14 Mai - 14:29

Alors il était vraiment mort, mort de chez mort et pas juste pour faire semblant….Matie essaie de comprendre elle aussi, tout en écoutant soigneur. Comment peut-on être mort et plus mort ensuite s’il n’y avait aucun poison pouvant simuler ce genre d’état ? Et il n’est pas mutant, ni résiduel. Pourtant si elle comprend bien ce que lui raconte Soigneur il a réussi à guérir d’une blessure sans que ce dernier n’y soit pour quoique ce soit.

Matie essaie de se souvenir ce qu’elle sait de son histoire, et de ce qu’elle sait tout court à son sujet, rejoignant sans le savoir la pensée de Léo qui répond à Jean-Pax.


- Malade ? Elle n’est pas malade Jp, elle a juste un cœur, c’est tout. Tu réalises qu’elle a déjà perdu tout ce qu’elle avait jusque là ? Les gens auxquels elle tenait ? La vie qu’elle a eue n’a pas été facile, et puis HC est parti. Elle tenait tellement à lui. Et là on est venu lui dire que tu étais mort ! Elle est en colère, elle a peur et elle est malheureuse aussi, est-ce que tu sais au moins ce que ça veut dire JP ? Je commence à en douter. Je commence même à me demander si tu ressens quoique ce soit. Tu es parfois si … distant ! si indifférent ! On dirait que rien ne t’atteint jamais !

Léo secoue sa crinière d’un air réprobateur avant d’ajouter :

- Je suis contente de voir que tu es toujours en vie, même si je doute que tu saches ce que ça signifie, toi qui es toujours à dire que tu préfères être seul. Qu’est-ce que tu aurais ressenti si on t’avait annoncé que Matie était morte hein ?.....


…..

- Il n’est pas comme tout le monde.

Ca c’est le moins qu’on puisse dire….Alors soudain elle demande à Soigneur.

- Ca me rappelle un film que j’ai vu, avec des cyborgs évolués qui avaient vraiment l’apparence d’humains…. Est-ce que tu crois que c’est possible qu’il en soit un ? Sinon comment un homme néant, normal pourrait revenir à la vie ? Et s’il n’était pas vraiment vivant ?

Matie pose un regard inquiet sur Soigneur, sans remarquer les deux ombres.  

[rat de bibliothèque, références cinéma: avec un pc ! 18, observation: échec]

_________________
......
Revenir en haut Aller en bas
Jean Pax

Abrités
avatar


MessageSujet: Re: [J+5]Des questions dans la nuit   Dim 14 Mai - 14:56

- Je suis contente de voir que tu es toujours en vie, même si je doute que tu saches ce que ça signifie, toi qui es toujours à dire que tu préfères être seul. Qu’est-ce que tu aurais ressenti si on t’avait annoncé que Matie était morte hein ?.....

Je hausse les épaules.

Je m'en voudrais si cela devait être ma faute. Mais la vie, la mort... L'humanité est condamnée de toute façon, alors mourir maintenant ou plus tard, quelle différence ? Quelle différence un an de plus, cinq ans de plus ?

Je note son air très désapprobateur. Pourquoi les gens n'aiment-ils pas entendre la vérité ? J'avais déjà eu cette question au Titi Twister, et plus tard, quand j'ai essayé de faire tourner le Raccoon 2. J'essaie d'atténuer l'effet de ma réponse.

Je l'aime bien Mathilda. Elle a toujours essayé de me faire comprendre des choses. Mais je n'y arrive pas. Sans doute qu'elle mériterait d'être la dernière à disparaître, c'est sûr.

Avant de revenir à l'essentiel.

Mais toutes ces considérations ne vont pas me ramener mon sac. Il faut que j'aille là-bas. Léo, dis à Mathilda de ne pas s'inquiéter. Je ne tuerai personne. Et je vais revenir avec mes affaires.

_________________

L'univers s'en fout
Revenir en haut Aller en bas
Personnage

MJ/PNJ
avatar


MessageSujet: Re: [J+5]Des questions dans la nuit   Dim 14 Mai - 15:01

- Ça me rappelle un film que j’ai vu, avec des cyborgs évolués qui avaient vraiment l’apparence d’humains…. Est-ce que tu crois que c’est possible qu’il en soit un ? Sinon comment un homme néant, normal pourrait revenir à la vie ? Et s’il n’était pas vraiment vivant ?

- Je n'aurai pas de certitudes non plus. Le monde est si incertain, Mattie : tant de choses nouvelles dont nous envisageons mal les imbrications. Mais un Cyborg, c'est de la chair avec des implants. J'aurai senti les implants. Quant à un Cyber-IA, seule la peau est synthétique : tout le reste n'est que machine. Là encore, JP est un être organique, totalement, comme nous. Il n'y a rien de "cyber" en lui. Pas dans l'état actuel de mon pouvoir et de mes connaissances. Ce que je veux dire, c'est que si éventuellement mon pouvoir savait quoi rechercher, je pourrais peut-être l'orienter. Mais pour l'instant, JP est tout ce qu'il y a d'humain, sans une once de mutation ni de technologie.

Soigneur lui fait signe de s'arrêter.

- Tu as entendu ? Nous ne sommes pas seuls, et ce sont les deux personnes que tu ne souhaites revoir pas avant dix ans. Tu veux que j'aille voir tout seul ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mathilda Swan

Abrités
avatar


Feuille de personnage
Signes particuliers: Imagination débordante
Points de Vie: 12
Defense: PHY13-17 MEN 15

MessageSujet: Re: [J+5]Des questions dans la nuit   Dim 14 Mai - 16:33

Matie fait une moue dubitative. Bah alors s’il n’est pas mutant, résiduel, cyber truc ou autre cyborg, il ne peut pas être juste humain. Sauf s’il se serait appelé Jésus. Mouais des conneries tout ça. Ou alors c’est un extra-terrestre !  Mais non, elle n’y croit pas plus. Elle finit par hausser les épaules. Le mystère ne restera sans doute jamais résolu, point. Et de toute façon elle en a assez là tout à coup, sans doute la fatigue qui agit sur le moral et sur son humeur.

Aussi quand Soigneur lui dit que Maximilien est dans le coin avec sa fille, elle n’hésite plus.


- Euh oui je te laisse t’en occuper hein ? Et donc, pour JP ma foi, on verra bien.

Voilà voilà, Matie tourne les talons et file en direction du Raccoon, pour l’instant d’après aller se réfugier dans sa chambre.  

_________________
......
Revenir en haut Aller en bas
Jean Pax

Abrités
avatar


MessageSujet: Re: [J+5]Des questions dans la nuit   Dim 14 Mai - 22:32

Pour JP : suite

_________________

L'univers s'en fout
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [J+5]Des questions dans la nuit   

Revenir en haut Aller en bas
 

[J+5]Des questions dans la nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Projet-Epsilon :: RP - SEATTLE city :: Souterrains :: Raccoon3-